Point de non-retour

(3,43 / 5) 80 notesNoter
Cet épisode est canon.
Point de non-retour (Saison 4 de Stargate SG-1)
Titre original :
Point of No Return
Épisode :
#411
Date de diffusion :
08 septembre 2000
Audiences US :
3,40 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
William Gereghty
Scénaristes :
Joseph Mallozzi, Paul Mullie
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Colonel Jack O'Neill), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson), Amanda Tapping (Major Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Don S. Davis (Major General George S. Hammond)
Acteurs invités
Willie Garson (Martin Lloyd), Robert Lewis (Dr. Peter Tanner), Matthew Bennett (Ted), Teryl Rothery (Dr. Janet Fraiser), Mar Andersons (Bob), Francis Boyle (Sergent Peters)
Synopsis
SG-1 enquête sur un individu possédant une grande connaissance du projet « Porte des Étoiles » et qui clame être lui-même un extraterrestre.

Moments clés

- Première apparition de Martin Lloyd
- Rencontre avec Peter Tanner et ses hommes
- Découverte d'une navette extraterrestre dans le Montana

Références culturelles

Le jour où la terre s'arrêta de Robert Wise (1951) - film diffusé à la télévision dans la chambre d'hôtel
Twin Peaks - Tarte à la cerise et café commandés par O'Neill dans le restaurant

Défauts visuels et incohérences

[20:11] - Lorsque Martin Lloyd donne l'adresse de porte des étoiles vue dans ses visions au colonel O'Neill, le 7ème symbole est celui de la Terre. Or, étant originaire d'un autre monde, il est cessé ne l'avoir jamais vu.
[35:32] - On peut apercevoir l'ombre du cameraman et du perchiste dans le reflet de la carosserie du camion de surveillance.
[36:25] - On peut voir l'ombre d'une perche de son sur la porte du coffre du fourgeon.
[37:05] - Lorsque les membres de SG-1 s'enfuient à toute vitesse de l'entrepôt et sortent dans le vide, on peut apercevoir brièvement leurs doublures de cascades.
[38:11] - On peut voir le symbole de la Terre sur la porte des étoiles, alors qu'il s'agit de la porte bêta. De plus, le cinquième symbole de l'adresse fournit par Martin est composé en troisième position par le personnel du SGC.
[41:06] - Les plans présentant la planète extraterrstre et celui où Martin apparaît sont les mêmes.

Notes sur l'épisode

- Sur un magazine lu par Teal'c, on peut lire en anglais : "Un extraterrestre sans tête retrouvé dans un bar Topless. Alors que la danseuse se balançait autour de la barre, elle remarque que l'extraterrestre décapité ne groovait pas. Plus de photos sexy à l'intérieur."
- Il s'agit du premier épisode où Teal'c est appelé "Murray", un nom qui sera utilisé régulièrement par la suite dans la série.
- Lorsque Martin explique à O'Neill son interprétation du programme Porte des étoiles, O'Neill répond en disant : "Ça semble être une bonne idée pour une émission de télévision." Il y a de l'ironie dans cette déclaration, car il existe effectivement une émission de télévision sur la porte des étoiles. Le concept sera repris plus tard dans "Wormhole X-Treme !".
- Matthew Bennett (Ted) sera plus tard connu pour son interprétation d'Aaron Doral dans Battlestar Galactica.

Secrets de tournage

Paul Mullie a déclaré à propos de cet épisode dans un numéro spécial de TV Zone (#38) : "L'idée de cette série est née du fait qu'il existe de nombreux sites Web consacrés à la porte des étoiles et que certaines personnes pensent que la porte des étoiles est réelle et que la série est une couverture du gouvernement. Nous avons voulu jouer avec cette idée, et nos personnages se sont retrouvés impliqués dans une histoire de conspirationnistes qui avaient entendu des rumeurs sur la porte des étoiles. Non seulement cela, mais il prétend avoir de vagues souvenirs d'une vie extraterrestre. C'était un épisode intéressant parce que nos personnages ont pu sortir dans le monde réel, dans la Terre d'aujourd'hui, ce qu'ils n'ont pas souvent l'occasion de faire." 

- Dans une interview donné à IGN.com, Joseph Mallozzi dit à propos de la réaction des fans au développement de la relation entre Sam et Jack dans "Diviser pour Conquérir" : "Dans 'Point de non retour', les fans se sont concentrés sur la scène où Jack et Teal'c entrent dans l'entrepôt à la fin de l'épisode et trouvent Sam et Daniel ligotés. Daniel est inconscient. Sam se réveille. Jack demande à Sam si elle va bien. JACK DEMANDE À SAM SI ELLE VA BIEN ?!!! Les fans ont immédiatement réagi au fait que Jack demande à Sam si elle va bien, mais ne demande rien à Daniel - dans leur esprit, c'est la preuve que la dynamique de l'équipe a été changée à jamais. On pourrait dire que le fait que Sam soit consciente - et que Jack soit prudent de peur qu'ils ne tombent dans une embuscade - pourrait avoir quelque chose à voir avec cela. Tout ça pour dire qu'on ne peut plaire à tout le monde qu'une fois... Donc, bien sûr, en empêchant Jack et Sam d'agir en fonction de leurs sentiments, nous essayons de faire en sorte de ne plaire à personne, jamais (je plaisante)."

- Plus tard, il précisa sur son blog personnel : "Cet épisode est né de la lecture par Paul de plusieurs sites de conspiration en ligne qui affirmaient que le programme Stargate existait bel et bien et que l'émission de télévision faisait partie d'une campagne de déni plausible (ce que nous utiliserons dans les épisodes suivants). Beaucoup de bons souvenirs de cet épisode : Teal'c sur le lit du motel, la grande chimie à l'écran entre Rick et Willie Garson (qui s'entendaient très bien hors caméra), et certaines notes bizarres que nous avons reçues au stade du scénario. Dans une scène au camp militaire, on entend un hélicoptère s'envoler. Nous avons reçu la note suivante : "Peut-on voir l'hélicoptère ? Brad a répondu : "Non, on ne peut pas voir l'hélicoptère parce qu'il n'existe pas. Tout ce que nous avons, c'est le bruit de l'hélicoptère." Une autre note était une demande pour transmettre le sentiment d'une qualité extraterrestre chez Marty à la fin de l'épisode, quelque chose pour nous faire savoir à quel point il était vraiment hors du monde. Il a été suggéré que, dans le plan final de l'épisode, Marty puisse remuer ses oreilles d'une manière extraterrestre. Inutile de dire que ça n'a pas marché."