Lantia

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Lantia
Galaxie
Pégase
Type
Planète tellurique
Statut de la planète
Habitable
Atmosphère
Respirable
Climat
Tempéré
Nature du terrain
Océans (95% de la surface de la planète)
Nombre de lune(s)
Deux lunes
Rotation planétaire
Environ 27 heures terrestres
Distance avec la Terre
3 millions d'années-lumière
Cultures
Lantiens / Terriens (jusqu'en 2007) / Inhabitée (depuis 2007)
Coordonnées
  • Pegasus
  • Pisces
  • Crater
  • Pisces Austrinus
  • Capricorn
  • Norma
  • Sculptor
  • Terre
  • Pégase - Glyphe 33
  • Pégase - Glyphe 35
  • Pégase - Glyphe 01
  • Pégase - Glyphe 22
  • Pégase - Glyphe 10
  • Pégase - Glyphe 13

Présentation

Lantia est une planète aux conditions de vie habitables de la galaxie de Pégase sur laquelle les Anciens firent atterrir la cité d'Atlantis il y a probablement plusieurs millions d'années. Découvert en 2004 par le personnel du SGC et les membres de l'expédition Atlantis, ce monde océanique fut considéré comme la planète-mère de cette cité lantienne jusqu'à son départ au cours de l'année 2007.

En effet, Lantia fut habité par les Anciens pendant plusieurs milliers d'années jusqu'à ce que la guerre contre les Wraiths les obligent à fuir vers la Terre il y a plus de 10 000 ans. Néanmoins, suite à la redécouverte de la cité par les Terriens, Lantia fut de nouveau peuplé par les membres de l'expédition Atlantis, ainsi que par de nombreux Athosiens jusqu'au retour des Anciens sur la cité, puis au décollage de cette dernière vers M35-117, baptisé plus tard Nouvelle Lantia.

Équipée d'une porte des étoiles grâce à la cité d'Atlantis, Lantia possède la même dimension que la Terre, ainsi qu'une composition atmosphérique similaire, et comporte également les mêmes allergènes. Néanmoins, sa surface est recouverte à 95 % d'eau et possède un immense continent couvrant à peu près 39 millions de kilomètres carrés, soit environ le double de la superficie du continent nord-américain.

D'après la base de données des Anciens, la profondeurs des océans entourant la cité d'Atlantis peuvent varier entre 600 et 1800 mètres avec de nombreux courants, remous et rivières sous-marines. Néanmoins, un secteur déterminé située à quelques kilomètres de la cité possède une croûte planétaire extrêmement fine, permettant à une plate-forme de forage sous-marine de puiser directement dans le magma de la planète et optimiser le débit d'énergie géothermique.

Toutefois, l'absence de grands continents favorise la formation de violentes tempêtes qui balayent la surface de ce monde. Ainsi, le réchauffement excessif des océans de ce monde tous les vingt ou trente ans engendre un phénomène climatique semblable à El Nino, provoquant l'apparition de grands ouragans extrêmement dangereux, avec des tsunamis et des vents à plus de 200 km/h, et qui peuvent couvrir jusqu'à 20% de la surface de la planète.

De plus, Lantia orbite autour d'une étoile, dont les tâches solaires possède un cycle de turbulences inhabituelles qui survint environ tous les 15 000 ans. Ainsi, lors de cet événement astronomique, une puissante explosion magnétique dans la couronne du soleil, accompagné de jets de particules atomiques voyageant à plus de 4 000 km/s, provoque une vague de radiations mortelles susceptible d'endommager fortement l'écosystème de la planète pour plusieurs centaines d'années.

Situé en 3ème position par ordre croissant par rapport son étoile, Lantia fait partie d'un vaste système solaire comportant au moins sept autres planètes telluriques ou gazeuses, dont l'une est entourée par une ceinture d'astéroïde. Parmi ces astres, une planète située à 15 heures de vol à bord d'un Jumper, soit au Point Lagrange par rapport à Lantia abrite également des conditions de vie habitables malgré un climat aride et désertique.

Bien que le système solaire de Lantia fut jadis protégé par de multiples satellites de défense construit par les Anciens il y a 10 000 ans lors de la guerre contre les Wraiths, un seul d'entre eux demeura relativement intact à proximité de la planète du Point Lagrange. Néanmoins, cette dernière ligne de défense fut détruite lors du second siège d'Atlantis en 2005 par deux vaisseaux-ruches wraiths qui se dirigeaient vers Lantia.

A noter que Lantia possède également une unique lune, visible la nuit depuis la surface de la planète, elle-même étant entourée de grands satellites naturels semblables à des astéroïde qui seraient les vestiges d'une seconde lune disparue depuis de très nombreuses années. De plus, Lantia semble présenter une rotation planétaire équivalent à environ 27 heures terrestres, obligeant les membres de l'expédition Atlantis à s'adapter à un nouvel horaire.

Vie végétale

Le continent de Lantia possède une flore similaire à celle se trouvant en Amérique du Nord, et aux autres mondes de la galaxie de Pégase. Cependant, les scientifiques de l'expédition Atlantis constatèrent que de nombreuses espèces aussi bien végétales qu'animales avaient disparu il y a plus de 15 000 ans en raison d'une vague de radiation provoquée par une puissante émission de masse coronale qui bouleversa cet écosystème pendant des centaines d'années.

Vie animale

Bien qu'étant dépourvue de toute civilisation technologiquement avancée, hormis Atlantis, la planète Lantia abrite un certain nombre de formes de vie animales, principalement aquatiques, dont une espèce de truite, un crustacé semblable à un homard géant de la taille d'une voiture, ainsi que de grandes créatures marines similaires aux baleines terrestres, et baptisées Flagisallus par les Anciens.

Découvert en 2006 par les membres de l'expédition Atlantis, ces baleines extraterrestres peuvent mesurer une centaine de mètre de longueur, et sont capables de vivre à des profondeurs océaniques bien au-dessous de 350 mètres. Ces créatures appartenant à la classe des poissons possèdent un squelette robuste avec une tête imposante, deux petites nageoires de chaque côté du corps, dont ce dernier se termine par une nageoire caudale.

Cependant, les Flagisallus possèdent la particularité de disposer d'une mémoire génétique, ainsi qu'une forme de communication sous forme de vibrations à basse fréquence semblable un sonar, ainsi qu'une projection d'image sous forme d'hallucinations. Néanmoins, ces pulsions peuvent toutefois être très dangereuses pour les humains et provoquent à la longue de violents maux de tête, ainsi qu'une désorientation pouvant conduire jusqu'à l'évanouissement.

Ainsi, au cours de leur existence sur Lantia, les Anciens étudièrent les Flagisallus et leur forme de langage et créèrent un récepteur calibré pour déchiffrer les fréquences avec lesquelles les baleines utilisent pour communiquer. Ils furent alors capables d'attribuer des fréquences en fonction des émotions ou des humeurs observés chez les créatures marines et ainsi comprendre leur « chant ».

De plus, lors de leur expérimentation, les Anciens mirent également au point un transmetteur pour tenter d'apprendre leur langage aux Flagisallus en leur transmettant des signaux visuels et sonores issus de l'incident de l'Adarus, un événement tragique survenu il y a 15 000 ans. Néanmoins, conscient de la défaillance du mimétisme des créatures aquatiques, ils conçurent un filtre acoustique pour contrer cet effet et ainsi clarifier les fréquences émises par ces dernières.

Principaux lieux

Campement athosien

Situé à environ 25 minutes de vol d'Atlantis à bord d'un Jumper, ce campement rudimentaire fut construit par les Athosiens trois mois après leur arrivée sur la cité des Anciens et leur exil de leur planète d'origine. Il est composée d'une dizaine de tentes en toiles de forme ronde, semblable à des yourtes mongoles, réparties au sein d'une plaine herbeuse entourée de hautes collines verdoyantes et densément boisées

Néanmoins, malgré une certaine autonomie de la part des Athosiens, ces derniers restèrent dépendants des membres de l'expédition Atlantis pour l'utilisation de la porte des étoiles, mais également lors des attaques des Wraiths. Ce campement fut par conséquent évacué à de multiples reprises lors de la formation d'un violent ouragan menaçant de ravager le continent, ou au cours du second siège de la cité d'Atlantis par les Wraiths.

Cependant, suite au retour des Anciens sur Lantia en 2007, le peuple Athosien fut contraint de quitter leur campement, et le continent de Lantia, et fut déplacé par le capitaine Helia et l'équipage du Tria vers un autre monde de la galaxie de Pégase équipé d'une porte des étoiles. Ainsi, ce campement fut entièrement démantelé et le continent de Lantia demeura inhabité.

Station de forage sous-marine

Située à plusieurs centaines de mètres sous la surface de l'océan de la planète Lantia, cette plate-forme de forme sous-marine mobile est capable de puiser l'énergie géothermique directement dans le magma de la planète Lantia en forant à travers une croûte planétaire extrêmement fine. Ainsi, reliée à Atlantis à l'aide d'un câble sous-marin, cette plate-forme permet de fournir une grande quantité d'énergie à la cité des Anciens en substitution aux E2PZ.

Construite il y a plus de 10 000 ans par les Lantiens, cette installation fut découverte puis remise en état de fonctionnement par les membres de l'expédition Atlantis au cours de l'année 2007. Elle permit de fournir environ 9 % de l'énergie nécessaire à l'activation des moteurs stellaires, permettant à Atlantis de décoller de la surface de Lantia et échapper à l'attaque du satellite offensif asuran.

Néanmoins, elle fut néanmoins très gravement endommagée puis complètement laissée à l'abandon après le décollage de la cité des Anciens de la planète Lantia.

Histoire

Occupation lantienne

Il y a cinq à dix millions d'années avant notre ère, la planète Lantia fut colonisée par les Anciens suite à leur exil de la Voie lactée et firent atterrir la cité d'Atlantis à la surface de l'océan de ce monde après un voyage intergalactique de plus de trois millions d'années-lumière. C'est à partir de la planète Lantia que les Anciens, désormais appelés Lantiens, colonisèrent alors un très grand nombre de planètes au cours de plusieurs millénaires, semant la vie sur de nombreux mondes qui en étaient dépourvus à travers la galaxie de Pégase, et bâtirent un nouveau réseau de portes des étoiles. Les Lantiens continuèrent également de développer leur technologie et construisirent notamment une plate-forme de forage sous-marine située à plusieurs centaines de mètres sous la surface de l'océan et destinée à alimenter Atlantis en puisant l'énergie géothermique directement dans le magma de Lantia en forant à travers une croûte planétaire extrêmement fine.

Toutefois, il y a environ 15 000 ans, une éjection de masse coronale se forma à la surface du soleil de Lantia et un puissant jet de radiations frappa un vaisseau de recherche scientifique lantien appelé Adarus, tuant sur le coup l'ensemble de son équipage, hormis le pilote. En effet, celui-ci, bien que grièvement brûlé, parvint à ouvrir une fenêtre d'hyperespace au moment de l'impact et fut capable de revenir à temps en orbite d'Atlantis pour prévenir ses habitants de l'imminence de la catastrophe. Grâce à cette action de la part du pilote, les Lantiens furent capables de lever le bouclier de la cité et d'étendre ce dernier sur une grande portion de la planète avant la vague de radiations mortelles. Les Lantiens partagèrent le souvenir de cet événement dramatique avec une forme de vie aquatique originaire des océans de Lantia appelée Flagisallus à travers un système de communication spécifique.

Cependant, après plusieurs milliers d'années passées dans la galaxie de Pégase, les Anciens découvrirent l'existence des Wraiths, une espèce extraterrestre extrêmement hostile créé à partir de la combinaison de l'ADN des humains et celle des insectes ectoparasites qui poursuivit son évolution jusqu'à l'émergence d'une civilisation technologiquement évolué capable de rivaliser avec celle des Lantiens. Alors que les Wraiths envahirent de plus en plus de mondes à travers la galaxie, les Lantiens ne tardèrent pas à s'engager dans un conflit de presque cent ans en bâtissant une flotte de croiseurs de classe Aurore pour défendre la cité d'Atlantis et repousser les vaisseaux ennemis. Néanmoins, les Wraiths étant en supériorité numérique grâce à l'utilisation d'une usine de clonage, ceux-ci s'emparèrent de plus en plus à travers la galaxie de Pégase jusqu'à assiéger la planète Lantia, et par conséquent la cité d'Atlantis.

Première siège d'Atlantis et évacuation de la cité

Bien que le système solaire de Lantia fut protégé par nombreuses plates-formes d'armements comme les satellites de gestion tactique, les Wraiths finirent par les détruire et réussirent à atteindre la cité d'Atlantis, alors protégée par son bouclier énergétique et d'un arsenal de drones. Cependant, les Lantiens avaient beau détruire une quantité de plus en plus grande de vaisseaux, dont un croiseur qui sombra dans les profondeurs de l'océan de Lantia, les Wraiths, déterminés à remporter la victoire, envoyèrent toujours plus d'appareils en orbite de Lantia et remportèrent la plupart des batailles. Alors que le stock de drones de la cité diminua rapidement, et que le bouclier s'affaiblissait de plus en plus sous l'effet des bombardements orbitaux continus, les Lantiens prirent la décision d'immerger Atlantis dans les profondeurs de l'océan de Lantia pour protéger cette dernière contre les tirs ennemis.

Cependant, peu de temps avant l'évacuation finale d'Atlantis, une version alternative du major Sheppard, et des docteur Weir et Zelenka voyagèrent 10 000 ans dans le passé à bord d'un Jumper muni d'un module temporel créé par Janus et apparurent soudainement en orbite de Lantia en plein milieu du siège de la planète par les Wraiths. Alors que l'officier militire parvint à détruire un Dart, le Jumper fut rapidement abattu par les Wraiths et sombra dans les océans de la planète. Ainsi, seul le docteur Weir put être sauver par les Lantiens et rencontra les derniers représentants de ce peuple sur la cité d'Atlantis immergé au fond de l'océan depuis de nombreuses années. Bien que Moros, le dernier chef du Grand conseil lantien, refusa de renvoyer le docteur Weir à son époque, Janus aida secrètement cette dernière à prolonger l'alimentation du bouclier de la cité jusqu'à sa découverte par les membres de l'expédition Atlantis.

Entre-temps, ne voyant aucun moyen de gagner la guerre, les membres du Haut conseil lantien ordonnèrent l'évacuation de leur peuple vers la Terre par la porte des étoiles et déployèrent alors de nombreux vaisseaux de transport interplanétaires à travers la galaxie de Pégase pour rapatrier les derniers membres de leur peuple vers Atlantis. Toutefois, suite à la destruction du dernier vaisseau de transport interplanétaire en orbite de Lantia, Moros ordonna de procéder immédiatement à l'évacuation de la cité d'Atlantis par la porte des étoiles. Alors que les Lantiens placèrent leur impressionnante cité en sommeil, le docteur Weir alternatif se plaça en état de stase en attendant l'arrivée des membres de l'expédition Atlantis. Ne détectant plus la présence de la part de leurs ennemis à la surface de Lantia, les Wraiths quittèrent l'orbite de cette planète et poursuivirent leur sélection sur de nombreux mondes de la galaxie de Pégase.

Redécouverte de la cité d'Atlantis par les Terriens

Plusieurs milliers d'années plus tard, suite à la découverte de l'avant-poste des Anciens en Antarctique, le docteur Daniel Jackson parvint à déterminer que les coordonnées de la planète Lantia située dans la galaxie naine de Pégase à trois millions d'années-lumière de la Terre, permettant de rejoindre Atlantis, la cité perdue des Anciens. L'archéologue terrien, ainsi que les docteurs Weir et McKay convainquirent alors le général O'Neill d'utiliser l'E2PZ de l'avant-poste dans le but de fournir l'alimentation nécessaire à l'activation du huitième chevron et d'ouvrir un vortex vers Atlantis. Au cours des semaines qui suivirent, une expédition composée d'environ deux cents personnes civils et militaires provenant de plus de douze pays différents fut ainsi formée par le docteur Weir dans le but de rejoindre la galaxie de Pégase et ainsi faire profiter l'humanité toute entière de découvertes prodigieuses.

Quelque temps plus tard, lorsque l'E2PZ fut connecté à la porte des étoiles du SGC, le personnel de la base terrienne composa l'adresse à symboles récupérée au sein de l'avant-poste, et une sonde MALP fut envoyée à travers l'horizon des événements. Alors que cette dernière révéla un environnement viable plongé dans l'obscurité, l'ensemble des membres de l'expédition traversèrent la porte des étoiles et arrivèrent dans la salle d'embarquement de la cité d'Atlantis, en emportant avec eux l'ensemble des équipements nécessaires à leur survie. Le docteur Weir et son équipe découvrirent peu à peu les équipements de la salle de contrôle et des salles adjacentes tandis que le colonel Sumner et ses hommes explorèrent les premiers couloirs de la cité. Cependant, peu de temps après leur arrivée, les membres de l'expédition réalisèrent que la gigantesque cité des Anciens reposait à plusieurs centaines de mètres au fond de l'océan de Lantia.

Réalité alternative

Le grand sommeil

Toutefois, lors de l'arrivée de l'expédition terrienne sur Atlantis dans une réalité alternative, le docteur McKay découvrit avec horreur que les niveaux d'énergie de la cité chutèrent très rapidement et que le bouclier qui retenait la pression de l'océan qui était sur le point de s'effondrer, inondant plusieurs sections de la ville lantienne. Alors que le scientifique chercha une solution pour alimenter le champ de force, l'eau s'engouffra dans la cité, provoquant la mort du colonel Sumner et de ses hommes dans les niveaux inférieurs de la tour de contrôle. Alors que le major Sheppard eut alors l'idée d'utiliser les Jumpers, celui-ci découvrit malgré la machine temporelle crée par Janus. Ainsi, lorsque la salle de contrôle fut à son tour immergée, le major Sheppard, ainsi que les docteurs Weir et Zelenka se réfugièrent dans le Jumper temporel avant d'effectuer un bond de 10 000 ans dans le passé en orbite de Lantia.

Notre réalité

En effet, peu de temps après l'arrivée des Terriens, le docteur McKay et son équipe de scientifiques réalisèrent avec stupeur que les réserves d'énergie de la cité des Anciens étaient en chute libre et que le champ de force qui retenait l'océan était sous le point de céder, provoquant de multiples submersions dans la ville. Ayant cruellement besoin d'une nouvelle source d'énergie, telle qu'un nouveau E2PZ, le major Sheppard suggéra d'utiliser la porte des étoiles pour ouvrir un vortex vers l'une des planètes de la galaxie de Pégase dans l'espoir de trouver un générateur lantien, ou au moins un refuge pour les membres de l'expédition. Alors qu'une équipe terrienne dirigée par le colonel Sumner fit la rencontre de Teyla Emmagan et du peuple d'Athos, l'intensité du bouclier continua de diminuer, provoquant la submersion de plusieurs autres sections de la cité d'Atlantis.

Cependant, suite à l'attaque du village athosien par les Wraiths et à la capture de plusieurs membres de l'équipe, le major Sheppard prit la décision de rapatrier les rescapés athosiens sur Atlantis au moment où le docteur Weir s'apprêtait à donner l'ordre d'évacuer la cité des Anciens. C'est alors que le programme d'immersion d'Atlantis s'activa automatiquement et que les moteurs stellaires se mirent brièvement en marche, permettant à la cité tout entière de remonter à la surface de l'océan de Lantia. Cet événement permit à l'expédition Atlantis d'établir une base durable dans l'exploration de la galaxie de Pégase, même si la cité se retrouva dépourvue de bouclier et donc vulnérable en cas d'attaque ennemie. Plus tard, malgré le réveil des Wraiths à travers la galaxie de Pégase, les Terriens poursuivirent leur installation dans la cité des Anciens au cours des semaines qui suivirent en compagnie du peuple athosien.

Trois mois après l'arrivée des Terriens sur Atlantis, les docteurs McKay et Zelenka activèrent par mégarde l'ouverture du toit du hangar à Jumpers, ce qui permit au major Sheppard et au lieutenant Ford de survoler la planète Lantia depuis l'orbite basse à bord d'un vaisseau lantien. Ils furent alors surpris de découvrir l'existence d'un unique continent habitable de la taille de l'Amérique du Nord situé seulement à 25 minutes de vol d'Atlantis. Entre-temps, soupçonnés d'être des informateurs des Wraiths, les Athosiens, et notamment Halling, demandèrent l'autorisation au docteur Weir de quitter la cité des Anciens pour s'installer sur le continent de Lantia. Ainsi, ces derniers établirent un campement au sein d'une clairière verdoyante entourée d'une dense forêt de conifère, et commencèrent à labourer et à planter en vue de subvenir à leur besoin alimentaire, et fournir des vivres à l'expédition Atlantis.

Quelques semaines plus tard, lors d'un vol en Jumper, le major Sheppard et Teyla furent stupéfaits de découvrir la présence d'un violente tempête en formation qui couvrait plus de 20% de la surface de la planète et en dirigeant tout droit vers le campement athosien, puis vers Atlantis. De retour sur la cité, les docteurs McKay et Zelenka découvrirent dans la base de données des Anciens que l'océan de Lantia se réchauffait de manière excessive tous les vingt ou trente ans, favorisant la formation des ouragans. Alors qu'ils parvinrent à déterminer la présence de deux ouragans qui fusionnaient leurs forces, ils réalisèrent qu'ils étaient incapable de lever le bouclier pour protéger la cité contre les vents violents, ou les inondations. Ayant moins de douze heures avant l'arrivée de la tempête, le docteur Weir préconisa d'évacuer l'ensemble du personnel sur un autre monde de la galaxie de Pégase avant l'arrivée de la tempête.

Néanmoins, au moment où les membres de l'expédition aidèrent les Athosiens à évacuer leur campement sur le continent de Lantia, le major Sheppard et le lieutenant Ford négocièrent une évacuation sur Manaria. Pendant ce temps, les docteurs McKay et Zelenka eurent l'idée d'utiliser la foudre pour recharger temporairement les générateurs de boucliers de la cité, et ceux en désactivant au préalable les quatre stations kérauniques qui permettent de décharger l'électricité au fond de l'océan. Une fois l'évacuation de la cité terminée, le major Sheppard, ainsi que les docteurs McKay et Weir restèrent sur la cité pour mettre leur plan à exécution et désactivèrent les trois premières stations kérauniques tandis que le lieutenant Ford, le docteur Beckett et Teyla se retrouvèrent piégés par la tempête sur le continent en attendant un petit groupe de chasseurs athosiens.

Cependant, alors que la tempête s''approchait de plus en plus d'Atlantis, un commando genii, dirigé par le commandant Acastus Kolya, et composé notamment de Sora et Ladon Radim débarquèrent sur la cité en se faisant passer pour des réfugiés athosiens puis prirent les docteurs McKay et Weir en otage dès leur arrivée dans la salle d'embarquement. Toutefois,lorsque Kolya apprit la stratégie des Terriens pour sauver Atlantis, celui-ci décida de s'emparer de la cité toute entière ordonna alors au major Sheppard de désactiver la dernière station kéraunique sous peine de tuer de ses deux coéquipiers. Néanmoins, alors qu'une attaque genii endommagea la console de commande de la station, empêchant la désactivation de la dernière station avant l'arrivée de la tempête. Néanmoins, au moment où McKay et Weir furent contraints par Kolya pour réparer les dégâts, le major Sheppard élimina un grand nombre de soldats geniis.

Entre-temps, le lieutenant Ford, le docteur Beckett et Teyla, toujours bloqué sur le continent par l'ouragan, fut capable de faire décoller le Jumper lors d'une brève accalmie provoquée par l'œil du cyclone, leur permettant de revenir sur Atlantis. Alors que la tempête devint de plus en plus violente, ces derniers rejoignirent le major Sheppard pour l'aider à repousser l'invasion d'Atlantis par les Geniis tandis que le docteur McKay finalisa les réparations de la station kéraunique. Cependant, au moment où 'une immense vague se dirigea vers Atlantis par l'ouest, le scientifique terrien prétendit ne pas pouvoir activer le bouclier, faute de puissance, forçant le commandant Kolya à ordonner l'évacuation de ses hommes par la porte des étoiles. Néanmoins, une fois les soldats ennemis partis par la porte des étoiles, le docteur McKay parvint à activer le bouclier grâce à l'énergie accumulée à travers les couloirs de la cité et ceux avant l'arrivée du tsunami.

Quelques semaines plus tard, lorsqu'une épidémie provoquée par un nanovirus toucha plusieurs membres de l'équipe, un programme de mise en quarantaine d'Atlantis se mit automatiquement en fonction lorsque celle-ci se propagea à la tour de contrôle. La situation ne put alors être résolue qu'avec l'explosion d'un générateur à naquadah à 30 km au-dessus de la cité pour engendrer une impulsion électromagnétique et neutraliser les nanites. Plus tard, le docteur Zelenka parvint à découvrir à l'aide des capteurs intersidéraux d'Atlantis qu'un Dart wraith isolé se dirigeait tout droit vers Lantia. Bien que le chasseur fut détruit, le pilote wraith révéla à ses congénères qu'Atlantis était désormais vulnérable à la surface de l'océan de cette planète. Ainsi, peu de temps après cette attaque, les membres de l'expédition terrienne repérèrent l'arrivée de trois vaisseaux-ruches qui se dirigeaient vers Atlantis en hyperespace.

Second siège d'Atlantis et défense de la planète Lantia

Ayant moins de deux semaines avant l'arrivée des vaisseaux ennemis en orbite de Lantia, le docteur McKay parvint néanmoins à mobiliser toute l'énergie disponible sur Atlantis pour composer l'adresse de la Terre et maintenir un vortex de 1,3 seconde afin d'envoyer un message au SGC. Néanmoins, les membres de l'expédition cherchèrent d'autres solutions alternatives telles que l'évacuation d'Atlantis et de la planète lantia vers un autre monde inhabitée de la galaxie de Pégase. Pendant ce temps, les docteurs McKay et Zelenka eurent l'idée de réparer le satellite de défense des Anciens situé près du Point de Lagrange 49 heures avant l'arrivée des vaisseaux-ruches afin que celui-ci puisse anéantir l'ensemble des appareils de la flotte ennemie. Cependant, bien que le satellite fut capable de détruire l'un des vaisseaux ennemis, les deux autres appareils ripostèrent et pulvérisèrent l'arme, laissant Atlantis sans aucune défense.

Incapable d'empêcher l'arrivée des vaisseaux-ruches wraiths, les membres de l'expédition décidèrent d'activer l'autodestruction de la cité au moment où la porte des étoiles s'activa et qu'une équipe militaire commandée par le colonel Everett débarqua sur Atlantis avec la ferme intention de défendre la cité coûte que coûte contre les Wraiths jusqu'à l'arrivée du Dédale dans trois jours, ce dernier transportant à son bord un E2PZ récemment découvert en Égypte. L'officier militaire et ses hommes déployèrent alors plusieurs canons à énergie et mitrailleuses lourdes pour défendre la cité, ainsi que six ogives nucléaires renforcées au naquadah d'une puissance de 1000 mégatonnes chacune sous forme de mines spatiales placées en orbite de Lantia. Ils fournirent également aux docteurs McKay et Zelenka un générateur à naquadah de deuxième génération susceptible d'alimenter le fauteuil de contrôle des Anciens.

Toutefois, alors que McKay réalisa avec stupéfaction que la cité ne possédait plus qu'une dizaine de drones, les Wraiths détournèrent des centaines d'astéroïdes vers les mines pour les faire exploser et ainsi neutraliser la seule ligne de défense spatiale protégeant Atlantis. De plus, les radiations résiduelles issues des explosions perturbèrent les détecteurs de la cité et empêchèrent les membres de l'expédition de repérer l'arrivée des vaisseaux-ruches. Ainsi, à la nuit tombée, les Wraiths envoyèrent une première vague composée de plusieurs centaines de Darts dans le but de prendre possession de la cité et d'accéder à la Terre. Bien que les chasseurs lancèrent des opérations kamikazes dans la cité ou téléportèrent des militaires terriens à bord de leurs appareils, ces derniers parvinrent à repousser les appareils ennemis tandis que le major Sheppard utilisa les derniers drones de la cité à l'aide du fauteuil de contrôle des Anciens.

Une fois le premier assaut repoussé, le major Sheppard eut l'idée de détruire les vaisseaux-ruches en utilisant des Jumpers équipés d'armes nucléaires et pilotés à distance à l'aide du fauteuil de contrôle. Il suggéra alors de contacter les Geniis afin d'obtenir deux nouvelles têtes nucléaires en échange d'explosifs C-4. Ainsi, le docteur Weir parvint à obtenir deux deux prototypes de bombes atomiques auprès des Geniis que les docteurs McKay et Zelenka furent contraints de finaliser. Néanmoins quelque temps plus tard, lorsque les Wraiths lancèrent une nouvelle attaque de la cité, le fauteuil de contrôle refusa de s'activer, faute de puissance, et le major Sheppard décida de se sacrifier en pilotant lui-même un Jumper occulté jusqu'à l'un des deux vaisseau-ruches. Pendant ce temps, les Darts téléportèrent de nombreux guerriers wraiths au sein de la cité lantienne, encerclant les équipes de Teyla, du lieutenant Ford et du colonel Everett.

Néanmoins, au moment où le Jumper du major entra dans le hangar à Darts de la ruche, l'équipage du Dédale téléporta l'officier militaire in extremis à bord du vaisseau terrien quelques secondes avant l'explosion de l'arme atomique et la destruction complète de la seconde ruche. Alors que le vaisseau terrien tomba sous le feu nourri de la dernière ruche en orbite de Lantia, un groupe de militaires fut téléporté sur Atlantis pour apporter l'E2PZ au docteur McKay afin qu'il puisse activer le bouclier de la cité. Toutefois, après la destruction de l'ultime vaisseau-ruche et la fuite des croiseurs wraiths survivants en hyperespace, les derniers Darts se rassemblèrent en formation et se dirigèrent à une vitesse de plus de 10 000 km/h vers Atlantis dans le but d'infliger d'importants dégâts à la cité. Néanmoins, les docteurs McKay et Zelenka parvinrent à réenclencher l'E2PZ et le bouclier de la cité à temps, provoquant la destruction des chasseurs ennemis.

Cependant, plusieurs heures après la fin de cette bataille, les membres de l'expédition Atlantis repérèrent une nouvelle flotte composée d'une douzaine de vaisseaux-ruches en hyperespace se dirigeant vers la cité des Anciens. Ayant moins de 36 heures avant l'arrivée des vaisseaux en orbite de Lantia, le major Sheppard proposa de mener un plan offensif contre ces vaisseaux en les détruisant à l'aide des armes nucléaires installées à bord du Dédale et de la téléportation asgarde. Bien que l'équipage du Dédale parvint à détruire deux appareils ennemis au cours d'une embuscade, la flotte composée de dix vaisseaux-ruches sortit de l'hyperespace à proximité de Lantia et se plaça en formation offensive en orbite d'Atlantis. Bien que l'ensemble des vaisseaux ouvrirent la feu sur la cité des Anciens, cette dernière fut protégée par son puissant bouclier énergétique et résista aux armes des nombreux appareils ennemis.

Bien que le bouclier soit capable de résister plusieurs jours face au feu nourri des tirs ennemis, les membres de l'expédition mirent au point un plan visant de faire croire aux Wraiths qu'ils souhaitaient détruire Atlantis en utilisant un système d'occultation issu d'un Jumper peu de temps après l'explosion d'une arme atomique. Après deux heures de préparation, Teyla transmit alors les fausses intentions de l'expédition Atlantis de détruire la cité aux Wraiths qui arrêtèrent presque immédiatement leurs tirs contre le bouclier. Au même moment, l'équipage du Dédale téléporta une ogive nucléaire dans la haute atmosphère de Lantia au-dessus d'Atlantis qui fut alors protégée de la chaleur et des radiations grâce à son bouclier. Le docteur McKay permuta ce dernier en occulteur au bout de quelques instants, faisant disparaître la cité toute entière aux yeux des Wraiths. Incapable de localiser la cité à la surface de la planète, les vaisseaux-ruches quittèrent l'orbite de Lantia et passèrent en hyperespace.

Renforcement de l'expédition Atlantis et découverte de nouvelles technologies

Plusieurs mois plus tard, en 2006, lorsque le Goa'uld du colonel Caldwell sabota les systèmes clés d'Atlantis dans le but de surcharger l'E2PZ, les émetteurs de la cité envoyèrent un signal de détresse vers deux croiseurs wraiths situés à proximité de Lantia qui changèrent immédiatement de trajectoire. Alors que les Athosiens évacuèrent temporairement leur campement sur le continent, le docteur McKay fut contraint de rebrancher l'E2PZ et d'activer l'occulteur de la cité avant l'arrivée des deux vaisseaux en orbite de Lantia. Néanmoins, les membres de l'équipe parvinrent in extremis à découvrir l'identité du saboteur et réussirent à arracher les codes au Goauld pour éviter la surcharge de l'E2PZ. Pendant ce temps, grâce un leurre composé d'un émetteur échoué sur une plage du continent de Lantia, les deux croiseurs wraiths ne repèrent pas la cité posée à la surface de l'océan et finirent par quitter l'orbite de Lantia.

Plusieurs jours après cet incident, au moment le docteur McKay et le capitaine Griffin effectuèrent un vol d'essai entre Atlantis et le continent à bord d'un Jumper fraîchement réparé, ce dernier subit un grave dysfonctionnement technique et sombra dans les profondeurs des océans de Lantia. Toutefois, suite à l'implosion du hublot avant à plus de 360 mètres de profondeur et la mort de Griffin, le docteur McKay se retrouva isolé dans le compartiment arrière du Jumper tandis que les membres de l'expédition triangulèrent la position de l'appareil en étudier les courants et le plancher océaniques de Lantia. Néanmoins, quelque temps tard, le colonel Sheppard et le docteur Zelenka parvinrent à retrouver le Jumper de McKay grâce à une créature sous-marine appelée Flagisallus qui décrivit des cercles autour de l'appareil, puis portèrent secours au docteur McKay en étendant le bouclier de leur Jumper sur le fond océanique avant de rentrer sur Atlantis.

Quelques mois plus tard, les membres de l'expédition Atlantis détectèrent l'arrivée imminente d'un unique vaisseau-ruche se dirigeant vers Atlantis. Ainsi, trois semaines plus tard, les Terriens aidèrent les Athosiens à évacuer leur campement situé sur le continent de Lantia tandis que le docteur Weir et son équipe occultèrent la cité avant l'arrivée du vaisseau ennemi. Ce dernier sortit alors de l'hyperespace en proximité de Lantia et se plaça en orbite géo-synchronisée de la planète, mais sans activer ses armes principales. C'est alors que les membres de l'expédition furent alors surpris de recevoir un message radio de Michael qui leur proposa une alliance en échange du rétrovirus du docteur Beckett dans l'espoir de détruire les factions wraiths ennemies. Une délégation wraith composé notamment de Michael et de sa reine fut invitée à rejoindre la cité d'Atlantis pour négocier les termes de l'accord auprès du docteur Weir.

Cependant, les Wraiths profitèrent de cette brève alliance pour pirater les ordinateurs terriens et téléchargèrent des informations sur l'hypernavigation intergalactique, ainsi que les coordonnées de la Terre avant de mettre le cap vers cette dernière en hyperespace à bord de deux vaisseaux-ruches. Néanmoins, bien qu'étant parvenu à améliorer de manière significative leur mode de propulsion, le docteur Zelenka parvint à déterminer que les appareils ennemis devaient effectuer une pause hyperspatiale de quinze heures en bordure de la galaxie de Pégase, donnant une chance aux membres de l'expédition d'intercepter les ruches avant qu'elles ne puissent atteindre la Terre. Ainsi, quelques heures plus tard, le docteur Weir ordonna au Dédale et à l'Orion de mettre le cap sur ces coordonnées pour tenter d'intercepter les vaisseaux ennemis et quittèrent alors l'orbite de Lantia.

Néanmoins, suite à la bataille du vide intergalactique contre les vaisseaux wraiths, les membres de l'expédition Atlantis utilisèrent l'un des appareils ennemis pour rejoindre Lantia et remorquèrent, par la même occasion, le Dédale en hyperespace jusqu'en orbite de ce monde. Entre-temps, Teyla et les autres membres de l'expédition repèrent l'arrivée imminente d'un vaisseau-ruche à proximité d'Atlantis et le docteur Beckett se prépara à envoyer les drones à l'aide du fauteuil de contrôle. Néanmoins, dès sa sortie de l'hyperespace, le lieutenant-colonel Sheppard contacta la cité et le Dédale se désarrima de la ruche pour effectuer des réparations à la surface de Lantia. Toutefois, lorsque les membres de l'équipe furent contraints de réanimer plus de 200 anciens Wraiths en état de stase, ils utilisèrent alors la ruche pour rejoindre M8G-352, une planète inhabitée à proximité de Lantia, afin de les débarquer et de leur prodiguer des soins médicaux.

Quelque temps plus tard, lors de l'invasion de la Voie lactée par les Oris, les membres de l'équipe SG-1, hormis Teal'c, voyagèrent sur Atlantis à bord du vaisseau terrien Odyssée dans le but d'ouvrir la superporte depuis la galaxie de Pégase grâce à une porte des étoiles alimentée par l'énergie d'un trou noir. Alors que le docteur McKay fut sollicité pour aider le colonel Carter dans cette entreprise, le docteur Jackson et Vala Mal Doran demeurèrent sur Lantia pour effectuer des recherches dans la base de données d'Atlantis à l'aide de l'hologramme dans l'espoir de découvrir l'emplacement du Sangréal. Ils furent aidés malgré eux par Ganos Lal, aussi appelée la fée Morgane, qui leur fournit les coordonnées de Castiana et Sahal. Alors que l'archéologue terrien réussit à révéler la présence de l'être élevé sur Atlantis, celle-ci fut arrêtée par les Autres avant d'avoir pu fournir davantage d'information aux membres de SG-1.

Quelques semaines suivant ces événements, les membres de l'expédition Atlantis firent la rencontre de Lucius Lavin qui utilisa un breuvage issue d'une plante aux propriétés addictives pour influencer de nombreuses personnes lors de sa visite sur la cité des Anciens. Le colonel Sheppard, souffrant d'un rhume, fut alors le seul membre de l'équipe épargné par l'influence de Lucius, et conduisit de force le docteur Beckett sur le continent de Lantia à bord d'un Jumper dans le but de le sevrer contre les effets de la potion. Alors que l'officier terrien parvint à convaincre le médecin de concevoir un remède pour contrer les effets du breuvage, il fut arrêté par les membres de sa propre équipe et ramené sur Atlantis. Une fois de retour sur la cité, le colonel Sheppard parvint néanmoins à éloigner Lucius de la cité en l'emmenant à son tour sur le continent à bord d'un Jumper, le temps que le docteur Beckett administre le sérum à l'ensemble de l'expédition.

Quelque temps plus tard, lorsque Oberoth et les autres Asurans sondèrent les esprits du colonel Sheppard et de ses hommes, ces dernières apprirent qu'Atlantis n'avait pas été détruite par les Wraiths il y a plus de 10 000 ans et décidèrent de détruire la cité lantienne pour punir les Anciens de leur trahison. Ils firent décoller leur propre cité posée à la surface de la planète Asuras, puis mirent le cap vers Lantia en hyperespace. Cependant, au moment où la cité réplicateur arriva à proximité de la planète, les membres de l'équipe Atlantis, le docteur McKay parvint à modifier le code initial des Réplicateurs, puis programma une surcharge fatale des E2PZ dans le but de détruire entièrement la cité réplicateur. Alors que la cité se plaça en orbite de Lantia, l'équipe s'enfuit à bord d'un Jumper tandis que la cité s'auto-détruisit dans une gigantesque explosion, visible dans le ciel depuis la surface de Lantia.

Quelques semaines plus tard, les membres de l'expédition Atlantis découvrirent l'existence d'un collecteur d'énergie d'extraire l'énergie du vide de notre propre univers et ainsi produire de grandes quantités d'énergie, supérieures à celles d'un E2PZ. Bien que le docteur McKay tenta d'utiliser le collecteur d'énergie afin d'extraire l'énergie du point zéro d'un espace-temps parallèle, celui-ci ne parvint pas à résoudre le problème de la création de particules exotiques mortelles dans notre propre univers u moment de l'activation du générateur. Il convainquit alors sa sœur, Jeannie Miller de se joindre temporairement à l'expédition pour l'aider dans ses recherches. Cependant, l'expérience se solda par un échec lorsqu'un double alternatif du docteur McKay apparut dans la chambre de confinement, puis par l'épuisement total de l'E2PZ dans le but de renvoyer ce dernier dans sa propre dimension.

Exil forcé des Terriens et invasion d'Atlantis par les Asurans

Plus tard, peu de temps après l'achèvement de la construction du pont intergalactique, les membres de l'équipage du Dédale parvinrent à entrer en contact avec le capitaine Helia et son équipage à bord du Tria et acceptèrent de les venir en aide en les ramenant sur Atlantis. Néanmoins, une fois de retour sur Lantia, Helia prit le contrôle de la cité d'Atlantis et demanda à rencontrer les représentants de la Terre à a surprise de l'expédition terrienne. Ainsi, Richard Woolsey et Jack O'Neill négocièrent avec le capitaine Helia l'évacuation des Terriens de la cité en seulement 48 heures, forçant le docteur Weir et l'ensemble des membres de l'expédition Atlantis rentrèrent sur Terre par la porte des étoiles grâce à l'E2PZ des Anciens. De plus, les Athosiens furent également contraints de quitter leur campement sur le continent de Lantia et furent déplacés par les Anciens vers un autre monde de la galaxie de Pégase équipé d'une porte des étoiles. 

Cependant, six semaines après le retour des Anciens sur Atlantis, alors que le général O'Neill et Richard Woolsey poursuivirent les négociations avec les Anciens, les Asurans envoyèrent un vaisseau de combat pour attaquer la cité et prendre possession de cette dernière. Après avoir détruit un Jumper en orbite de Lantia, les Réplicateurs envahirent la cité d'Atlantis et éliminèrent le capitaine Helia et l'ensemble des Anciens présents sur les lieux. Le général O'Neill parvint toutefois à contacter le SGC pour avertir le général Landry de l'attaque d'Atlantis par les Réplicateurs et lui ordonna de détruire la cité lantienne pour empêcher une invasion de la Voie lactée par le pont intergalactique. Ainsi, le Dédale mit le cap vers Lantia en hyperespace, laissant moins de quatre jours au personnel du SGC pour trouver un moyen de franchir le bouclier d'Atlantis et de détruire la cité à l'aide d'une ogive nucléaire.

Entre-temps, les membres de l'équipe Atlantis mirent au point une stratégie pour reprendre le contrôle d'Atlantis et rejoignirent la galaxie de Pégase à l'aide du pont intergalactique en dépit des ordres du général Landry à bord d'un Jumper. Après avoir demandé l'aide de Teyla et Ronon sur la Nouvelle Athos, le colonel Sheppard et son équipe composèrent les coordonnées de Lantia et firent irruption sur Atlantis par la porte des étoiles à bord du Jumper sous le feu nourri des tirs d'armes à énergie réplicateurs. Ils contactèrent brièvement le général O'Neill et Richard Woolsey pour les informer de leur présence avant de s'enfuir de la cité en déposant une bombe au milieu de la salle d'embarquement qui détruisit la salle de contrôle et d'une bonne partie de la tour centrale. Les membres de l'équipe Atlantis se rendirent par la suite en orbite de Lantia dans le but de récupérer le corps de Niam dans l'espace dans leur lutte contre les Réplicateurs.

Cependant, incapable d'utiliser Niam comme transmetteur depuis l'orbite de Lantia pour télécharger un programme de congélation, les membres de l'équipe terrienne furent contraints de revenir à proximité de la cité à bord d'un Jumper, mais ils furent pris en chasse par une salve de drones dirigée par les Réplicateurs. Le colonel Sheppard manœuvra alors à travers la cité, mais ne parvint à s'échapper aux armes lantiennes qu'en plongeant dans l'océan de Lantia avant de rejoindre un hangar à Jumper sous-marin. Néanmoins, une fois à l'intérieur de la cité, l'équipe du colonel Sheppard fut aidé par le général O'Neill qui les aida à pressuriser le hangar juste avant sa capture par les Réplicateurs en même temps que Richard Woolsey. Les Réplicateurs sondèrent alors leurs esprits avant que le docteur McKay ne puisse télécharger le virus informatique à l'aide de Niam, forçant l'équipe à échafauder un nouveau plan pour libérer Atlantis de l'invasion des Asurans.

Incapables d'utiliser les fusils anti-réplicateurs à répétition, les membres de l'équipe Atlantis eurent l'idée de modifier le bouclier de la cité pour émettre une gigantesque onde énergétique capable de détruire instantanément l'ensemble des envahisseurs. Ils se divisèrent alors en équipe en deux dans le but de placer le cristal des fusils anti-réplicateurs dans les dix émetteurs du bouclier de la cité, ainsi que des charges de C-4 en guise de leur leurre. Ainsi, au moment où le Dédale arriva en orbite de Lantia, les Asurans activèrent le bouclier d'Atlantis qui fut instantanément converti pour créer une gigantesque onde disrupteur qui détruisit l'ensemble des Réplicateurs. Après avoir annulé l'ordre de pulvériser la cité auprès de l'équipage du Dédale, le général O'Neill, et plus tard la CIS, autorisèrent le docteur Weir et son équipe à revenir sur Atlantis pour poursuivre leurs activités au sein de la galaxie de Pégase.

Quelques semaines plus tard, en 2007, alors que le docteur McKay étudia une forme de vie aquatique appelé Flagisallus aperçue près de la cité, Teyla, puis plusieurs autres membres de l'équipe Atlantis commencèrent à souffrir de violentes migraines, suivies d'hallucinations mettant en scène des Anciens. Néanmoins, lorsque plusieurs centaines de ces créatures marines convergèrent vers Atlantis, le nombre de personnes malades sur la cité ne cessa d'augmenter jusqu'à ce que McKay découvre que ces animaux cherchaient à parvenir les membres de l'expédition qu'une violente émission de masse coronale était sur le point de se produire et d'annihiler toute forme de vie sur Lantia. Ainsi, après avoir dévié le jet de radiation à l'aide des boucliers du Dédale boosté grâce à un E2PZ, les Flagisallus se dispersèrent dans les océans de Lantia, ramenant le calme au sein de la cité des Anciens.

Quelque temps plus tard, les membres de l'équipe Atlantis découvrirent l'existence d'une plate-forme de forage sous-marine située à plusieurs centaines de mètres sous la surface de l'océan de Lantia et décidèrent de remettre celle-ci en fonction afin de fournir de l'énergie à Atlantis. Toutefois, alors que l'équipe réactiva les principaux systèmes de la station, ceux-ci firent la rencontre d'une reine wraith qui avait survécu en hibernation pendant plus de 10 000 ans à bord d'un croiseur wraith en grande partie ensablé sur le plancher océanique. Néanmoins, lorsque Teyla parvint à infiltrer son esprit, elle réalisa que la reine avait activé le système d'autodestruction de son vaisseau dans le but de percer la croûte planétaire de Lantia et ainsi provoquer une explosion cataclysmique qui pourrait détruire Atlantis. Cependant, celle-ci fut capable de fournir de fausses informations à la reine dans le but d'empêcher la destruction du croiseur, et ainsi éviter la catastrophe planétaire.

Attaque du satellite asuran et départ d'Atlantis de la surface de Lantia

Quelques semaines plus tard, peu de temps après l'arrivée de l'Apollo en orbite de Lantia, le colonel Ellis se téléporta sur la cité pour informer le docteur Weir et les membres de l'expédition que lui et ses hommes avaient reçu l'ordre de détruire une flotte de vaisseaux réplicateurs à la surface de la planète Asuras à l'aide de plusieurs ogives nucléaire Mark IX. Cependant, malgré la réussite de cette frappe chirurgicale, les Réplicateurs lancèrent une contre-attaque en envoyant un satellite équipé d'une porte des étoiles en orbite de Lantia qui se plaça en orbite géo-synchronisée au-dessus de la cité. Intrigué par l'apparition de cet objet non identifié, le docteur Weir ordonna à Chuck de lever le bouclier tandis que l'équipage de l'Apollo se dirigea vers sa position. C'est alors que la porte des étoiles du satellite asuran s'activa et qu'un puissant rayon énergétique endommagea le vaisseau terrien avant de se diriger vers la surface de la planète jusqu'à atteindre Atlantis.

Bien que la cité fut protégée du rayon de téléportation permanent grâce à son bouclier, le docteur McKay parvint à déterminer que ce dernier serait capable de résister pendant 29 heures, ne laissant que très peu de temps à l'équipe Atlantis pour trouver une solution. Ainsi, quelques heures plus tard, il eut alors l'idée avec le docteur Zelenka d'immerger la cité dans les profondeurs de l'océan de Lantia dans l'espoir que l'intensité du rayon énergétique émis par le satellite soit atténuée par l'eau et ainsi gagner davantage de temps pour trouver une solution définitive. Trois heures plus tard, au lever du jour, les deux scientifiques activèrent le programme d'immersion d'Atlantis et la cité entière descendit lentement dans les profondeurs de l'océan. Néanmoins, malgré le succès de cette entreprise, l'eau n'eut pas l'effet attendu et n'apporta qu'un sursis de seulement 9 heures de plus à l'expédition pour trouver un autre plan.

Pris au piège face à la puissance du rayon énergétique, le lieutenant-colonel Sheppard et le docteur McKay eurent alors l'idée de faire décoller la cité des Anciens pour quitter la surface de Lantia et ainsi échapper au satellite ennemi. Toutefois, ayant besoin d'une grande quantité d'énergie, McKay contacta le docteur Coleman à bord de la plate-forme de forage qui lui signala que, bien qu'elle et son équipe aient commencé le forage de la croûte planétaire, ces derniers ne pouvaient fournir que 9 % de l'énergie nécessaire à l'activation des moteurs stellaires. Incapable de trouver la puissance nécessaire en raison de la surcharge du bouclier, le docteur McKay suggéra de dévier l'un des morceaux d'une ancienne lune de Lantia entre le rayon et Atlantis afin de désactiver temporairement le bouclier, le temps de réaliser le décollage de la cité toute entière de la surface de Lantia.

Alors qu'une escadrille de six chasseurs F-302, commandée par le major Lorne détourna un astéroïde vers Lantia, le docteur Coleman poussa la puissance réactive de la plate-forme de forage sous-marine au maximum dans le but d'alimenter Atlnatis en énergie jusqu'à la coupure du câble d'alimentation reliant les deux structures au moment du décollage. Une fois le personnel non essentiel téléporté à bord de l'Apollo, le colonel Sheppard s'installa dans le fauteuil de contrôle, tandis que les docteurs McKay et Zelenka supervisèrent respectivement toute la procédure depuis la salle de contrôle et celle des E2PZ. Quelques minutes plus tard, lorsque le major Lorne et son équipe placèrent l'astéroïde entre le satellite et Atlantis, permettant d'absorber le faisceau énergétique du satellite, le docteur McKay activa le programme d'immersion pour faire surgir à nouveau Atlantis à la surface de l'océan de Lantia.

Une fois la cité sortie de la profondeur des eaux, le colonel Sheppard prit le contrôle de cette dernière depuis le fauteuil et activa les moteurs stellaires. Néanmoins, ayant pas assez de puissance pour décoller, le docteur Weir ordonna à McKay de baisser temporairement le bouclier et réactiver celui-ci à partir de 5 000 mètres d'altitude. La cité finit alors par s'élever au-dessus de l'océan et quitter la surface de Lantia. Cependant, le faisceau énergétique du satellite asuran finit par percer l'astéroïde avant que le bouclier d'Atlantis ne soit complètement levé, provoquant d'importants dégâts dans la salle de contrôle de la cité et blessant plusieurs membres de l'équipe dont le docteur Weir. Toutefois, le colonel Sheppard parvint à envoyer la cité en hyperespace,permettant à cette dernière d'échapper définitivement au rayon du satellite asuran.

Ainsi, suite à ces événements, la planète Lantia demeura inhabitée et complètement abandonnée.

Épisodes reliés
Encyclopédie