Harmony

(3,44 / 5) 325 notesNoter
Cet épisode est canon.
Harmony

Résumé complet

À l'intérieur d'un château médiéval, Sheppard et McKay trinquent à la pérennité des fructueux échanges commerciaux qu'ils ont établis sur la planète tandis que leurs interlocutrices, deux charmantes jeunes femmes, Flora et Mardola, se montrent fort avenantes. Les deux Atlantes se disposent enfin à prendre congé mais leurs hôtesses insistent pour qu'ils restent encore un peu. Flora, en faisant preuve de beaucoup de manières, évoque alors un sujet qui les préoccupe : leur sœur, que Sheppard et McKay seraient les seuls à pouvoir aider. McKay s'enquiert alors auprès des demoiselles pour savoir si leur sœur est aussi belle qu'elles le sont elles-même. Mais Flora le détrompe : plus belle encore. Là dessus, les deux jeunes femmes s'en vont la chercher. Dès qu'ils sont seuls, McKay fait valoir à Sheppard ses prérogatives sur cette troisième sœur. Puis Flora et Mardola reviennent, accompagnées de leur sœur, Harmony. D'une grande beauté, certes, mais juvénile, âgée d'une douzaine d'années tout au plus.

Une fois le générique passé, Flora et Mardola leur expliquent que leur mère, la reine, étant décédée, une cérémonie secrète a été organisée pour déterminer laquelle de ses trois filles allait lui succéder et que c'est Harmony qui a été choisie. Cependant, avant d'être couronnée, elle doit se soumettre à un rite de passage. Rite qui consiste en un pèlerinage dans les ruines du temple de Laros qui se trouvent au cœur de la forêt.

Cependant, vu le jeune âge d'Harmony et même si cette dernière a confiance en ses capacités, Flora préférerait la savoir escortée ; cela quoiqu'en dise Mardola, qui laisse entendre que la nouvelle reine doit normalement être seule lors de son pèlerinage. En fait, comme l'expose ensuite Flora, bien que rien n'ait été spécifiquement proclamé à ce sujet, le peuple tient effectivement pour acquis que la future reine doit s'y rendre seule, d'où l'intérêt d'une aide discrète. Sheppard essaye poliment de se dégager, mais Flora lui fait remarquer qu'il serait bien dommage que l'alliance si fructueuse qu'ils ont établie entre leurs peuples soit compromise pour une simple journée de marche dans la forêt... Ainsi, les deux hommes se voient contraints d'accepter.

Les voici tous trois en route. Harmony est enthousiaste et, tandis qu'ils approchent de la lisière de la forêt, elle demande à ses deux accompagnateurs qui a le grade le plus élevé. McKay commence à lui expliquer que comme il est un civil on ne peut pas vraiment établir de classement, mais Sheppard abrège en lui répondant que c'est lui qui donne les ordres. Harmony lui dit qu'elle a tout de suite vu en lui les qualités d'un excellent chef.

Toutefois, un peu plus tard, elle s'étonne qu'il laisse McKay le questionner comme il le fait sans le frapper. Rodney s'indigne mais n'est pas au bout de ses peines. John part en reconnaissance en laissant son sac et la jeune princesse y dérobe la barre de céréales qu'il contenait. McKay menaçant de la dénoncer, elle s'arrange pour que ce soit lui que les apparences accusent au moment où Sheppard revient. Et lorsque McKay tente de la faire avouer, Harmony fait semblant de s'effondrer en larmes, tendant les bras vers John pour qu'il la console. Puis, avant de repartir, elle adresse à Mckay un sourire narquois.

Plus tard encore, un bruit étrange se fait entendre. Harmony explique que ça doit être la Bête : elle protège les ruines du temple de Laros. Personne ne sait à quoi elle ressemble, ceux ayant eut le malheur de la croiser n'étant plus là pour en parler. Rodney, commençant à paniquer, fait une suggestion tandis qu'ils continuent à avancer : il suffit qu'Harmony dise à ses sœurs qu'ils sont allés aux ruines, pas besoin d'y aller vraiment ! Mais la jeune fille refuse. Pour lui faire entendre raison, McKay interpelle Sheppard. Ils s'aperçoivent alors que le colonel a disparu. Harmony s'en étonne, car la Bête est censée s'en prendre aux ennemis du trône ; aussi, si elle devait tuer quelqu'un, cela serait certainement McKay. Celui-ci proteste, lui rétorquant qu'il n'est pas un ennemi du trône puisqu'il assure sa protection. Harmony lui fait cependant remarquer qu'il n'est pas très efficace étant donné qu'à l'instant même, surgissant des fourrés, trois hommes brandissant des armes à feu les ont pris en joue.

McKay, reconnaissant leurs uniformes et leurs armes, constate que leurs agresseurs sont des Geniis et dès lors s'empresse de leur expliquer qu'il s'agit d'un malentendu, leur dépeignant en une longue tirade sa grande amitié vis-à-vis de leur peuple. Le premier des Genii, qui depuis un bon moment le somme de lui livrer Harmony, lui assure que ce n'est pas après lui qu'ils en ont et lui garanti que dès que celle qui l'accompagne sera entre leurs mains, il pourra repartir librement. McKay jette alors à Harmony un regard scandalisant cette dernière, qui s'empresse de lui rappeler qu'il a fait tantôt le serment de la protéger (quoique McKay, selon ses dires, n'ait aucun souvenir de ce genre). Le Genii s'impatientant compte jusqu'à trois : 1... 2... 3 Trois coups de feu retentissent et les Geniis s'effondrent. Sortant des taillis, armé de son P-90, apparaît Sheppard que son instinct avait averti d'une embuscade. Harmony est furieuse contre McKay et tous deux recommencent à se chamailler, mais sachant que d'autres Geniis ne vont pas tarder à arriver, Sheppard les incite à se remettre en route.

Trouvant refuge un peu plus loin dans un maquis, Sheppard et McKay interrogent Harmony sur les raisons pour lesquelles les Geniis lui en veulent. Celle-ci avoue qu'elle a depuis toujours une profonde inimitié pour les Geniis qui jadis essayèrent d'escroquer sa mère lors de plusieurs transactions. Cela avait amené cette dernière à rompre toute relation avec eux. Harmony n'ayant pas l'intention de changer de politique à leur égard, Sheppard en conclue qu'il doit y avoir quelqu'un prêt à se montrer plus coopératif si d'aventures elle n'était plus là pour faire obstacle. McKay lui demande s'il croit vraiment Ladon capable de pareils procédés. Sheppard répond qu'il ne connaît pas ses méthodes et que Ladon a pu tout simplement dire à ses hommes de ''régler le problème'' et qu'ils ont décidé de s'y prendre ainsi. Là dessus, le colonel décide de partir en reconnaissance. Harmony le remercie d'avoir pris les choses en main, et, restée seule avec Rodney, elle s'emploie à interroger ce dernier, tachant de découvrir comment elle devra s'y prendre pour le faire assassiner.

De son côté, Sheppard découvre que "beaucoup" serait un euphémisme pour dénombrer la quantité de Geniis qui arpentent les bois. Aussi, une fois revenu auprès de Rodney et d'Harmony, le colonel leur explique que ce qu'ils ont de mieux à faire est d'attendre la nuit puis de rebrousser chemin. Mais Harmony proteste : le cycle lunaire touchant à sa fin, si elle ne s'est rendu aux ruines de Laros avant son achèvement elle ne pourra devenir reine. Mais Sheppard ne cède pas.

La nuit tombée, au château, Mardola reçoit dans sa chambre la visite d'un homme encapuchonné : Toran, le chef des troupes Geniis présentes dans les bois. À leur dialogue, on comprend que c'est Mardola qui a chargé ces derniers de supprimer sa sœur, en échange d'une somme convenue ainsi que du rétablissement de bonnes relations entre leurs peuples. Ne voulant pas de témoins, Mardola recommande à Toran d'éliminer non seulement Harmony mais aussi ses deux accompagnateurs.

Pendant ce temps, sous le couvert de la nuit, Sheppard et McKay se préparent à quitter leur cachette mais s'aperçoivent alors qu'Harmony leur a faussé compagnie. Ils finissent par la retrouver dans une grotte, entrain de faire rôtir un oiseau qu'elle a attrapé. Sheppard veut immédiatement se remettre en route pour rentrer mais le bruit de la Bête se fait entendre, aussi décident-ils d'attendre un peu avant de repartir. Après que l'oiseau ait été mangé, Harmony vient s'asseoir à côté de Sheppard à l'entrée de la caverne et lui laisse entendre qu'une fois devenue reine elle aura besoin... d'un roi. Se rendant bien compte qu'il est difficile de résister à une telle proposition, Harmony lui laisse le temps de mûrement y réfléchir, quoique Sheppard ait déjà une petite idée de sa réponse.

Soudain, les cris de Geniis résonnent au loin, accompagnés du bruit de la Bête. Sheppard va voir de quoi il retourne. Restés seuls, McKay et Harmony parviennent à peu près à faire la paix. De son côté, Sheppard tombe sur les cadavres de deux Geniis, manifestement victimes de la Bête. De retour à la caverne, il s'apprête à reprendre la route du château en compagnie de McKay et d'Harmony, malgré les protestations de cette dernière. Mais le bruit de la Bête retenti à nouveau, juste dans la direction qu'ils s'apprêtaient à prendre. Unanimement, tous trois se décident pour les ruines qui de toute manière ne sont plus très loin.

Une fois sur place tandis que le jour s'est levé, ils y trouvent deux Geniis qu'ils paralysent d'un coup de pistolet. S'approchant des ruines, McKay peut constater ensuite qu'il s'agit d'une installation des Anciens. De son côté, Harmony, pose sa main sur une stèle tout en découvrant un pendentif qu'elle porte au coup, mais à son grand étonnement rien ne se passe. Elle explique alors à ses deux accompagnateurs surpris qu'au cours du pèlerinage la reine doit en fait apporter le pendentif de Laros devant la stèle où il doit s'éclairer de l'intérieur.

McKay comprend alors tout : cet endroit est celui où les Anciens ont développé la technologie des drones, la Bête étant en réalité des minidrones chargés d'éliminer les intrus. C'est pour ça qu'elle s'en étaient pris aux Geniis dans la forêt : ceux-ci ne disposaient pas du gêne des Anciens, contrairement aux trois voyageurs, y compris Harmony qui est la reine légitime. Cependant, les Anciens protégeant ce type de recherches même les uns des autres, le pendentif de Laros est également nécessaire pour contrôler le dispositif. Mais en voulant étudier ce dernier, les deux Geniis qui étaient là ont dû le dérégler. Sheppard et McKay essayent alors de leur faire dire ce qu'ils ont trafiqué mais, Toran les contactant à ce moment là par radio, ses deux hommes en profitent pour l'appeler à l'aide. Les Geniis allant arriver, le seul espoir pour la jeune princesse et les Atlantes est de réparer le dispositif. McKay y parvient finalement et Harmony court alors vers la stèle mais des coups de feu retentissent. McKay se jette sur elle pour la protéger, puis ils courent se mettre à couvert en compagnie de Sheppard tandis que les Geniis les encerclent.

Toran leur donne une minute pour se rendre, après quoi ils attaqueront. Harmony se dispose à retourner vers la stèle pour appeler les minidrones et éradiquer leurs ennemis, mais Sheppard l'en empêche, lui arrache son pendentif et c'est lui qui y va. Les minidrones surgissent de partout et assaillent les Geniis qui commencent à s'enfuir. Toran leur ordonne de tirer sur Sheppard et pointe lui-même son arme vers lui ; mais les minidrones fondent alors sur le chef Genii et l'abattent. Harmony est éblouie : c'est l'acte le plus courageux auquel elle a jamais assisté. Sheppard lui répond qu'elle est jeune et qu'elle aura l'occasion de connaître des hommes plus courageux que lui. Mais à la surprise générale, ce n'est pas de Sheppard, mais de McKay dont elle parle. En effet, ce dernier s'est jeté sur elle pour la protéger, puis l'a aidé à se mettre à l'abri ; de surcroît il a réparé le dispositif des Anciens. Sheppard quant à lui a bien de la chance qu'elle ne le fasse pas pendre pour lui avoir volé son pendentif.

De retour au château, Mardola, démasquée, est arrêtée. On assiste ensuite au couronnement d'Harmony. Pour cette occasion, un artiste de la cour a réalisé un tableau commémorant leur victoire sur les Geniis. Sur celui-ci on voit McKay, armé d'un P-90, vaillamment posté devant Harmony pour la défendre. Derrière celle-ci auréolée de minidrones, se tient lâchement caché Sheppard dans une posture de couardise. Contemplant le tableau, McKay dit que c'est bien ainsi qu'il se rappelait les choses. Et l'épisode se termine sur l'image d'Harmony épanouie.