L'apprenti sorcier

(3,97 / 5) 112 notesNoter
Cet épisode est canon.
L'apprenti sorcier (Saison 7 de Stargate SG-1)
Titre original :
Fragile Balance
Épisode :
#703
Date de diffusion :
20 juin 2003
Audiences US :
3,10 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Peter DeLuise
Scénariste :
Damian Kindler
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Colonel Jack O'Neill), Amanda Tapping (Major Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Don S. Davis (Major General George S. Hammond), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson)
Acteurs invités
Carmen Argenziano (Jacob Carter/Selmak), Michael Welch (Jeune Jonathan O'Neill), Teryl Rothery (Dr. Janet Fraiser), Gregory Bennett (Lt. Colonel Harlan Beck), Tom Heaton (Werner), Poppi Reiner (Pamela Ambrose), Ed Hong-Louie (Zyang Wu), Theresa Lee (Interprète), Ralph Alderman (Propriétaire du Magasin), Evan Lendrum (Pilote F-302 #1), Chris Kramer (Pilote F-302 #2), Noah Beggs (Officier des Forces de Sécurité), Dan Payne (SSgt. Allan), Michael Shanks (Voix de Thor), Peter DeLuise (Voix de Loki)
Synopsis
Un adolescent se présente au SGC et affirme qu'il est Jack O'Neill. Lorsque Fraiser examine le jeune O'Neill, elle fait une stupéfiante découverte.

Moments clés

- Création d'un jeune clone du colonel O'Neill par Loki
- Découverte des expériences génétiques menés par Loki

Références culturelles

Austin Powers - « You stole my ass and made a Mini-Me. » [O'Neill]
L'île du Dr. Moreau - « It seems he's been playing Dr. Moreau behind your back. » [jeune O'Neill]
Who Am I (Llly Frost) - Musique jouée en fin d'épisode
Cracked magazine - Le clone O'Neill lit le magazine "Cracked" #359 (Février 2003) en attendant d'être téléporté par Loki.
CNN / MTV - «Uh, General, no offence, but you're not the one who went to bed watching CNN and woke up as part of the MTV generation. » [jeune O'Neill]

Caméos

[30:12] - Peter DeLuise - Bien que Peter DeLuise n'apparaît pas à l'écran dans cet épisode, celui-ci incarne la voix de Loki.

Notes sur l'épisode

- La carte d'identité de l'USAF présentée dans la première scène après le teaser indique que la date de naissance du colonel Jack O'Neill est le 20 octobre 1952 et que son nom est "John J. O'Neill". Le nom complet d'O'Neill est, en fait, Jonathan J. O'Neill. De plus, la date figurant sur la carte ("20/10/52") est au format militaire américain (jour/mois/année), plutôt qu'au format mois/premier généralement utilisé aux États-Unis. 
- Le jeu PlayStation 2 auquel jouait le jeune O'Neill au cours de l'épisode était Gran Turismo 3.
- Dan Payne (SSgt. Allan) a précédemment joué le rôle d'Ashrak d'Anubis dans l'épisode "L'Union fait la force" de Stargate SG-1 et le commandant Jaffa de Nirrti dans l'épisode "Métamorphose".

Secrets de tournage

- Dans une interview accordée à Sci-Fi Magazine, Michael Shanks révéla : "Nous venons de tourner 'Fragile Balance', qui est un film amusant. Il s'agissait d'un jeune acteur qui jouait le Colonel O'Neill dans une version plus jeune de lui-même. C'était très amusant de travailler avec un enfant qui essayait d'obtenir tous les "O'Neill-isms" que nous connaissons et aimons tous si bien. Peter DeLuise, bien sûr, était là pour lire les répliques, et je dois vous dire qu'il n'était pas à côté de la plaque. C'était hilarant, car à force de jouer un personnage pendant si longtemps, on en devient presque caricatural, et voir quelqu'un jouer le personnage de Rick pendant tout un épisode était très amusant."

- Dans une interview de Stargate SG-1 Explorer Unit, Joseph Mallozzi dit : " 'L'Apprenti sorcier' est un excellent exemple d'une manière créative de tourner un épisode de Rick, où ce dernier n'est pas forcément aussi disponible pour nous. C'était la première semaine de production, et il n'était pas disponible pour nous cette semaine-là, alors nous avons imaginé cette histoire dans laquelle un enfant se présente au S.G.C. en prétendant être O'Neill. Bien sûr, nous ne le croyons pas au début, et puis quand nous commençons à examiner la situation, nous réalisons que, oui, l'histoire de ce gars semble tout à fait légitime. Il semble être, apparemment, O'Neill. L'acteur que nous avons choisi pour jouer le jeune O'Neill est un jeune acteur du nom de Michael Welch, qui est formidable dans ce rôle. Je pense qu'il a ramené des cassettes et des cassettes de la série, et il a juste étudié Rick. Et il a les manières, le rythme, je veux dire, c'est comme regarder O'Neill, mais 40 ans plus jeune. Rick était disponible pendant un jour ou deux, alors nous avons tourné l'épisode de manière à ce que ce jeune O'Neill dirige l'action. Et puis il y a, au final, une scène très drôle où O'Neill finit par rencontrer son jeune lui-même. C'est donc un épisode vraiment amusant et drôle, qui est rapidement devenu le préféré de beaucoup de personnes sur le plateau." 

- Joseph Mallozzi révéla dans un chat sur StarGateNews.De : "Nous aimerions beaucoup voir le jeune Jack revenir et il y a eu des tentatives d'imaginer un épisode de fin de saison 7 pour lui. Je ne pense pas que nous le reverrons dans la saison 7, mais si nous faisons une autre saison de Stargate SG-1, nous le verrons certainement revenir."

- Sur son blog personnel, Joseph Mallozzi précisa à propos de cet épisode : "Peter DeLuise et moi avons écrit l'histoire originale. Il s'agissait en quelque sorte d'attaquer les Asgards et leur évidente évolution physique et intellectuelle. Quand vous regardez ces créatures, elles ont de grosses têtes, de gros cerveaux, et leurs corps sont en quelque sorte sans sexe. On voulait examiner ça et on a trouvé le clonage. Ils se clonaient, se clonent et se clonent encore, avec le risque de créer un cercle vicieux, puis de le dé-créer, c'est-à-dire qu'ils atteignent un point où ils ne peuvent plus se reproduire par eux-mêmes, et doivent donc recourir au clonage et aux rendements décroissants de ce type de continuation.

"C'était donc le sujet de l'histoire. Et notre antagoniste dans l'histoire originale était le personnage d'Odin, qui était mi-humain et mi-Asgard, et il était là dans ce vaisseau renégat dans l'espace. À cause de ce continuum de clonage qui montrait des rendements décroissants, il a kidnappé O'Neill, qui avait l'esprit qu'ils voulaient exploiter, et l'ADN qu'ils voulaient exploiter, pour essayer d'atténuer les rendements décroissants du clonage. C'était donc en quelque sorte la base et la genèse de cette histoire. Et puis ça a été complètement changé !" (Michael Greenburg, producteur exécutif, dans une interview accordée au fan club officiel de l'unité d'exploration de Stargate SG-1)
"Oui, revisiter le jeune Jack a été suggéré à plusieurs reprises, mais nous n'avons jamais pu trouver la bonne histoire pour le personnage." 

- Dans un post ajouté sur son blog, Joseph Mallozzi dit : "L'acteur Michael Welch livre l'une des performances d'invité les plus impressionnantes de la série dans le rôle d'un jeune Jack O'Neill cloné. Il capture parfaitement les manières et les rythmes de Jack (Rick en tant que) et nous a tellement impressionnés que, dans les mois qui ont suivi, nous avons essayé de créer plusieurs histoires différentes qui auraient vu le jeune Jack faire son retour. Malheureusement, aucune de ces histoires n'a abouti. J'ai fini par rencontrer Michael Welch aux Saturn Awards de cette année-là (la meilleure cérémonie de remise de prix de tous les temps !). Il m'a dit à quel point il avait apprécié son expérience dans la série et je lui ai dit à quel point nous avions apprécié l'avoir.

"Fait intéressant, c'est la même nuit que j'ai rencontré pour la première fois l'acteur Ben Browder. Nous avons discuté de Farscape, de la science-fiction, et de la possibilité qu'il fasse une apparition dans la série. J'ai fini par écrire un rôle pour lui en tant que personnage récurrent potentiel sur Atlantis, mais un conflit d'emploi du temps l'a empêché d'accepter le rôle - ce qui, à long terme, a été une bonne chose car cela lui a permis d'accepter le rôle plus substantiel de Cameron Mitchell de SG-1 deux ans plus tard. Cet épisode voit également une apparition de la belle Theresa Lee, une amie et une immense star du cinéma et de la télévision à Hong Kong et en Chine (où elle a récemment fait la tête d'affiche de leur version de Dancing With the Stars). Chaque fois que Theresa vient en ville, nous essayons de prendre un dim sum et il est rare qu'elle ne soit pas reconnue par quelqu'un à la table voisine. La dernière fois que nous avons pris une bouchée, j'ai levé les yeux de mon sac de riz gluant pour la voir sur l'écran de télévision du restaurant, en vedette dans une comédie hongkongaise. Aimée dans Big Bullet !" 

- Dans un autre post, il ajouta : "Le fait qu'il revienne n'était pas le problème. C'est peut-être un adolescent, mais il a encore toutes les compétences et le bon sens de notre Jack. Il aurait suffi d'être confronté à une situation qui nécessitait l'expertise de Jack - et de rendre le Jack original incapable d'offrir son aide. La question de savoir quelle était exactement cette "situation" nous a laissé perplexe."