Langara (P2S-4C3)

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Langara (P2S-4C3)
Galaxie
Voie lactée
Type
Planète tellurique
Statut de la planète
Habitable
Atmosphère
Respirable
Climat
Tempéré
Nature du terrain
Urbanisé
Distance avec Madrona (PX7-941)
14 000 années-lumière
Culture(s)
Goa'ulds (Passé) / Langarans : Kelowniens, Andaris et Tiraniens (Présent)

Présentation

Langara, désignée également sous le nom de code P2S-4C3, est une planète de la Voie lactée comportant une porte des étoiles et habitée par une civilisation possédant un niveau technologique comparable à celui de la Terre aux alentours des années 1940. Découvert par les membres de l'équipe SG-1 en l'an 2002, ce monde devenu allié de la Terre est composé de trois nations dominantes appelées Kelowna, Tirania et la Fédération andari, qui furent jadis enlisées dans un climat de guerre froide.

Situé à 14 000 années-lumière de la planète Madrona, ce monde autrefois colonisé par les Goa'ulds recèle dans son sous-sol d'importantes quantités de naquadria, un élément dérivé du naquadah plus puissant mais extrêmement instable, et possède par conséquent la même composition géologique que la planète Icare. Cette quantité importante de minerai est capable d'apporter l'énergie nécessaire à l'activation du neuvième chevron. Ainsi, Langara fait partie des rares mondes de la galaxie pouvant établir un vortex stable vers le Destinée.

Le sous-sol de Langara recèle également plusieurs filons de naquadah, dont une partie s'est transformée en naquadria, notamment dans les couches supérieures de la surface de la planète. Ainsi, à ce jour, on dénombre trois filons de naquadria :

Le premier filon, situé sur le territoire de Kelowna, fut créé il y a plusieurs milliers d'années suite aux expérimentations du goa'uld Thanos sur le naquadah. Les Kelowniens furent capables d'en extraire l'équivalent de 150 kg de minerai, et il fut épuisé peu de temps avant l'arrivée d'Anubis en 2003. Une partie du minerai fut dérobé par les Terriens et fut utilisé dans la création du programme spatial X-302 et X-303, ainsi que les bombes enrichies au naquadria.

Le second filon, beaucoup plus important, est situé également dans le sous-sol de Kelowna sur une importante veine de naquadah à plus de 20 km de profondeur. Le processus de conversion de ce naquadah en naquadria fut déclenché par l'essai d'une bombe au naquadria kelownienne.

Le troisième et dernier filon se trouvait sous le territoire andari. Cependant, une grande partie de ce filon fut exploitée et volée par les Tiraniens dans leurs recherches sur la bombe au naquadria. Cependant, la quantité de minerai extraite demeure inconnue, et à ce jour la mine est épuisée.

Langara possède au moins un continent sur lequel se trouvent les nations de Kelowna et Tirania. La capitale kelownienne fut bâtie au cœur d'une immense vallée entourée de montagnes, et d'un volcan en sommeil depuis plusieurs siècles appelé le Mont Kallan.

Située dans un premier temps dans un bâtiment de la capitale kelownienne, puis dans un bunker souterrain, la porte des étoiles fut finalement installée au sein d'une centrale électrique expérimentale permettant d'exploiter l'énergie contenue à l'intérieur du noyau de la planète. Cet immense complexe dirigé par l'administrateur Halpern semble être situé à l'écart de la capitale près d'une dense forêt de conifères. Toutefois, suite à l'intervention des Terriens sur Langara, la porte des étoiles fut déplacée vers un autre endroit pour empêcher l'activation du neuvième chevron sans l'autorisation du gouvernement langaran.

Concernant la population de Langara, on dénombre plusieurs millions d'habitants sur le territoire kelownien. Toutefois, il est fort probable que les autres pays possèdent une population similaire. Néanmoins, comme beaucoup de peuples de la Voie lactée, les Langarans furent déportés de la Terre il y a des millénaires par les Goa'ulds. Néanmoins, les années passées sur ce monde modifièrent l'ADN de ses habitants.

À noter que Langara semble être située à moins de cinq heures de voyage en hyperespace de la planète Vis Uban à bord du vaisseau-mère d'Anubis.

Principaux lieux

Laboratoire de recherche

Situé en plein cœur de la capitale kelownienne, ce laboratoire de recherche abritait notamment la porte des étoiles lors de l'arrivée initiale de l'équipe SG-1 sur Langara au cours de l'année 2002. C'est dans ces laboratoires que les Kelowniens réalisèrent leurs plus secrètes expériences scientifiques, notamment celles liées au naquadria.

Véritable forteresse imprenable depuis l'extérieur, ce bâtiment puissamment gardé par les militaires constitue le principal lieu de recherche destiné à utiliser le naquadria pour la fabrication d'une bombe apocalyptique afin de défendre Kelowna contre les deux autres nations ennemies, et ainsi garantir la paix à la surface de Langara.

Cependant, au cours d'une expérience, un grave accident survint dans un des laboratoires de recherche, provoquant une surcharge d'ampleur cataclysmique si le docteur Daniel Jackson n'avait pas risqué sa vie pour empêcher l'explosion. Toutefois, cet acte héroïque entraîna l'irradiation de l'archéologue terrien, ainsi que son Ascension grâce à Oma Dessala.

À noter que ce même bâtiment abrite également le laboratoire du docteur Kieran, et celui de Tomis Lee, deux chercheurs affectés au projet naquadria. Plus tard, suite au retour de Jonas Quinn sur Langara, celui-ci installa son laboratoire dans cet établissement dans le but d'étudier le principe de conversion du naquadah en naquadria.

Zone industrielle

Cette zone industrielle, probablement abandonnée, fut utilisée par le docteur Kieran comme lieu de rencontre avec les membres de la résistance dans ses hallucinations résultant d'un empoisonnement par irradiation. Ainsi, au cours d'une vision, le professeur parcourut cette zone afin de semer la police kelownienne avant de chuter d'une dizaine de mètres d'une plate-forme.

Plus tard, lorsque les membres de l'équipe SG-1 pistèrent le naquadria détourné par le docteur Kieran, ces derniers retrouvèrent le minerai dans un bâtiment abandonné situé dans cette zone industrielle. SG-1 fut alors capable de récupérer plusieurs kilos de naquadria cachés par le professeur kelownien dans la soi-disant base de la résistance.

Plus tard, l'une des zones industrielles de la capitale kelownienne fut bombardée par le Grand maître Anubis à bord de son vaisseau-amiral et plusieurs usines ont été détruites, provoquant la mort de nombreuses personnes innocentes.

Bunker souterrain

Situé à plusieurs centaines de mètres sous la surface de la planète et à la périphérie de la capitale kelownienne, ce bunker top secret fut utilisé comme base des opérations militaires de cette nation au cours de l'invasion du Grand maître Anubis en 2003.

C'est également dans ce bunker souterrain que fut déplacée la porte des étoiles peu de temps après les premiers affrontements contre les Tiraniens et les Andaris. Cette action permit notamment de cacher le dispositif de transport interplanétaire aux yeux du Grand maître Anubis et d'être ainsi utilisé par les membres de SG-1.

Académie des sciences de Kelowna

Située au sein de la capitale kelownienne, l'académie des sciences est une institution scientifique qui rassemble les plus grands chercheurs travaillant notamment sur le projet naquadria de cette nation, tels que les docteurs Kieran, Silas et Tomis Lee, ou encore Jonas Quinn.

Cependant, au cours de l'invasion de Kelowna par Anubis, les troupes du seigneur goa'uld capturèrent l'ensemble des archéologues présents à l'académie des sciences, probablement dans le but de retrouver la porte des étoiles.

Parlement kelownien

Situé en plein cœur de la capitale de Kelowna, le parlement abrite le siège du gouvernement principal de cette nation, et notamment le bureau du Haut-ministre. C'est dans ce bâtiment qu'eurent lieu les négociations entre les dirigeants de Kelowna et les membres de SG-1 sur un soutien militaire en échange de naquadria.

Cependant, au cours de l'invasion de Kelowna par Anubis, les troupes du seigneur goa'uld envahirent la capitale de cette nation et prirent très rapidement possession du parlement avant même que les militaires de cette nation n'aient eu le temps de réagir.

Musée d'Histoire ancienne

Peu de temps après la découverte des vestiges d'un ancien temple goa'uld, les archéologues kelowniens découvrirent un grand nombre d'artefacts et exposèrent la plupart des pièces retrouvées lors des fouilles au sein du musée d'Histoire ancienne de la capitale.

Ce musée abritait une collection composée essentiellement de poteries et de statues, les tablettes et autres écrits ayant été classés secret défense et remis aux scientifiques affectés au projet naquadria. Néanmoins, l'ensemble des objets exposés furent déplacés dans un entrepôt dès le début de la guerre contre les Tiraniens et les Andaris.

Cependant, au cours de l'invasion de Kelowna par Anubis, les troupes jaffas pillèrent le musée d'Histoire ancienne à la recherche d'un cristal de données appartenant autrefois à Thanos contenant l'ensemble de ses recherches sur le naquadria.

Entrepôt de stockage

Situé à la périphérie de la capitale, ce bâtiment fut utilisé par les Kelowniens afin d'entreposer l'ensemble des vestiges appartenant autrefois aux Goa'ulds lorsque le musée d'Histoire ancienne fut intégralement vidé de son contenu au début de la guerre contre les Tiraniens et les Andaris.

C'est dans ce hangar qu'une plate-forme à anneaux de transport fut entreposée en même temps que de nombreux autres artefacts, dont un cristal de données appartenant autrefois au goa'uld Thanos.

Centrale électrique

Installée à l'intérieur d'un immense complexe industriel à l'écart de la capitale, cette centrale électrique est capable d'exploiter l'énergie contenue dans le noyau de la planète Langara et de la restituer sous forme d'électricité. Ainsi, l'énergie fournie par cette installation est suffisante pour permettre d'activer le neuvième chevron de la porte des étoiles et d'établir un vortex vers le Destinée. 

Cette centrale est dirigée par l'administrateur Halpern, sous la juridiction de l'ambassadeur Ovirda, et est protégée par de nombreux gardes armés. La porte des étoiles de Langara fut placée à l'intérieur de ce complexe, probablement pour alimenter cette dernière en énergie. Des connecteurs permettent de relier cette dernière au générateur puisant l'énergie du noyau planétaire.

Bien que l'on ignore la véritable fonction de cette installation, on peut supposer que cette dernière fut construite pour alimenter l'ensemble de la planète en électricité, permettant de créer une source d'énergie à la fois propre et illimitée.

Histoire

Règne de Thanos

Il y a plus de 3 000 ans avant notre ère, Langara fut colonisée par le seigneur goa'uld Thanos qui déporta de nombreux humains, probablement originaires de la Terre, sur ce monde dans le but de les asservir dans les mines de naquadah et de les forcer à le vénérer en se faisant passer pour une fausse divinité. Au cours de son règne despotique, Thanos mena des expériences visant à transformer une petite quantité de naquadah en un nouveau minerai hautement énergétique et extrêmement instable appelé naquadria. Cependant, lors de ses recherches, une réaction en chaîne se produisit dans son laboratoire, provoquant une explosion qui annihila le seigneur goa'uld, ainsi qu'une bonne partie de la planète.

Néanmoins, malgré ce cataclysme planétaire, un grand nombre d'esclaves humains, alors libérés de l'oppression goa'uld, réussirent à survivre à la surface de ce monde, et développèrent au fil des siècles une civilisation technologiquement avancée semblable à celle de la Terre aux alentours des années 1940 répartie en trois nations différentes : Kelowna, Tirana et la Fédération andari. Toutefois, de nombreux différends survinrent entre les différentes nations et une guerre mondiale éclata entre les trois pays. Bien que celle-ci dura plus de 20 ans, cette guerre finit par aboutir à un armistice qui instaura une paix instable entre les trois nations de Langara.

Entre-temps, une quinzaine d'années avant l'arrivée des membres de l'équipe SG-1 sur ce monde de la Voie lactée, des archéologues kelowniens découvrirent les ruines d'un ancien temple, abritant notamment la porte des étoiles, ainsi que de nombreux artefacts goa'ulds tels qu'une tablette et plusieurs cristaux de stockage de données. Les scientifiques de Kelowna firent également la découverte de petites quantités de naquadria et commencèrent à procéder à des expériences sur ce minerai dans l'espoir de créer une bombe suffisamment puissante pour se défendre contre les deux autres nations ennemies.

Arrivée de l'équipe SG-1

Plusieurs années plus tard, au cours de l'année 2002, les membres de l'équipe SG-1 furent chargés d'effectuer une mission d'exploration sur P2S-4C3 et débarquèrent sur sur monde, alors plongé en guerre froide, par la porte des étoiles. Après avoir fait la rencontre du peuple de Kelowna, les habitants de ce monde se montrèrent très intéressés par le fonctionnement de la porte des étoiles et furent prêts à partager leurs technologies avec les Terriens en échange d'informations sur ce dispositif de transport. Au cours de leur mission, les membres de l'équipe SG-1 rencontrèrent Jonas Quinn, l'un des conseillers du Haut ministre Valis, qui leur fit visiter les installations scientifiques de Kelowna, et plus particulièrement les laboratoires dans lesquels les chercheurs étudiaient le naquadria.

Cependant, peu de temps après leur arrivée, les membres de SG-1 comprirent que les Kelowniens espéraient développer une bombe à base de cette phénoménale source d'énergie dans l'espoir de se défendre contre les Tiraniens et les Andaris et ainsi garantir la paix sur leur monde. Alors que le colonel O'Neill, le major Carter et Teal'c visitèrent la cité kelownienne, le docteur Jackson tenta de convaincre Jonas Quinn que son gouvernement devait renoncer à la fabrication de cette arme apocalyptique sous peine de provoquer la destruction de leur peuple tout entier.

Toutefois, au moment où les scientifiques effectuèrent une série de tests sur le naquadria, une onde de choc se produisit, assommant les chercheurs, et le minerai émit de dangereuses radiations dans l'enceinte du laboratoire. Devant l'imminence de l'explosion cataclysmique, le docteur Jackson utilisa son arme de poing pour s'introduire dans la chambre de confinement et réussit à désamorcer l'engin en sauvant du même coup la vie de millions de personnes. Plus tard, bien que les dirigeants kelowniens accusèrent le docteur Jackson, mortellement irradié lors de cet incident, d'avoir saboté leur laboratoire pour empêcher la création de la bombe, ceux-ci autorisèrent les membres de SG-1 à ramener l'archéologue sur Terre pour être soigné.

Plus tard, lorsque le major Carter fit part du potentiel énergétique du naquadria au général Hammond, celui-ci rédigea une lettre aux dirigeants kelowniens pour s'excuser de cet accident et poursuivre les négociations. Le colonel O'Neill revint alors seul sur P2S-4C3 pour remettre la lettre aux Kelowniens et convainquit Jonas d'avouer la vérité à ses supérieurs pour disculper le docteur Jackson de ses accusations. Néanmoins, suite à la mort des scientifiques kelowniens travaillant sur le naquadria et la satisfaction des dirigeants de ce pays devant la puissance destructrice de la future bombe, Jonas Quinn décida de subtiliser une petite quantité de naquadria avant de se réfugier sur Terre. Cet acte de trahison de la part de Jonas entraîna alors le gel des relations diplomatiques entre les Terriens et le gouvernement kelownien.

Prémices d'une deuxième guerre mondiale

Plusieurs mois plus tard, les dirigeants de Kelowna recontactèrent le personnel du SGC afin de rétablir des relations diplomatiques avec le peuple de la Terre. Après avoir obtenu la validation du général Hammond, le commandant Hale, l'ambassadeur Dreylok et le docteur Kieran débarquèrent au SGC pour informer les membres de l'équipe SG-1 que les Tiraniens étaient sur le point de signer un traité de non-agression avec la fédération andari dans le but de s'allier contre Kelowna. Ce pacte de non-agression entraînerait un renversement de l'équilibre des forces permettant aux Tiraniens et Andaris de prendre le dessus sur Kelowna au bout des cinq premières semaines du conflit. Ils demandèrent alors un soutien militaire de la part des Terriens pour défendre Kelowna en échange de naquadria sous peine d'utiliser une bombe créée à l'aide de ce minerai contre les nations ennemies.

Néanmoins, alors que le général Hammond demanda l'avis de ses supérieurs, le docteur Kieran revint seul au SGC pour avertir Jonas Quinn qu'il faisait partie d'une organisation secrète ayant pour but de renverser le gouvernement actuel et ainsi éviter la guerre. Le général Hammond autorisa alors les membres de SG-1 à retourner sur Kelowna pour négocier une aide humanitaire en échange du naquadria, et si possible prendre contact avec la résistance. Toutefois, au cours des négociations, le Haut ministre Valis révéla à SG-1 que les archéologues kelowniens avaient découvert un surplus de 150 kg de naquadria dans un réseau de galeries souterraines, et demanda, en échange, un système de défense sol/air plus développé pour repousser les chasseurs et bombardiers ennemis.

Quelque temps plus tard, lorsque les négociations entre les Terriens et le gouvernement kelownien furent dans l'impasse, le docteur Kieran demanda aux membres de SG-1 d'aider la résistance à réaliser son coup d'État en échange d'une grande quantité de naquadria qu'il avait détourné des laboratoires au cours des trois derniers mois.

Cependant, lorsque le docteur Kieran fut retrouvé grièvement blessé dans une zone industrielle déserte, les membres de SG-1 revinrent sur P2S-4C3 pour tenter de prendre contact avec la résistance en pistant le naquadria détourné par le professeur jusqu'à leur quartier général. Néanmoins, alors que le colonel O'Neill, le major Carter et Teal'c récupérèrent plusieurs kilos de naquadria dans un entrepôt abandonné, le docteur Fraiser découvrit que le docteur Kieran souffrait de schizophrénie avancée des suites de son exposition prolongée aux radiations de ce minerai, la résistance étant le fruit de son imagination. Plus tard, suite à l'échec des négociations, le personnel du SGC se retrouva sans nouvelle de la part du gouvernement kelownien, déterminé à entrer en guerre et à repousser les tentatives d'invasions ennemies.

Quelque temps après ces événements, la guerre fut déclarée et les Tiraniens et les Andaris commencèrent leur raid aérien, obligeant les Kelowniens à déplacer la porte des étoiles vers un bunker souterrain top secret. Ne voyant aucune issue pacifique à ce problème, le Haut-ministre Valis ne tint pas compte des recommandations de la part des Terriens et ordonna l'utilisation de la bombe au naquadria sur la population civile de Tirania et de la Fédération andari. Bien que les dirigeants kelowniens regrettèrent l'envoi de cette bombe aux effets dévastateurs, cette démonstration de force poussa les nations ennemies à revenir à la table des négociations en demandant un cessez-le-feu. Des délégués tiraniens et andaris furent alors envoyés à Kelowna pour négocier la paix.

Invasion d'Anubis

Plusieurs mois plus tard, au cours de l'année 2003, suite à la capture de Jonas Quinn à bord du vaisseau-amiral d'Anubis, ce dernier implanta une sonde mentale dans son cerveau et s'appropria l'ensemble de ses connaissances. Ayant apprit l'existence du naquadria, Anubis mit le cap vers Langara en hyperespace et positionna son vaisseau-amiral au-dessus de la capitale kelownienne. Pris complètement par surprise, le gouvernement kelownien fut pris en otage par les troupes d'Anubis qui envahirent le Parlement et d'autres positions stratégiques. Bien que le Grand maître exigea que tout le stock de naquadria lui soit remis, les Kelowniens refusèrent d'accéder à sa demande. Anubis exécuta alors le Haut ministre Valis puis bombarda toute une zone industrielle, provoquant la destruction de plusieurs usines et la mort de nombreux innocents.

Alors que les Kelowniens finirent par céder aux exigences du Grand maître, l'ambassadeur Dreylock contacta le personnel du SGC à l'aide de la porte des étoiles pour les prévenir que leur monde était attaqué par Anubis. Ainsi, le général Hammond autorisa le colonel O'Neill et le major Carter à se rendre sur P2S-4C3 pour aider le peuple de ce monde à combattre l'envahisseur. Alors que l'ambassadeur Dreylock et le commandant Hale relatèrent les événements survenus sur leur planète, les troupes d'Anubis capturèrent tous les archéologues présents de l'Académie des sciences de Kelowna. Les deux membres de l'équipe SG-1 finirent par accepter d'aider les habitants de Kelowna à combattre Anubis et ses Jaffas, à condition que les peuples tiranien et andari soient informés de l'existence de la porte des étoiles.

Entre-temps, Teal'c, aidé de Oshu, le Prima du seigneur Yu, passa un accord avec Ba'al dans le but de détruire le vaisseau-amiral d'Anubis grâce à la flotte des Grands maîtres unifiés. Ensuite, le général Hammond autorisa le colonel O'Neill à envoyer les équipes SG-11 et SG-15 sur Langara pour aider les Kelowniens à lutter contre les Jaffas d'Anubis. Cependant, lorsque le major Carter fut informé que les troupes d'Anubis avaient pillé le muséum d'histoire ancienne, celle-ci découvrit que le Grand maître cherchait à retrouver un cristal de données contenant des informations à propos du naquadria, et se rendit dans un entrepôt en compagnie de l'ambassadeur Dreylock et Teal'c pour le récupérer. Bien que la petite équipe fut encerclée par des Jaffas, ces derniers furent maîtrisés lors de l'arrivée impromptue de Jonas Quinn et du docteur Jackson grâce aux anneaux de transport.

Cependant, une fois de retour au sein du bunker souterrain, le commandant Hale révéla qu'il avait passé un accord avec Anubis en lui remettant le cristal de données contre la promesse de non-invasion du territoire de Kelowna. Alors que les membres de SG-1 furent encerclés par les Jaffas d'Anubis, Herak prit possession du cristal et tua le commandant Hale de sang-froid. C'est alors que la flotte des Grands maîtres goa'ulds commandée par Ba'al sortit de l'hyperespace et ouvrit le feu sur le vaisseau-amiral d'Anubis. Cette diversion permit aux membres de SG-1 de reprendre le dessus sur Herak et ses Jaffas et de récupérer le cristal de données goa'uld. Bien que le vaisseau-amiral d'Anubis fut entièrement détruit et se désintégra dans l'atmosphère, le Grand maître goa'uld parvint à s'enfuir à bord d'un module de secours.

Suite à ces événements, les Tiraniens et Andaris acceptèrent de former un gouvernement unique, à la seule condition que Jonas Quinn représente Kelowna, et changèrent le nom de la planète pour celui de Langara, un nom issu d'un ancien dialecte commun aux trois nations de ce monde. Cependant, intrigué par la présence d'Anubis sur Langara, le seigneur Ba'al envoya un espion goa'uld pour découvrir ce que le Grand maître cherchait sur cette planète. Le Goa'uld prit alors possession de Kianna Cyr, une jeune scientifique affectée au projet naquadria, qui aida notamment Jonas Quinn dans ses recherches sur ce minerai et aida au perfectionnement d'une machine d'excavation kelownienne. Néanmoins, bien que ce Goa'uld poursuivit son enquête à la surface de Kelowna, celui-ci ne révéla pas l'existence du naquadria à son maître.

Sauvetage de la planète

Plusieurs mois plus tard, en l'an 2004, après avoir analysé les informations contenues dans le cristal de données de Thanos, Jonas Quinn découvrit que le naquadria, présent dans le sous-sol de Kelowna, n'était pas un élément naturel mais artificiel, créé à l'origine à partir des gisements de naquadah. Néanmoins, lorsque les scientifiques de cette nation effectuèrent des relevés cartographiques, ils réalisèrent qu'un important filon de naquadah situé à 20 km de profondeur se transformait actuellement en naquadria et menaçait de détruire plus de la moitié du continent kelownien dans une explosion cataclysmique sous l'effet de la chaleur et de la pression souterraine. Horrifié par cette terrible découverte, Jonas Quinn se rendit sur Terre pour demander l'aide du personnel du SGC pour résoudre ce problème.

Ainsi, peu de temps après, le major Carter se rendit seule sur Langara pour aider Jonas Quinn, et son assistante, Kianna, à trouver une solution, pendant que le Haut ministre Dreylock, ainsi que les conseillers Vin Eremal et Lucia Tarthus voyagèrent sur Terre pour négocier l'évacuation d'une partie de leur population sur Madrona. Alors que le major Carter, Jonas Quinn et Kianna tentèrent de déterminer le principe de conversion du naquadah en naquadria, un violent tremblement de terre secoua la capitale kelownienne et provoqua de multiples incendies. Le docteur Fraiser se rendit alors sur Langara pour aider les habitants de ce monde et distribuer le matériel médical.

Néanmoins, peu de temps après, le major Carter et Jonas Quinn découvrirent que la conversion du filon de naquadah avait été provoquée par le test de la bombe au naquadria réalisé deux ans plus tôt par le gouvernement kelownien, provoquant la suspension des négociations entre les trois nations sur l'évacuation de leur monde. Toutefois, le major Carter parvint à déterminer qu'une petite faille traversait la veine de naquadah un kilomètre avant le gisement principal, et eut l'idée de placer une bombe nucléaire modifiée pour empêcher le naquadria d'atteindre la densité critique. C'est alors que Jonas et Kianna révélèrent l'existence d'une machine d'excavation permettant à l'équipe d'atteindre la ligne de faille à 20 km sous la surface.

Bien que le major Carter et Jonas Quinn découvrirent que Kianna Cyr était l'hôte d'un Goa'uld espion au service de Ba'al, ces derniers n'eurent d'autre choix que d'accepter son aide dans le pilotage de la machine de forage que celui-ci avait lui-même grandement amélioré. Ainsi, grâce à l'utilisation de cristaux tok'ras, le major Carter, Teal'c, Jonas et le Goa'uld de Kianna utilisèrent la foreuse tant bien que mal pour atteindre la ligne de faille, mais arrivés à un kilomètre de la cible, les forets avant finirent par se disloquer après avoir traversé une rivière de lave en fusion. Néanmoins, le Goa'uld de Kianna se porta volontaire pour placer la bombe nucléaire sur la ligne de faille à l'aide des cristaux tok'ras. Le symbiote sacrifia alors son existence pour sauver son hôte, mais permit de sauver l'ensemble de la population de Langara.

Plus tard, en l'an 2006, lors de l'invasion de la Voie lactée par les Oris, le peuple de Langara fut contraint de se convertir à Origine et rompit tout lien diplomatique avec la Terre. Néanmoins, lorsque la vérité sur Origine fut révélée un an plus tard grâce à l'arche de vérité, les relations entre les Langarans et les Terriens furent de nouveau rétablies.

Tentative de connexion avec le Destinée

Plusieurs années plus tard, au cours de l'année 2008, peu de temps avant la création du projet Icare, les Terriens contactèrent le peuple de Langara, et notamment l'ambassadeur Ovirda, afin de négocier l'utilisation d'une centrale électrique expérimentale capable de tirer de l'énergie directement du noyau de naquadria de leur planète. Les Terriens espéraient ainsi élucider le mystère du neuvième chevron de la porte des étoiles en composant les coordonnées trouvées dans la base de données d'Atlantis. Toutefois, les Langarans refusèrent la proposition, mettant en avant la dangerosité d'une telle procédure. Les Terriens finirent par abandonner les négociations au profit d'un avant-poste lucien découvert sur P4X-351 grâce aux informations fournies par le colonel Telford.

Néanmoins, suite à l'invasion du Destinée par l'Alliance lucienne en l'an 2010, le Commandement planétaire terrien suspecta la création d'une alliance entre les Luciens et les Langarans, et plaça une douzaine de satellites espions en orbite autour de Langara. Les Terriens remarquèrent alors que des négociations avaient lieu depuis plusieurs mois entre les deux parties sans pour autant déchiffrer les messages. Craignant que les Langarans s'allient aux membres de l'Alliance lucienne, le colonel Telford invita l'ambassadeur Ovirda, en compagnie de Richard Woolsey et du docteur McKay, au sein du Commandement planétaire dans le but de négocier à nouveau l'utilisation de la centrale langarane et ainsi créer une nouvelle ligne de ravitaillement vers le Destinée.

Néanmoins, avant même que le docteur McKay n'ait pu expliquer le fonctionnement de son programme d'activation, l'ambassadeur Ovirda refusa catégoriquement de mettre en danger son peuple et de risquer la destruction de son monde. Devant le refus des Langarans, le général O'Neill autorisa une mission d'infiltration au sein de la centrale électrique langarane. En effet, celui-ci ordonna aux colonels Young et Telford de prendre le contrôle de cette installation par la ruse et d'effectuer une connexion avec le Destinée pour prouver l'absence de danger de la procédure d'activation au peuple langaran. De plus, avec l'aide de Richard Woolsey, les colonels Young et Telford avaient également pour mission de découvrir des preuves d'une alliance entre les Luciens et les Langarans, et si possible empêcher l'aboutissement des négociations entre ces derniers.

Quelque temps plus tard, Richard Woolsey, accompagné d'un militaire terrien, voyagea sur Langara par la porte des étoiles pour, soi-disant, offrir un cadeau diplomatique à l'ambassadeur Ovirda. Woolsey incita alors le chef de la sécurité de la centrale électrique langarane, puis l'administrateur Halpern à toucher une pierre de communication pour échanger leur conscience avec le lieutenant Scott et le colonel Young. Cet échange permit aux Terriens de prendre possession de la centrale électrique langarane et ainsi mettre en place leur plan visant à contacter le Destinée. Ainsi, le colonel Young, dans la peau de l'administrateur, annonça aux hommes armés de la centrale que lui et l'ambassadeur avaient décidé d'accepter la requête des Terriens et d'établir une connexion avec le Destinée en composant l'adresse du neuvième chevron.

Quelques minutes plus tard, le colonel Telford, le docteur Rodney McKay, ainsi que les équipes SG-4 et SG-5 traversèrent la porte des étoiles et débarquèrent au sein de la centrale électrique. Le colonel Telford ordonna au docteur McKay d'installer ses équipements et ce dernier demanda une heure de délai pour vérifier les installations langaranes avant de lancer la procédure d'activation. Néanmoins, alors qu'un soldat langaran remarqua l'étrange comportement de ses supérieurs et prévint l'ambassadeur Ovirda de la présence non autorisée des Terriens au sein de la base, Woolsey découvrit que l'Alliance lucienne contactait régulièrement les Langarans depuis plusieurs mois, mais qu'à chaque nouveau contact, ces derniers refusaient catégoriquement leurs offres afin de ne pas mettre en péril leur alliance avec la Terre.

Alors qu'une troupe d'intervention armée langarane encercla la centrale électrique, le colonel Telford s'obstina à vouloir essayer d'établir une connexion pour prouver à l'ambassadeur Ovirda l'absence de danger face à l'activation du neuvième chevron. Il ordonna alors à McKay de lancer la séquence d'activation et celui-ci s'exécuta malgré les réticences du colonel Young et de Richard Woolsey. Néanmoins, les soldats langarans finirent par encercler l'équipe terrienne et l'ambassadeur Ovirda les prévint que ses hommes avaient l'ordre d'ouvrir le feu dès l'activation du huitième chevron. Alors que les niveaux d'énergie restaient constants, McKay convainquit le colonel Young de tout arrêter et ce dernier donna son accord pour suspendre la séquence d'activation. Les Terriens déposèrent alors les armes et se rendirent face aux troupes de l'ambassadeur Ovirda.

Plus tard, les Langarans acceptèrent de libérer les Terriens en échange de l'aide de ces derniers à se protéger contre l'Alliance lucienne. Toutefois, les Langarans décidèrent de déplacer leur porte des étoiles de la centrale électrique vers un autre endroit pour empêcher qu'un nouveau groupe armé ne lance à nouveau la séquence d'activation sans leur autorisation. Ainsi, on peut supposer qu'après ces événements les Terriens poursuivirent les négociations avec les Langarans pour l'utilisation de la porte pour rejoindre le Destinée.