Épisode 10

(3,38 / 5) 8 notesNoter
Cet épisode est canon.
Épisode 10 (Saison 1 de Stargate Origins)

Résumé complet

Juste après l'arrivée du vaisseau de Ra au-dessus du temple d'Aset, Catherine donne le carnet de Brücke à James Beal et les deux s'embrassent, imités ensuite par Motawk et Wasif. Puis Catherine Langford rejoint la salle du trône.

Dans cette dernière, Catherine empêche Brücke de tuer son père, et finit par lui tirer dessus deux fois. Néanmoins, l'intervention de son père l'empêche de le tuer. Alors que Brücke prend son arme de secours, Eva l'achève de trois coups de feu au nom de son Fürher. Puis, Serqet tue Eva avec sa lance pour Ra, trahissant ainsi Aset. James arrive finalement pour sauver les Langford en tirant une rafale sur Serqet, qui s'enfuit.

Tandis que Wasif et Motawk vont chercher de l'aide, James Beal rejoint la porte des étoiles à la demande de Catherine pour l'activer grâce aux symboles dans le carnet de Brücke. Cependant, Aset réapparaît et ne peut laisser partir les Langford. Paul implore la déesse de laisser partir sa fille et la Goa'uld, qui a elle-même une fille, décide de les épargner, mais efface leur mémoire grâce au Kara'kesh, faisant oublier le langage des Pharaons au professeur Langford, implantant dans l'esprit de Catherine l'idée de revenir un jour avec une équipe plus puissante pour éliminer Ra, et enfin ordonnant à Kasuf de retourner à Nagada pour en devenir le chef.

Pendant ce temps, James Beal réussit à activer la porte des étoiles, tandis que Ra accède au temple par les anneaux de transport pour s'occuper d'Aset.

James rejoint les Langford pour les amener à la porte des étoiles.

Alors qu'Aset et Renisenb, avec l'Harcesis dans ses bras, tentent de s'enfuir, Ra arrive pour punir la déesse. Il ordonne à ses gardes de capturer les rebelles et à Serqet d'arrêter les Terriens.

Dans la salle de la porte des étoiles, Serqet intervient et un échange de tirs entre elle et James Beal se produit. Durant le combat, un tir à énergie traverse le vortex et atteint Heinrich, se trouvant dans le hangar sur Terre, le tuant sur le coup.

Au même moment, Motawk et Wasif sont capturés par Ra, qui leur lave le cerveau pour qu'ils le servent en tant que nouveaux gardes dans son vaisseau.

Après avoir réussi à envoyer les Langford vers la Terre, James Beal est empêché de les suivre puis est tué par Serqet, revoyant une dernière fois Catherine dans une vision avant son dernier soupir.

Après le décollage de son vaisseau, Ra ordonne que la porte des étoiles soit déplacée et que le DHD soit réparé. Puis que le temple corrompu d'Aset soit détruit, tuant Aset, Renisenb et l'Harcesis, signifiant ainsi que Ra est le seul qui gouverne à nouveau Abydos. Et enfin, la destruction de Nosdveli, le campement des rebelles, achève la régence d'Aset pour toujours.

Au même moment, Kasuf se rend à Nagada, pour guider son peuple comme prévu par Aset.

De retour dans le hangar sur Terre, deux agents, une américaine et un britannique, font leur rapport concernant la mort d'un nazi et la perte de mémoire des Langford, réelle d'après le médecin du camp britannique. D'après eux, les Allemands cherche à acquérir l'appareil du hangar. Lorsque le professeur Langford et sa fille Catherine les rejoint, ils ne savent pas où se trouvent le capitaine britannique James Beal ou Wasif Alabu Khan, mais Catherine pense avoir rencontré un certain James au marché. Finalement, l'agent britannique demande aux Langford, au cas où ils se souviennent de quoi que ce soit, de contacter l'ambassade britannique à leur arrivée aux États-Unis. Juste avant le départ des deux agents, la femme remarque un collier autour du cou de Catherine, le trouvant magnifique.

Devant une caisse en bois contenant la porte des étoiles, en partance pour un bateau nommé l'Achilles, le professeur Langford ne croit pas que cela soit la fin, et sa fille pense même que ce n'est que le commencement. Finalement, tandis que son père s'éloigne, Catherine boucle sa valise, regarde une dernière fois l'immense caisse en bois, se retournent et quitte définitivement l'entrepôt pour de nouvelles aventures.