À la dérive

(4,36 / 5) 660 notesNoter
Cet épisode est canon.
À la dérive (Saison 4 de Stargate Atlantis)
Titre original :
Adrift
Épisode :
#401
Date de diffusion :
28 septembre 2007
Audiences US :
1,70 million de téléspectateurs
Réalisateur :
Martin Wood
Scénariste :
Martin Gero
Acteurs principaux
Joe Flanigan (Lt. Colonel John Sheppard), Amanda Tapping (Colonel Samantha Carter), Rachel Luttrell (Teyla Emmagan), Jason Momoa (Ronon Dex), David Hewlett (Dr. Rodney McKay)
Acteurs invités
Torri Higginson (Dr. Elizabeth Weir), Jewel Staite (Dr. Jennifer Keller), David Nykl (Dr. Radek Zelenka), Michael Beach (Colonel Abraham Ellis), Bill Dow (Dr. Bill Lee), Linda Ko (Marie), Surin Narula (Infirmier), Yee Jee Tso (Technicien d'Atlantis), Chuck Campbell (Chuck), Rick Wong (Dr. McBride), Shaw Madson (Matthews), Gerry Durand (Capitaine Frank Levine), Jon Johnson (Pilote), Colin Decker (Pilote), Craig Fraser (Pilote)
Synopsis
Alors qu'Atlantis est à la dérive dans l'espace, l'Expédition tente par tous les moyens de rejoindre leur nouveau monde avant qu'il ne soit trop tard.

Moments clés

- Dérive d'Atlantis endommagée dans l'espace
- Weir, dans un état critique
- Mise en œuvre opérationnelle de la station Midway
- Réduction du bouclier d'Atlantis pour économie d'énergie
- Utilisation de toute la flotte de Jumpers d'Atlantis
- Réactivation des nanites dans le corps de Weir

Références culturelles

Asteroids - « Looks like the old video game, Asteroids » [McKay]

Défauts visuels et incohérences

[10:15] - Les écrans de Midway indiquent que la porte de la Voie lactée a son iris fermé, mais il n'y a pas d'iris sur Midway.
[10:35] - Ellis utilise le pont intergalactique pour communiquer avec Carter sur Midway, or cela est impossible.
[13:30] - On peut voir sur un écran que Keller se sert d'une pince pour retirer un morceau de chair du crâne de Weir, mais ce morceau est absent quand elle pose sa pince.
[20:53] - Le pilote d'un des Jumpers à l'arrière-plan est à droite alors qu'il devrait normalement être à gauche.

Notes sur l'épisode

- Q4H, comme l'a mentionné le Dr Jennifer Keller, fait référence à "toutes les quatre heures" dans la terminologie médicale.
- Le capitaine Frank Levine a été nommé d'après le coordinateur de scénario Alex Levine.
- Le 12 septembre 2007, des versions inachevées de cet épisode et de "Dernier recours" ont été diffusées sur Internet. Il s'agissait de coupes grossières sans effets sonores ni musique, et il manquait de nombreuses scènes générées par ordinateur utilisées uniquement à des fins esthétiques et pour les changements de scène.
- Les plans de fermeture des portes sont réutilisés de l'épisode de la saison 1, "Virus", avec l'ajout de l'effet du bouclier d'Atlantis.
- Il y avait environ 90 astéroïdes menaçants sur le chemin de l'Atlantis. Cela doit être vrai car le vol entièrement armé de 15 Jumpers a réussi à se frayer un chemin tout en transportant un armement de 90 drones (six drones par sauteur). Le nombre d'astéroïdes est une estimation basée sur le fait que certains astéroïdes ont traversé et endommagé des parties de la cité, ce qui signifie que le vol était à court de munitions ou a carrément manqué certains astéroïdes (bien qu'il n'y en ait pas eu beaucoup plus que 90, sinon la cité aurait été plus touchée).
- Au cours de la discussion entre le lieutenant-colonel John Sheppard et le Dr Rodney McKay sur la chaîne de commandement, McKay dit à Sheppard qu'il lui fournira les notes de Coles, ce à quoi Sheppard ne comprend pas, et McKay répond par Notes de Cliffs. Les Coles Notes sont des guides littéraires destinés aux étudiants, publiés au Canada par Jack et Carl Cole, d'où McKay est originaire, et on comprend donc que Sheppard ne sache pas de quoi il s'agit. En 1958, Coles a vendu les droits américains de Coles Notes à Clifton Hillegass sous le nom de CliffsNotes.
- Les événements de cet épisode de la chronologie de Stargate se déroulent après les événements de Stargate : L'Arche de Vérité. Samantha Carter est promue au grade de colonel à la suite des événements du film.
- Pendant le tournage de cet épisode et du suivant ("Dernier recours"), le réalisateur Martin Wood s'est rendu en Arctique pendant quelques jours pour filmer Stargate : Continuum. Pendant son absence, Andy Mikita a tourné six jours pour lui.
- C'est la première apparition d'Amanda Tapping en tant que personnage principal de Stargate Atlantis et, à ce titre, elle est également ajoutée au générique de début, venant en deuxième position après Joe Flanigan (John Sheppard), tandis que Paul McGillion et Torri Higginson ont été purement et simplement supprimés du générique.
- Yee Jee Tso (Technicien chinois) a précédemment joué le rôle de l'assistant du docteur Jackson dans l'épisode "Pouvoir absolu" de Stargate SG-1.

Secrets de tournage

- Sur son blog personnel, Joseph Mallozzi écrit à propos de cet épisode : "Martin donne le coup d'envoi de la saison 4 avec "A la dérive", qui fait suite aux événements de la première partie de la saison, "Nom de code : Horizon", visuellement époustouflante." Il ajouta plus tard : "Des effets visuels spectaculaires + des moments sincères entre les personnages + des moments drôles = le meilleur début de saison jamais vu."

- David Hewlett ajouta dans une interview accordée au magazine TV Zone [#219] : "En ce qui concerne les épisodes, je dois dire que ceux-là ['A la dérive' et 'Dernier recours'] sont plutôt chouettes. Encore une fois, du point de vue des effets visuels, ils sont énormes, et ils donnent également le ton pour le reste de l'année. C'est vraiment une saison de changement, et ce sont des changements spectaculaires. Nous avons de nouveaux visages dans la série, ainsi que d'anciens, et nous les voyons interagir, mais à de nouveaux niveaux. C'est une approche très intéressante pour la quatrième année parce que les scénaristes sont arrivés, ont en quelque sorte déconstruit ce que nous avions déjà fait et ont dit, par exemple, 'Attendez une seconde, nous n'avons pas vu Rodney discuter avec Ronon (Jason Momoa). Il y a une interaction, mais nous n'avons pas vu beaucoup d'éléments de discussion au jour le jour". Nous avons donc commencé à explorer davantage ces moments. Ces deux premières histoires mettent cela en place en déstabilisant nos personnages, puis en les faisant lutter pour remettre les choses en place."