Rien à perdre

(3,6 / 5) 107 notesNoter
Cet épisode est canon.
Rien à perdre (Saison 8 de Stargate SG-1)
Titre original :
Citizen Joe
Épisode :
#815
Date de diffusion :
18 février 2005
Audiences US :
2,30 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Andy Mikita
Scénariste :
Damian Kindler
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Brigadier General Jack O'Neill), Amanda Tapping (Lt. Colonel Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson)
Acteurs invités
Dan Castellaneta (Joe Spencer), Deborah Theaker (Charlene Spencer), Eric Keenleyside (Fred), Louis Chirillo (Bert Simmons), Chad Krowchuk (Gordie Lowe), Alex Ferris (Andy Spencer), Mark Hansen (Andy Spencer âgé), Andy Thompson (Calvin), Beatrice Zeilinger (Cindy Simmons)
Synopsis
Un coiffeur de l'Indiana contacte Jack O'Neill, affirmant avoir eu des visions des missions de SG-1 depuis plus de 7 ans.

Moments clés

- Rencontre avec Joe Spencer
- Découverte des pierres de communication anciennes

Références culturelles

Star Wars - « Furlings. They sound cute. Like Ewoks. » [Gordie]
Les Simpson - « I totally see the analogy. Burns as Goa'uld... » [Joe]

Défauts visuels et incohérences

[39:24] - A la fin de l'épisode, il est révélé que O'Neill avait des visions de la vie de Joe Spencer pendant 7 ans. Or, celui-ci ne le reconnait pas, lorsque le coiffeur se présente chez lui.

Caméos

[03:31] - Bruce Woloshyn (Superviseur des effets numériques) - Vendeur de la pierre de communication ancienne.
[26:45] - Damian Kindler (Scénariste) - Homme qui achète un journal dans la rue au moment où Joe Spencer apprend l'apparition de Daniel en tant qu'être ascensionné.

Notes sur l'épisode

- L'intrigue de cet épisode est très similaire à celle du film de science-fiction de Steven Spielberg "Rencontres du troisième type". Tous deux mettent en scène un père de famille de la classe ouvrière de l'Indiana qui s'éloigne de sa famille en raison de son obsession pour les visions étranges.
- C'est la deuxième semaine consécutive que la maison de Jonathan J. O'Neill est cambriolée, le cas précédent ayant été causé par l'ex-vice-président Robert Kinsey dans "Alerte Maximum". Joe lui-même suggère que, pour prévenir d'autres invasions, O'Neill pourrait essayer de verrouiller sa porte d'entrée.
- Joe dit qu'Armin Selig a été tué par le NID. Son meurtre, qui s'est produit dans "Secrets", était resté non résolu jusqu'à présent.
- L'ordinateur portable que Carter utilise pour confirmer le gène ancien de Joe est un Dell Inspiron 5100. Il a été mis sur le marché en 2003.
- Dans le bref flash-back où O'Neill active la pierre, Jackson a les cheveux plus longs. Cependant, le fait que le style et la nuance soient sensiblement différents de la façon dont Michael Shanks portait ses cheveux pendant les deux premières saisons montre clairement qu'il porte une perruque dans cette scène.
- Les trois histoires que la femme de Joe avait lues et qu'elle n'avait pas aimées sont également les titres des épisodes "Transfert", "La lumière" et "La Sentinelle". Joe dit alors : "D'accord, j'admets qu'il s'agit peut-être de quelques petits faux pas. Mais dans l'ensemble, ils s'améliorent, n'est-ce pas ?" Plus tôt, "Seth" est également raillé comme ayant été une histoire faible.
- Le parc où Joe rencontre sa femme Charlene Spencer pour discuter, puis finalement pour lui présenter O'Neill, est le parc Charles Rummel à Burnaby, en Colombie-Britannique.
- De nombreux changements et critiques de la série sont référencés ici. En racontant à un homme l'histoire de "Impact", Fred déclare "Combien de fois peuvent-ils sauver le monde ? Cela devient répétitif", la femme de Joe déclare que l'équipe "ne travaille plus ensemble comme avant" et Joe mentionne l'énorme changement d'apparence de Teal'c : "Je sais que les cheveux vous font paraître différent, mais n'étiez-vou pas plus doré avant ?".
- Dans le flash-back de 1998, O'Neill dit à Jackson qu'ils ont reçu des informations suggérant qu'Apophis a survécu à la destruction de sa flotte et qu'il s'est échappé vers Chulak. Chronologiquement, cela place le flashback à un moment donné entre les événements de "La Morsure du serpent" (où la flotte d'Apophis a été détruite) et "La famille" (où le SGC a appris de Bra'tac qu'Apophis était toujours en vie et avait enlevé Rya'c).
Bruce Woloshyn (superviseur des effets numériques) apparaît dans un caméo dans le rôle du propriétaire du vide-grenier qui vend à Joe Spencer la pierre de communication à longue portée des Anciens.
- Dan Castellaneta, qui joue Joe Spencer, est également la voix d'Homer Simpson dans Les Simpson. Il a souvent été dit que Les Simpsons est la série télévisée préférée du Général de Brigade Jack O'Neill et qu'elle est aussi celle de Richard Dean Anderson. Par conséquent, dans cet épisode, "Homer" voue un culte héroïque à O'Neill et non l'inverse. Joe mentionne qu'il voit dans l'analogie d'O'Neill avec Montgomery Burns un Goa'uld. Richard Dean Anderson a joué dans l'épisode des Simpsons "Kiss Kiss, Bang Bangalore" l'année suivante. Le nom de Richard Dean Anderson revient aussi fréquemment dans Les Simpson, car les sœurs de Marge, Patty et Selma, sont de grandes fans de MacGyver et ont le béguin pour Richard Dean Anderson. Parmi les personnes qui, selon la femme de Joe, sont fatiguées d'entendre ses histoires, on trouve Margery et Lenny. Ces deux noms sont partagés par des personnages proches de celui de Castellaneta dans Les Simpsons.

Secrets de tournage

- Sur son blog personnel, Joseph Mallozzi dit à propos de cet épisode :  "L'amour de Richard Dean Anderson pour les Simpsons lui a valu d'être invité à une table de lecture de la série - ce qui lui a permis de se lier d'amitié avec Dan Castellaneta, la voix d'Homer Simpson dans la série - ce qui a permis à Dan de faire une brillante apparition pour nous dans cet épisode - ce qui a permis à Stargate d'obtenir un grand coup de chapeau dans un épisode ultérieur des Simpsons avec Richard Dean Anderson en guest-star.  (...) Je me souviens avoir rencontré Dan Castellaneta pour la première fois. J'étais dans la file d'attente pour le déjeuner, derrière un type habillé de façon décontractée avec une casquette de baseball qui semblait distrait par quelque chose lorsque son tour est venu de commander. "C'est à vous ! J'ai offert mon aide, supposant qu'il était un nouveau membre d'équipage. Joe, dit Robert Cooper, debout de l'autre côté, tu as rencontré Dan ? Oh."