2010

(4,24 / 5) 181 notesNoter
Cet épisode est canon.
2010 (Saison 4 de Stargate SG-1)
Titre original :
2010
Épisode :
#416
Date de diffusion :
12 janvier 2001
Audiences US :
3,30 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Andy Mikita
Scénariste :
Brad Wright
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Colonel Jack O'Neill), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson), Amanda Tapping (Major Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Don S. Davis (Major General George S. Hammond)
Acteurs invités
Christopher Cousins (Ambassadeur Joseph Faxon), Dion Luther (Mollem), Gary Jones (Sergent Walter Harriman), Ronny Cox (Président Robert Kinsey), Teryl Rothery (Dr. Janet Fraiser), David Neale (Homme DHD), Linnea Johnson (Guide), Bryce Hodgson (Garçon), Liza Huget (Serveuse)
Synopsis
Dix ans dans le futur, les anciens membres de SG-1 doivent parvenir à envoyer un message dans le passé pour empêcher l'annihilation de la race humaine.

Moments clés

- Rencontre avec le peuple des Aschens
- Utilisation de la porte des étoiles pour envoyer un message dans le passé

Références culturelles

2010 : L'année du premier contact - Le projet concernant Jupiter
Publicité pour SG-1 sur Showtime - « See you on the other side!" [Guide de la base]
Star Trek - Un des touristes présent dans la salle d'embarquement du SGC reconverti en musée fait un salut vulcain.

Défauts visuels et incohérences

[37:08] - Bien que Teal'c compose quatre symboles sur le DHD, aucun chevron de la porte des étoiles n'est illuminé sur le plan suivant.
[37:44] - On peut voir des marques sur le visage du docteur Jackson alors qu'il n'est pas encore touché par les tirs des armes aschens.
[39:21] - On peut lire le nom de "Davis" sur le badge du sergent Walter Harriman.

Notes sur l'épisode

- Dans la salle d'embarquement du SGC reconverti en musée, on peut apercevoir un drapeau portant l'emblème des Bédrosiens. De plus, dans cette même scène, un touriste se fait photographier devant la réplique de la porte des étoiles en faisant le salut vulcain de Star Trek.
- C'est dans cet épisode que l'on apprend pour la première fois le prénom du sergent Walter Harriman, un prénom improvisé par l'acteur Richard Dean Anderson. Ce nom est une référence à Walter Eugene "Radar" O'Reilly de la série M*A*S*H.
- Le titre de cet épisode est un hommage au roman 2010 d'Arthur C. Clarke : Odyssey Two. Le "projet d'allumage de Jupiter" est également un hommage puisque Jupiter est converti en un second soleil à la fin du roman. Par coïncidence, la série de l'Odyssée de l'espace d'Arthur C. Clarke utilisait le terme "StarGate" pour désigner l'un de ses principaux dispositifs, le monolithe. Cet épisode est également la première partie d'un court arc narratif qui se poursuit dans l'épisode "2001", dont le titre est un hommage au roman de Clarke, 2001 : L'Odyssée de l'espace.
- Il s'agit du premier épisode où le sénateur Robert Kinsey devient président des États-Unis dans une ligne de temps alternative. Le deuxième est "Retour vers le futur partie 1" et "Retour vers le futur partie 2".
- Les scènes au terminal spatial J.R. Reed ont été filmées sur la Place des Nations. Elle avait déjà été utilisée pour la planète BP6-3Q1 dans "Le Fléau".

Secrets de tournage

- Sur son blog, Joseph Mallozzi dit à propos de cet épisode : "Chaque fois que nous pouvons tuer tous les personnages principaux, c'est une occasion à ne pas manquer. Et ils sortent en beauté dans les derniers instants de cet épisode, mon scénario Brad Wright préféré de la quatrième saison de la série. Il s'agit de la première partie de ce qui aurait pu être une trilogie Aschen, terminée par "Les faux amis" (2001), mais ce troisième épisode - comme beaucoup d'autres notions intrigantes - n'a jamais vu le jour. 

- Dans une interview avec Syfy Wire, Joseph Mallozzi ajouta : "Mon préféré reste sans doute un épisode intitulé '2010' réalisé par Andy Mikita. C'était sa première mission de réalisation et c'est un scénario qui est sorti de moi très rapidement et de manière organique. Il a fait un tabac. Il a fait un si bon travail de mise en scène que cet épisode ressemble à un petit film pour moi."