Rédemption 2/2

(4,1 / 5) 77 notesNoter
Cet épisode est canon.
Rédemption 2/2 (Saison 6 de Stargate SG-1)
Titre original :
Redemption 2/2
Épisode :
#602
Date de diffusion :
14 juin 2002
Audiences FR :
2,60 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Martin Wood
Scénariste :
Robert C. Cooper
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Colonel Jack O'Neill), Amanda Tapping (Major Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Corin Nemec (Jonas Quinn), Don S. Davis (Major General George S. Hammond)
Acteurs invités
Tony Amendola (Bra'tac), Christopher Kennedy (Capitaine Larry Murphy), David Hewlett (Dr Rodney McKay), Garry Chalk (Colonel Chekov), Neil Denis (Rya'c), Gary Jones (Sergent Walter Harriman), Aleks Paunovic (Shaq'rel), Robert Clarke (Scientifique), Robert Thurston (Scientifique), Dale Hall (Commandant Jaffa), Aaron Douglas (Jaffa), Grizz Salzl (Jaffa), Dan Shea (Sergent Siler)
Synopsis
Carter et McKay doivent trouver une façon d'empêcher la destruction de la Terre. Rya'c accompagne son père en mission pour détruire l'arme utilisée par Anubis contre la Terre.

Moments clés

- Infiltration de la base d'Anubis par Teal'c, Bra'tac et Rya'c
- Arrimage de la porte des étoiles sur le X-302
- Destruction de la porte des étoiles Bêta et du X-302
- Destruction de l'arme d'Anubis par Rya'c
- Début du traité de location de la porte des étoiles russe
- Intégration de Jonas Quinn à l'équipe SG-1

Références culturelles

Star Wars - « Who cares? As long as it's a galazy far, far away... » [O'Neill]

Défauts visuels et incohérences

[15:31] - Lorsque Jonas se tient debout devant la porte des étoiles, les débris sur la rampe dans la salle d'embarquement changent de position d'un plan à l'autre.

Caméos

[08:33] - Martin Wood - On peut apercevoir Martin Wood parmi les techniciens travaillant sur le générateur d'impulsion électromagnétique.

Notes sur l'épisode

- À partir de cet épisode, la Russie reçoit des paiements périodiques en espèces et les plans du chasseur hyperspatial X-302 en échange de la location de la porte aux États-Unis d'Amérique. À l'écran, la Russie n'a jamais fait usage de ces plans. Cependant, dans la saison 9, ils utilisent leur propriété de la porte des étoiles pour faire pression sur les États-Unis afin qu'ils leur donnent la propriété d'un 304 des Américains. Ils le nomment Korolev, d'après l'ingénieur soviétique des fusées Sergey Korolyov.
- Le clip du module de cockpit du X-302 tombant en parachute dans l'océan est tiré d'une séquence de l'amerrissage du module de commande d'Apollo 13 en 1970.
- Les chasseurs vus dans la zone 51 et lors du lancement du X-302 sont des T-38 Talons, qui utilisent la même cellule de base que le F-5 Freedom Fighter. Ce sont des avions d'entraînement supersoniques.
- Le X-303, connu plus tard sous le nom de Prométhée, est mentionné pour la première fois en passant dans cet épisode. Le major général George S. Hammond explique qu'ils ont dû donner aux Russes les plans du X-303 en échange de l'utilisation de leur porte des étoiles.
- Dans cet épisode, le nom du Sergent-Chef Walter Harriman est toujours "Norman Davis", bien que son prénom ait été établi comme Walter dans l'épisode "2010" de la saison 4.
- Jonas Quinn rejoint officiellement le SG-1.
- Le major Samantha Carter dit à Jonas de ne pas porter de casque. Ironiquement, lors des premières missions de l'équipe, Carter et le Dr Daniel Jackson portaient des casques.
- Aaron Douglas (commandant Jaffa) a précédemment joué le rôle de Moac dans l'épisode "Instinct maternel" de Stargate SG-1. Il est surtout connu pour son rôle du chef Galen Tyrol dans Battlestar Galactica.

Secrets de tournage

Joseph Mallozzi, scénariste et producteur, répondit lors d'un chat sur le groupe de discussion SG1Fans à la question "Pourquoi le SGC n'a pas pu utiliser le D.H.D. de l'Antarctique pour sauver Teal'c dans la saison 5 dans "48 heures" ? : "Cela sera expliqué dans la deuxième partie de 'Rédemption' de la saison 6, mais le D.H.D. a été déplacé vers la zone 51, où il s'est épuisé. Le fait que cet appareil, qui a fonctionné pendant des milliers d'années, finisse par perdre de sa puissance est un fait qui sera évoqué dans un prochain épisode." 

- Sur son blog personnel, Joseph Mallozzi écrivit plus tard à propos de cet épisode : "Avec le recul, c'est l'épisode qui a cimenté David Hewlett en tant que guest star préférée - si favorisée, en fait, que des années plus tard, lorsque nous avons essayé de distribuer le rôle d'un médecin pour le nouveau spin-off, Atlantis, il nous est immédiatement venu à l'esprit et Brad et Robert ont décidé : "Au diable ! Mettons McKay dans l'équipe !". Et le reste, comme on dit, appartient à l'histoire."

"Dans cet épisode, le rôle de Shaq'rel a été joué par Aleks Paunovic, qui est également revenu dans la franchise des années plus tard, mais dans un rôle différent, celui de Rakai, l'ancien copain satedan de Ronon, dans "Retrouvailles" de la SGA. 

- Richard Dean Anderson confia dans une interview avec Steve Eramo : "Je pense qu'O'Neill estime que Jonas est directement responsable de la disparition ou du moins de l'atteinte à Daniel Jackson. Par conséquent, il nourrit un certain ressentiment envers Jonas. Il s'est un peu calmé avec le temps, principalement parce qu'il doit le côtoyer. O'Neill en est finalement arrivé à accepter Jonas, mais pas complètement. Il lui dit : "Oui, tu peux faire partie de notre équipe, mais je vais te surveiller et, au fait, ne t'attends pas à ce que je montre des signes manifestes d'amitié envers toi". "O'Neill se méfie des extraterrestres en général."

"La seule exception est Teal'c. Il entretient une relation merveilleusement étrange avec le Jaffa, dont il oublie parfois qu'il est un extraterrestre malgré le patch doré qui orne son front. Mais pour une raison quelconque, il refuse ou n'est pas capable d'oublier que Jonas est un extraterrestre. Le fait qu'il soit devenu un ordinateur ambulant n'aide pas. Il a tout mémorisé depuis son arrivée au S.G.C. Cela rend O'Neill immédiatement méfiant car il n'a aucune aptitude ou patience pour ce genre de choses. Il est donc toujours socialement sur ses gardes en présence de Jonas et, par conséquent, il le traite d'une manière quelque peu brusque et professionnelle. Je peux me tromper, Dieu sait que je me suis déjà trompé, mais je ne pense vraiment pas qu'O'Neill va s'attacher à Jonas".