Dommage collatéral

(3,38 / 5) 83 notesNoter
Cet épisode est canon.
Dommage collatéral (Saison 9 de Stargate SG-1)
Titre original :
Collateral Damage
Épisode :
#912
Date de diffusion :
13 janvier 2006
Audiences US :
2,30 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
William Waring
Scénaristes :
Joseph Mallozzi, Paul Mullie
Acteurs principaux
Ben Browder (Lt. Colonel Cameron Mitchell), Amanda Tapping (Lt. Colonel Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Beau Bridges (Major General Henry Landry), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson)
Acteurs invités
Anna Galvin (Reya Varrick), Warren Kimmel (Marell), Benson Simmonds (Amuro), Gary Jones (Sergent-Chef Walter Harriman), William Atherton (Émissaire Varta), Ian Robison (Frank Mitchell), Maximillian Uhrin (Jeune Cameron Mitchell), Brian Drummond (Officier de Sécurité Galari), John Treleaven (Colonel M. Davidson)
Synopsis
Le colonel Mitchell est faussement accusé de meurtre, mais il se souvient du crime grâce à une technologie permettant de greffer des souvenirs dans une autre personne.

Moments clés

- Rencontre avec le peuple de Galar
- Découverte de la technologie de transfert mnémonique

Références culturelles

Lancement de la navette Columbia - « We're watching the launch of the first Space Shuttle. Ah, I can't be much more than ten years old. » [Mitchell] 

Défauts visuels et incohérences

[21:15] - Bien que le colonel Mitchell porte une tenue noire lors de la greffe de mémoire, on peut voir celui-ci avec sa veste militaire SG-1 au moment où il relate la 2ème partie de son premier souvenir au docteur Marell et au colonel Carter.

Notes sur l'épisode

- "Dommage collatéral" portait à l'origine le titre provisoire "Souvenir des choses du passé".
Ian Robison (né en 1965) a en fait trois ans de moins que Ben Browder (né en 1962), même s'il joue le rôle du père de Browder.
- L'épisode est dédié à la mémoire de Jeff Upton qui était un décorateur dans la série.
- L'ordinateur utilisé pour analyser les souvenirs de Mitchell est le même que celui utilisé dans l'épisode "Le réseau" de la saison 7 par Pallan pour maintenir le dôme.
- L'épisode partage certains éléments de l'épisode "Ex Post Facto" de Star Trek : Voyager, dans lequel Tom Paris est accusé d'un meurtre sur une autre planète sur la base de la manipulation de la mémoire du meurtre (bien que dans ce cas, c'est la mémoire de l'homme assassiné qui a été modifiée alors que le souvenir des événements de Paris était clair sur le fait qu'il n'avait tué personne).
- Le pitch original de cet épisode était Teal'c qui se retrouve emprisonné sur un monde étranger, accusé d'un crime qu'il n'a pas commis malgré les preuves accablantes du contraire. Étant donné l'arc existant de Teal'c tout au long de la saison, l'épisode a été transformé en une histoire du lieutenant-colonel Cameron Mitchell pour explorer son passé.
- La musique de la fête a également été utilisée dans l'épisode "Prise d'otage" de la saison 10.
- Dans le flash-back où Mitchell parle de son départ de l'armée de l'air avec son père, la fille qui joue au frisbee en arrière-plan est Tatiana Shanks, fille de Michael Shanks et de Vaitiare Bandera (qui jouait Sha're). C'est la vraie fille dont Bandera était enceinte dans la vraie vie, alors qu'elle jouait le rôle de Sha're enceinte de l'enfant d'Harcesis, Shifu.
- Le nom de l'émissaire galarien n'est jamais donné dans l'épisode, mais les documents de casting indiquent qu'il s'agit du "Haut Emissaire Varta".
- Brian Drummond (Officier de sécurité galarien) a précédemment joué le rôle de l'Attendant dans l'épisode "Sous la glace" de Stargate SG-1.
- Ian Robison (Frank Mitchell) jouait précédemment le rôle d'un agent de sécurité dans l'épisode "La tête à l'envers" de Stargate SG-1.

Secrets de tournage

- Joseph Mallozzi écrivit dans un message sur le forum de GateWorld à propos de cet épisode : " 'Dommage collatéral' est un épisode unique dans lequel l'équipe voyage hors du monde et se retrouve en difficulté. Enfin, plus précisément, un membre se retrouve dans de sérieux problèmes et le reste de l'équipe doit l'aider. Nous venons de terminer la première version". 

- Joseph Mallozzi ajouta par la suite dans plusieurs messages sur son blog sur le site de GateWorld : "Compte tenu des exigences de production de ces deux dernières années, Paul et moi avons pris l'habitude d'écrire les scénarios séparément. Dans le cas de 'Dommage collatéral', j'ai écrit les grandes lignes et il a ensuite écrit un scénario formidable dans lequel, outre le principe de la SF, nous avons droit à un aperçu de l'enfance de Mitchell." 

- "Demain, Paul et moi allons regarder le mixage du premier jour de 'Collateral Damage' (un excellent épisode de Mitchell qui n'est pas seulement une aventure hors du monde, mais qui se concentre sur la relation de Cameron avec son père). Pour tous ceux qui se plaignent que nous connaissons à peine Mitchell, attendez la seconde moitié de la saison. Nous ne faisons que commencer."

- "Wil Waring a fait un travail phénoménal en réalisant 'Dommage collatéral' qui est l'un des SG-1 les plus sombres que nous ayons fait depuis un moment." 

- Sur son blog personnel, Joseph Mallozzi écrivit à propos de cet épisode : "J'ai adoré cet épisode et, même si j'aimerais en revendiquer la paternité, il est l'œuvre de Paul, mon partenaire d'écriture (j'étais occupé à travailler sur l'épisode suivant, 'Effet domino'). L'une des choses que j'ai aimées dans le travail sur Stargate, c'est la liberté qu'il nous donnait en tant qu'auteurs. Nous pouvions raconter une grande variété d'histoires, qu'elles soient autonomes, axées sur un arc, basées sur la Terre, situées hors du monde, de la SF, de la fantaisie, de l'horreur, de la comédie ou de la noirceur. Dans le cas de "Collateral Damage", il s'agit d'une histoire autonome, extraterrestre, SF et sombre, et elle réussit incroyablement bien les quatre."

"Dans le pitch original, c'est Teal'c qui se retrouve emprisonné sur un monde étranger, accusé d'un crime qu'il n'a pas commis malgré les preuves accablantes du contraire. Étant donné l'arc existant de Teal'c cette saison-là, nous avons choisi d'en faire une histoire de Mitchell, car cela nous a permis d'explorer son passé. (...) Le rôle de la victime condamnée dans cet épisode, le Dr Reya Varrick, est interprété par la charmante Anna Galvin, qui est l'une des rares actrices à être apparue dans les trois séries Stargate - dans le rôle de la mystérieuse Vanessa Conrad dans l'un de mes épisodes préférés d'Atlantis, 'Les Sekkaris', puis dans celui de la mère de Chloe Armstrong dans Stargate Universe".