Héros 2/2

(4,25 / 5) 209 notesNoter
Cet épisode est canon.
Héros 2/2 (Saison 7 de Stargate SG-1)
Titre original :
Heroes 2/2
Épisode :
#718
Date de diffusion :
20 février 2004
Audiences FR :
3,40 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Andy Mikita
Scénariste :
Robert C. Cooper
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Colonel Jack O'Neill), Amanda Tapping (Major Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Don S. Davis (Major General George S. Hammond), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson)
Acteurs invités
Saul Rubinek (Emmett Bregman), Robert Picardo (Agent Richard Woolsey), Mitchell Kosterman (Colonel Tom Rundell), Gary Jones (Sergent Walter Harriman), Tobias Slezak (TSgt. Dale James), Christopher Redman (Soldat Shep Wickenhouse), Julius Chapple (Soldat de première classe Simon Wells), Adam Baldwin (Colonel David Dixon), Teryl Rothery (Dr. Janet Fraiser), Jim Byrnes (Narrateur Documentaire), Katey Wright (Marci Wells), Christopher Pearce (Soldat de première classe Jake Bosworth)
Synopsis
Le SGC est sous enquête lorsqu'une mission de secours vire à la catastrophe et cause la mort d'une personne très proche de l'équipe SG-1.

Moments clés

- Affrontement entre plusieurs équipes SG et les Jaffas d'Anubis sur P3X-666
- Décès du docteur Janet Fraiser
- Première apparition de Richard Woolsey

Références culturelles

Space Invaders - « Sure, our guys like to play a little "Space Invaders" when there's not much going on. » [Harriman]

Défauts visuels et incohérences

[07:30] - Au cours des affrontements sur P3X-666, on peut remarquer que le colonel Dixon fait bouger un des rochers en s'appuyant contre celui-ci au moment où il apprend à Jack que les Jaffas ont débarqué sur ce monde peu de temps après leur arrivée.
[19:56] - Dans cette scène, on peut voir que le soldat Simon Wells porte l'écusson de SG-18 alors qu'il fait partie de SG-13.

Notes sur l'épisode

- La partie 2 de l'épisode était le 150e épisode de Stargate SG-1 à être diffusé.
- Lors du Comic-Con 2008, Amanda Tapping, Martin Wood, Michael Shanks et Christopher Judge ont tous reconnu que les épisodes "Héros 1ère et 2ème partie" étaient les meilleurs de la série Stargate SG-1.
- Dans l'une des réalités alternatives présentées dans l'épisode "Effet domino" de la saison 9, les événements de cet épisode se sont déroulés différemment que dans notre réalité. Le Dr Janet Fraiser n'a pas été tuée sur P3X-666 alors qu'elle soignait l'aviateur principal Simon Wells. Après l'avoir aidée à stabiliser Simon, le Dr Daniel Jackson a réussi à l'éloigner de la trajectoire du tir de la lance goa'uld.
- Adam Baldwin (Colonel David Dixon) est bien connu des fans de science-fiction pour avoir joué Knowle Rohrer dans The X-Files, Jayne Cobb dans la série culte Firefly et son adaptation sur grand écran Serenity, et le Colonel John Casey dans Chuck.
- Cet épisode marque la première apparition de l'agent Richard Woolsey (Robert Picardo) dans la série. Picardo est surtout connu pour avoir joué le rôle du docteur holographique dans Star Trek : Voyager.
- Jim Byrnes (Narrateur du documentaire) a précédemment joué le rôle du Général Stoneman et de Harley Shepherd dans Stargate Infinity. Il est surtout connu pour avoir joué Gregory Magnus dans Sanctuary.

Secrets de tournage

Joseph Mallozzi révéla dans une discussion en ligne avec Our Stargate : "À l'origine, ce scénario devait être un épisode amusant, différent, et, en cours de route, il a pris un tour très sérieux. Celui-ci a également donné lieu à un débat assez lourd dans la salle des scénaristes. Il suffit de dire que tout le monde n'était pas d'accord sur la façon dont cet épisode devait se terminer. Cela dit, je pense que Robert a fait un travail magistral. C'est l'un des meilleurs scénarios qu'il ait jamais écrits et c'est un merveilleux hommage aux héros méconnus qui servent nos pays." 

- Joseph Mallozzi confia dans une interview avec the Stargate SG-1 Explorer Unit : "A l'origine, l'histoire était conçue comme une sorte de documentaire léger, amusant, sur les coulisses du S.G.C., où nous suivons l'équipe de tournage qui interviewe SG-1 et diverses personnes impliquées dans le programme Stargate. Bien sûr, comme c'est top secret, ils peuvent s'approcher, mais ils ne s'approchent jamais assez. Puis en cours de route, dans la pièce, ça a pris une tournure plus sombre. Une mission hors du monde a lieu, et la tragédie frappe. Tout le monde dans la salle n'était pas d'accord avec la direction prise par l'histoire, mais cela dit, je pense que c'est une excellente histoire. Robert a fait un travail formidable sur le scénario, et c'est un hommage aux héros méconnus qui servent dans les forces armées". 

- Joseph Mallozzi ajouta dans un chat sur StarGateNews.De : " 'Héros' est un épisode en deux parties très excitant dont le tournage est enfin terminé. Celui-ci va engendrer des réactions très fortes de la part des fans." 

- Michael Greenburg, producteur exécutif, révéla dans une interview avec the Stargate SG-1 Explorer Unit : "Je pense que jusqu'à présent cette saison, mon préféré est l'épisode en deux parties 'Héros'. Je pense que c'est la meilleure télévision que nous ayons faite sur la série en sept ans. C'est le drame le plus captivant, le plus actuel, et il a un grand casting, un casting absolument génial. Nous avons Robert Picardo, et Saul Rubinek, et bien sûr nos acteurs. C'est juste un Stargate spécial, très bien joué, parce que c'est vraiment de la bonne télévision. Je le mets au même niveau que West Wing, le genre de choses pratiques." 

- Martin Wood, réalisateur de SG-1, ajouta dans une interview avec the Stargate SG-1 Explorer Unit : "Je vais vous dire quelque chose, et j'aimerais que ce soit clair. "Héros" est le meilleur spectacle que nous ayons jamais fait. Andy a fait un travail incroyable. Saul Rubinek a fait un travail incroyable. Nos acteurs se sont réunis dans cette série d'une manière magique que je n'avais jamais vue auparavant. J'ai adoré regarder "Héros". Je l'ai regardé avec Amanda Tapping. Regarder quoi que ce soit avec Amanda est ridicule. Vous ne pouvez pas regarder une série avec Amanda parce qu'elle déteste tout ce qu'elle fait, et elle ne supporte pas ce que font les autres quand ils jouent avec elle. Elle est tellement auto-critique. Dans celui-là, elle sait qu'elle a fait du bon travail. On était assis là à le regarder, et ça s'est terminé, et on s'est regardé tous les deux après coup et on s'est dit... Wow. C'est une chose très puissante."

"Vous savez ce qui différencie 'Héros' de tout ce que nous avons fait jusqu'à présent ? Robert Cooper s'est assis et a inventé une histoire dramatique, à l'intérieur de ce que nous faisons habituellement. À l'intérieur de la série que nous faisons habituellement, il y a une oasis de drame dans "Heroes", et ça ne ressemble à rien de ce que nous avons fait auparavant. Saul est venu et a joué son rôle à fond, et Don Davis, les scènes avec Don Davis dans "Héros" sont incroyables. Michael est génial, Chris est génial, Amanda est géniale, et Rick est génial. C'est vraiment bien fait. C'était une belle façon de faire ce qu'ils ont fait."

"Quand vous allez prendre un personnage majeur, et le retirer de la série, vous devez le faire de cette façon, parce que c'est la seule façon dont vous pouvez réellement le traiter. Et c'est merveilleux."

- Amanda Tapping confia dans une interview accordée à GateWorld : "Quel est votre épisode d'équipe préféré de la saison 7 ? Je dirais "Héros", simplement parce qu'il montre l'équipe dans son état le plus vulnérable. Il montre l'équipe dans son état le plus désespéré, et je pense qu'émotionnellement, pour chacun des acteurs, c'est un arc énorme pour nous tous. Je pense que cela montre ce que cela signifie de faire partie de cette équipe et de cette organisation, et combien vous êtes prêt à sacrifier, et quel est le poids émotionnel quand cela arrive."

"Beaucoup ont dit que "Héros" est deux des meilleures heures de Stargate. "Je le pense, et je pense que tous les acteurs ont ressenti cela. C'est juste un épisode vraiment spécial. C'est un départ à bien des égards, je veux dire surtout la première partie avec l'équipe du documentaire et le fait de voir chacun des membres de l'équipe hors de son élément, vous savez, devant les caméras et devant parler de ce qu'ils ont gardé secret pendant si longtemps. Mais ensuite, il y a de l'action et du drame à venir."

"Qu'avez-vous trouvé d'attrayant dans cet épisode ? "De jouer cet arc émotionnel. Et aussi ce que j'ai trouvé attirant pour moi, c'est Sam Carter sur le fil. Vous savez, Sam Carter, tout d'abord, dans la première partie, est si nerveux et si hésitant devant les caméras, et c'est juste assez amusant de jouer cette sorte d'angoisse et de nervosité. Et puis, bien sûr, dans la deuxième partie, c'est juste une émotion très chargée tout le temps." 

"Saul Rubinek a apporté à 'Heroes' quelque chose que personne n'attendait et c'était tout simplement incroyable."  (...) "Je pense que vous verrez probablement une grande partie de ce que nos personnages sont finalement dans 'Héros' - ce qui fait qui ces gens sont finalement, je pense que cela va se passer dans 'Heroes'."

Teryl Rothery révéla dans un message au salon de discussion Wolf Events : "Je pense que Robert Cooper a fait un travail formidable en montrant les sacrifices que font les hommes et les femmes de l'armée. Si vous avez déjà assisté à une convention à laquelle j'ai participé, [vous savez que] je suis un grand partisan de l'armée. Et pour citer Don S. Davis, ce ne sont pas les soldats qui déclenchent les guerres, ce sont les politiciens. Mon personnage a été utilisé comme un outil, pour montrer que des tragédies se produisent. Triste, mais vrai." 

- Sur son blog personnel, Joseph Mallozzi écrivit à propos de cet épisode : "La conclusion déchirante du double épisode de 'Héros' voit le SGC subir une perte énorme. Les scénaristes étaient divisés sur la mort de Janet Fraiser, la directrice générale de longue date du SGC, mais, après de nombreux débats animés, il a été décidé que puisque cette saison serait de toute façon la dernière ( !), c'était le moment idéal pour raconter cette histoire - un hommage à nos forces armées, à ceux qui ont combattu et à ceux qui ont perdu la vie au service de leur pays."