Prise d'otages

(4,02 / 5) 233 notesNoter
Cet épisode est canon.
Prise d'otages (Saison 10 de Stargate SG-1)
Titre original :
Bad Guys
Épisode :
#1016
Date de diffusion :
18 mai 2007
Audiences US :
1,60 million de téléspectateurs
Réalisateur :
Peter DeLuise
Scénaristes :
Martin Gero, Ben Browder
Acteurs principaux
Ben Browder (Lt. Colonel Cameron Mitchell), Christopher Judge (Teal'c), Claudia Black (Vala Mal Doran), Beau Bridges (Major General Henry Landry), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson)
Acteurs invités
Joshua Malina (Cicero), Alistair Abell (Jayem Seran), Richard Zeman (Lourdes Malay), Sean Allan (Attius), Danielle Kremeniuk (Varina), Haley Beauchamp (Sylvana), Brent O'Connor (Heren), Ron Canada (Quartus)
Synopsis
Lorsque SG-1 débarque accidentellement dans un musée par la porte des étoiles, ils sont confondus pour un groupe de rebelles tentant de renverser le gouvernement local.

Moments clés

- Découverte possible de la Clava Thessara Infinitas sur P4M-328
- Rencontre avec le peuple de Cicero
- Découverte d'une seconde arche goa'uld

Références culturelles

Die Hard - « We got ourselves a bit of a John McClane here. » [Cameron Mitchell]
Ansel Adams - « Give Ansel Adams there a hand. Teal'c and I'll check out the perimeter. » [Cameron Mitchell]

Défauts visuels et incohérences

[27:11] - Au moment où Cicero s'enfuit après avoir rendu les armes au colonel Mitchell et à Vala, on peut apercevoir un cameraman dans le reflet de la vitrine du musée.

Notes sur l'épisode

- Environ 22 minutes filmées de l'épisode ont été coupé au montage de l'épisode.
- C'est pendant le tournage de cet épisode que les acteurs et l'équipe ont appris que Stargate SG-1 avait été annulé par la chaîne Sci-Fi.
- Lorsque le lieutenant-colonel Cameron Mitchell propose des solutions pour composer l'adresse de la porte, l'une de ses suggestions est "Seaweed". C'est une référence à la racine utilisée par Linea dans "Perpétuité".
- Parmi les artefacts vus dans le musée, ainsi que dans la Porte des étoiles, on trouve : une paire d'armures de Gardes Serpents, un casque de Garde Horus et une tête de garde Setesh, ce qui suggère que cette planète a été occupée par un certain nombre de Goa'uld au fil des ans.
- Michael Shanks a critiqué cet épisode sur son blog, le qualifiant de "pas très bon", "pas l'un de mes préférés" et "pas l'une de nos meilleures offres". Il a ajouté : "pour la première fois depuis longtemps, je peux honnêtement dire que ma performance est épouvantable". Notez que lorsque Daniel s'emporte contre les otages - quelque chose qui sort complètement de son caractère et qui est délibérément voulu comme tel - il manque une scène entre les deux qui a contribué à rendre cet emportement un peu plus raisonnable."
- Cicero déclare qu'il a écrit des dizaines d'articles et même un livre sur le fait que la Porte des étoiles est un portail, mais déplore que ses collègues le prennent pour un plaisantin. Cela reflète la façon dont les théories du Dr Daniel Jackson sur les pyramides ont été moquées de la même façon, comme Vala Mal Doran s'empresse de le faire remarquer.
- Cet épisode contient de nombreuses références au film Die Hard, notamment le garde de sécurité à l'intérieur qui prend contact avec le négociateur d'otages, auquel le lieutenant-colonel Cameron Mitchell fait référence en l'appelant "John McClane" (le nom du personnage de Bruce Willis dans ce film). La suggestion du chancelier selon laquelle ils sont des voleurs se faisant passer pour des terroristes est également une référence à Die Hard.
- La musique de la fête a également été utilisée dans l'épisode "Dommage collatéral" de la saison 9.
- Cet épisode a été écrit par Ben Browder (avec l'aide de Martin Gero). Ben Browder joue le rôle du lieutenant-colonel Cameron Mitchell. Avec Michael Shanks (Daniel Jackson), Corin Nemec (Jonas Quinn) et Christopher Judge (Teal'c), il est le seul acteur principal (de Stargate SG-1) à avoir écrit pour la série. - - Lors d'une convention, Browder a nié avoir écrit le texte de l'épisode, mais il a admis avoir proposé l'idée aux scénaristes. Cela explique le crédit "story by", par opposition au crédit "teleplay", car c'est là toute la différence.
- Lorsque Mitchell transmet son IDC, il le fait à partir d'un GDO de type expédition Atlantis, ce qui suggère que ce modèle est désormais un équipement standard pour toutes les équipes du SGC.
- Les armes utilisées par les gardes lors de la fête sont des Skorpion vz. 61s, et sont spécifiquement la variante M84 de Yougoslavie.
- L'arme que porte Jayem Seran est le COP .357 Derringer.
- Amanda Tapping (Lt. Colonel Samantha Carter) n'apparaît pas dans cet épisode. Ceci afin de compenser son apparition dans l'épisode "La guerre des génies" de Stargate Atlantis.
- Alistair Abell (Jayem Seran) a déjà joué le rôle de Ian Patterson dans l'épisode "Le trésor d'Avalon 1ère partie" de Stargate SG-1.
- Joshua Malina (Cicero) et Ron Canada (Quartus) ont précédemment travaillé ensemble dans la série The West Wing.

Secrets de tournage

Claudia Black confia dans une interview avec The Scifi World : "Nous tournons un épisode qui est une histoire très intéressante, basée sur une histoire que Ben Browder a suggérée aux scénaristes. Si je peux en parler spécifiquement, je ne veux pas donner de spoilers. Nous franchissons le portail pour enquêter sur un musée et les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être. Nous nous retrouvons dans une situation très tendue sur une planète étrangère et nous avons un premier contact avec eux qui ne se passe pas bien, qui ne se déroule pas comme prévu. Et je pense que c'est une histoire intéressante, une idée intéressante. Vala a l'occasion de montrer certaines de ses compétences criminelles." 

- Michael Shanks révéla dans un message publié sur son blog sur le site TVGuide.com : "L'épisode ... n'est pas l'un de mes préférés. Le tournage a été formidable, car l'un des moments forts a été de travailler (pour une fois) avec mon co-star, Ben Browder. Nous plaisantons souvent sur le fait que, pour une raison quelconque, depuis qu'il a rejoint la série, nous n'avons pas été autorisés à nous retrouver dans la même pièce, et encore moins dans la même scène. Nous aimons travailler l'un avec l'autre, et c'est l'une des rares fois où nous avons été autorisés à interagir à quelque niveau que ce soit. Cette tendance, malheureusement, s'est avérée éphémère, car dans les films que nous tournons, c'est toujours la même chose."

"Je sais cependant qu'il y a quelque chose comme 22 minutes supplémentaires de l'épisode qui ont été coupé au montage. C'est étonnant, compte tenu d'un délai de livraison de 44 minutes. Cependant, à mon avis, cela affaiblit l'impact global de l'épisode. Il semble vaciller entre le sérieux et le comique d'une manière très étrange."

"Et, pour la première fois depuis longtemps, je peux honnêtement dire que cela rend ma performance épouvantable. Notez que lorsque Daniel s'emporte contre les otages - quelque chose qui sort complètement de son caractère et qui est délibérément voulu comme tel - il y a une scène manquante entre les deux qui a contribué à rendre cet emportement un peu plus raisonnable. Je ne cherche pas à m'excuser ou à rejeter la faute sur quelqu'un d'autre, mais l'inclusion de cette scène aurait rendu le tout plus cohérent. Telle est la nature de la télévision épisodique."

"Sur un autre plan, c'est aussi l'épisode dans lequel, alors que nous étions en train de tourner, nous avons appris que nous avions été annulés." 

- Sur son blog personnel, Joseph Mallozzi écrivit à propos de cet épisode : "Oof. Si 'Morts ou vifs' était l'un de mes épisodes préférés de la dernière saison de la série, celui-ci s'est classé tout en bas. Daniel n'était pas à sa place dans cet épisode. Pourtant, la prémisse était intéressante, une histoire qui s'est formée à partir d'une idée que Brad a eue pour un teasing : La visite d'un musée sur un monde extraterrestre emmène les visiteurs près d'un ancien artefact, la porte des étoiles, qui s'anime soudainement et présente SG-1 à la foule choquée."

"Je me souviens avoir assisté aux auditions de ce film et avoir vu l'un des acteurs du rôle du conservateur du musée prononcer son texte avec un accent français. Je ne sais pas exactement ce que faisait un extraterrestre avec un accent français. Mais, encore une fois, je ne sais pas exactement pourquoi tous les extraterrestres que SG-1 a rencontrés parlaient anglais. Oh, c'est vrai. Ce sont les nanites de communication qui "infectent" tous les voyageurs de la Porte, leur permettant de comprendre et d'être compris dans n'importe quelle langue étrangère. Sauf les Goa'ulds, bien sûr."