Interphase tout-terrain

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Interphase tout-terrain
Culture(s)
Goa'uld
Type
Arme énergétique
Longueur
50 cm
Poids
2,5 kg

Présentation

L'interphase tout-terrain, ou TER (Transphase eradication rod) est une arme énergétique créée par les Goa'ulds dans le but de détecter et d'exterminer les Reetous, une race d'extraterrestres insectoïdes déphasés de 180 degrés par rapport à notre perception et les rendant ainsi complètement invisibles.

Néanmoins, l'invention de cette arme donna un sérieux avantage aux Goa'ulds qui exterminèrent pratiquement toute la race des Reetous. Plus tard, les Tok'ra purent récupérer un certain nombre de ces armes et en fit profiter ses alliés terriens en leur permettant notamment de se défendre contre une attaque d'un commando rebelle reetou.

A noter que les armes interphases peuvent également servir à détecter et détruire les objets, ou les entités, utilisant une technique de déphasage, ou de camouflage optique dans un environnement proche.

Fonctionnement

D'une longueur d'environ 50 centimètres, l'interphase tout-terrain se présente sous la forme d'une arme de couleur noire avec des reflets bleutés et comportant deux canons superposés. Alors que celui du dessus permet de générer une puissante décharge d'énergie capable de toucher les entités déphasées, le canon inférieur contient un filtre de détection qui permet de balayer la zone proche et de démasquer l'entité déphasée ou un individu utilisant un camouflage optique.

Bien que les ondes sonores et lumineuses des Reetous soient déphasées de 180 degrés par rapport à celles des êtres humains pour arriver au niveau subatomique, les symbiotes ont la capacité naturelle de détecter la présence de ces extraterrestres. Ainsi, les scientifiques goa'ulds parvinrent à isoler les émissions auquel les symbiotes sont sensibles pour mettre au point une arme efficace contre le déphasage et lutter efficacement contre les Reetous.

Le filtre lumineux de l'arme interphase tout-terrain unifie la dispersion de la lumière en réalignant la longueur d'onde de ses rayons, pour que le pic de chaque longueur d'onde coïncide. Il est composé de fines couches d'un matériau spécial non métallique disposées sur du verre. Un rayon de lumière rouge est reflété par les surfaces avant et arrière de ces couches, créant un déphasage entre ces deux reflets.

Ce filtre utilisé pour réfracter la lumière permet de refléter les rayons à phase modifiée d'un bouclier d'invisibilité, révélant ainsi la présence de l'alien dissimulé. En effet, la lumière d'une longueur d'onde donnée est soumise à une interférence constructive, et l'objet, ou le Reetou déphasé de 180 degrés par rapport à nous, devint visible. Ainsi, lorsque le filtre lumineux est activé, l'opérateur doit balayer la zone suspecte pour démasquer l'alien ou la personne utilisant un bouclier d'invisibilité.

La détente de l'arme est située sur la poignée entre les deux canons. Si on appuie brièvement dessus, l'arme émet une courte décharge d'énergie, tandis que si l'on maintient celle-ci appuyée, l'arme produit une décharge prolongée puissante et contrôlée capable de détruire un ennemi sans provoquer de dommages secondaires. Le commutateur du filtre à rayons lumineux est situé au-dessous du canon inférieur.

A noter que cette arme d'un poids de 2,5 kilos est alimentée par une cellule à naquadah similaire à celles des lances serpents ou des Zat'nik'tels, ce qui fournit à cette dernière une source d'énergie presque inépuisable.

Histoire

Il y a de nombreuses années, lorsque les Goa'ulds découvrirent l'existence une race d'extraterrestres insectoïdes déphasés de 180 degrés par rapport à notre perception sensorielle, et donc totalement invisibles pour l'œil humain, ces derniers mirent au point des armes capables de révéler leur présence, ainsi que de les éliminer efficacement. Grâce à cette technologie, ils dévastèrent alors entièrement la planète Reetalia et massacrèrent la quasi-totalité de la population reetou. Plus tard, les Tok'ras parvinrent à se procurer quelques exemplaires de ces armes auprès des Goa'ulds grâce à leur réseau d'agents secrets infiltrés dans les rangs de l'ennemi.

Quelque temps plus tard, en 1999, suite aux informations fournies par Charlie et sa mère à propos de la menace représentée par les rebelles reetous, les membres de l'équipe SG-1 et le général Hammond décidèrent de demander l'aide des Tok'ras pour enquêter à ce sujet. Ainsi, lorsque Jacob Carter/Selmak arriva au SGC par la porte des étoiles, celui-ci envoya l'un de ses congénères sur leur base pour rapporter des armes interphases tout-terrain à la base terrienne. Grâce à l'une de ces armes, Jacob fut alors capable de dévoiler la présence de la mère de Charlie dans l'infirmerie aux yeux des membres de l'équipe SG-1 et du général Hammond.

Un peu plus tard, après avoir obtenu les coordonnées d'un monde considéré comme de la base principale des rebelles reetous, le personnel du SGC envoya en premier lieu une sonde MALP équipée d'une arme interphase tout terrain qui ne repéra aucun danger aux alentours de la porte d'arrivée. Les membres de SG-1, SG-3, SG-12, ainsi que Jacob Carter et un autre Tok'ra traversèrent la porte des étoiles et finirent par découvrir plusieurs centaines, voire des milliers de rebelles reetous dans une plaine dégagée à l'aide des armes interphases. A la suite de cette terrible découverte, les membres des équipes SG retournèrent à la base pour informer le général Hammond de la gravité de la menace.

Cependant, peu de temps après leur retour à la base, Teal'c et un Tok'ra ressentirent la présence d'un Reetou dans la salle de contrôle du SGC. Ce dernier utilisa alors son arme interphase pour repérer l'ennemi dans la pièce avant d'être tué par une décharge énergétique. Teal'c parvint à saisir à son tour de l'arme goa'uld et élimina le rebelle reetou. Quelques instants plus tard, le colonel O'Neill, le général Hammond et Jacob Carter parvinrent à détecter la présence de plusieurs autres Reetous dans l'un des couloirs de la base. Une fois l'alerte donnée, plusieurs équipes furent formées afin de balayer la base à l'aide des armes interphases dans le but de débusquer les derniers rebelles reetous.

Ainsi, après avoir sceller les niveaux 27 et 28 du SGC, les équipes sillonnèrent les couloirs équipés des armes interphases tout en condamnant les portes derrière leur passage pour éviter que les ennemis ne puissent s'échapper de la base. Peu de temps après, alors que le colonel O'Neill élimina l'un des Reetous, une autre de ces créatures blessa grièvement Jacob Carter avant qu'elle ne soit elle-même détruite par le major Carter. Arrivé dans l'infirmerie du SGC, l'un des rebelles fut tué par la mère de Charlie avant qu'elle ne soit tuée par un autre Reetou dissimulé dans la pièce. Le docteur Jackson utilisa alors l'arme interphase du colonel O'Neill pour détruire le dernier rebelle, mettant ainsi fin à la menace reetou dans la base terrienne.

Plus tard, suite à l'attaque du commando suicide des rebelles reetous, Jacob Carter autorisa le personnel du SGC à garder les interphases tout-terrain et promit de fournir plusieurs autres de ces armes dès que possible. Ainsi, quelques semaines plus tard, lorsque la Goa'uld Nirrti utilisa un dispositif de camouflage optique personnel pour tenter de s'enfuir du SGC, le major Carter et une équipe de militaire équipés d'armes interphases parvinrent à la repérer dans les couloirs de la base et lui sommèrent de se rendre sous peine d'être tué. Quelques années plus tard, en 2001, ces mêmes armes permirent de repérer de nouveau Nirrti qui avait infiltré le SGC, toujours grâce à son dispositif de camouflage optique.

Entre-temps, en 1999, lorsque les membres de l'équipe SG-1 firent la rencontre du chasseur de primes Aris Boch à la surface de PJ6-877, ceux-ci découvrirent que ce dernier utilisait une arme de poing semblable à une interphase tout-terrain goa'uld modifié. Après avoir emprisonné l'équipe terrienne dans le champ de force, le chasseur de primes fit alors une démonstration de tir de son arme pour forcer les membres de SG-1 à déposer leurs armes. Plus tard, Aris Boch fut capable de neutraliser le major Carter, puis un tok'ra nommé Korra à l'aide d'un puissant rayon incapacitant. Cette arme TER modifiée était également d'envoyer un gaz motel, mais ne pouvait être utilisé que par le chasseur de primes.

Plusieurs années plus tard, en 2004, suite à la découverte de la fontaine de jouvence sur Terre, le major Carter et son père Jacob/Selmak furent capable de mettre au point à un prototype d'arme à partir d'une interphase tout-terrain susceptible d'éliminer les guerriers Kulls. Cette arme goa'uld fut modifiée pour émettre une décharge d'énergie capable d'annuler la vie artificielle des super-soldats d'Anubis. Néanmoins, bien que le premier prototype fut capable d'annuler seulement 70% de l'énergie nécessaire à la réanimation des guerriers Kulls, le major Carter mit au point une nouvelle batterie pouvant neutraliser complément les super soldats d'Anubis.

Néanmoins, suite à l'attaque du site Alpha par ce Grand maître, Jacob Carter confia le prototype au colonel O'Neill pendant que celui-ci et Teal'c partirent à la recherche du major Carter, poursuivis dans la forêt par un super soldat d'Anubis. Néanmoins, après avoir récupéré la batterie améliorée auprès du major Carter, le colonel O'Neill parvint à éliminer le guerrier Kull avec plusieurs décharges d'énergie émis par le prototype.

Épisodes reliés