Trio

(3,64 / 5) 369 notesNoter
Cet épisode est canon.
Trio (Saison 4 de Stargate Atlantis)

Résumé complet

Le colonel Carter, Sheppard, McKay, et le Dr Keller sont en discussion à propos de la planète M5V-801. Il s'agit d'un monde en proie à des séismes répétitifs. Keller ajoute que la qualité de l'air y est mauvaise et que les habitants sont nombreux à souffrir de maladies respiratoires, et pour cause : c'est une planète minière. Atlantis voudrait déménager les habitants d'un village à risque mais ces derniers veulent obtenir certaines compensations.
Sheppard demande donc à Carter d'aller négocier cela avec eux, prétextant que ses propres talents de diplomate sont très limités. Sam accepte et se rend donc sur la planète, accompagnée de Jennifer et de Rodney.

Une fois sur la planète, les trois membres de l'expédition se rendent au village. Rodney est en train de se vanter provoquant les rires des deux femmes, quand il tombe dans une crevasse. Carter et Keller s'aperçoivent que le scientifique a chuté de plusieurs mètres, un tas de terre ayant amorti sa chute. Elles se décident à aller chercher de l'aide quand la crevasse s'agrandit : elles chutent à leur tour dans le trou.

Keller, Carter, et Rodney se réveillent et semblent se trouver dans un ancien complexe minier Genii.

Ils cherchent une sortie, la crevasse étant située plusieurs mètres au-dessus de leurs têtes. Il n'y a que deux portes dans la pièce où ils sont : l'une est verrouillée par un code électronique et l'autre donne sur un abime sans fond. Ils décident donc d'attendre d'éventuels secours quand des tremblements secouent le complexe. Carter les prévient que les séismes, associés au poids ajouté au complexe lors de leur chute, pourraient faire basculer la pièce où ils se trouvent dans le vide observé derrière une des deux portes.

Sam veut tenter d'empiler des caisses en bois pour atteindre le plafond. Malgré des avertissements répétés de Rodney, elle met son plan en application, aidée par Jennifer et McKay. Alors que Sam est située à une hauteur proche de la crevasse, la caisse qui servait de pilier se fend et Carter tombe en même temps que sa construction. Un nouveau séisme fait trembler l'installation.

Rodney trouve un grappin dans un placard mais il n'y a pas de corde. McKay suggère ironiquement d'en faire une avec leurs vêtements mis bout à bout. Keller commence à se déshabiller quand Sam trouve une corde, sous le regard dépité de Rodney.

Alors que Carter et Keller font des noeuds à la corde pour la rendre utilisable, McKay (manifestement peu intéressé par cette activité) se plonge dans la lecture de dossiers Genii, espérant découvrir le code de la deuxième porte. Les deux femmes se lancent dans un jeu de question où l'on apprend que Sam préfère George Clooney à Brad Pitt...

Des voix provenant d'au-dessus d'eux se font entendre. Il s'agit de deux jeunes garçons qui jouent à proximité. Nos trois compagnons d'infortune les appellent à l'aide et les deux enfants repèrent la crevasse. Mais ils refusent d'aller chercher de l'aide car il ne sont pas censés jouer dans cette région...

Carter et Keller reprennent donc le nouage de la corde en continuant leur jeu de question/réponse. Le grappin est prêt lorsque les voix des enfants se font à nouveau entendre. Croyant à des secours, le trio d'explorateurs est rassuré. Mais le bonheur est de courte durée : les deux enfants sont de retour avec deux autres enfants pour leur montrer la crevasse. Rodney s'énerve et les enfants les abandonnent à leur sort.

Une secousse agite l'installation et le plan d'inclinaison de la pièce bascule légèrement. Rodney insiste pour lancer le grappin mais il échoue à trois reprises, perçant même une conduite de gaz au passage. Carter prend le relai et réussit son lancer mais le grappin retombe, faute de la présence d'un point d'ancrage suffisamment résistant. Un nouveau lancer se conclut de manière identique.

Keller a alors une idée qui vise à se servir de poutrelles situées à mi-hauteur entre la crevasse et le sol : en faisant un pont entre les poutrelles grâce à quelques planches, et en ajoutant des caisses sur ce pont de fortune, il devrait être possible d'atteindre la sortie.

Après un dur labeur, le pont est mis en place grâce à un système de poulies et les caisses sont installées dessus. Carter escalade la construction mais un nouveau séisme frappe le complexe et tout s'écroule. Cette fois-ci, Sam ne s'en sort pas indemne : elle a une jambe cassée... Keller lui pose une attelle mais il faut vite trouver un moyen de sortir car Carter a une hémorragie interne.

Rodney a une ultime idée : utiliser le gaz pour faire une sorte de canon artisanal (en le pressurisant) afin d'envoyer une barre métallique reliée à une corde au-dessus de la crevasse. Le plan marche mais la terre tremble et Keller est propulsée dans le vide de la pièce adjacente à cause de l'ouverture de la porte due à une inclinaison trop importante du complexe. Le médecin se raccroche miraculeusement à l'extrémité de la corde tenue par Rodney. Alors que ce dernier tente de la remonter, elle aperçoit une galerie souterraine qui débouche à la surface. En se balançant au bout de la corde, elle parvient à atteindre cette galerie.

Rodney doit maintenant descendre Sam. Pour ce faire, il lui construit un siège improvisé avec une planche de bois. il fixe ensuite ce siège à la corde et descend le colonel. Après un grand effort, Carter rejoint aussi la galerie, bien aidée par Keller.

C'est à McKay de descendre. Cela fait, il se retrouve en face de l'entrée de la galerie mais, épuisé, il n'a pas la force de se balancer. Un tremblement retentit, ce qui décuple son énergie. Il finit par réussir à atteindre la galerie au moment précis où la corde se brise (usée par les frottements). Puis tout le complexe bascule dans le vide sous les yeux des trois Terriens en sécurité dans la galerie.

Plus tard, de retour dans la Cité, McKay est à l'infirmerie avec Keller, qui lui apprend que Carter va bien. Elle entame une conversation avec des sous-entendus que McKay ne semble pas saisir. Elle lui expose donc franchement son idée et les deux amis vont boire un verre...