Thor

Le contenu de cette fiche est canon.
Thor
Mythologie
Nordique
Nom
Thor
Autres noms
Donar, Donner
Fonctions principales
Dieu du tonnerre, de la protection, de la force et de la fertilité
Région de culte
Scandinavie, Germanie
Résidence
Thrudhvangr (Bilskirnir)
Monture
Char tiré par ses deux boucs Tanngrisnir et Tanngnjóstr
Attribut(s)
Marteau Mjöllnir, ceinture Megingjord et gants Járngreipr

Présentation

Thor, désigné également sous les noms de Donar ou Donner, est l'un des principaux, et probablement l'un des plus célèbres dieux de la mythologie nordique, et fait ainsi partie de la principale triade divine avec Odin et Freyr. Il était également vénéré dans l'ensemble du monde germanique, donnant même son nom au quatrième jour de la semaine en allemand, Donnerstag, ou Thursday en anglais, le jour dédié à Thor.

Dieu de la force guerrière et du tonnerre, Thor est, d'après l'Edda poétique, le fils d'Odin, le dieu souverain, et de la personnification de la Terre Jörd. Il est l'époux de Sif, la déesse aux cheveux d'or, avec laquelle il eut pour fille Thrúd. Avec sa maîtresse, la géante Járnsaxa, il eut Magni, ainsi qu'un autre fils appelée Modi, dont nous ignorons l'identité de la mère. Thor a aussi un beau-fils, le dieu Ull, enfant de Sif, mais son père n'est pas mentionné dans les textes préservés.

Membre de la famille des Ases, Thor est le plus puissant des dieux guerriers et symbolisait à lui seul la force, la valeur, l'agilité et la victoire. Son visage était orné d'une longue barbe rousse tout comme ses sourcils et sa voix puissante couvrait le tumulte des combats. Toutefois, bien que possédant une force colossale et inégalée, Thor était aussi rude que simple, et l'un des poèmes de l'Edda fait ressortir sa gaucherie par rapport à Odin, plus habile que son interlocuteur à former un récit.

Son attribut le plus célèbre est en conteste son marteau Mjöllnir, qui signifie « foudre étincelante », avec lequel il crée la foudre, et qui lui permet surtout d'être le protecteur des dieux et des hommes face aux forces du chaos, tels que les géants, qu'il combat régulièrement et dont il est le pire ennemi. On dit que Thor brisait la tête de ses ennemis avec son redoutable marteau de guerre à manche courte capable de produire des éclairs et que celui-ci revient toujours à la main de son propriétaire.

Pour manier cette arme destructrice, véritable fléau des ennemis d'Asgard, Thor avait besoin de ses gants de fer appelés Járngreip, et de Megingiord sa ceinture magique qui doublait sa force. Ce marteau de forme unique est devenu un ornement très populaire durant l'Âge des Vikings, et fut porté en amulette, ou en pendentif autour du cou, même au cours de la christianisation de la Scandinavie.

Cet objet magique ne sert pas seulement d'arme, il sert aussi de consécration du mariage c'est pourquoi Thor passe également pour le patron des noces et le protecteurs des couples mariés. De plus, Thor jouissait d'une vénération importante de la part des peuples germaniques et nordiques qui élevèrent de nombreux temples à son culte exclusif et de nombreux enfants recevaient le prénom de Thor, toujours utilisé de nos jours pour qu'ils soient placés sous sa protection.

Infatigable, volontaire et noble guerrier, Thor réside dans une demeure nommée Bilskirnir (« Éclat scintillant »), située dans le royaume de Thrudvang (« champ(s) ou plaine(s) de force ») ou Thrudheim (« Séjour ou monde de la force »). Le dieu du tonnerre vit donc dans ce manoir qui contient 540 pièces, et qui est par conséquent le bâtiment le plus vaste du monde, en compagnie de sa femme et ses enfants.

Néanmoins, lorsque Thor s'absente de son palais, il traverse le ciel et parcourt le monde à bord de son étonnant attelage composé d'un char, tiré par deux boucs extraordinaires nommés Tanngniost (« celui qui a des dents clairsemées ») et Tanngrisnir (« celui qui grince des dents »). Toutefois, ses fidèles compagnons lui servent également de nourriture car ces derniers peuvent être tués et cuisinés; le lendemain Thor n'a qu'à passer Mjöllnir au-dessus de leurs os pour les régénérer.

A noter que, lors du Ragnorok, ou Crépuscule des Dieux, Thor sera néanmoins vaincu par Jörmungand, le serpent de Midgard, avec il s'entre-tuera au cours de cet ultime affrontement.

Histoire

Héros d'un très grand nombre de légendes et récits, Thor était incontestablement le plus populaire des dieux nordiques. Il est l'ultime défenseur de Midgard et le gardien des dieux et des hommes contre les géants et c'est pourquoi Thor est un des dieux les plus vénérés. On dit d'ailleurs que Thor a accompli tellement de hauts faits qu'il serait impossible de les énumérer tous. Sa fréquence dans les noms de personnes et les noms de lieux dit son immense popularité de même que ses attributs débordent largement le cadre des fonctions guerrières. Ainsi, son marteau, Mjöllnir, n'est pas seulement un instrument de destruction, mais c'est l'instrument avec lequel le dieu consacre la solennité d'une assemblée, d'un rite. C'est sans doute pour cette raison que nombre d'inscriptions runiques se terminent par la formule : « que Thor consacre ces runes ».

La principale source énumérant les légendes autour du dieu Thor fut écrite par le diplomate islandais et chrétien Snorri Sturluson dans l'Edda poétique, un récit en prose de la mythologique nordique rédigé au XIIIe siècle. La première mention de Thor apparaît dès la première partie de l'Edda appelée Gylfaginning au chapitre 9 où un texte explique qu'Odin, le souverain d'Asgard, épousa la déesse de la Terre, Jörd, pour engendrer le dieu du tonnerre et de la force guerrière peu de temps après la création de la Terre et du premier couple d'hommes. Plus tard, au chapitre 21, l'auteur décrit Thor comme « le plus éminent » des Ases et « le plus fort de tous les dieux et de tous les hommes ». Il possède une halle de 640 travées, Bilskirnir, qui est le plus grand bâtiment connu dans le monde.

Thor, le dieu nordique du tonnerre, de la protection, de la force guerrière et de la fertilité

Dans ce même chapitre, Snorri explique également que Thor possède un char tiré par deux boucs, Tanngrisnir et Tanngnjóstr qui lui permet de traverser les mondes, mais il ne pouvait toutefois pas emprunter le pont Bifrost à cause du poids, ou de la chaleur dégagée par son équipage. Il possède aussi trois objets précieux, le marteau Mjöllnir avec lequel il a tué maints géants, une ceinture de force qui double sa force lorsqu'il la porte, et des gants de fer sans lesquels il ne pourrait pas saisir le manche de son marteau. Thor est décrit comme étant le principal ennemi des géants et le protecteur de l'humanité. Thor est tellement puissant que le géant Utgardaloki doit utiliser des illusions pour lui faire croire qu'il est plus faible que les géants.

La fabrication de Mjöllnir

Véritable symbole de puissance du dieu nordique, Thor est armé d'un marteau magique appelé Mjöllnir, qui se traduit par « Foudre étincelante » et qui est capable de briser d'un coup tous les os de ses ennemis. Cette arme d'une puissance redoutable pouvait être utilisée comme une arme de jet dans un fracas d'éclair qui accompagnait le métal et possédait la particularité de revenir à son porteur après chaque attaque. Cependant, le marteau était d'une telle puissance que même le valeureux Thor devait se doter d'artefacts magiques afin de pouvoir le maîtriser. Pour cela, il possédait Járngreip, ses gants de fer, et Megingiord, une ceinture magique qui doublait sa force pourtant déjà colossale.

La fabrication de ce marteau est mentionnée au chapitre 5 de l'Edda de Snorri Sturluson lorsque le farceur Loki coupa les cheveux de la femme de Thor, Sif, pendant son sommeil. Thor, furieux, le menace alors de lui fracasser le crâne et lui demanda d'arranger cela le plus rapidement possible. Peu rassuré, Loki se rend à alors Svartalfheim, le pays des Elfes noirs, et plus précisément au Nidavellir, pour demander aux nains Eitri et Brokk de confectionner une chevelure en or pour Sif et ainsi apaiser la colère de Thor. Cette chevelure avait la propriété de pousser comme de vrais cheveux, et c'est pourquoi les nordiques appelaient aussi l'or "la chevelure de Sif". Plus tard, ces mêmes nains fabriquèrent le bateau Skidbladnir et la lance d'Odin, Gungnir.

Néanmoins, Loki paria sa tête aux nains Brokk et son frère Eitri qu'ils ne pourraient fabriquer des objets aussi précieux. Ceux-ci créent alors le verrat aux soies d'or de Freyr nommé Gullinbursti, l'anneau d'or d'Odin Draupnir et enfin marteau de Thor Mjöllnir. Leur but était de créer une arme exceptionnelle qui dépassait toute les autres en puissance, qui ne s'abîmerait jamais et qui revenait toujours dans les mains de son porteur. Alors que le nain Etrir frappait le métal en fusion, Brok actionnait le soufflet de la forge. Mais voyant qu'il était en train de perdre son pari, le fourbe Loki, métamorphosé en mouche, piqua jusqu'au sang et le nain relâcha le soufflet quelques instants. L'arme sortit du fourreau dans toute sa splendeur avec un petit défaut, le manche était un peu court à cause de la ruse de Loki.

Les nains Brokk et Eitri forgeant le marteau Mjöllnir de Thor.

Néanmoins, les nains offrirent le marteau à Thor en lui disant que le manche était plus petit afin qu'il tienne dans sa tunique, et ce dernier accepta leur excuse. Plus tard, les dieux Ases décidèrent tout de même que les frères Brokk et Eitri avaient créé les objets les plus précieux puisque le marteau protégeait les dieux des géants. Loki s'échappa pour sauver sa tête mais Thor le rattrapa pour qu'il paye son dû aux nains. Loki déclara alors que c'est sa tête qu'il avait mis en gage, et non son cou, ainsi les nains se contentèrent de lui coudre les lèvres.

De plus, l'Edda de Snorri précise que le marteau magique possède également des vertus génératrices et que lors de ses voyages autour de la Terre, Thor se plaisait à manger ses boucs lorsqu'il avait faim, mais sans abîmer les os. Ainsi, au petit matin, il bénit les ossements et peaux avec le Mjöllnir afin de les ressusciter pour qu'ils reprennent leurs fonctions. Cependant, un jour il s'arrêta chez un couple de paysans et il leur offrit ses boucs pour le diner en leur demandant de bien faire attention de laisser les os intacts pour qu'il puisse régénérer son attelage le lendemain. Malheureusement, le fermier fendit un os pour en récupérer la moelle, et le lendemain après avoir reconstitué ses boucs Thor s'aperçut que l'un d'eux était devenu boiteux. En dédommagement, il exigea que les enfants du paysan Thialfi et Roskva soient désormais ses échansons.

Diverses légendes nordiques mettant en scène le dieu guerrier Thor

Le géant maître-bâtisseur

Au chapitre 42 de la Gylfaginning, un maître-bâtisseur se présenta aux dieux aux débuts des temps et proposa de leur construire une forteresse en seulement trois semestres afin de les protéger des géants. Il demanda alors comme payement la déesse Freyja, le Soleil et la Lune à condition qu'il réussisse son exploit. Les dieux acceptèrent, pensant qu'il ne réussira pas. Mais l'étranger, avec l'aide de son cheval Svadilfari, entama la construction à une vitesse impressionnante. Inquiets qu'il réussisse sa prouesse, les dieux tinrent conseil et forcèrent Loki à empêcher l'étranger de finir son travail à temps. Loki se transforma en jument en rut pour distraire le cheval de l'étranger l'empêchant par ce biais d'accomplir à temps son gage. Pris de fureur, le maître-bâtisseur révéla sa véritable identité de géant. Les dieux invoquèrent alors Thor qui lui fracassa le crâne avec son marteau.

Partie de pêche avec le géant de givre Hymir et festin du géant Aegir

Le chapitre 48 de la Gylfaginning raconte la partie de pêche de Thor avec Hymir dans lequel le dieu du tonnerre, sous l'apparence d'un jeune garçon, se rendit chez le géant de givre qui l'accueille pour la nuit. Le lendemain, Thor accompagna le géant pêché, bien que ce dernier doute des compétences d'un garçon pour la pêche en haute mer. Thor insista, et prit comme appât la tête d'un bœuf qu'il avait arrachée de ses propres mains. Les deux protagonistes ramèrent en haute mer à une vitesse prodigieuse. C'est alors qu'Hymir s'inquiéta que le bateau soit emmené trop loin des côtes, ce qui est dangereux à cause du serpent de Midgard, Jörmungand.

Mais Thor insista malgré la crainte du géant et lança l'hameçon avec la tête de bœuf en appât. C'est alors que le serpent monde qui mordit à l'hameçon et le dieu du tonnerre commença à remonter sa prise avec dans l'autre main le Mjöllnir pour terrasser la bête. Cependant, en tirant furieusement la ligne, les deux pieds de Thor traversèrent le bateau. Terrifié, le géant Hymir coupa la ligne de pêche au moment où Thor s'apprêtait à frapper le monstre de son marteau. Le serpent plongea aussitôt dans la mer et le dieu frappa le géant, le propulsant ainsi par-dessus bord, avant de rentrer à pied. Les textes disent alors que Thor ne le reverra plus jamais le serpent Jörmungand avant sa confrontation finale lors du Ragnarok, ou le crépuscule des dieux.

Le dieu Thor pêchant le serpent de Midgard, Jörmungand.

Dans une autre version, lorsque Thor réclama un festin au géant Aegir, celui-ci demanda alors de créer un chaudron suffisamment grand permettant de brasser de la bière pour tous les Ases. Alors que les dieux n'en trouvèrent pas, le dieu Týr proposa de récupérer par ruse un tel chaudron chez son père le géant Hymir. Thor et Týr se rendirent alors chez Hymir, et le géant les reçut avec beaucoup de déplaisir. Le géant testa alors à plusieurs reprises la force et le courage de Thor, et ce dernier mangea au dîner à lui tout seul deux bœufs. Ensuite, Hymir lui proposa d'aller pêcher avec comme appât une tête de bœuf. Ils ramèrent alors en mer, mais le géant fut réticent pour aller plus loin, et il tira à lui tout seul deux baleines. Quant à Thor il attrapa le serpent-monde Jörmungand et le frappa avec son marteau ce qui fait trembler la terre. Alors le serpent coula dans la mer. Hymir, mécontent, dirigea le bateau vers le chemin de retour.

Plus tard, Hymir douta ensuite que Thor ait la force de ramener le bateau au rivage mais le dieu le porta jusqu'à la terre ferme. Mais Hymir douta encore de la force de Thor et le mit au défi de briser une de ses coupes. Thor jeta la coupe sur le crâne de Hymir et elle se brisa. Ainsi, Hymir, vaincu, accepta que Thor et Týr emportent le chaudron s'ils parvenaient à le soulever. Týr tenta de le soulever en vain. Thor se mit ainsi à l'œuvre et réussit à soulever le chaudron en traversant le plancher avant de s'en aller. Les dieux furent rapidement poursuivis par des géants, mais Thor les massacra tous avec son marteau. Il ramena le chaudron chez Aegir et depuis, chaque automne, les dieux peuvent bien boire de la bière au festin d'Aegir.

Rencontre avec le passeur Harbardr

Au cours d'un de ces voyages, alors qu'il revint du monde des géants, Thor arriva à un détroit et aperçut un passeur avec son bateau sur l'autre rive. Le dieu de la force guerrière demanda au passeur de se présenter et la réponse de ce dernier se fit sarcastique, voire insultante. Thor demanda de lui faire passer le détroit en échange d'un repas (selon lui, un brouet d'avoine et un hareng), mais le passeur lui répondit par des insultes, et lui dit qu'il s'appelait Hárbardr (« Barbe Grise », qui est un des noms d'Odin). En effet, sous les traits du vieil homme se trouvait être nul autre que le souverain d'Asgard, son père se moquant de son fils.

Thor affrontant le passeur Harbardr dans une joute verbale.

S'ensuit une série d'échanges, où Hárbardr vanta ses prouesses sexuelles, et ses capacités magiques et tactiques, en demandant au fur et à mesure ce que Thor avait fait en ce temps. Thor répondit successivement en contant ses aventures où il tua des géants et protégea les mondes des dieux (Ásgard) et des hommes (Midgard). Après l'avoir insulté tout ce temps, Hárbardr dit à Thor de faire un détour s'il voulait passer, puis il le maudit. Ainsi, à travers ce court texte en prose, le Hárbardsljód, les personnalités deThor, franc, naïf et malhabile, et le rusé et raffiné Odin se contrastent particulièrement, et témoigne de la manière très humaine et familière dont les percevaient les Vikings.

L'embuscade du géant Geirröd

Un jour, alors que Loki volait sous la forme d'un faucon, celui-ci fut capturé par le géant Geirröd et exigea que le dieu malicieux attire le dieu Thor dans une embuscade. Loki accepta d'emmener Thor dans ce piège en échange de sa vie, puis convainquit Thor de venir au domaine de Geirröd sans son marteau, ni sa ceinture magique, ni ses gants. En voyage vers le royaume de Geirröd, Thor fut accueilli chez la géante Gríðr qui lui révéla le réel dessein, mais le dieu lui remit ses gants de fer, Járngreipr, sa ceinture magique, Megingjord ainsi qu'une lance. Après avoir échappé à la noyade en traversant le fleuve Virmur sur le chemin du royaume de Geirröd, Thor arriva chez le géant qui l'installa sur un siège piégé. Une fois celui-ci déjoué, le géant tenta ensuite de tuer Thor en lui jetant un morceau de fer chauffé au rouge, mais le dieu du tonnerre l'attrapa en plein vol et l'utilisa pour le tuer.

Le combat de Thor contre Hrungnir

Un jour, lorsque Hrungnir fut invité à un banquet dans le royaume d'Asgard, ce dernier, ivre, insulte et menace les dieux qui invoquèrent Thor pour le défier au cours d'un duel. Néanmoins, inquiets à l'idée de perdre le plus fort des leurs, les géants créent un énorme homme d'argile appelé Mokkurkalfi, avec qui Hrungnir accueille Thor, accompagné pour sa part de son servant Thjálfi. Toutefois, bien que Hrungnir parvint à lancer sa pierre à aiguiser qui se fige dans la tête de Thor, celui-ci utilisa son marteau pour le tuer. Le géant tomba sur Thor, l'emprisonnant, tandis que Thjálfi abattit l'homme d'argile. Plus tard, les Ases tentèrent de dégager Thor, mais seul son fils Magni, âgé de trois nuits, y parvint. La sorcière Groa essaya de retirer par magie le morceau de pierre à aiguiser fiché dans le crâne de Thor, mais en vain. Depuis ce jour, il est interdit de jeter des pierres à aiguiser sur le sol car elles résonneraient dans le fragment fiché dans la tête du dieu du tonnerre.

Le vol du marteau de Thor

Le poème eddique Trymskvida raconte le mythe burlesque du vol du marteau de Thor par le géant Thym. Dans cette légende, Thor se réveilla un matin et constata la disparition de son marteau Mjöllnir. Troublé, il alla prendre conseil auprès de Loki qui lui répondit que "le marteau précieux avait sans doute été ravi par quelque géant". Ainsi, le dieu malicieux se proposa de partir à la recherche de l'objet et emprunta à la déesse Freya son vêtement magique à plumes, qui permet de traverser les airs afin de gagner à tire d'ailes le pays des géants. Loki ne tarda pas à rencontrer le géant Thym qui déclara l'avoir pris, et ne rendra le marteau, qui était caché sous terre à huit brassées de profondeur, qu'en échange de la main de la belle déesse Freya.

Avec ces nouvelles informations, Loki retourna à Asgard et reporta la nouvelle aux dieux Ases, les plongeant dans la consternation. Ces derniers décidèrent de se réunir, délibèrent, mais ne trouvèrent pas de solution. Finalement, les dieux se résignèrent donc à supplier Freya d'accepter le marché qu'on lui propose, cette dernière s'y refusa. Indignée, elle se mit violemment en colère et ressentit un si grand courroux que les veines de son cou se gonflèrent jusqu'à faire éclater son beau collier d'or qui roula à terre. Alors que les dieux se retrouvèrent plongés dans l'embarras, Heimdall proposa donc un stratagème pour récupérer le marteau : on revêtira Thor lui-même d'habits de femme, on lui passera au cou le collier de Freyja et on le recouvrira d'un voile de mariée. Après quelques hésitations, Thor finit par se prêter à cette mascarade pour tromper le géant sous les conseils de Loki amusé.

La colère de Thor après le vol de son marteau par le géant Thym.

Une fois dans son nouvel accoutrement, le dieu du tonnerre, accompagné de Loki, lui-même déguisé en servante, se rendit chez le géant Thyrm qui leur fit un accueil magnifique. Dès le premier soir, Thyrm fit préparer le festin des noces, mais remarqua quelques éléments étranges dans la façon d'agir de sa future épouse. En effet, la supposée fiancée fit paraître un appétit prodigieux : à elle seule, elle avait dévoré tout ce qu'on avait réservé aux femmes du palais, c'est-à-dire un bœuf entier, huit saumons, de nombreuses épices. Elle but par surcroît trois tonneaux d'hydromel. Le géant s'étonna grandement d'une telle voracité. Loki, déguisé, sauva la situation et expliqua à Thyrm que, pendant huit jour entiers, Freya avait voyagé huit nuits de suite sans manger dans son empressement de donner sa main.

Ainsi, l'argument provoqua la joie du géant, rassuré et plus épris que jamais qui se précipita vers la future mariée pour l'embrasser, croyant être la belle Freya. Mais quand il leva le voile qui couvrit le visage de la déesse, il ressentit un tel effroi à voir les éclairs qui jaillissent de ses yeux qu'il fit un bond en arrière, et demanda ensuite pourquoi cette dernière avait des yeux aussi enragés. Loki sauva une nouvelle fois la situation en expliquant à Thyrm que Freya n'avait pas dormi pendant huit jours, tant elle était agitée du désir de partir pour le pays des géants et de hâte de la nuit de noce avec son futur époux; et c'est pourquoi ses yeux jetèrent un tel feu.

Empli de bonheur et désireux de donner à son union avec Freya la consécration rituelle, Thyrm envoya chercher le marteau Mjöllnir et ordonna que, selon la coutume, on le pose sur les genoux de la fiancée afin de consacrer le mariage. A ce moment-là, le cœur de Thor rit dans sa poitrine. D'une main vigoureuse, le dieu se saisit de son arme et la brandissant joyeusement, il jeta son déguisement. Il frappa le visage de Thyrm avec une telle puissance que la Terre n'en avait encore jamais connue puis massacra toute la famille du géant, ainsi que toute la suite présente lors du banquet et dans les contrées avoisinantes. Enfin satisfait et calmé, Thor rejoignit le pays d'Asgard et aucun habitant du pays des dieux ne parlera plus jamais de cette histoire.

Rencontre avec le géant Skrymir et arrivée au royaume d' Útgarda-Loki

Les chapitres 44 à 47 de la Gylfaginning racontent la légende de Thor chez le roi géant Útgarda-Loki où le dieu du tonnerre, accompagné de Loki, fut été dominé par la magie. Le périple de deux divinités commence tout d'abord par leur rencontre avec un couple de fermiers. Ainsi, en échange d'un abri pour passer la nuit, Thor offrit ses boucs pour le diner en leur demandant de bien faire attention de laisser les os intacts pour qu'il puisse régénérer son attelage le lendemain. Malheureusement, Thjálfi, le fils du paysan fendit un os pour en récupérer la moelle, et le lendemain après avoir reconstitué ses boucs Thor s'aperçut que l'un d'eux était devenu boiteux. Furieux, il accuse les paysans d'avoir cassé un os. Terrifiés, ils acceptent de lui donner en compensation leurs deux enfants comme servants, Thjálfi et Roskva.

Plus tard, sur le chemin de la citadelle d'Utgardt à Jötunheim, Thor et Loki, surpris par le froid et les ténèbres, décidèrent de s'abriter au sein d'une très grande maison munie d'une immense porte située à la lisière de la forêt. Toutefois, au cours de la nuit, de terribles bruits perturbèrent le sommeil des dieux au point que Thor décida de monter la garde. Au petit matin, les deux divinités sortirent de leur cachette et découvrirent qu'ils avaient dormi dans le gant d'un géant qui dormait à proximité. Alors que Thor s'apprêta à terrasser le géant avec son marteau, celui-ci se réveilla et leur demanda qui ils étaient. Loki et Thor et Loki se présentèrent, et le géant nommé Skrymir en fit de même. Ainsi, le géant décida amicalement de les accompagner jusqu'à la sortie de la forêt, portant sur son dos un sac rempli de richesse.

Heine Wägner, Thor contre le géant Skrymir, 1882.

Cependant, le soir venu, Skrymir se coucha sous un chêne et proposa aux dieux de manger des provisions dans son sac avant de s'endormir. Alors que Thor s'élança pour ouvrir le sac, celui-ci ne parvint pas à dénouer les liens. Furieux, le dieu de la force guerrière empoigna Mjöllnir et asséna à trois reprises un grand coup de marteau sur la tête de Skrymir pendant son sommeil mais le géant se réveilla à chaque fois en demandant respectivement si une feuille, un gland et une brindille lui étaient tombés sur la tête. Au matin, Skrymir indiqua aux deux voyageurs la route pour rejoindre le royaume d'Utgardt, mais il les mit en garde sur la taille et la force des habitats bien supérieur à la sienne. Il précisa également que les habitants d'Utgardt ne supportaient pas les vantardises des petits hommes comme eux, puis leur déconseilla de se rendre en ce lieu à moins de s'y comporter poliment.

Au chapitre 46, les deux compagnons arrivent à l'immense fort d'Utgardt, la cité des géants de givre et royaume d'Útgarda-Loki où ils furent accueillis avec respect et même invités à participer à des jeux. En effet, à peine arrivé devant le roi, celui-ci se moqua de leur petite taille et leur demanda s'ils avaient quelconque talent supérieur aux autres hommes. Loki répondit qu'il mangeait plus vite qu'aucun autre et se mesura alors à un certain Logi, mais le dieu de la malice perdit pitoyablement face au géant. Puis c'est le tour de Thor qui déclara être un bon buveur, mais celui-ci fut incapable de finir sa corne à boire. Riant de sa faiblesse, Útgarda-Loki proposa à Thor de tenter de soulever son chat, mais le dieu parvint difficilement à soulever une de ses pattes. Furieux des moqueries du roi, Thor demanda que quelqu'un se mesure à lui dans un combat, mais il fut battu par une vieille femme appelée Eli.

Affectés de leurs échecs successifs et des moqueries de l'assemblée de géants, Thor et Loki quittèrent le royaume d'Utgardt, accompagné par le roi en personne. Celui-ci demanda à Thor s'il avait déjà rencontré d'adversaire plus puissant, ce à quoi Thor répondit qu'il avait effectivement subit un grand déshonneur. Útgarda-Loki révéla alors aux dieux qu'il était magicien et qu'il les avait dupés grâce à des illusions visuelles. En réalité, Loki s'était battu contre le feu sauvage qui dévore tout et que la corne de Thor plongeait directement dans l'océan infini. Le chat était en fait le serpent de Midgard, Jörmungand, que Thor avait quand même réussit à soulever, et enfin la vieille femme qu'il avait affronté était en fait une personnification de la vieillesse, qui l'emporte toujours à la fin.

Thor soumis aux épreuves du roi Útgarda-Loki.

Pour terminer, Útgarda-Loki révéla qu'il n'était autre que le gentil géant Skrymir, et que les liens de son sac que Thor n'arrivait pas ouvrir était fermé par une chaîne magique fabriquée à partir d'un fer ensorcelé. De plus, les trois coups de marteau que le dieu du tonnerre avaient asséné l'avait en fait raté mais qu'ils avaient créé trois vallées profondes. Furieux d'avoir été à ce point trompé, Thor brandit alors son marteau pour frapper le roi des géants de givre mais celui-ci disparut ainsi que son fort.

Le meurtre de Baldr

Suite au meurtre de Baldr par une ruse de Loki, le cadavre du dieu fut brûlé en mer sur son bateau et Thor consacra le bûcher à l'aide de son marteau. Néanmoins, lorsque Loki empêcha le retour de Baldr du monde des morts, les dieux Ases, dont Thor, se lancèrent à sa poursuite. Loki se métamorphosa alors en saumon et se dissimula dans une rivière. Les dieux utilisèrent ainsi un filet de pêche et remontent puis descendirent le fleuve pour l'attraper, avec Thor tenant une extrémité et tous les autres dieux l'autre. Mais Loki leur échappa en sautant par-dessus le filet. Les dieux recommencèrent mais avec Thor marchant au milieu de la rivière, et celui-ci parvint à attraper Loki par la queue. Les dieux conduisirent le dieu fourbe dans une caverne et l'attachèrent à un rocher, avec un serpent placé au-dessus de sa tête qui déverse son venin sur son visage. Il fut alors condamné à ce supplice jusqu'à l'avènement du Ragnarök.

Le destin funeste de Thor lors du Ragnarök

Plus tard, lorsque le Ragnarök, le Crépuscule des dieux, commencera et que les géants de glace et toutes les forces du chaos conduit par Loki et ses enfants approcheront du pont de Bifröst, Thor participera à la défense d'Asgard en même temps que l'ensemble des autres dieux Ases et des guerriers du Valhalla. Au cours de l'affrontement final, Thor affrontera le serpent de Midgard, Jörmungand, qu'il pourchassait depuis des années. Il invoquera la puissance de son marteau pour terrasser son adversaire, mais le serpent aura le temps de mordre le dieu du tonnerre qui succombera au venin du monstre après avoir fait seulement neuf pas. Plus tard, ses fils, Modi et Magni, qui avaient survécu au Ragnarök, retrouveront le marteau Mjöllnir de leur père et participeront à la reconstruction du nouveau monde en compagnie de Baldr, le dieu ressuscité.

Encyclopédie
Personnages