Erreurs dans les contenus du site

Batmol
Avatar de l’utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 03 janv. 2021, 08:53
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Batmol »

Dernier message de la page précédente :

Quetzalcóatl

Région de culte
CITATION Empire aztèque
Présentation
CITATION […]

Dieu bienfaisant, Quetzalcóatl créa l'humanité en arrosant de sang de vieux ossements qu'il alla chercher dans le Mictlan, le monde souterrain séjour des défunts, avec Xolotl, son frère jumeau. Il apporta beaucoup à l'humanité, en lui enseignant la culture du maïs, les arts, la sculpture, l'écriture, compter le temps avec un calendrier ainsi que le mouvement des étoiles.

[…]

Le serpent à plumes couleur de jade était Dieu du vent, messager divin et coureur de grands chemins. Quetzalcóatl représente la force de la vie et c'est sous la forme d'une fourmi noire qu'il vola le maïs aux fourmis rouges pour le donner à l'humanité. Il représente également la possibilité de transcender le monde matériel.

Seigneur "de la maison de l'Aurore" et "dieu-roi " des Toltèques, sa capitale se trouve à Tula, sur la frontière orientale du plateau mexicain. On peut aussi l'assimiler à un souverain toltèque ayant vécu a peu près à la même époque que le Christ.

[…]

À l'instar d'autres dieux, il refuse que l'on réalise des sacrifices en son honneur ; on lui offre des fleurs, de l'encens, du tabac et sur les douze fêtes annuelles aucune ne lui ait consacrée. Il est vénéré dans un temple arrondi dans Mexico et à Cholula où son sanctuaire se trouve au sommet de la plus grande pyramide du monde.

À noter que son nom est une combinaison symbolique du Quetzal « oiseau des forêts guatémaltèques » , et d'un serpent aquatique (le temps).
Histoire
CITATION […]

Victime de la méchanceté de Tezcatlipoca, Quetzalcóatl perdit le pouvoir et Tula perdit sa prospérité. Il s'exila avec son peuple vers le golfe du Mexique à l'Est en 987 ap. J.-C. Il parvint au bord de la mer, et jeûna quatre jours avant de revêtir ses plus beaux habits. Il dressa ensuite un bûcher qu'il alluma et dans lequel il s'immola par remords. Des flammes jaillirent des oiseaux et le cœur de Quetzalcóatl, qui s'était échappé des cendres, s'éleva dans les cieux et devint la planète Vénus. Il fut souvent appelé après cela le seigneur de l'aube ou l'étoile du matin, sous le nom de Tlahuizcalpantecuhtli étant la première étoile à apparaître dans le ciel chaque jour.

[…]

Dans une autre version, Quetzalcóatl pénétra dans l'Inframonde avec son jumeau, le dieu à tête de chien Xolotl où il trouva les ossements d'un homme et d'une femme morts lors des quatre cataclysmes cosmiques. Il s'empara des ossements brisés et fuit la colère du seigneur du royaume des Morts. Il arriva ensuite devant la déesse du Foyer Cihuacoatl (Femme Serpent) qui broya les os. Quetzalcóatl les arrosa du sang de son pénis et c'est ainsi que l'humanité fut créée une nouvelle fois.

Également à travers La Leyenda de los Soles, Quetzalcóatl est également un protagoniste du mythe qui raconte l'acquisition de la nourriture destinée aux hommes. Ce mythe rapporte que les dieux se demandèrent ce que mangeraient les hommes qu'ils venaient de créer. Quetzalcóatl, qui avait vu une fourmi rouge transporter du maïs, chercha à savoir d'où il provenait. La fourmi ne voulut d'abord pas répondre, puis finit par l'emmener à l'intérieur du mont Tonacatepetl. Quetzalcóatl, qui s'était métamorphosé en fourmi noire, en ramena le maïs. Les dieux, après l'avoir mâché, en nourrirent les premiers humains.
///

Thot

Présentation
CITATION […]

Thot était généralement représenté sous une forme humaine avec une tête d'ibis, portant une couronne faite d'un croissant de lune. Il pouvait aussi apparaître comme un ibis ou un babouin, animaux qui lui étaient consacrés. Cette double représentation animale donne à penser que le dieu de l'âge historique provient peut-être de la fusion, à une époque plus reculée, de deux divinités lunaires figurées l'une par un oiseau et l'autre par un singe.

[...]
Histoire
CITATION […]

Les anciens Égyptiens pensaient que le savoir et la connaissance leur avaient été transmis par des livres et des écrits que Thot avait volontairement abandonnés dans des temples. Cependant, la conscience aiguë qu'il a de sa supériorité intellectuelle le rend ennuyeux, présomptueux et pompeux. Il aime les discours soignés, les formules alambiquées et affecte les tons empruntés. Souvent, il agace les autres divinités qui ne manquent pas de le lui faire remarquer. Ses compétences s'étendent aussi au domaine des mathématiques dans lequel il excelle. C'est lui qui a fixé les limites des nomes et du double-pays. Il est l'auteur des plans des sanctuaires des dieux car lui seul sait tracer des plans et orienter les bâtiments. Toutes les sciences sont sous son contrôle et réclament obligatoirement sa protection.

[...]
Mythes et légendes autour du dieu Thot
CITATION À travers les légendes issues de la mythologie égyptienne, Thot est associé au savoir, à la connaissance et plus généralement à l'organisation du monde céleste et terrestre. Son intelligence et son pragmatisme ont servi de modèle à l'Égypte pharaonique et à son administration très organisée, aussi Thot fut un dieu modèle pour les mortels. Par le verbe, Thot créa le monde. Ainsi, la cosmogonie hermopolitaine dépeint-elle l'origine du monde. Un monde qui fut certes créé, mais qu'il restait à organiser. L'intelligence siégeait dans le cœur de Thot. C'est grâce à elle, aidée de Sia, personnification de la connaissance, que les mortels doivent le monde tel qu'il est. Parler, calculer, écrire, afin de créer était une œuvre gigantesque, Thot inventa alors pour ce faire le langage. Par le verbe rendu intelligible, le monde se construisit selon les désirs du dieu. La grande mécanique universelle des corps célestes se mit en marche.

En tant que détenteur de cette connaissance, il fut chargé de la diffuser. C'est pourquoi il inventa l'écriture. Les anciens Égyptiens pensaient que le savoir et la connaissance leur avaient été transmis par des livres et des écrits que Thot avait volontairement abandonnés dans des temples. Il est aussi « celui qui écrivit le premier ». Dépositaire d'un immense savoir, il fit des scribes ses disciples. Non content de siéger dans les tribunaux divins, il en est le greffier, qui vise et enregistre les verdicts. Il en est le garde des sceaux. Thot ne manque pas d'intervenir souvent dans les querelles opposant les dieux entre eux. La part active qu'il tient dans le règlement du conflit opposant les deux ennemis de toujours, Seth et Horus, lui valut bien du respect. En habile arbitre, il fut « celui qui parvint à séparer les deux combattants ». Une prouesse que l'on admire lorsque l'on sait quelle haine opposait Seth à son neveu.

[…]

Dans la tradition hermopolitaine, Thot, en tant que démiurge, n'a pas de parent. À d'autres endroits, on le dit naquit de Seth. L'origine de cette filiation remonte au cœur de la lutte opposant Seth à Horus. Seth était terriblement friand de salade. Le sachant, Horus mélangea son sperme au mets préféré de Seth qui n'en fit qu'une bouchée. De cette fécondation homosexuelle, serait né Thot, sorti du front de Seth. Thot fut l'époux de la déesse Nehemetaouy et le père d'Hounéfer, davantage cité à la Basse Époque. Selon d'autres traditions son épouse était la déesse de la grenouille Heqet. Il fut aussi et surtout le chef des huit divinités créatrices du monde (l'Ogdoade). Les quatre couples de divinités primordiales représentant la matière inorganisée d'avant la création. Au Nouvel Empire, on le considérera comme le fils de Ra et de la déesse Neith.
Le culte de Thot
CITATION Le culte rendu au dieu Thot se retrouve dans une infinie variété d'actes, quotidiens ou exceptionnels, qui rythmaient la vie des Égyptiens. Fêtes et temples bien sûr, mais aussi fondations d'édifices, nécropoles animalières, amulettes, et jusqu'aux mesures utilisées par le plus modeste artisan, bien des choses participaient du culte de Thot, le protecteur des scribes. Thot était partout présent et partout fêté. Il fut un dieu pour lequel on construisit des temples à lui seul réservés. Ce fut le cas à Hermopolis Magna, en Haute-Égypte, et à Hermopolis Parva, en Basse-Égypte, mais aussi à Héliopolis, à Memphis, et même à Thèbes. Son culte fut important aussi à l'étranger, particulièrement en Nubie et jusqu'au Soudan actuel. Ainsi, le mois de Thot venu (juillet-août), fêtait-on partout en Égypte le dieu d'Hermopolis Magna, avec en point culminant la grande fête du dix-neuvième jour de ce mois.

[…]

Plus tard, à l'époque ptolémaïque (-305 à -30 avant J.C.), Thot fut identifié avec le dieu grec Hermès, en raison de ses attributs et des fonctions similaires et les Romains à Mercure. L'un des titres de Thot "Trois fois grand" a été traduit en grec, Trismégiste, faisant référence à Hermès Trismégiste, d'où le nom des villes Hermopolis "cité d'Hermès". C'est sous cette forme qu'il est resté populaire dans la magie médiévale et l'alchimie. Selon la légende, celui qui était capable de déchiffrer les formules magiques du Livre de Thot surpasserait en intelligence même les dieux. De la même manière il fut associé avec le dieu phénicien Eshmoun (ou Esmun ou Esmoun), dieu de la guérison et divinité tutélaire de la ville de Sidon.
Edit : C'est corrigé ! Merci de ton aide :)
Batmol
Avatar de l’utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 03 janv. 2021, 08:53
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Batmol »

Quetzalcóatl

Présentation
CITATION […]

Le serpent à plumes couleur de jade était Dieu du vent, messager divin et coureur de grands chemins. Quetzalcóatl représente la force de la vie et c'est sous la forme d'une fourmi noire qu'il vola le maïs aux fourmis rougeS pour le donner à l'humanité. Il représente également la possibilité de transcender le monde matériel.

[...]
le "s" doit être en minuscule.

Histoire
CITATION […]

Victime de la méchanceté de Tezcatlipoca, Quetzalcóatl perdit le pouvoir et Tula perdit sa prospérité. Il s'exila avec son peuple vers le golfe du Mexique à l'Est en 987 ap. J.-C. Il parvint au bord de la mer, et jeûna quatre jours avant de revêtir ses plus beaux habits. Il dressa ensuite un bûcher qu'il alluma et dans lequel s'immola par remords. Des flammes jaillirent des oiseaux et le cœur de Quetzalcóatl, qui s'était échappé des cendres, s'éleva dans les cieux et devint la planète Vénus. Il fut souvent appelé après cela le seigneur de l'aube ou l'étoile du matin, sous le nom de Tlahuizcalpantecuhtli étant la première étoile à apparaître dans le ciel chaque jour.

[…]
"dans lequel il s'immola" est plus juste.

///

Chac / Telchac

Présentation
CITATION […]

Comme d'autres dieux mayas, Chac est à la fois un et multiple. Quatre Chacs, ou esprits de la pluie, correspondent aux points cardinaux et portent les couleurs de ces directions : Chac Xib Chaac - le rouge, à l'Est, Sac Xib Chaac - le blanc, au Nord, Ek Xib Chaac - le noir, à l'Ouest et Kan Xib Chaac - le jaune, au Sud.

[...]
Histoire
CITATION […]

Dans un autre mythe bien connu, les Chaacs (ou les divinités liées à la pluie et aux éclairs) ont un rôle important à jouer pour l'ouverture de la montagne dans laquelle le maïs a été caché. Dans la mythologie des Tzotzils, le dieu de pluie est aussi considéré comme le père des femmes nubiles et représenté avec du maïs et des légumes. Dans certaines versions du mythe Q'eqchi du Soleil et de la Lune, la divinité de la pluie Choc (ou Chocl) 'Nuage' est le frère du soleil ; ensemble, ils ont vaincu leur vieille mère adoptive et son amant. Plus tard, Chocl commet l'adultère avec la femme de son frère et est puni en conséquence ; ses larmes de regret sont à l'origine de la pluie.

[…]

Une grande partie du livre maya le plus important, le codex de Dresde, est dédié aux Chaacs, à leurs domaines et à leurs activités. Il illustre la relation intime qui existe entre les Chaacs, les Bacabs et la vieille déesse, Ix Chel. La principale source documentaire sur les Mayas yucatèques du XVIème siècle, l'évêque Diego de Landa, regroupe les quatre Chaacs avec les quatre Bacabs et Pauahtuns en un seul et même concept (voir la Relación de las cosas de Yucatán ). Les Bacabs étaient de vieilles divinités qui régissaient la sphère souterraine et ses réserves d'eau, correspondant à la Mamlab huaxtèque.
Représentations du dieu Chac
CITATION […]

Le dieu Chac est souvent représenté seul sur les stèles présentes sur les sites archéologiques ou sur les monuments mayas, mais il est parfois accompagné d'autres dieux ou de gouvernants qui se donnent une apparence divine en se représentant eux-mêmes déguisés en dieux. En se personnifiant avec l'image du dieu Chac grâce à sa coiffe, ses bijoux et ses spectres, les gouvernants montrent leur position politique, affirment leur lignée divine et accentuent leur caractère de guerriers belliqueux.

[...]
///

Imhotep

Fonctions
CITATION Architecte, Grand prêtre, médecin et philosophe du roi Djoser
Présentation
CITATION Imhotep, dont le nom signifie « celui qui vient en paix », est un personnage emblématique de l'antiquité égyptienne ayant vécu au XXVIe siècle avant J.C., sous le pharaon Djoser (vers -2691 à -2625 avant J.C.).Vizir de ce roi de la IIIe dynastie, Imhotep fut un homme aux multiples talents et était à la fois architecte, grand prêtre, médecin et philosophe.

Sur le socle d'une statue du roi Djoser, aujourd'hui exposée au Musée du Caire, Imhotep est présenté comme le « chancelier du roi de Basse-Égypte, le premier après le roi de Haute-Égypte, administrateur du grand palais, chef de grand domaine, noble héréditaire, grand prêtre d'Héliopolis, maître artisan des sculpteurs et des maçons ».

Imhotep fut également à l'origine du complexe funéraire de son souverain, la pyramide à degré de Saqqarah, premier monument entièrement en pierre construit en Égypte. Il est traditionnellement connu pour être l'inventeur de la science médicale avant d'être divinisé à l'époque tardive.

[...]

À noter que des écrits datant du XIIIe siècle avant notre ère le désignent comme le « fils de Ptah » et sa mère est parfois assimilée à Sekhmet.
Histoire
CITATION Bien que peu d'éléments directs demeurent sur l'existence d'Imhotep, qu'aucun portrait ne nous soit parvenu, ou que sa tombe ne fut jamais retrouvée, on sait que celui-ci était un haut fonctionnaire de l’État sous le règne du roi Djoser vers -2691 à -2625 avant J.C. Il cumulait de nombreuses fonctions comme chef de l'administration royale, de grand prêtre, architecte en chef, responsable de la justice et médecin du roi. Si de nos jours ces fonctions nous semblent distinctes, à l'époque du règne de Djoser ces limites étaient beaucoup plus floues puisque les fonctions d'architecte, de médecin de grand prête étaient liées les unes aux autres.

[…]

Le complexe funéraire de Djoser se compose d'une vaste zone rectangulaire entourée d'un haut mur à redans, et divisée en deux parties séparées par la pyramide. De part et d'autre deux cours, une au Nord l'autre au Sud, sont entourées de divers éléments comme des chapelles, des autels dédiés au soleil, des magasins d'entreposage, un temple, un serdab (pièce aveugle équipée d'une statue du pharaon qui lui permettait, une fois décédé, de voir à travers les yeux de sa statue les offrandes faites en son nom), et même une autre tombe, isolée. La pyramide fut construite en plusieurs étapes : simple mastaba au départ, celui-ci fut agrandit une première fois avant de construire par-dessus une pyramide à degré qui fut elle-même agrandie par la suite pour atteindre une hauteur de 60 mètres, sa taille actuelle.

[…]

En ce qui concerne l'aspect religieux, Imhotep est célèbre pour avoir réformé la religion égyptienne et introduit le mythe et le culte d'Osiris. Après sa mort, Imhotep fera l'objet d'un culte important durant le Nouvel Empire, une période pendant laquelle les Égyptiens se retournèrent vers les personnages importants de l'Ancien Empire pour les magnifier, et pour certains les déifier. Ce fut le cas pour Imhotep qui fut associé au dieu Thot, dieu de la connaissance et de l'écriture. Ainsi, dès le règne d'Amenhotep III, les scribes offrent des libations au défunt Imhotep. À la Basse époque, il est divinisé et adoré au temple de Deir el-Bahari. Il connaît son apogée à Memphis où il détrône Néfertoum pour être le fils du puissant Ptah.

[...]
Edit : C'est corrigé ! :)
Batmol
Avatar de l’utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 03 janv. 2021, 08:53
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Batmol »

Petit oubli de ma part.

Chac / Telchac

Histoire
CITATION […]

Une grande partie du livre maya le plus important, le codex de Dresde, est dédié aux Chaacs, à leurs domaines et à leurs activités. Il illustre la relation intime qui existe entre les Chaacs, les Bacabs et la vieille déesse, Ix Chel. La principale source documentaire sur les Mayas yucatèques du XVIème siècle, l'évêque Diego de Landa, regroupe les quatre Chaacs avec les quatre Bacabs et Pauahtuns en un seul et même concept (voir la Relación de las cosas de Yucatán ). Les Bacabs étaient de vieilles divinités qui régissaient la sphère souterraine et ses réserves d'eau, correspondant à la Mamlab huaxtèque.
L'espace est en trop.

Edit : Corrigé :)
chupeto
Avatar de l’utilisateur
Webmaster
Messages : 8397
Inscrit : 15 sept. 2010, 18:00
Pays : France
Lieu : Fontainebleau
Sexe : Masculin
Contact :

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par chupeto »

Merci pour toutes tes corrections Batmol !
Membre actif du Club "Anti-7-cités d'Atlantis"

L'A7CA est universelle. Elle est omniprésente. Elle est avec nous ici, en ce moment même. Tu la vois chaque fois que tu regardes par la fenêtre, ou lorsque tu allumes ton ordinateur pour aller sur internet. Tu ressens sa présence, quand tu pars au travail ou quand tu vas sur le Chat de SGF. Elle est le monde, qu’on superpose à ton regard pour te forcer à voir sa vérité.

"In the quote of the serie we trust"
Batmol
Avatar de l’utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 03 janv. 2021, 08:53
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Batmol »

Dakara

Nombre de lune(s)
CITATION Une lune
Culture(s)
CITATION Anciens / Goa'ulds / Jaffas (Passé) / Inhabitée (Présent)
Présentation
CITATION […]

Devenu plus tard le symbole de la victoire de la rébellion jaffa sur les Goa'ulds, Dakara fut choisie par les Jaffas pour devenir la capitale de leur nouvelle Nation libre et le siège de leur gouvernement. Une immense cité à l'architecture gréco-romaine fut alors bâtie par les Jaffas libres au pied du temple sacré et un monument commémorant la mort de nombreux Jaffas tués lors de la bataille de Dakara fut érigé sur la place principale devant la porte des étoiles.

Malgré la présence de conditions de vie favorables, la surface de Dakara est constituée d'immenses plateaux désertiques, dénudés de toute végétation et traversés par de grands canyons asséchés, et reflète continuellement une lumière rouge orangée. Toutefois, vue depuis l'espace, cette planète possédant une lune ne semble pas posséder de grands océans, mais abrite un unique continent désertique.

De nombreuses ruines Anciennes sont éparpillées autour d'une grande place centrale circulaire, sur laquelle se trouve notamment la porte des étoiles, et située dans l'ombre d'une imposante montagne. Bâti à l'intérieur de cette dernière, le temple de Dakara abritait un dispositif conçu par les Anciens capable de créer ou d'anéantir toute forme de vie organique sur la planète, mais également à travers toute la galaxie.

[...]
Principaux lieux

Temple sacré de Dakara
CITATION […]

Cependant, ce temple devint au fil des millénaires l'un des symboles religieux les plus importants auprès du peuple jaffa à travers la Voie lactée, ainsi que la principale source de la divinité des Goa'ulds. D'après la légende, c'est au sein du temple de Dakara que les Goa'ulds auraient effectué le premier rituel de la Prim'ta, donnant la force et la longévité aux premiers Jaffas, et qu'Anubis serait revenu du royaume des morts.

Autrefois symbole de l'asservissement des guerriers jaffas par les Grands maîtres, ce temple devint, suite à la bataille de Dakara, le symbole de la liberté et de la victoire des rebelles contre les Goa'ulds. Le temple fut alors restauré par les Jaffas dans le but d'accueillir un haut conseil rassemblant les principaux représentants des différentes coalitions jaffas affiliées à la Nation libre de la galaxie.

Néanmoins, suite à la découverte de la super-arme de Dakara par Adria, le temple sacré fut entièrement détruit par cette dernière qui bombarda l'édifice depuis l'espace à l'aide d'un vaisseau-mère ori.
Super-arme des Anciens
CITATION Cachée parmi les ruines du temple sacré de Dakara, cette super-arme fut créée il y a 5 à 10 millions d'années par les Anciens dans le but de recréer la vie dans la Voie lactée suite au fléau, probablement envoyé par les Oris, qui avait dévastée cette dernière quelque temps plus tôt. Toutefois, ce dispositif fut modifié par le lieutenant-colonel Carter et son père afin de détruire l'ensemble des Réplicateurs à travers la Voie lactée.

Dissimulée au sein d'une petite pièce équipée de brouilleurs, cette super-arme était protégée par une porte sur laquelle était gravés des symboles dans le langage des Anciens et était verrouillée par une sorte de serrure à combinaison. Une série de cinq panneaux circulaires coulissants devait être déplacée afin de remettre le texte Ancien dans un certain ordre et ainsi enclencher le mécanisme d'ouverture de la porte.

Une interface de commande permet de recalibrer les fréquences d'énergie et ainsi changer la nature de la vague de radiation émise par l'arme. Une fois l'arme activée, un dispositif émerge du sommet de la montagne et émet une puissante vague énergétique qui fragmente la matière au niveau moléculaire sur toute la surface de la planète et en orbite proche.

[...]
CITATION Salle du Haut conseil jaffa
CITATION Située à l'intérieur de l'ancien temple sacré, cette grande salle fut restaurée puis aménagée par les Jaffas de la Nation libre afin de réunir les différents représentants de nombreuses coalitions de leur peuple à travers la Voie lactée, et ainsi débattre des importantes décisions à adopter pour toute la population jaffa de la galaxie.

[…]

À noter que des appartements privés furent aménagés dans l'enceinte du temple sacré pour les membres du Haut conseil jaffa et permettaient à ces derniers de se reposer entre les différentes réunions du gouvernement jaffa.
Histoire
CITATION […]

Plusieurs millénaires plus tard, il y a environ 10 000 ans avant notre ère, les Goa'ulds prirent possession de la planète Dakara et annexèrent ce monde à leur domaine. Ils créèrent alors au sein même de l'ancien temple Ancien les premiers Jaffas, une race d'êtres humains susceptible d'être utilisé à la fois comme guerrier et incubateur pour les larves goa'ulds, et réalisèrent en ce lieu le premier rituel de la Prim'ta. Au fil des siècles, Dakara fut probablement conquise à plusieurs reprises par de nombreux Grands maîtres goa'ulds et fut finalement annexée par le seigneur Ba'al qui protégea cette planète par une douzaine de vaisseaux Ha'taks en patrouille dans son système solaire.
Bataille de Dakara
CITATION Toutefois, en l'an 2005, lors de l'invasion à grande échelle de la Voie lactée par les Réplicateurs, de nombreux Jaffas ayant rejoint les rangs de la rébellion commencèrent à se repentir de leur mutinerie et retournèrent au service des Grands maîtres goa'ulds. Ainsi, au moment où ces derniers envoyèrent leurs flottes affronter les vaisseaux réplicateurs, Teal'c suggéra à Bra'tac, puis aux autres chefs de la rébellion de prendre d'assaut le temple sacré situé à la surface de la planète Dakara dans le but de montrer à tous les Jaffas la preuve irréfutable que les Goa'ulds n'étaient pas des dieux. Bien que réticent en premier lieu, Tolok et les principaux chefs de la rébellion finirent par accepter le plan de Teal'c et envoyèrent l'ensemble de la flotte rebelle en orbite de la planète.

[…]

Toutefois, le Grand maître Ba'al finit par trahir Anubis et informa à son tour le général O'Neill au SGC de l'existence de la super-arme Ancienne cachée sur la planète Dakara, un dispositif qui serait capable de détruire aussi bien les Réplicateurs que toute vie dans la Voie lactée. Il prévint alors le militaire terrien qu'Anubis comptait utiliser ce dispositif à son avantage en annihilant toute vie dans la Voie lactée et demanda à celui-ci de détruire l'arme avant l'arrivée de sa flotte en orbite de la planète. Néanmoins, ignorant l'emplacement exact de ce dispositif, le lieutenant-colonel Carter et son père, Jacob/Selmak, demandèrent l'autorisation au général O'Neill de se rendre sur Dakara afin de retrouver l'arme des Anciens et ainsi la détruire.

Quelques instants plus tard, le colonel Carter et Jacob traversèrent la porte des étoiles et arrivèrent au sein du temple sacré de Dakara. Ils découvrirent alors que cet édifice fut autrefois construit par les Anciens et commencèrent la traduction d'un texte gravé sur un des murs du temple. Pendant ce temps, en orbite de la planète, Teal'c convainquit les autres chefs de la rébellion jaffa de diviser le nombre de leurs vaisseaux face à la flotte du seigneur Ba'al afin qu'en cas de défaite de leur part, certains d'entre eux puissent poursuivre la lutte contre les Goa'ulds. Bien que Ba'al ralentit délibérément l'arrivée de sa flotte, jusqu'à l'immobiliser de manière temporaire, Teal'c informa le colonel Carter et son père que cette dernière serait en orbite de Dakara dans moins d'une heure.

Toutefois, au même moment, ces derniers parvinrent à déchiffrer les glyphes Anciens du temple de Dakara et découvrirent que ceux-ci formaient une combinaison similaire à celle d'un coffre-fort. Après avoir tourné une série de panneaux, ils finirent par découvrir la super-arme des Anciens sous la forme d'une interface de contrôle cachée à l'intérieur d'une petite pièce. Alors que le colonel Carter arma la bombe au naquadah, son père, Jacob, comprit le fonctionnement de cette arme et remarqua que ces effets ressemblaient fortement à ceux du disrupteur. Il suggéra alors à sa fille d'étudier le dispositif dans le but de détruire l'ensemble des Réplicateurs de la galaxie.

Cependant, la flotte du Grand maître Ba'al, constituée de très nombreux vaisseaux de classe Ha'taks et Al’keshs, sortit de l'hyperespace en orbite de Dakara et affronta les trois vaisseaux appartenant aux rebelles jaffas. Devant la supériorité numérique écrasante de la flotte ennemie, Teal'c et les autres chefs rebelles décidèrent de battre en retraite, et Ba'al choisit de les poursuivre plutôt que reprendre possession de la planète à la surprise de ses propres Jaffas.

Pendant ce temps, au moment où Jacob Carter tenta de modifier les fréquences de la vague d'énergie envoyée par l'arme afin que celle-ci se rapproche de celle du disrupteur, le colonel Carter eut l'idée d'utiliser la porte des étoiles de Dakara pour établir des vortex vers tous les mondes de la Voie lactée et ainsi détruire en même temps l'ensemble des Réplicateurs où qu'ils soient dans la galaxie. Toutefois, n'ayant pas la connaissance du réglage à apporter au DHD, le colonel Carter contacta le seigneur Ba'al, avec l'aide de Teal'c, et celui-ci projeta un hologramme de sa personne dans l'enceinte du temple de Dakara. Il fournit alors au colonel Carter les informations nécessaires à la reprogrammation du DHD, puis aida Jacob Carter à modifier les paramètres de l'arme des Anciens.

[…]

Cependant, au moment où la situation devint critique aussi bien à la surface qu'en orbite de la planète, le docteur Daniel Jackson parvint à prendre le contrôle de l'ensemble des Réplicateurs et ces derniers s'immobilisèrent complètement l'espace de quelques instants. Ce répit inespéré permit à Jacob Carter d'achever le paramétrage de la super-arme des Anciens qu'il finit par activer. Le sommet de la montagne sacrée de Dakara s'ouvrit et un dispositif émit une puissante vague d'énergie qui détruisit instantanément les Réplicateurs aussi bien à la surface de la planète qu'à bord des vaisseaux-mères goa'ulds situés en orbite. Cette vague de radiation traversa alors la porte des étoiles et se répandit dans toute la galaxie, annihilant au passage les Réplicateurs qui avaient envahi le SGC, ainsi que le vaisseau-mère de Répli-Carter.

Une fois les Réplicateurs complètement anéantis, le Grand maître Ba'al ordonna à ses Jaffas de récupérer les vaisseaux abandonnés par les machines. Toutefois, les rebelles jaffas, commandés par Bra'tac, s'infiltrèrent à bord de son vaisseau-mère et poussèrent ce dernier à fuir lâchement sous le regard de ses propres guerriers. La fuite du seigneur goa'uld discrédita complètement celui-ci auprès de ses serviteurs et de nombreux Jaffas se rallièrent au mouvement rebelle. Des milliers de Jaffas se rassemblèrent au pied du temple de Dakara et glorifièrent Teal'c et Bra'tac pour leur avoir permit d'obtenir la liberté. Ces derniers reçurent alors le grade le plus honorifique qu'un Jaffa puisse obtenir et furent désignés pour faire partie d'un gouvernement provisoire réunissant les différentes factions jaffas de la galaxie.

Une semaine après la bataille de Dakara et la victoire des rebelles, le seigneur Anubis mit en œuvre un plan visant à reprendre le contrôle du temple sacré et ainsi s'emparer de la super-arme des Anciens. Après avoir divulgué de fausses informations auprès des chefs rebelles jaffas, le seigneur goa'uld Anubis envoya l'ensemble de ses forces à l'assaut de la planète, alors protégée par une flotte relativement réduite de la part des rebelles. Ces derniers furent alors massacrés par les guerriers Kulls d'Anubis et celui-ci parvint à reprendre possession du temple de Dakara. Néanmoins, au moment où Anubis activa toutes les portes des étoiles et s'apprêtait à éradiquer toute vie dans la galaxie, celui-ci fut contraint de battre éternellement avec Oma Dessala, l'empêchant ainsi de mettre en œuvre son grand dessein.
CITATION Création de la Nation libre jaffa
CITATION Peu de temps après la disparition du Grand maître Anubis et de la chute de l'Empire goa'uld, les Jaffas, récemment libérés de leur anciens oppresseurs, se rassemblèrent sous l'égide d'une Nation libre et choisirent de fonder leur capitale sur la planète Dakara. De très nombreux Jaffas autrefois au service de plusieurs seigneurs goa'ulds affluèrent de toute la galaxie et bâtirent ensemble une immense cité autour de l'ancien temple des Anciens et de la porte des étoiles à l'aide de vaisseaux de transport. Après avoir restauré le temple des Anciens, les Jaffas créèrent un système de gouvernement provisoire rassemblant les principaux représentants des différentes coalitions affiliées à la Nation libre de la galaxie.

Quelques mois plus tard, suite à l'affectation du lieutenant-colonel Mitchell au sein du SGC, ce dernier voyagea seul sur Dakara dans le but de convaincre Teal'c de rejoindre à nouveau les membres de l'équipe SG-1. Néanmoins, ne pouvant pas renoncer à ses nouvelles responsabilités en tant que membre du Haut conseil jaffa, ce dernier déclina l'offre du militaire terrien, mais promit de l'aider à constituer une nouvelle équipe SG-1. Cependant, quelques jours après la visite du colonel, grâce à une série de tractations et de manipulations diverses, Gerak, l'un des Jaffas les plus traditionalistes et ancien Prima de Montu, parvint à faire adopter sa mention parmi les membres du Haut conseil et fut nommé chef de la Nation libre.

Plus tard, suite à la découverte du corps d'un Jaffa sur Terre, le lieutenant-colonel Mitchell et Teal'c se rendirent de nouveau sur Dakara pour enquêter et interroger Gerak à ce sujet. Bien que ce dernier nia avoir envoyé des guerriers sur Terre, Ka’lel, une des représentantes du Haut conseil, informa Teal'c et Mitchell que Gerak avait lancé une chasse aux Goa'ulds sur Terre dans le but de retrouver le seigneur Ba'al. Néanmoins, ayant appris la cachette de ce dernier sur Terre à l'aide du Goa'uld d'Alex Jameson, Gerak parvint à capturer l'un des clones de Ba'al et à le ramener sur Dakara devant les membres du Haut conseil jaffa. Ainsi, l'exécution publique de l'ancien Grand maître goa'uld permit à Gerak d'obtenir l'ascendant sur le Haut conseil et davantage de popularité auprès du peuple jaffa.

Quelques semaines plus tard, un prêcheur des Oris, autrefois administrateur de Ver Ager, voyagea sur Dakara et convertit Gerak à la religion d'Origine. Ce dernier proposa alors au Haut conseil d'adopter officiellement la religion des Oris comme nouvelle religion pour l'ensemble de la population jaffa malgré les mises en garde de Teal'c et Bra'tac au sujet de ces nouveaux envahisseurs. Refusant dans un premier temps d’obéir aux ordres du missionnaire, Gerak fut alors transformé lui-même en prêcheur des Oris afin de démontrer la puissance des Oris auprès des membres du Haut conseil. Néanmoins, Teal'c et Bra'tac réussirent à convaincre d'autres chefs jaffas de faire opposition à Gerak lorsque la majorité des conseillers envisagèrent d'accepter la proposition du chef de la Nation jaffa.

Plusieurs semaines après la mort de Gerak, en l'an 2006, un des clones du seigneur Ba'al tenta de prendre le contrôle de la Nation libre jaffa en capturant successivement plusieurs membres du Haut conseil jaffa dans le but de leur faire subir un lavage de cerveau et les forcer à abandonner leurs idées de démocratie. Le clone espérait mettre la main sur l'arme des Anciens dans le but d'éliminer toute vie dans la Voie lactée et ainsi par la même occasion forcer les Oris à quitter la galaxie. Toutefois, grâce à Bra'tac, avec l'aide des membres de SG-1, le clone de Ba'al put être éliminé et le projet de dissolution du Haut conseil jaffa fut finalement adopté au profit d'élections officielles.
Destruction de Dakara
CITATION Cependant, suite à l'arrivée de quatre vaisseaux-mères oris dans la Voie lactée, Se'tak, le nouveau chef de la Nation libre, décida d'utiliser l'arme des Anciens de Dakara, en violation complète avec les accords passés avec les Terriens, pour lutter contre ces nouveaux envahisseurs. Après avoir fait évacuer l'ensemble de la population de Dakara, Se'tak et ses hommes calibrèrent la machine et ciblèrent une planète peuplée d'êtres humains récemment convertis à Origine. Furieux de l'utilisation non autorisée de cette arme sur un monde humain, le général Landry voyagea sur Dakara accompagné de Bra'tac pour tenter de convaincre Se'tak d'arrêter ce génocide. Néanmoins, après la prise de contrôle d'un vaisseau-mère ori, Se'tak accusa les Terriens de trahison et emprisonna temporairement le général Landry dans l'enceinte du temple sacré.

[…]

Quelque temps plus tard, le vaisseau ori sortit de l'hyperespace près de Dakara et se plaça en orbite de ce monde. Soupçonnant les Terriens de vouloir attaquer la Nation jaffa, Se'tak et ses Jaffas décidèrent d'utiliser la super-arme pour riposter malgré les protestations du général Landry. Alors que l'arme envoya une vague d'énergie balayant la surface de la planète, le colonel Carter coupa alors in extremis les boucliers du vaisseau ori et fut téléportée en compagnie des autres membres de son équipe à bord de l'Odyssée. Cependant, protégée de la vague d'énergie grâce à son collier, Adria cibla la super-arme et détruisit complètement la surface de la planète. Le général Landry et Bra'tac furent néanmoins capables de rejoindre la porte des étoiles et de traverser l'horizon des événements avant l'explosion de la montagne sacrée.

[...]
Ruines de Dakara
CITATION Quelques mois plus tard, en l'an 2007, suite à une vision du docteur Daniel Jackson à propos de la destruction d'une montagne, celui-ci, ainsi que les autres membres de l'équipe SG-1, voyagèrent sur Dakara dans le but de rechercher l'Arche de vérité parmi les ruines de l'ancienne cité jaffa. Après plusieurs jours de recherches infructueuses, ces derniers finirent par découvrir un coffre alteran dont le couvercle demeura scellé. Néanmoins, alors que le docteur Jackson, Vala et Teal'c cherchèrent un moyen d'ouvrir l'arche sans l'endommager, les membres de l'équipe furent attaqués par une unité ori commandée par Tomin et rapidement encerclés.

[...]
Sturm762
Avatar de l’utilisateur
Maître de l'encyclopédie SGF
Messages : 2169
Inscrit : 02 déc. 2012, 18:31
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Sturm762 »

Bonne initiative de corriger l'ensemble des super-fiches de l'encyclopédie, merci à toi ! :up:
"Un bon soldat gagne la victoire au combat, un bon stratège l'a remporte avant" - Sun Tzu
Batmol
Avatar de l’utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 03 janv. 2021, 08:53
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Batmol »

Dakara

Présentation
CITATION (2 erreurs) […]

Devenue plus tard le symbole de la victoire de la rébellion jaffa sur les Goa'ulds, Dakara fut choisie par les Jaffas pour devenir la capitale de leur nouvelle Nation libre et le siège de leur gouvernement. Une immense cité à l'architecture gréco-romaine fut alors bâtie par les Jaffas libres au pied du temple sacré et un monument commémorant la mort de nombreux Jaffas tués lors de la bataille de Dakara fut érigé sur la place principale devant la porte des étoiles.

[...]
Histoire
CITATION […]

Plusieurs millénaires plus tard, il y a environ 10 000 ans avant notre ère, les Goa'ulds prirent possession de la planète Dakara et annexèrent ce monde à leur domaine. Ils créèrent alors au sein même de l'ancien temple Ancien les premiers Jaffas, une race d'êtres humains susceptible d'être utilisé à la fois comme guerrier et incubateur pour les larves goa'ulds, et réalisèrent en ce lieu le premier rituel de la Prim'ta. Au fil des siècles, Dakara fut probablement conquise à plusieurs reprises par de nombreux Grands maîtres goa'ulds et fut finalement annexée par le seigneur Ba'al qui protégea cette planète par une douzaine de vaisseaux Ha'taks en patrouille dans son système solaire.
Bataille de Dakara
CITATION […]

Pendant ce temps, au moment où Jacob Carter tenta de modifier les fréquences de la vague d'énergie envoyée par l'arme afin que celle-ci se rapproche de celle du disrupteur, le colonel Carter eut l'idée d'utiliser la porte des étoiles de Dakara pour établir des vortex vers tous les mondes de la Voie lactée et ainsi détruire en même temps l'ensemble des Réplicateurs où qu'ils soient dans la galaxie. Toutefois, n'ayant pas la connaissance du réglage à apporter au DHD, le colonel Carter contacta le seigneur Ba'al, avec l'aide de Teal'c, et celui-ci projeta un hologramme de sa personne dans l'enceinte du temple de Dakara. Il fournit alors au colonel Carter les informations nécessaires à la reprogrammation du DHD, puis aida Jacob Carter/Selmak à modifier les paramètres de l'arme des Anciens.

[…]
Destruction de Dakara
CITATION Cependant, suite à l'arrivée de quatre vaisseaux-mères oris dans la Voie lactée, Se'tak, le nouveau chef de la Nation libre, décida d'utiliser l'arme des Anciens de Dakara, en violation complète avec les accords passés avec les Terriens, pour lutter contre ces nouveaux envahisseurs. Après avoir fait évacuer l'ensemble de la population de Dakara, Se'tak et ses hommes calibrèrent la machine et ciblèrent une planète peuplée d'êtres humains récemment convertis à Origine. Furieux de l'utilisation non autorisée de cette arme sur un monde humain, le général Landry voyagea sur Dakara accompagné de Bra'tac pour tenter de convaincre Se'tak d'arrêter ce génocide. Néanmoins, après la prise de contrôle d'un vaisseau-mère ori, Se'tak accusa les Terriens de trahison et emprisonna temporairement le général Landry dans l'enceinte du temple sacré.

[...]
Edit : Corrigé !
Batmol
Avatar de l’utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 03 janv. 2021, 08:53
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Batmol »

Dakara

Présentation
CITATION […]

Devenue plus tard le symbole de la victoire de la rébellion jaffa sur les Goa'ulds, Dakara fut choisie par les Jaffas pour devenir la capitale de leur nouvelle Nation libre et le siège de leur gouvernement. Une immense cité à l'architecture gréco-romaine fut alors bâtie par les Jaffas libres au pied du temple sacré et un monument commémorant la mort de nombreux Jaffas tués alors de la bataille de Dakara fut érigé sur la place principale devant la porte des étoiles.

[...]
"lors de la bataille" ou "pendant la bataille" et non "alors".

///

Langara

Culture(s)
CITATION Goa'ulds (Passé) / Langarans : Kelowniens, Andaris et Tiraniens (Présent)
Présentation
CITATION Langara, désignée également sous le nom de code P2S-4C3, est une planète de la Voie lactée comportant une porte des étoiles et habitée par une civilisation possédant un niveau technologique comparable à celui de la Terre aux alentours des années 1940. Découvert par les membres de l'équipe SG-1 en l'an 2002, ce monde devenu allié de la Terre est composé de trois nations dominantes appelées Kelowna, Tirania et la Fédération andari, qui furent jadis enlisées dans un climat de guerre froide.

[…]

Le troisième et dernier filon se trouvait sous le territoire andari. Cependant, une grande partie de ce filon fut exploitée et volée par les Tiraniens dans leurs recherches sur la bombe au naquadria. Cependant, la quantité de minerai extraite demeure inconnue, et à ce jour la mine est épuisée.

[…]

À noter que Langara semble être située à moins de cinq heures de voyage en hyperespace de la planète Vis Uban à bord du vaisseau-mère d'Anubis.
Principaux lieux

Laboratoire de recherche
CITATION […]

À noter que ce même bâtiment abrite également le laboratoire du docteur Kieran, et celui de Tomis Lee, deux chercheurs affectés au projet naquadria. Plus tard, suite au retour de Jonas Quinn sur Langara, celui-ci installa son laboratoire dans cet établissement dans le but d'étudier le principe de conversion du naquadah en naquadria.
Zone industrielle
CITATION Cette zone industrielle, probablement abandonnée, fut utilisée par le docteur Kieran comme lieu de rencontre avec les membres de la résistance dans ses hallucinations résultant d'un empoisonnement par irradiation. Ainsi, au cours d'une vision, le professeur parcourut cette zone afin de semer la police kelownienne avant de chuter d'une dizaine de mètres d'une plate-forme.

Plus tard, lorsque les membres de l'équipe SG-1 pistèrent le naquadria détourné par le docteur Kieran, ces derniers retrouvèrent le minerai dans un bâtiment abandonné situé dans cette zone industrielle. SG-1 fut alors capable de récupérer plusieurs kilos de naquadria cachés par le professeur kelownien dans la soi-disant base de la résistance.

[...]
Bunker souterrain
CITATION […]

C'est également dans ce bunker souterrain que fut déplacée la porte des étoiles peu de temps après les premiers affrontements contre les Tiraniens et les Andaris. Cette action permit notamment de cacher le dispositif de transport interplanétaire aux yeux du Grand maître Anubis et d'être ainsi utilisé par les membres de SG-1.
Académie des sciences de Kelowna
CITATION Située au sein de la capitale kelownienne, l'académie des sciences est une institution scientifique qui rassemble les plus grands chercheurs travaillant notamment sur le projet naquadria de cette nation, tels que les docteurs Kieran, Silas et Tomis Lee, ou encore Jonas Quinn.

[...]
CITATION Parlement kelownien
CITATION Situé en plein cœur de la capitale de Kelowna, le parlement abrite le siège du gouvernement principal de cette nation, et notamment le bureau du Haut-ministre. C'est dans ce bâtiment qu'eurent lieu les négociations entre les dirigeants de Kelowna et les membres de SG-1 sur un soutien militaire en échange de naquadria.

[...]
Musée d'Histoire ancienne
CITATION Peu de temps après la découverte des vestiges d'un ancien temple goa'uld, les archéologues kelowniens découvrirent un grand nombre d'artefacts et exposèrent la plupart des pièces retrouvées lors des fouilles au sein du musée d'Histoire ancienne de la capitale.

[...]
Entrepôt de stockage
CITATION Situé à la périphérie de la capitale, ce bâtiment fut utilisé par les Kelowniens afin d'entreposer l'ensemble des vestiges appartenant autrefois aux Goa'ulds lorsque le musée d'Histoire ancienne fut intégralement vidé de son contenu au début de la guerre contre les Tiraniens et les Andaris.

[...]
Histoire

Règne de Thanos
CITATION Il y a plus de 3 000 ans avant notre ère, Langara fut colonisée par le seigneur goa'uld Thanos qui déporta de nombreux humains, probablement originaires de la Terre, sur ce monde dans le but de les asservir dans les mines de naquadah et de les forcer à le vénérer en se faisant passer pour une fausse divinité. Au cours de son règne despotique, Thanos mena des expériences visant à transformer une petite quantité de naquadah en un nouveau minerai hautement énergétique et extrêmement instable appelé naquadria. Cependant, lors de ses recherches, une réaction en chaîne se produisit dans son laboratoire, provoquant une explosion qui annihila le seigneur goa'uld, ainsi qu'une bonne partie de la planète.

Néanmoins, malgré ce cataclysme planétaire, un grand nombre d'esclaves humains, alors libérés de l'oppression goa'uld, réussirent à survivre à la surface de ce monde, et développèrent au fil des siècles une civilisation technologiquement avancée semblable à celle de la Terre aux alentours des années 1940 répartie en trois nations différentes : Kelowna, Tirana et la Fédération andari. Toutefois, de nombreux différends survinrent entre les différentes nations et une guerre mondiale éclata entre les trois pays. Bien que celle-ci dura plus de 20 ans, cette guerre finit par aboutir à un armistice qui instaura une paix instable entre les trois nations de Langara.

[...]
Arrivée de l'équipe SG-1
CITATION Plusieurs années plus tard, au cours de l'année 2002, les membres de l'équipe SG-1 furent chargés d'effectuer une mission d'exploration sur P2S-4C3 et débarquèrent sur ce monde, alors plongé en guerre froide, par la porte des étoiles. Après avoir fait la rencontre du peuple de Kelowna, les habitants de ce monde se montrèrent très intéressés par le fonctionnement de la porte des étoiles et furent prêts à partager leurs technologies avec les Terriens en échange d'informations sur ce dispositif de transport. Au cours de leur mission, les membres de l'équipe SG-1 rencontrèrent Jonas Quinn, l'un des conseillers du Haut ministre Valis, qui leur fit visiter les installations scientifiques de Kelowna, et plus particulièrement les laboratoires dans lesquels les chercheurs étudiaient le naquadria.

[…]

Toutefois, au moment où les scientifiques effectuèrent une série de tests sur le naquadria, une onde de choc se produisit, assommant les chercheurs, et le minerai émit de dangereuses radiations dans l'enceinte du laboratoire. Devant l'imminence de l'explosion cataclysmique, le docteur Jackson utilisa son arme de poing pour s'introduire dans la chambre de confinement et réussit à désamorcer l'engin en sauvant du même coup la vie de millions de personnes. Plus tard, bien que les dirigeants kelowniens accusèrent le docteur Jackson, mortellement irradié lors de cet incident, d'avoir saboté leur laboratoire pour empêcher la création de la bombe, ceux-ci autorisèrent les membres de SG-1 à ramener l'archéologue sur Terre pour être soigné.

Plus tard, lorsque le major Carter fit part du potentiel énergétique du naquadria au général Hammond, celui-ci rédigea une lettre aux dirigeants kelowniens pour s’excuser de cet accident et poursuivre les négociations. Le colonel O'Neill revint alors seul sur P2S-4C3 pour remettre la lettre aux Kelowniens et convainquit Jonas d'avouer la vérité à ses supérieurs pour disculper le docteur Jackson de ses accusations. Néanmoins, suite à la mort des scientifiques kelowniens travaillant sur le naquadria et la satisfaction des dirigeants de ce pays devant la puissance destructrice de la future bombe, Jonas Quinn décida de subtiliser une petite quantité de naquadria avant de se réfugier sur Terre. Cet acte de trahison de la part de Jonas entraîna alors le gel des relations diplomatiques entre les Terriens et le gouvernement kelownien.
CITATION Prémices d'une deuxième guerre mondiale
CITATION Plusieurs mois plus tard, les dirigeants de Kelowna recontactèrent le personnel du SGC afin de rétablir des relations diplomatiques avec le peuple de la Terre. Après avoir obtenu la validation du général Hammond, le commandant Hale, l'ambassadeur Dreylok et le docteur Kieran débarquèrent au SGC pour informer les membres de l'équipe SG-1 que les Tiraniens étaient sur le point de signer un traité de non-agression avec la fédération andari dans le but de s'allier contre Kelowna. Ce pacte de non-agression entraînerait un renversement de l'équilibre des forces permettant aux Tiraniens et Andaris de prendre le dessus sur Kelowna au bout des cinq premières semaines du conflit. Ils demandèrent alors un soutien militaire de la part des Terriens pour défendre Kelowna en échange de naquadria sous peine d'utiliser une bombe créée à l'aide de ce minerai contre les nations ennemies.

[…]

Cependant, lorsque le docteur Kieran fut retrouvé grièvement blessé dans une zone industrielle déserte, les membres de SG-1 revinrent sur P2S-4C3 pour tenter de prendre contact avec la résistance en pistant le naquadria détourné par le professeur jusqu'à leur quartier général. Néanmoins, alors que le colonel O'Neill, le major Carter et Teal'c récupérèrent plusieurs kilos de naquadria dans un entrepôt abandonné, le docteur Fraiser découvrit que le docteur Kieran souffrait de schizophrénie avancée des suites de son exposition prolongée aux radiations de ce minerai, la résistance étant le fruit de son imagination. Plus tard, suite à l'échec des négociations, le personnel du SGC se retrouva sans nouvelle de la part du gouvernement kelownien, déterminé à entrer en guerre et à repousser les tentatives d'invasions ennemies.

Quelque temps après ces événements, la guerre fut déclarée et les Tiraniens et les Andaris commencèrent leur raid aérien, obligeant les Kelowniens à déplacer la porte des étoiles vers un bunker souterrain top secret. Ne voyant aucune issue pacifique à ce problème, le Haut-ministre Valis ne tint pas compte des recommandations de la part des Terriens et ordonna l'utilisation de la bombe au naquadria sur la population civile de Tirania et de la Fédération andari. Bien que les dirigeants kelowniens regrettèrent l'envoi de cette bombe aux effets dévastateurs, cette démonstration de force poussa les nations ennemies à revenir à la table des négociations en demandant un cessez-le-feu. Des délégués tiraniens et andaris furent alors envoyés à Kelowna pour négocier la paix.
Invasion d'Anubis
CITATION Plusieurs mois plus tard, au cours de l'année 2003, suite à la capture de Jonas Quinn à bord du vaisseau-amiral d'Anubis, ce dernier implanta une sonde mentale dans son cerveau et s'appropria l'ensemble de ses connaissances. Ayant apprit l'existence du naquadria, Anubis mit le cap vers Langara en hyperespace et positionna son vaisseau-amiral au-dessus de la capitale kelownienne. Pris complètement par surprise, le gouvernement kelownien fut pris en otage par les troupes d'Anubis qui envahirent le Parlement et d'autres positions stratégiques. Bien que le Grand maître exigea que tout le stock de naquadria lui soit remis, les Kelowniens refusèrent d'accéder à sa demande. Anubis exécuta alors le Haut ministre Valis puis bombarda toute une zone industrielle, provoquant la destruction de plusieurs usines et la mort de nombreux innocents.

Alors que les Kelowniens finirent par céder aux exigences du Grand maître, l'ambassadeur Dreylock contacta le personnel du SGC à l'aide de la porte des étoiles pour les prévenir que leur monde était attaqué par Anubis. Ainsi, le général Hammond autorisa le colonel O'Neill et le major Carter à se rendre sur P2S-4C3 pour aider le peuple de ce monde à combattre l'envahisseur. Alors que l'ambassadeur Dreylock et le commandant Hale relatèrent les événements survenus sur leur planète, les troupes d'Anubis capturèrent tous les archéologues présents de l'Académie des sciences de Kelowna. Les deux membres de l'équipe SG-1 finirent par accepter d'aider les habitants de Kelowna à combattre Anubis et ses Jaffas, à condition que les peuples tiranien et andari soient informés de l'existence de la porte des étoiles.

Entre-temps, Teal'c, aidé de Oshu, le Prima du seigneur Yu, passa un accord avec Ba'al dans le but de détruire le vaisseau-amiral d'Anubis grâce à la flotte des Grands maîtres unifiés. Ensuite, le général Hammond autorisa le colonel O'Neill à envoyer les équipes SG-11 et SG-15 sur Langara pour aider les Kelowniens à lutter contre les Jaffas d'Anubis. Cependant, lorsque le major Carter fut informé que les troupes d'Anubis avaient pillé le muséum d'histoire ancienne, celle-ci découvrit que le Grand maître cherchait à retrouver un cristal de données contenant des informations à propos du naquadria, et se rendit dans un entrepôt en compagnie de l'ambassadeur Dreylock et Teal'c pour le récupérer. Bien que la petite équipe fut encerclée par des Jaffas, ces derniers furent maîtrisés lors de l'arrivée impromptue de Jonas Quinn et du docteur Jackson grâce aux anneaux de transport.

Cependant, une fois de retour au sein du bunker souterrain, le commandant Hale révéla qu'il avait passé un accord avec Anubis en lui remettant le cristal de données contre la promesse de non-invasion du territoire de Kelowna. Alors que les membres de SG-1 furent encerclés par les Jaffas d'Anubis, Herak prit possession du cristal et tua le commandant Hale de sang-froid. C'est alors que la flotte des Grands maîtres goa'ulds commandée par Ba'al sortit de l'hyperespace et ouvrit le feu sur le vaisseau-amiral d'Anubis. Cette diversion permit aux membres de SG-1 de reprendre le dessus sur Herak et ses Jaffas et de récupérer le cristal de données goa'uld. Bien que le vaisseau-amiral d'Anubis fut entièrement détruit et se désintégra dans l'atmosphère, le Grand maître goa'uld parvint à s'enfuir à bord d'un module de secours.

Suite à ces événements, les Tiraniens et Andaris acceptèrent de former un gouvernement unique, à la seule condition que Jonas Quinn représente Kelowna, et changèrent le nom de la planète pour celui de Langara, un nom issu d'un ancien dialecte commun aux trois nations de ce monde. Cependant, intrigué par la présence d'Anubis sur Langara, le seigneur Ba'al envoya un espion goa'uld pour découvrir ce que le Grand maître cherchait sur cette planète. Le Goa'uld prit alors possession de Kianna Cyr, une jeune scientifique affectée au projet naquadria, qui aida notamment Jonas Quinn dans ses recherches sur ce minerai et aida au perfectionnement d'une machine d'excavation kelownienne. Néanmoins, bien que ce Goa'uld poursuivit son enquête à la surface de Kelowna, celui-ci ne révéla pas l'existence du naquadria à son maître.
Sauvetage de la planète
CITATION […]

Ainsi, peu de temps après, le major Carter se rendit seule sur Langara pour aider Jonas Quinn, et son assistante, Kianna, à trouver une solution, pendant que le Haut ministre Dreylock, ainsi que les conseillers Vin Eremal et Lucia Tarthus voyagèrent sur Terre pour négocier l'évacuation d'une partie de leur population sur Madrona. Alors que le major Carter, Jonas Quinn et Kianna tentèrent de déterminer le principe de conversion du naquadah en naquadria, un violent tremblement de terre secoua la capitale kelownienne et provoqua de multiples incendies. Le docteur Fraiser se rendit alors sur Langara pour aider les habitants de ce monde et distribuer le matériel médical.

Néanmoins, peu de temps après, le major Carter et Jonas Quinn découvrirent que la conversion du filon de naquadah avait été provoquée par le test de la bombe au naquadria réalisé deux ans plus tôt par le gouvernement kelownien, provoquant la suspension des négociations entre les trois nations sur l'évacuation de leur monde. Toutefois, le major Carter parvint à déterminer qu'une petite faille traversait la veine de naquadah un kilomètre avant le gisement principal, et eut l'idée de placer une bombe nucléaire modifiée pour empêcher le naquadria d'atteindre la densité critique. C'est alors que Jonas et Kianna révélèrent l'existence d'une machine d'excavation permettant à l'équipe d'atteindre la ligne de faille à 20 km sous la surface.

Bien que le major Carter et Jonas Quinn découvrirent que Kianna Cyr était l'hôte d'un Goa'uld espion au service de Ba'al, ces derniers n’eurent d'autre choix que d'accepter son aide dans le pilotage de la machine de forage que celui-ci avait lui-même grandement amélioré. Ainsi, grâce à l'utilisation de cristaux tok'ras, le major Carter, Teal'c, Jonas et le Goa'uld de Kianna utilisèrent la foreuse tant bien que mal pour atteindre la ligne de faille, mais arrivés à un kilomètre de la cible, les forets avant finirent par se disloquer après avoir traversé une rivière de lave en fusion. Néanmoins, le Goa'uld de Kianna se porta volontaire pour placer la bombe nucléaire sur la ligne de faille à l'aide des cristaux tok'ras. Le symbiote sacrifia alors son existence pour sauver son hôte, mais permit de sauver l'ensemble de la population de Langara.

Plus tard, en l'an 2006, lors de l'invasion de la Voie lactée par les Oris, le peuple de Langara fut contraint de se convertir à Origine et rompit tout lien diplomatique avec la Terre. Néanmoins, lorsque la vérité sur Origine fut révélée un an plus tard grâce à l'arche de vérité, les relations entre les Langarans et les Terriens furent de nouveau rétablies.
Tentative de connexion avec le Destinée

Dans cette partie, aucune erreur n’est présente, mais ce que je propose, c’est que le féminin de langaran(s) soit langarane(s). Au même titre que birman/birmane ou afghan/afghane par ex.
CITATION (6 « erreurs ») […]

Néanmoins, suite à l'invasion du Destinée par l'Alliance lucienne en l'an 2010, le Commandement planétaire terrien suspecta la création d'une alliance entre les Luciens et les Langarans, et plaça une douzaine de satellites espions en orbite autour de Langara. Les Terriens remarquèrent alors que des négociations avaient lieu depuis plusieurs mois entre les deux parties sans pour autant déchiffrer les messages. Craignant que les Langarans s'allient aux membres de l'Alliance lucienne, le colonel Telford invita l'ambassadeur Ovirda, en compagnie de Richard Woolsey et du docteur McKay, au sein du Commandement planétaire dans le but de négocier à nouveau l'utilisation de la centrale langarane et ainsi créer une nouvelle ligne de ravitaillement vers le Destinée.

Néanmoins, avant même que le docteur McKay n'ait pu expliquer le fonctionnement de son programme d'activation, l'ambassadeur Ovirda refusa catégoriquement de mettre en danger son peuple et de risquer la destruction de son monde. Devant le refus des Langarans, le général O'Neill autorisa une mission d'infiltration au sein de la centrale électrique langarane. En effet, celui-ci ordonna aux colonels Young et Telford de prendre le contrôle de cette installation par la ruse et d'effectuer une connexion avec le Destinée pour prouver l'absence de danger de la procédure d'activation au peuple langaran. De plus, avec l'aide de Richard Woolsey, les colonels Young et Telford avaient également pour mission de découvrir des preuves d'une alliance entre les Luciens et les Langarans, et si possible empêcher l'aboutissement des négociations entre ces derniers.

Quelque temps plus tard, Richard Woolsey, accompagné d'un militaire terrien, voyagea sur Langara par la porte des étoiles pour, soi-disant, offrir un cadeau diplomatique à l'ambassadeur Ovirda. Woolsey incita alors le chef de la sécurité de la centrale électrique langarane, puis l'administrateur Halpern à toucher une pierre de communication pour échanger leur conscience avec le lieutenant Scott et le colonel Young. Cet échange permit aux Terriens de prendre possession de la centrale électrique langarane et ainsi mettre en place leur plan visant à contacter le Destinée. Ainsi, le colonel Young, dans la peau de l'administrateur, annonça aux hommes armés de la centrale que lui et l'ambassadeur avaient décidé d'accepter la requête des Terriens et d'établir une connexion avec le Destinée en composant l'adresse du neuvième chevron.

Quelques minutes plus tard, le colonel Telford, le docteur Rodney McKay, ainsi que les équipes SG-4 et SG-5 traversèrent la porte des étoiles et débarquèrent au sein de la centrale électrique. Le colonel Telford ordonna au docteur McKay d'installer ses équipements et ce dernier demanda une heure de délai pour vérifier les installations langaranes avant de lancer la procédure d'activation. Néanmoins, alors qu'un soldat langaran remarqua l'étrange comportement de ses supérieurs et prévint l'ambassadeur Ovirda de la présence non autorisée des Terriens au sein de la base, Woolsey découvrit que l'Alliance lucienne contactait régulièrement les Langarans depuis plusieurs mois, mais qu'à chaque nouveau contact, ces derniers refusaient catégoriquement leurs offres afin de ne pas mettre en péril leur alliance avec la Terre.

Alors qu'une troupe d'intervention armée langarane encercla la centrale électrique, le colonel Telford s'obstina à vouloir essayer d'établir une connexion pour prouver à l'ambassadeur Ovirda l'absence de danger face à l'activation du neuvième chevron. Il ordonna alors à McKay de lancer la séquence d'activation et celui-ci s'exécuta malgré les réticences du colonel Young et de Richard Woolsey. Néanmoins, les soldats langarans finirent par encercler l'équipe terrienne et l'ambassadeur Ovirda les prévint que ses hommes avaient l'ordre d'ouvrir le feu dès l'activation du huitième chevron. Alors que les niveaux d'énergie restaient constants, McKay convainquit le colonel Young de tout arrêter et ce dernier donna son accord pour suspendre la séquence d'activation. Les Terriens déposèrent alors les armes et se rendirent face aux troupes de l'ambassadeur Ovirda.

[...]
///

Lantia

Nombre de lune(s)
CITATION Deux lunes
Cultures
CITATION Lantiens / Terriens (jusqu'en 2007) / Inhabitée (depuis 2007)
Présentation

Vie végétale
CITATION Le continent de la planète possède une flore similaire à celle se trouvant en Amérique du Nord. Cependant, on constate que sur une partie de la planète, de nombreuses espèces aussi bien végétales qu'animales ont disparu, et ce en raison d'un incident solaire qui se produit tous les 15 000 ans.
Principaux lieux

Campement athosien
CITATION Quelques semaines après l'évacuation d'Athos, les Athosiens se sentaient enfermés sur Atlantis et avec la découverte du continent de la planète par le major Sheppard et le lieutenant Ford, ils y virent une opportunité de retrouver "leur liberté" et s'installèrent sur la terre ferme afin de cultiver des lopins de terre pour leur propre compte et celui d'Atlantis.

[...]
Histoire

Second siège de Lantia
CITATION En 2005, les Wraiths, ayant découvert l'existence de la Terre, se mirent en quête d'atteindre cette abondante source de nourriture. Ils savaient que la seule solution pour y parvenir était Atlantis. C'est pourquoi ils envoyèrent un Dart en direction de Lantia afin de scanner la planète et préparer l'invasion. Le Dart atteignit Atlantis et scanna la cité, éliminant au passage l'un des Jumpers lui faisant barrage. Une fois les données transmises au reste de sa flotte, le pilote se projeta dans la cité et prit le soin d’autodétruire son appareil.

La flotte, ayant reçu les données, se mit en route vers Lantia dans le but de s'emparer du dernier bastion Ancien. Deux semaines après la venue de l'éclaireur, l'expédition Atlantis, ayant reçu l'aide inespérée du SGC, mit en place sa défense et plaça en orbite plusieurs mines spatiales afin de repousser les vagues de Darts. Les Wraiths, ayant détecté les mines, collectèrent plusieurs astéroïdes dans la ceinture du système planétaire et les envoyèrent directement vers les mines pour les obliger à exploser, détruisant ainsi la première ligne de défense des Terriens.

Plusieurs heures après cette première attaque, de multiples escadrons de Darts attaquèrent la cité. Le courage et la détermination des Terriens permirent à ces derniers de repousser la première vague non sans dommages. Quelques heures après cette première offensive, les deux vaisseaux-ruches se mirent en orbite de Lantia et lancèrent leurs Darts. Malheureusement pour les Terriens, leur plan destiné à envoyer des Jumpers piégés tomba à l'eau quand le fauteuil des Anciens se retrouva sans source d'énergie. Sheppard décida d'en piloter un afin de mener la mission à bien et permettre à la cité de survivre à cet assaut. Les Terriens sur la cité furent rapidement submergés et Elizabeth Weir ordonna son évacuation.

Heureusement pour eux, le Dédale arriva à temps et put téléporter le major Sheppard hors du Jumper avant que ce dernier n'explose dans le hangar à Darts du premier vaisseau-ruche. L'E2PZ ramené par le croiseur terrien fut envoyé sur Atlantis et le 304 engagea le vaisseau-ruche restant. Grâce à Hermiod et au plan du major Sheppard, ils purent téléporter une ogive nucléaire à bord du dernier vaisseau, et les derniers croiseurs, surpris par une telle contre-offensive, décidèrent de se replier afin de revenir en force avec une nouvelle flotte plus imposante. Les Darts restants se regroupèrent et lancèrent une attaque kamikaze sur la cité. Heureusement, les docteurs McKay et Zelenka parvinrent à lever le bouclier de la cité à temps, réduisant en cendres le reste de la flotte wraith.

[…]

Quelques mois plus tard, la balise de détresse d'Atlantis se mit en route, avertissant deux croiseurs wraiths de la présence d'Atlantis. L'expédition préféra évacuer le campement athosien sur Atlantis, le temps que les vaisseaux quittent l'orbite. Malheureusement, un espion goa'uld sabota le réseau énergétique de la cité et provoqua la surtension de l'E2PZ. Weir ordonna l'évacuation de la cité grâce au Dédale et aux Jumpers. Heureusement, McKay et le lieutenant Cadman réussirent à stopper la surtension à temps, évitant ainsi l'explosion de la planète.

[…]

Plusieurs mois après, un vaisseau-ruche se mit en orbite de Lantia et entra en contact avec Atlantis. Ce vaisseau proposa une alliance avec Atlantis dans l'espoir de détruire les factions wraiths ennemies. Il s'avéra que cette opération n'était qu'une ruse visant à obtenir les informations nécessaires à l'invasion de la Terre. Atlantis s'en aperçut trop tard et le vaisseau-ruche mis le cap vers la planète bleue. Quelques jours plus tard, ce même vaisseau réapparut en orbite et alors que Beckett s'apprêtait à le faire exploser, Atlantis reçut une communication de ses occupants, à savoir le colonel Sheppard et l'équipage du Dédale, qui avait réussi à prendre le contrôle du vaisseau.

[...]
SG-1
CITATION […]

En 2006, SG-1 se rendit sur Lantia afin de chercher des informations sur l'emplacement de l'arme de Merlin dans la base de données des Anciens. Malgré la loi de non-ingérence, Ganos Lal, une Ancienne ayant effectué l'Ascension, parvint à leur donner les coordonnées de deux planètes afin de continuer leurs recherches. Malheureusement, l'Ancienne fut "rappelée de force" avant d'avoir pu leur fournir l'emplacement exact de l'arme.
Je trouve que fusionner les trois derniers paragraphes serait plutôt pertinent.
Sturm762
Avatar de l’utilisateur
Maître de l'encyclopédie SGF
Messages : 2169
Inscrit : 02 déc. 2012, 18:31
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Sturm762 »

CITATION Je trouve que fusionner les trois derniers paragraphes serait plutôt pertinent.
Et tu as parfaitement raison, mais la raison est simple : je ne pensais pas que tu corrigerais cette fiche en particulier car il s'agit d'une des toute dernières fiches planètes SGA que je dois réécrire quasiment de A à Z. :sweat:

Sinon l'ensemble des fiches de Dakara et Langara sont corrigées ! :up:
"Un bon soldat gagne la victoire au combat, un bon stratège l'a remporte avant" - Sun Tzu
Batmol
Avatar de l’utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 03 janv. 2021, 08:53
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Batmol »

CITATION (Sturm762 - 06 mars 2021, 11:58)
CITATION Je trouve que fusionner les trois derniers paragraphes serait plutôt pertinent.
Et tu as parfaitement raison, mais la raison est simple : je ne pensais pas que tu corrigerais cette fiche en particulier car il s'agit d'une des toute dernières fiches planètes SGA que je dois réécrire quasiment de A à Z. :sweat:
Dommage, je la trouvais plutôt bonne cette fiche.
Sturm762
Avatar de l’utilisateur
Maître de l'encyclopédie SGF
Messages : 2169
Inscrit : 02 déc. 2012, 18:31
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Sturm762 »

CITATION Dommage, je la trouvais plutôt bonne cette fiche.
Mais elle l'est, elle fait parfaitement le travail en attendant une réécriture qui lui apportera plus de détails, notamment dans la partie Histoire.
"Un bon soldat gagne la victoire au combat, un bon stratège l'a remporte avant" - Sun Tzu
Batmol
Avatar de l’utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 03 janv. 2021, 08:53
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Batmol »

Adara

Atmosphère
CITATION Irrespirable (80% de CO2)
À supprimer
CITATION A REDIGER : Présentation très générale + quelques mots sur les grandes lignes de l'histoire de ce monde, son but et son son passage dans la série.

Adara est une planète de la Voie lactée qui fait partie d'un système comptant au moins une autre planète. Ce monde faisait partie du traité des Planètes protégées, et donc appartenait aux Asgards.
Histoire
CITATION Crash d'un vaisseau asgard
Sauvetage de Heimdall
CITATION […]

Plus tard, Thor, qui avait pris le contrôle des systèmes du vaisseau grâce au lien neuronal créé par une sonde mentale d'Anubis, libéra O'Neill et Teal'c de leur cellule. Ces derniers sabotèrent les systèmes défensifs du Ha'tak, et notamment ses boucliers pour pouvoir être téléportés avec Thor à bord du cargo par Heimdall.

Pendant ce temps, les deux Ha'taks accompagnant celui d'Osiris furent contraints de quitter le système pour combattre la flotte de Yu. Juste après, les Goa'ulds parvinrent à localiser avec précision le laboratoire asgard et à s'y infiltrer. Les Jaffas d'Osiris capturèrent le major Carter et le Goa'uld la menaça de la tuer si elle ne lui révélait pas où se trouvait le docteur Jackson. Cependant, Carter fut téléportée de justesse sur le cargo par Heimdall et le vaisseau décolla vers l'espace.

[...]
///

Altaïr

Culture(s)
CITATION Altaïrans
Présentation
CITATION Altaïr, désigné également sous le nom de code P3X-989 ou PX3-989, est une planète de la Voie lactée abritant autrefois une civilisation d'êtres humains technologiquement avancée, dont une partie de la population survécut suite à la destruction de la biosphère de ce monde au sein d'un immense complexe souterrain sous forme de doubles synthétiques.

[…]

La porte des étoiles locale est située au sein de l'immense complexe souterrain construit il y a plus de 11 000 ans par Hubald. Enfouie à une grande profondeur sous la surface, cette base semblable à une usine désaffectée terrienne avec des citernes et des conduits métalliques est alimentée par la chaleur du noyau planétaire capable de fournir assez d'énergie pour alimenter les androïdes.

Cependant, malgré les efforts d'Harlan pour maintenir l'intégrité des installations souterraines, le complexe d'Altaïr subit de nombreux dysfonctionnements et pannes mécaniques qui nécessite un entretien constant. De ce fait, Harlan profita du séjour des membres de SG-1 sur Altaïr pour créer des doubles robotiques à leur image dans l'espoir que ces derniers l'aiderait à restaurer la station.
Principaux lieux

Complexe de la porte des étoiles
CITATION Situé à une grande profondeur sous la surface de la planète, cet immense complexe souterrain fut construit il y a de plus de 11 000 ans par les habitants d'Altaïr, et notamment Hubald, le créateur d'un projet qui permit à un millier d'individus de survivre en tant que doubles robotiques de leurs propres corps organiques.

Répartie sur plusieurs niveaux, eux-mêmes subdivisés en divers secteurs, cette base semble très étendue et est alimentée par une source d'énergie principale d'origine géothermique. Ce système d'alimentation produit toutefois de grande quantité de chaleur qui doit être évacuée à l'aide d'un système de ventilation perfectionné relié avec la surface d'Altaïr.

[…]

Néanmoins, l'état général du complexe souterrain est surveillé par un ordinateur central qui peut alerter vocalement les occupants de la moindre panne et dysfonctionnement des installations en indiquant sommairement la nature et le lieu de l'avarie. Une série de détecteurs lui permet d'acquérir des données essentielles telles que la pression interne des tuyaux et des pronostics basiques sur la résistance des différents composants du complexe.

[…]

À noter que les corps synthétiques sont alimentés en permanence en énergie à partir de la principale source d'alimentation du complexe à l'aide d'un dispositif en forme de sphère installé dans la salle de la porte des étoiles. Ainsi, sans cette source d'énergie continue, les androïdes ne peuvent être autonomes que durant quelques heures sous peine de se désactiver et de mourir.
Histoire
CITATION […]

Toutefois, au cours de ce projet, de nombreuses personnes dont Secara, Barerth et Tira furent perdus à cause de divers problèmes avec le processus de transfert. Hubald, le créateur de la technologie de duplication synthétique, succomba très rapidement 99 207 000 heures, soit 11 325 ans, avant l'arrivée des membres de l'équipe SG-1 sur Altaïr apportant avec lui de nombreuses connaissances. Néanmoins, beaucoup d'autres survécurent grâce à leurs corps artificiels et continuèrent à vivre au sein du complexe souterrain pendant de nombreuses années.

Cependant, au fil des siècles, certains membres de ce projet choisirent de partir par la porte des étoiles en apportant avec eux de petites sources d'énergie portables, sans jamais revenir sur Altaïr, tandis que d'autres décidèrent de mettre fin à leurs jours en marchant au-delà de la portée de la source d'énergie à la surface irradiée de la planète. Quelque temps plus tard, suite à la mort de Wallace lors d'un accident au sein d'une section endommagée de la station, Harlan fut le dernier survivant sur la planète Altaïr et continua, tant bien que mal, à entretenir seul les infrastructures du complexe souterrain.

[…]

Peu de temps après, après avoir conduit les membres de l'équipe SG-1 dans une salle de repos, Harlan créa leurs doubles robotiques dans l'espoir que ces derniers accepteraient de l'aider à entretenir le complexe d’Altaïr et ainsi survivre au sein des installations souterraines de ce monde. Toutefois, lorsque ces derniers firent la rencontre d’Harlan, ceux-ci n'eurent aucune connaissance de leur véritable nature et ne réalisèrent pas qu'ils n'étaient pas les véritables membres de l'équipe SG-1. Après s'être entretenu brièvement avec Harlan, le double du colonel O'Neill prit alors la décision de retourner sur Terre et traversa la porte des étoiles en compagnie des autres doubles de SG-1 malgré les protestations de l'unique survivant d'Altaïr.

Cependant, lors de leur retour sur Terre, les doubles de l'équipe SG-1 découvrirent avec stupéfaction qu'ils étaient devenus des êtres artificiels et furent ainsi retenus prisonniers au sein du SGC. Néanmoins, au moment où le général Hammond suggéra au double du colonel O'Neill d'envoyer l'équipe SG-5 sur P3X-989, celui-ci, ainsi que les autres membres de son équipe, commencèrent à être à court d'énergie. Pensant que leurs consciences avaient été transférées dans de nouveaux corps artificiels, le double d’O'Neill demanda la permission au général d'être renvoyé au plus vite sur Altaïr afin d'en apprendre plus sur la situation. Ainsi, le personnel composa les coordonnées de ce monde et les doubles de SG-1 traversèrent par la porte des étoiles.

Une fois de retour sur P3X-989, les doubles robotiques de SG-1 retrouvèrent leur énergie grâce à la source d'alimentation du complexe souterrain et furent de nouveau accueillis par Harlan qui leur révéla qu'il avait transféré leurs consciences dans des corps synthétiques. Alors que le colonel O'Neill décida de s'entretenir seul avec Harlan sur le moyen de retrouver son vrai corps, le double de Teal'c s’isola du capitaine Carter et du docteur Jackson avant de subir un grave dysfonctionnement de ses systèmes dû à l'esprit de la larve goa'uld qui prit peu à peu le dessus sur sa conscience.

Cependant, quelques minutes plus tard, une fuite importante au niveau du thermo-condensateur survint, déclenchant une alarme dans la station souterraine. Harlan demanda alors l'aide des doubles du colonel O'Neill, du capitaine Carter et du docteur Jackson pour l'aider à faire baisser la pression en ouvrant les prises d'air manuellement et à remettre la ventilation en état de marche. Toutefois, au moment où le double d’O'Neill essaya d'ouvrir la dernière vanne, il fut attaqué par le double de Teal'c submergé par l'esprit de la larve goa'uld. Bien que le colonel parvint malgré lui à libérer une pression suffisante dans la station, Harlan vint à son secours en désintégrant le double de Teal'c.

Bien que stupéfait par la disparition de Teal'c, les trois autres membres de l'équipe SG-1 suivirent Harlan jusqu'à un laboratoire dans lequel celui-ci fabriqua un nouveau corps synthétique pour leur ami jaffa. Alors que les doubles de SG-1 demandèrent des explications au survivant altaïran, ceux-ci finirent par découvrir qu'ils n'étaient pas les véritables membres de l'équipe terrienne, mais qu'ils étaient des copies synthétiques, rendant impossible leur retour sur Terre. Les membres de l'équipe SG-1 firent alors la connaissance de leurs doubles robotiques qui promirent d'enterrer la porte des étoiles d'Altaïr après le retour sur Terre par la porte des étoiles.

Cependant, quelque temps après le départ des membres de l'équipe SG-1, le double du capitaine Carter parvint à créer une batterie portative dans le but de permettre à ses coéquipiers de partir en mission d'exploration sur d'autres mondes de la Voie lactée. Ainsi, plusieurs années plus tard, au cours de l'année 2001, les doubles altaïrans de SG-1 quittèrent la surface d'Altaïr pour effectuer une mission d'exploration sur P2X-729. Néanmoins, inquiet du non-retour des doubles altaïrans, Harlan se rendit sur Terre pour avertir les véritables membres de l'équipe SG-1 de la disparition de leurs doubles robotiques.

Suite à la destruction des doubles altaïrans de SG-1, on ignore complètement ce qu'il est advenu de la planète Altaïr et de ses installations.
///

Argos

Culture(s)
CITATION Goa'ulds (Passé) / Argosiens (Présent)
Présentation
CITATION Argos, désignée également sous le nom de code P3X-8596, est une planète de la Voie lactée appartenant autrefois au territoire du seigneur goa'uld Pelops.

[...]
Principaux lieux

Temple de Pelops
CITATION Situé à la surface de la planète Argos sur les rives d'une grande étendue d'eau, cet édifice haut de plusieurs dizaines de mètres fut construit il y a de nombreuses d'années en l'honneur du seigneur goa'uld Pelops. Ce temple d'architecture grecque est constitué de colonnes de couleurs rouge et jaune, et est surmonté d'un imposant toit doré.

L'intérieur de ce temple est composé d'une immense salle richement décorée possédant quatre ouvertures sur les côtés menant vers l'extérieur et abrite la porte des étoiles de ce monde. D'après Alekos, ce lieu était l'ancienne résidence de Pelops. Elle fut conservée telle quel était depuis son départ et le demeura ainsi jusqu'à son retour parmi les Désignés.

Une statue représentant le dieu Pelops, héros de Mycènes, sur son char tiré par deux chevaux et brandissant un éclair est placé au centre de la pièce face à la porte des étoiles. Cette effigie grecque abritait toutefois un transmetteur permettant de contrôler les nano-robots responsables de l'accélération du vieillissement, ainsi qu'une tablette goa'uld.
Village des Désignés
CITATION […]

Néanmoins, la vie des Argosiens étant très brèves, ces derniers savourèrent chacune des cent journées offertes par leur créateur à travers de longues festivités, de mets savoureux et une joie de vivre débordante.
Histoire
CITATION Il y a plusieurs milliers d'années avant l'arrivée des membres de l'équipe SG-1, le seigneur goa'uld Pelops déporta un peuple d'êtres humains probablement originaire de la Grèce antique près de Mycènes, une cite située dans le sud du Péloponnèse, afin de l’asservir et de l’utiliser comme cobaye dans l'unique but de déterminer l'avenir de l'évolution humaine. Le seigneur goa'uld fit alors usage de nano-robots dans le but d'accélérer artificiellement le vieillissement des habitants d'Argos et réduisit leur existence à une centaine de journées. Après avoir formellement interdit aux personnes considérées comme étant « Désignés » par leur dieu de s'éloigner de son temple, Pelops quitta la planète Argos et ne revint jamais à la surface de ce monde.

Plusieurs siècles plus tard, peu de temps après la formation du programme porte des étoiles, les membres de l'équipe SG-1 furent chargés d'effectuer une mission d'exploration sur la planète Argos et débarquèrent sur ce monde par la porte des étoiles. Cependant, à peine arrivés au sein d'un ancien temple d'architecture grecque, ces derniers furent surpris d'entendre les cris d'une femme sur le point d'accoucher, et firent la rencontre de Thetys et de son mari Alekos. Après avoir aidé la jeune Argosienne à mettre au monde un petit garçon baptisé Dan-el, Alekos et Thetys se présentèrent comme étant les « Désignés » et conduisirent les membres de l'équipe terrienne jusqu'à un village situé à quelques centaines de mètres du temple.

Arrivés dans ce lieu paradisiaque, le colonel O'Neill et son équipe furent stupéfaits par la jeunesse et la beauté des habitants d'Argos et furent conviés à un banquet en leur honneur. Lors de cette célébration, le colonel O'Neill fit la connaissance d'une des habitantes appelée Kynthia et fut invité malgré lui à manger un morceau de gâteau nuptial avant d'entamer une relation intime avec l'Argosienne. Toutefois, une fois leurs ébats terminés, au coucher du soleil, l'ensemble des habitants du village regagnèrent leurs habitations pour s'endormir, provoquant la stupéfaction de l'équipe terrienne. Alors que cette dernière s'interrogea sur cet étrange comportement de la population locale, le colonel fut à son tour frappé par cette mystérieuse maladie du sommeil et s'évanouit sous le regard de ses coéquipiers.

Le lendemain matin, alors que le colonel O'Neill ordonna au capitaine Carter de continuer à interroger les habitants de ce monde sur leur mode de vie, le docteur Jackson et Teal'c retournèrent au temple en compagnie d'Alekos, qui leur apprit que leur dieu, Pelops, les avait créé et avait offert à ses ancêtres une centaine de jours de vie. Toutefois, au moment où le docteur Jackson chercha à en savoir plus sur l'histoire des Désignés, Teal'c remarqua que des symboles écrits dans un obscur dialecte goa'uld au pied d'une statue représentant le dieu Pelops formaient une combinaison. Après avoir activé un mécanisme, les deux membres de SG-1 découvrirent une tablette goa'uld dont les symboles semblaient archaïques et très difficiles à déchiffrer.

Pendant ce temps, au village, le colonel O'Neill et le capitaine Carter furent stupéfaits de découvrir de voir que le petit Dan-el né la veille avait désormais l'apparence d'un enfant d’un an capable de marcher, et que les habitants d'Argos ne comptaient pas leur âge en années, mais en jours. Cependant, une fois de retour au temple, le docteur Jackson et Teal'c furent capables de traduire une partie des écrits de Pelops et réalisèrent que ce dernier avait accéléré le vieillissement de la population locale afin de déterminer l'évolution des humains, probablement à l'aide d'un virus. Néanmoins, lors du coucher du soleil, le colonel O'Neill ordonna dans un ultime effort au capitaine Carter de retourner sur Terre et d'étudier les échantillons sanguins prélevés sur les habitants avant de s'endormir en même temps que les Argosiens.

Après un bref retour sur Terre, le capitaine Carter revint sur la planète Argos par la porte des étoiles et informa le colonel O'Neill que la maladie affectant les habitants de ce monde était provoquée par un organisme étranger qui accélérait artificiellement le vieillissement naturel. De plus, elle lui révéla que son corps contenait 100 fois plus de ces agents pathogènes que les Argosiens, et qu'à ce rythme de vieillissement, le militaire terrien aurait l'apparence d'une personne ayant atteint l'âge de 100 ans dans moins de deux semaines. Bien que le capitaine souhaita installer un laboratoire de recherche sur Argos, le colonel O'Neill refusa et ordonna à son équipe de rentrer sur Terre par la porte des étoiles afin d'éviter d'être contaminée par cet organisme extraterrestre.

[...]

Quelques instants plus tard, le capitaine Carter, le docteur Jackson et Teal'c revinrent sur Argos équipés de combinaison de protection et révélèrent que la tablette de Pelops mentionnait des nombres correspondants à deux fréquences différentes, chacune permettant d'activer ou de désactiver les nano-robots. Le capitaine Carter utilisa alors un ordinateur muni d'un antenne radio afin d'émettre la fréquence de désactivation des nanocytes, provoquant ainsi le réveil de l'ensemble des habitants d'Argos. Plus tard, après avoir effectué de nouvelles analyses médicales, les membres de SG-1 confirmèrent la désactivation des nano-robots, et que le vieillissement du colonel O'Neill et des Argosiens avait repris un rythme normal.

Quelques semaines après ces événements, les membres de l'équipe SG-2 voyagèrent à nouveau sur Argos et réalisèrent que les habitants de ce monde, libérés de l'emprise des nanocytes goa'ulds, menaient des vies longues, saines et productives.
Sturm762
Avatar de l’utilisateur
Maître de l'encyclopédie SGF
Messages : 2169
Inscrit : 02 déc. 2012, 18:31
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Sturm762 »

Un grand merci à toi, toutes ces fiches ont été corrigées ! ^_^

Du coup on peut considérer que toutes les petites fiches situées entre Abydos et Argos sont également corrigées ?
"Un bon soldat gagne la victoire au combat, un bon stratège l'a remporte avant" - Sun Tzu
Batmol
Avatar de l’utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 03 janv. 2021, 08:53
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Batmol »

CITATION (Sturm762 - 09 mars 2021, 18:58)
Un grand merci à toi, toutes ces fiches ont été corrigées ! ^_^

Du coup on peut considérer que toutes les petites fiches situées entre Abydos et Argos sont également corrigées ?
Non, pas encore. Je m'occupe des fiches SG-1 de la première page de la liste des planètes, ainsi que les planètes par épisode de la saison 1.

///

Adara

Atmosphère
CITATION Irrespirable (80% de CO2)
Étrange que l'on ne puisse pas mettre d'exposant. Mettre le "2" vers le bas.

///

Adora

Histoire
CITATION Alors qu'ils étaient encore amants, Arlos et Vala Mal Doran avaient pour habitude de quitter la ville à la nuit tombée, et de se rendre aux chutes d’Aragatan sur Adora afin d'y vivre leurs ébats amoureux en toute tranquillité.

[...]
///

Amon Shek

Culture(s)
CITATION Goa’ulds
///

Amra

Culture(s)
CITATION Amrans
///

Ardena

Culture(s)
CITATION Talthuns
///

Atelier de Borzin

Culture(s)
CITATION Goa’ulds (Passé) / Peuple de Borzin (Présent)
Histoire
CITATION [...]
Cependant, alors qu'ils se demandaient quelle était l'identité de la personne ayant pu apporter cet appareil à Borzin, Vala et Daniel furent neutralisés par Solek, tout ceci n'étant qu'un nouveau piège de l'Alliance lucienne dans le but de capturer les membres de SG-1. Lorsque Mitchell et Teal'c arrivèrent sur les lieux, Borzin avait également disparu en même temps que Daniel et Vala, et personne ne fut au courant de quoi que ce soit.
///

Avant-poste de Camulus

Culture(s)
CITATION Anciens (Passé) / Goa'ulds (jusqu’en 2004)
Présentation
CITATION Cette planète autrefois colonisée par les Anciens faisait partie du territoire du Grand maître goa'uld Camulus avant sa mort en 2004.

[...]
///

Avant-poste de Nirrti

Culture(s)
CITATION Goa’ulds
Histoire
CITATION Cependant, en plein milieu de la bataille, K'Tano se leva et se dirigea sans arme vers les Jaffas ennemis pour demander une nouvelle fois leur reddition. Impressionnés par un tel courage, les Jaffas de Nirrti se rendirent et déposèrent les armes, entraînant la victoire des rebelles. Ces derniers purent alors récupérer des armes goa'ulds telles que des lances jaffas et des Zat'nik'tels, ainsi que des barres de naquadah enrichi, et les rapportèrent sur Cal Mah.
///

Avant-poste du clone de Ba’al

Culture(s)
CITATION Goa’ulds
///

Avant-poste goa’uld

Culture(s)
CITATION Goa’ulds
Histoire
CITATION Dans cette réalité parallèle, le docteur Catherine Langford l'informa qu'ils avaient capté trois mois plus tôt une transmission interstellaire provenant du même secteur que la planète P3R-233. Daniel parvint alors à traduire cette transmission en s'appuyant sur ses connaissances de la langue d'Abydos et déchiffra une phrase, suivie d'une série de signaux divisés en six groupes, donnant au final le message suivant : « Prenez garde aux Destroyers. Ils viennent de : 3 - 32 - 16 - 8 - 10 - 12 ».
///

Base d’Apophis

Culture(s)
CITATION Goa’ulds
///

Base tok’ra

Culture(s)
CITATION Tok’ras
///

Bubastis

Culture(s)
CITATION Goa’ulds
Présentation
CITATION Bubastis est une planète de la Voie lactée appartenant au territoire du Grand maître goa'uld Bastet.

[...]
///

P3A-577

Présentation
CITATION P3A-577 est une planète de la Voie lactée possédant une porte des étoiles.

Les coordonnées de ce monde furent calculées à partir du cartouche d'Abydos par le capitaine Carter et son équipe de scientifiques, peu de temps après la formation du programme porte des étoiles.
Histoire
CITATION […]

Toutefois, ces missions d'exploration furent retardées tout d'abord par une attaque des Goa'ulds qui tentaient d'envahir la Terre par la porte des étoiles, puis par l'incident avec le major Kawalsky, qui avait été infecté par une larve goa'uld lors de sa dernière mission sur Chulak.

[...]
Sturm762
Avatar de l’utilisateur
Maître de l'encyclopédie SGF
Messages : 2169
Inscrit : 02 déc. 2012, 18:31
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Sturm762 »

Toutes les fiches ont été corrigées, sauf celle-ci :
CITATION Avant-poste de Camulus

Culture(s)
CITATION Anciens (Passé) / Goa'ulds (jusqu’en 2004)
Présentation
CITATION Cette planète autrefois colonisée par les Anciens faisait partie du territoire du Grand maître goa'uld Camulus avant sa mort en 2004.
On a jamais la confirmation que Camulus était réellement décédé, on peut seulement le supposer.

https://www.stargate-fusion.com/fiches/ ... mulus.html
CITATION Étrange que l'on ne puisse pas mettre d'exposant. Mettre le "2" vers le bas.
Oui effectivement, si quelqu'un passe par ici avec la solution, qu'il n'hésite pas. ;)
"Un bon soldat gagne la victoire au combat, un bon stratège l'a remporte avant" - Sun Tzu
Batmol
Avatar de l’utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 03 janv. 2021, 08:53
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Batmol »

Avant-poste de Ba’al

Culture(s)
CITATION Goa’ulds (avant-poste détruit en 2002)
Présentation
CITATION Cette planète de la Voie lactée équipée d'une porte des étoiles fut utilisée par le seigneur Ba'al comme avant-poste secret dans le but d'établir un centre de recherches en armement technologique spécialisé dans les champs de confinement et la gravité artificielle.

Découvert en l'an 2002 par les membres de l'équipe SG-1, c'est sur ce monde totalement inconnu des autres Grands maîtres goa'ulds que le colonel O'Neill fut retenu prisonnier et torturé à de nombreuses reprises par le seigneur Ba'al suite à sa fusion avec le Tok'ra Kanan.

[...]
Principaux lieux

Salle de torture
CITATION Située à l'intérieur d'une forteresse goa'uld, cette salle de torture fut utilisée par le seigneur Ba'al dans le but d'interroger le colonel O'Neill sur les raisons de sa présence, ainsi que la tentative d'enlèvement de son esclave personnel par le Tok'ra Kanan.

Au cours de ces interrogatoires, les prisonniers sont placés sur un piédestal au centre de la pièce avant d'être maintenus immobilisés verticalement sur une grille à l'aide d'un champ de gravité artificielle. Le seigneur goa'uld peut ainsi faire tomber des objets tels que des couteaux aiguisés, ou encore de l'acide Tal'vak, dans le but de provoquer d'atroces souffrances et ainsi leur soutirer des informations.

[...]
CITATION Cellules de prisonniers
CITATION […]

À noter que des flèches métalliques situées de chaque côté de la cellule, ainsi que dans le couloir, indiquent le sens vers lequel la personne est attirée sous l'effet de la gravité.
Histoire
CITATION Il y a plusieurs dizaines voire centaines d'années, cette planète de la Voie lactée fut sélectionnée par le seigneur Ba'al dans le but d'établir un avant-poste secret abritant un centre de recherches en armement technologique spécialisé dans les champs de confinement et la gravité. Au cours d'une de ses missions, le Tok'ra Kanan fut chargé de se faire passer pour un goa'uld mineur au service de Ba'al et ainsi de réaliser un plan détaillé des lieux, ainsi que de ses défenses. Il fut alors aidé par l'esclave personnelle du seigneur goa'uld appelée Shallan, qui lui avait permis d'accéder à la chambre du maître et avec laquelle il avait noué une relation amoureuse. Toutefois, une fois sa mission achevée, Kanan finit par quitter l'avant-poste de Ba'al en laissant à contrecœur Shallan derrière lui afin de transmettre ses informations au Haut conseil tok'ra.

Plusieurs mois plus tard, en l'an 2002, lorsque le colonel O'Neill fut contaminé par une mystérieuse maladie transmise par Ayiana, celui-ci fusionna avec le Tok'ra Kanan, dont l'hôte avait été mortellement blessé lors d'une de ses missions d'infiltration. Cependant, peu de temps après l'implantation, Kanan s'imprégna du système de valeurs morales de l'officier militaire terrien et réévalua son comportement en fonction du code d'honneur de ce dernier. Il décida alors de retourner au péril de sa vie, ainsi que celle de son nouvel hôte, sur ce monde contrôlé par Ba'al dans l'unique but de s'enfuir avec Shallan. Bien que le colonel O'Neill ne fut pas encore complètement rétabli, Kanan quitta discrètement la base tok'ra en pleine nuit et retourna sur cette planète de la Voie lactée, mais sans faire voir la moindre chose à son hôte.

Quelque temps plus tard, après avoir infiltré l'avant-poste de Ba'al, Kanan retrouva Shallan au sein de la forteresse et l’aida à quitter cette dernière. Cependant, au cours de leur fuite, ils furent repérés par les Jaffas de la garde rapprochée du Grand maître goa'uld et poursuivis par ces derniers à travers la forêt jusqu'à la porte des étoiles. Ainsi, au moment où le Tok'ra commença à composer les coordonnées sur le panneau de commande, celui-ci fut touché par deux tirs de lance goa'uld dans le dos et fut grièvement blessé. Kanan décida alors de se sacrifier en quittant son hôte plutôt que d'être capturé, laissant le colonel O'Neill à la merci des Jaffas au service de Ba'al. Il fut alors capturé et emmené à la forteresse afin d'être réanimé dans un sarcophage goa'uld.

Plusieurs heures plus tard, le colonel O'Neill fut réveillé par les Jaffas du seigneur Ba'al qui constatèrent que l'hôte du Tok'ra était encore en vie, et placèrent celui-ci sur une grille munie d'un champ gravitationnel artificiel. Après s'être présenté auprès du colonel, le seigneur Ba'al interrogea le militaire terrien sur son identité et les raisons de sa présence dans sa forteresse. Toutefois, n'ayant pas les réponses aux questions posées par le seigneur goa'uld, ce dernier utilisa des couteaux dans le but de torturer le colonel O'Neill à l'aide de la gravité artificielle. Après plusieurs questions sans réponses, Ba'al finit par tuer le colonel qui fut à nouveau réanimé grâce au sarcophage.

[…]

Entre-temps, au SGC, les autres membres de l'équipe SG-1 parvinrent à déterminer que le Tok'ra Kanan avait probablement choisi de risquer sa vie et celle du colonel O'Neill dans l'unique but de sauver Shallan, la Lo'taur de Ba'al, avec qui il avait noué une relation amoureuse. Cependant, l'avant-poste goa'uld étant puissamment gardé, le général Hammond suivit les recommandations du conseiller Thoran et refusa de mener une mission de sauvetage par manque de puissance de feu. Néanmoins, avec l'aide du docteur Jackson, Teal'c suggéra de révéler l'emplacement de cet avant-poste au seigneur Yu en espérant que celui-ci lance une attaque sur la forteresse de son rival et ainsi offrir une diversion au colonel O'Neill pour s'échapper.

[...]
///

Base d’Anubis

Nombre de lune(s)
CITATION Une lune
Culture(s)
CITATION Anciens (Passé) / Goa'ulds (Présent)
Présentation
CITATION Cette planète de la Voie lactée équipée d'une porte des étoiles appartenait aux territoires du Grand maître goa'uld Anubis. Exploré en l'an 2002 par Teal'c, Rya'c et Bra'tac, ce monde densément boisé fut l'un des premiers conquis par le seigneur goa'uld suite à son retour parmi les Grands maîtres. Celui-ci utilisa une super-arme construite par les Anciens à la surface de ce monde et se servant d'une porte des étoiles pour en détruire une autre dans le but de lancer une attaque contre la Terre.

[…]

Lors de l'exploration de ce monde par Teal'c, Bra'tac et Rya'c, cet avant-poste appartenant à Anubis était puissamment gardé depuis l'orbite par un minimum de six vaisseaux-mères goa'ulds. Une base aérienne comportant plusieurs dizaines de planeurs de la mort et un vaisseau de transport de troupes se situait également à proximité, au milieu d'une clairière boueuse. Ainsi, de nombreux chasseurs survolaient constamment la surface de la planète et assuraient la protection de cette place-forte goa'uld depuis les airs.
Histoire
CITATION […]

Plusieurs heures plus tard, le vaisseau cargo sortit de l'hyperespace à proximité de ce monde et Shaq'rel plaça le vaisseau cargo en mode furtif. La petite équipe constata alors que celui-ci était puissamment défendu par au moins six vaisseaux-mères goa'ulds, suggérant que ce monde était bel et bien le point d'origine de l'attaque contre la Terre. Arrivé en orbite de la planète, Shaq'rel remarqua que des anneaux de transport étaient présents en surface. Toutefois, les vaisseaux-mères d'Anubis repérèrent aussitôt la présence du vaisseau cargo de l'équipe et deux planeurs de la mort commencèrent à se lancer à sa poursuite.

Alors que Shaq'rel tentait d'échapper aux chasseurs ennemis, Teal'c, Bra'tac et Rya'c se téléportèrent à la surface de la planète d'Anubis grâce aux anneaux de transport et furent attaqués par une dizaine de Jaffas dès leur arrivée sur ce monde. Bien qu'ils parvinrent à maîtriser leurs adversaires, le jeune Rya'c fut blessé à l'épaule durant les combats et l'équipe se mit à couvert pour éviter les autres patrouilles jaffas.

[...]
///

Base d’Arkad

Nombre de lune(s)
CITATION Deux lunes
Présentation
CITATION […]

La porte des étoiles locale est installée au bord d'une petite étendue d'eau à proximité d'une ancienne pyramide goa'uld et est surveillée par de nombreux Jaffas. Des planeurs de la mort survolent constamment la surface de ce monde et assurent la protection de l'avant-poste jaffa.

À noter que cette planète possède deux immenses lunes de couleur verdâtre visibles dans le ciel depuis la surface.
Principaux lieux

Pyramide
CITATION […]

En tant que fervent défenseur de la religion des Oris, Arkad aménagea une grande salle de prière exclusivement dédiée à ses nouveaux dieux. Elle est composée notamment d'un autel orné de braseros et bougies, ainsi que d'un immense symbole des Oris.

C'est dans cette salle servant également de lieu d'entraînement qu'Arkad défia Teal'c dans un combat à mort. Plusieurs râteliers sont disposés tout autour de la pièce et contiennent diverses armes telles que des arcs ou des bâtons munis de lames tranchantes.
Histoire
CITATION En l'an 2007, suite à l'attentat à la bombe sur Dar Eshkalon, Teal'c apprit, grâce à des Jaffas proches de Parnon, qu'Arkad était le responsable de cette attaque meurtrière et quitta le SGC peu de temps après pour se lancer à la poursuite de ce dernier. Après avoir interrogé Lizan, le marchand d'armes qui avait fourni les explosifs utilisés lors de l'attentat, Teal'c parvint à découvrir les coordonnées de la base principale de ce Jaffa et de son groupe de fanatiques religieux et voyagea jusqu'à ce monde probablement à bord d'un vaisseau cargo camouflé afin de surprendre son ennemi au sein même de sa forteresse.

[…]

Ainsi, les membres des équipes SG-1 et SG-3 voyagèrent à bord de l'Odyssée jusqu'à cette planète contrôlée par Illac Renin et se téléportèrent à la surface de ce monde à proximité de la base d'Arkad. Après avoir installé un générateur de champ de force ainsi que plusieurs capteurs de mouvement, les membres de l'équipe attendirent patiemment que Teal'c se manifeste pour le convaincre de renoncer à sa vengeance. Après plusieurs heures d'attente, le colonel Mitchell découvrit que les membres de SG-3 furent neutralisés près de la porte des étoiles et comprit que Teal'c était arrivé près de leur position.

Bien que Daniel essaya de convaincre Teal'c qu'Arkad menaçait d'attaquer la Terre, celui-ci ne prit pas en compte ses remarques, celui-ci étant déterminé à venger les Jaffas morts lors de l'attentat sur Dar Eshkalon malgré les conséquences. Teal'c neutralisa alors le colonel Carter, le docteur Jackson et Vala Mal Doran à l'aide d'une grenade incapacitante goa'uld puis maîtrisa le colonel Mitchell dans un combat au corps à corps avant de se diriger vers la pyramide d'Arkad.

[...]
///

Base de Khonsu

Nombre de lune(s)
CITATION Deux lunes
Culture(s)
CITATION Goa’ulds
Présentation
CITATION […]

À noter que, vu depuis l'espace, ce monde semble comporter plusieurs continents verdoyants séparés par de grandes étendues d'eau.
Histoire
CITATION […]

Plusieurs semaines plus tard, Khonsu ordonna à son Prima Herak de capturer les membres de l'équipe SG-1, alors en mission de soutien sur P5X-112, et de les ramener à sa base pour, soit-disant, leur soutirer des informations. Néanmoins, lorsque les docteurs Jay Felger et Simon Coombs assistèrent à la capture de SG-1 par les Jaffas du seigneur Khonsu, ces derniers décidèrent de désobéir aux ordres du colonel O'Neill et de s'infiltrer à bord du vaisseau-mère de Khonsu pour sauver l'équipe terrienne.

[…]

Quelques instants plus tard, Herak interrogea personnellement les membres de l'équipe SG-1 pour leur soutirer des informations avant l'arrivée d'Anubis et ces derniers révélèrent qu'ils n'avaient aucune idée des renseignements que Khonsu devait leur fournir. Ainsi, après que l’équipe SG-1 ait été ramenée en cellule, les docteurs Felger et Coombs trouvèrent le poste de contrôle de la pyramide et parvinrent à désactiver le champ de force protégeant la cellule de l'équipe SG-1. Felger ouvrit alors la porte de la salle de détention et donna des Zat'nik'tels aux membres de l'équipe terrienne.

[…]

Pendant ce temps, les membres de SG-1 réussirent à atteindre la porte des étoiles et attaquèrent par surprise les gardes jaffas situés autour de cette dernière. Toutefois, une fois le site de la porte sécurisé, le docteur Felger prévint le colonel O'Neill que le docteur Coombs était resté bloqué à l'intérieur de la pyramide. O'Neill et Teal'c retournèrent alors au sein de l'édifice goa'uld pour sauver Coombs pendant que le major Carter et Jonas Quinn activaient la porte des étoiles. Une fois le docteur Coombs libéré, les membres de SG-1 traversèrent in extremis la porte avant l'arrivée d'Herak et de ses gardes jaffas.

[...]
///

P3X-595

Présentation
CITATION P3X-595 est l'un des premiers mondes explorés par les membres de l'équipe SG-1, peu de temps après la formation du programme porte des étoiles en 1997.
///

P3C-117

Présentation
CITATION P3C-117 est une planète de la Voie lactée possédant une porte des étoiles.
Edit : Corrigé !
Batmol
Avatar de l’utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 03 janv. 2021, 08:53
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Batmol »

Base de Moloc

Culture(s)
CITATION Goa’ulds
///

Base des rebelles reetous

Culture(s)
CITATION Reetous (faction rebelle)
Histoire
CITATION […]

Étant considérée comme la base principale des rebelles, le personnel du SGC envoya en premier lieu une sonde MALP équipée d'une arme interphase tout-terrain, une arme capable de détecter et de détruire un Reetou. D'après la Tok'ra, cette planète ne devait abriter qu'un ou deux commandos de rebelles, soit une dizaine de Reetous au total. Lorsque la sonde MALP ne signala aucun danger de l'autre côté, les équipes SG traversèrent la porte des étoiles et arrivèrent sur un monde désertique, dépourvu de toute végétation.

Le colonel O'Neill ordonna aux membres de SG-12 de sécuriser la porte des étoiles, pendant que lui et les autres équipes partirent en reconnaissance. Cependant, arrivés près d'une zone surélevée, Teal'c et Jacob repérèrent la présence de Reetous non loin de leur position. Grâce aux armes interphases, l'équipe put apercevoir des centaines, voire des milliers de rebelles reetous dans une plaine dégagée, et se rendre ainsi compte de la menace importante qu'ils pouvaient représenter.

[...]
///

Base d’Hathor

Nombre de lune(s)
CITATION Deux lunes
Culture(s)
CITATION Goa’ulds
Présentation
CITATION […]

Une pyramide goa'uld est installée au sommet d'une colline dénudée de toute végétation à proximité de la porte des étoiles locale et surplombe une grande plaine rocailleuse entourée d'une dense forêt de conifères. Installés sur un piédestal en pierre, la porte des étoiles locale et le DHD étaient puissamment gardés par deux tourelles d'attaque et un gigantesque champ de force alimenté par une génératrice d'énergie protégeait l'avant-poste contre les agressions venant de l'extérieur.

Bien qu'un chemin très peu surveillé menait à la pyramide, une plate-forme d'anneaux de transport placée devant la porte permet d'accéder plus facilement à l'édifice goa'uld. Toutefois, des tunnels souterrains furent creusés par les Tok'ras et permettaient également de conduire à la forteresse d'Hathor.
Principaux lieux

Pyramide goa’uld
CITATION Située à quelques kilomètres de la porte des étoiles locale au sommet d'une petite colline, cette pyramide goa'uld fut construite par la déesse Hathor peu de temps après son évasion du SGC dans le but d'établir un avant-poste secret en attendant de rebâtir son empire contre les Grands maîtres goa'ulds. C'est dans cette pyramide que le colonel O'Neill, le capitaine Carter et le docteur Jackson furent emprisonnés par Hathor afin de leur soutirer des informations sur les alliés et ennemis du SGC.

Une partie de cette forteresse goa'uld fut aménagée par Hathor dans le but de reconstituer une partie des installations du SGC avec de légères modifications au niveau de la salle d'embarquement et éclairages des couloirs. Toutefois, certaines portes étaient purement factices et les ascenseurs ne permettaient pas de circuler d'un étage à l'autre de la base, mais de passer de la partie terrienne à la forteresse goa'uld.

[...]
Histoire
CITATION Cette planète probablement inhabitée de la Voie lactée fut sélectionnée par la déesse Hathor peu de temps après son évasion du SGC par la porte des étoiles dans le but d'établir un avant-poste secret et ainsi se cacher des Grands maîtres goa'ulds. Désireuse de reconstituer ses forces armées et de rebâtir son empire, Hathor construisit une forteresse goa'uld à proximité de la porte des étoiles en reconstituant une partie des installations du SGC au sein même de cette dernière. Ainsi, au cours de l'année 1999, la déesse goa'uld parvint à capturer le colonel O'Neill, le capitaine Carter et le docteur Jackson lors d'une embuscade sur un autre monde de la Voie lactée et plaça ces derniers en état d’hibernation en les plongeant dans une cuve de liquide cryogénique.

Trois semaines après la capture des trois membres de l'équipe SG-1, le général Trofsky et le docteur Raully réanimèrent le colonel O'Neill, le capitaine Carter et le docteur Daniel Jackson en leur faisant croire qu'ils avaient été placés en état d'hibernation il y a plus de 79 ans par une race d'extraterrestres inconnue et que l'ensemble de leurs coéquipiers avait été tué au combat. Les deux subordonnés d'Hathor interrogèrent alors à tour de rôle les trois membres de l'équipe sur les différentes civilisations technologiquement avancées et les seigneurs goa'ulds rencontrés au cours du programme porte des étoiles en utilisant un appareil de stimulation mnémonique, lui-même équipé d'un système de projection holographique.

Cependant, ayant surpris une conversation en langage goa'uld entre Trofsky et Raully, le colonel O'Neill parvint à s'enfuir du laboratoire cryogénique et réalisa qu'il était en réalité prisonnier à l'intérieur d'une forteresse ennemie. Après avoir retrouvé le capitaine Carter et le docteur Jackson dans d'autres parties de la pyramide reconstituant la base terrienne, les trois membres de l'équipe se dirigèrent vers la salle d'embarquement avant de découvrir que la porte des étoiles située au sein de cette réplique du SGC était également factice. Alors que ces derniers s'interrogèrent sur l'identité de leur ravisseur, Hathor apparut auprès d’eux et leur révéla qu'elle les avait capturés dans l'unique but de leur soutirer des informations.

Entre-temps, au cours d'une mission d'exploration sur P3X-254, les membres de l'équipe SG-3, commandés par le colonel Makepeace, rencontrèrent plusieurs membres de la Tok'ra et parvinrent à obtenir les coordonnées du monde sur lequel SG-1 était retenue prisonnière par Hathor, ainsi que les plans détaillés de la forteresse goa'uld. Après avoir informé le général Hammond de cette découverte, celui-ci autorisa le colonel Makepeace à rassembler toutes les équipes SG disponibles pour secourir SG-1 et ordonna l'envoi d'une sonde MALP sur la planète contrôlée par Hathor. Ne révélant aucun danger de l'autre côté, les membres des équipes SG-3, 5, 6 et 11 traversèrent l'horizon des événements et débarquèrent sur ce monde par la porte des étoiles.

[…]

Plusieurs heures plus tard, n'ayant aucune nouvelle de la part des équipes SG, le général Hammond ordonna au sergent Harriman de composer à nouveau les coordonnées de la planète d'Hathor et contacta le colonel Makepeace par radio. Informé de la situation des équipes SG sur ce monde, le général Hammond informa le colonel qu'il comptait envoyer des renforts par la porte des étoiles dans six heures. Cependant, le Président des États-Unis et les chefs d'État-major ayant refusé l'envoi de troupes supplémentaires sur la planète d'Hathor pour secourir les membres de SG-1 et plusieurs autres équipes SG, le général Hammond traversa la porte des étoiles et se rendit sur Chulak afin de demander l'aide de Teal'c et Bra'tac pour mener à bien la mission de sauvetage.

Au même moment, alors que les membres des équipes terriennes parcoururent les tunnels tok'ras, le capitaine Carter demanda l'autorisation au colonel Makepeace de retourner seule à la forteresse d'Hathor pour retrouver et détruire la génératrice d'énergie alimentant le champ de force goa'uld. De retour au sein de la pyramide goa'uld, le capitaine Carter retrouva le docteur Raully qui lui fournit les instructions afin de réanimer le colonel O'Neill. Néanmoins, elle fut surprise par Hathor qui commença à la torturer avec son arme de poing. C'est alors que le colonel se réveilla à temps et fit tomber la déesse goa'uld dans une cuve de liquide cryogénique. Peu de temps après, les deux membres de l'équipe SG-1 finirent par trouver la génératrice derrière la réplique de la salle d'embarquement et placèrent une charge de C-4 sur le dispositif.

[...]
///

Base du NID

Principaux lieux

Base du NID
CITATION […]

La base semble être composée de plusieurs salles reliées entre elles par des ouvertures circulaires. La porte des étoiles est installée à l'intérieur d'une grande salle dont les murs sont recouverts de tissus blancs. Néanmoins, ce centre d'opérations fut complètement abandonné après l'arrestation des membres du NID.
Histoire
CITATION Il y a plusieurs centaines, voire milliers années une civilisation inconnue construisit un bâtiment, probablement un temple, au sommet d'un affleurement rocheux surplombant un immense canyon, et installa la porte des étoiles à l'intérieur de l'étrange structure. Toutefois, pour des raisons inconnues, cette civilisation semble avoir disparu, laissant ce monde complètement inhabité.

Plusieurs siècles plus tard, en l'an 1998, une branche composée de membres rebelles du NID détourna la seconde porte des étoiles terrestre entreposée dans la zone 51 et l'utilisa pour effectuer des missions interplanétaires afin de récupérer des technologies extraterrestres susceptibles de défendre la Terre contre les Goa'ulds. Ces équipes SG rebelles, composées notamment du colonel Grieves et du major Newman, s'installèrent sur ce monde inhabité de la Voie lactée et établirent une base permanente pour mener leurs opérations secrètes à l'intérieur de l'ancien complexe extraterrestre.

Toutefois, suite à l'intervention de l'équipe SG-1, la seconde porte des étoiles de la Terre fut récupérée et les missions du NID se trouvèrent fortement ralenties. Le major Newman et son équipe se retrouvèrent isolés au sein de leur base extraterrestre, mais poursuivirent néanmoins leurs missions secrètes sous les ordres du colonel Maybourne à l'aide d'un communicateur longue distance goa'uld. Ainsi, durant plusieurs mois, les membres de cette équipe SG rebelle volèrent de nombreux appareils d'origines goa'uld, asgard, tollan et nox à travers la galaxie, et les rapportèrent au sein de leur base pour les étudier.

Cependant, en l'an 2000, plusieurs peuples alliés de la Terre, tels que les Asgards, les Tollans et les Nox, avertirent le général Hammond que de nombreux vols avaient été commis sur différentes planètes de la Voie lactée par des équipes similaires à celles du SGC, et menacèrent de rompre toute relation diplomatique avec les Terriens. Le général Hammond décida alors de mener une opération clandestine pour les arrêter avec l'aide du colonel Jack O'Neill.

[…]

Après avoir dérobé l'appareil d'origine asgard sur PX3-595, l'équipe du colonel O'Neill revint à la base et le colonel Maybourne les contacta de nouveau pour leur fournir les coordonnées d'un monde sur lequel un agent du NID infiltré au SGC devait effectuer une mission d'exploration et ainsi récupérer l'objet. Une fois la transmission terminée, O'Neill se porta alors volontaire pour réaliser cette mission et traversa à nouveau la porte pour effectuer la livraison.

[…]

C'est alors qu'un vaisseau de classe Beliskner asgard se positionna au-dessus de la base du NID et commença à téléporter l'ensemble des objets volés par les équipes du NID. O'Neill composa les coordonnées de la Terre et proposa alors aux équipes rebelles de le suivre à travers l'horizon des événements, ou d'être téléportés par les Asgards, avant de traverser lui-même la porte des étoiles. Les agents du NID décidèrent de franchir la porte et furent arrêtés pour haute trahison par le personnel du SGC.

[...]
///

Base-mère de Yu

Culture(s)
CITATION Goa'ulds (Passé) / Jaffas (Présent)
Présentation
CITATION […]

Explorée en l'an 2002 par le docteur Daniel Jackson, accompagné de Jacob Carter, puis à deux reprises par Teal'c, cette planète possédant des conditions de vie favorables avec des températures tempérées est très puissamment gardée par plusieurs bataillons de Jaffas au service du seigneur Yu.

[...]
Principaux lieux

Palais de Yu
CITATION Perché au sommet d'un important affleurement rocheux, ce luxueux palais goa'uld domine une immense vallée fertile traversée par une rivière et entourée par de hautes montagnes au sommet enneigés.

[…]

L'intérieur de ce palais abrite une multitude de pièces richement décorées dont le mobilier et la décoration intérieurs rappellent fortement l'atmosphère asiatique. Parmi ces salles on retrouve notamment une salle du trône depuis laquelle Yu gouvernait son empire, une annexe réservée à la cérémonie du thé, ainsi qu'une salle renfermant un sarcophage.

À noter que toutes les pièces de ce palais semblent être relativement sombres, les rares ouvertures ne laissant entrer que très peu de lumière naturelle. De ce fait, de multiples braseros éclairent les pièces et les couloirs de cette forteresse goa'uld.
Histoire
CITATION En l'an 2002, peu de temps après la mort des Grands maîtres Heru'ur, Cronos et Apophis, le Tok'ra Selmak/Jacob Carter se fit passer pour un Goa'uld mineur au service du Grand maître Yu dans le but d'entrer au service de ce dernier. Toutefois, après plus de deux mois d'infiltration sur la planète-mère de Yu, Jacob apprit que les Grands maîtres goa'ulds avaient prévu de réunir lors d'un sommet à la station spatiale du système d'Hassara afin de négocier une trêve dans la lutte qui les opposent. Les Tok'ras envisagèrent alors de profiter de cette occasion afin d'éliminer les principaux Grands maîtres à l'aide d'un poison anti-symbiote mis au point par Ren'al et son équipe de scientifiques.

Quelque temps plus tard, après avoir convaincu le docteur Daniel Jackson d'infiltrer le sommet goa'uld, Jacob Carter conduisit l'archéologue terrien jusqu'à la planète-mère de Yu à bord d'un vaisseau cargo afin qu'il puisse prendre l'identité du Lo'taur du Grand maître appelé Jarren. Une fois à l'intérieur de la forteresse goa'uld, Jacob captura ce dernier, permettant au docteur Jackson d'usurper son identité en utilisant le poison des Réols. Quelques instants plus tard, lorsque Yu prit le docteur Jackson pour son esclave personnel habituel, ces derniers quittèrent ce monde à bord d'un vaisseau cargo et mirent le cap en hyperespace vers la station spatiale d'Hassara pour assister au sommet goa'uld.

Quelques semaines plus tard, K'tano, un puissant chef rebelle jaffa, apprit que le seigneur Yu était devenu très vulnérable suite à son agression par Osiris au sein de la station spatiale d'Hassara et que sa planète-mère était prête à tomber si la garde personnelle de ce dernier parvenait à être éliminée. De plus, la porte des étoiles de ce monde ne devait pas être surveillée, et de nombreux Jaffas de la cour du seigneur Yu fidèles à K'tano étaient prêts à rejoindre les rangs de la rébellion. Ainsi, d'après ses informations, K'tano proposa à Teal'c de mener une mission visant à assassiner le seigneur Yu sur sa planète d'origine dans l'espoir de prendre possession de son armée et de sa flotte de vaisseaux mères au nom de la rébellion jaffa.

[…]

Quelque temps plus tard, en l'an 2003, lorsqu’Anubis infligea d'importantes défaites aux Grands maîtres goa'ulds à l'aide de sa super-arme, les membres de l'équipe SG-1 mirent au point une stratégie grâce à une fausse tablette Ancienne afin d’attirer le seigneur goa'uld en orbite de Vis Uban. Ainsi, Teal'c se rendit à nouveau sur la planète-mère du seigneur Yu afin de demander l'appui de la flotte des Grands maîtres unifiés pour détruire le vaisseau-mère d'Anubis en orbite de Vis Uban. Le seigneur Yu accepta le plan des Terriens et envoya sa flotte et celle de ses alliés en direction de ce monde de la Voie lactée.

Suite à la chute des Grands maîtres goa'ulds et aux tentatives d'invasion de la Voie lactée par les Réplicateurs et les Oris, on ignore complètement ce qu'il est advenu de la planète-mère de Yu. Mais tout comme les anciennes places-fortes goa'ulds, on peut supposer que ce monde est devenu un bastion important de la Nation libre jaffa.
///

BP6-3Q1

Histoire
CITATION […]

Quelque temps plus tard, lorsque le docteur Harlow eut besoin du venin de l'insecte pour finaliser un antidote et sauver la vie de Teal'c, le colonel O'Neill, le capitaine Carter et le docteur Jackson furent contraints de retourner sur BP6-3Q1 avec un équipement spécial dans le but de capturer vivant l'un de ces insectes et de le ramener à la base.

Toutefois, une fois de retour sur la planète, les membres de l'équipe entendirent des bruits étranges provenant d'un immeuble non loin de la porte des étoiles et découvrirent ainsi plusieurs cocons de forme humanoïde dans une pièce très sombre, le dernier stade de la métamorphose des victimes nécessitant une certaine obscurité. Ils assistèrent alors à la naissance d'une dizaine d'insectes sortant du corps d'un habitant de la planète, suggérant que l'invasion de ces créatures était très récente et que des rescapés de l'attaque avaient survécu peu de temps avant l'arrivée des Terriens.

[...]
Edit : Corrige, merci ! :)
Batmol
Avatar de l’utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 03 janv. 2021, 08:53
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Batmol »

Base-mère de Yu

Principaux lieux

Palais de Yu
CITATION […]

À noter que toutes les pièces de ce palais semblent être relativement sombres, les rares ouvertures ne laissant entrer que très peu de lumière naturelle. De ce fait, de multiples braseros éclairent les pièces et les couloirs de cette forteresse goa'uld.
Edit : corrigé !
Gallonigher
Avatar de l’utilisateur
Second Lieutenant
Second Lieutenant
Messages : 216
Inscrit : 14 déc. 2010, 19:51
Pays : France

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Gallonigher »

Diplomatie > Résumé complet

CITATION [...]

Quelques instants plus tard, les "Gonçalves" partent. Cronos prévient les humains que leur planète ne sera pas attaquée. Mais si ils continuent à utiliser la Porte, celui qui sera capturé sur un territoire Goa'uld sera tué.

En lisant le résumé complet de l'épisode #303 Diplomatie (Fair Game), j'ai découvert dans le dernier paragraphe en bas de page le mot "Gonçalves" (guillemets placés exprès dans le texte du dessus), je pense que le terme "Goa'ulds" est plus approprié.


Voici une proposition de correction:
CITATION [...]

Quelques instants plus tard, les Goa'ulds partent. Cronos prévient les humains que leur planète ne sera pas attaquée. Mais si ils continuent à utiliser la Porte, celui qui sera capturé sur un territoire Goa'uld sera tué.

Bonne soirée.
Sturm762
Avatar de l’utilisateur
Maître de l'encyclopédie SGF
Messages : 2169
Inscrit : 02 déc. 2012, 18:31
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Erreurs dans les contenus du site

Message non lu par Sturm762 »

CITATION En lisant le résumé complet de l'épisode #303 Diplomatie (Fair Game), j'ai découvert dans le dernier paragraphe en bas de page le mot "Gonçalves" (guillemets placés exprès dans le texte du dessus), je pense que le terme "Goa'ulds" est plus approprié.
Bien vu, l'erreur a été corrigée. :up:

Gonçalves à la place de Goa'uld, nous dirons que c'était une erreur de l'auto-correct datant d'il y a au moins 15 ans. :sweat:
"Un bon soldat gagne la victoire au combat, un bon stratège l'a remporte avant" - Sun Tzu
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit