Monde cruel

(3,83 / 5) 102 notesNoter
Cet épisode est canon.
Monde cruel (Saison 8 de Stargate SG-1)
Titre original :
Affinity
Épisode :
#807
Date de diffusion :
20 août 2004
Audiences US :
2,40 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Peter DeLuise
Scénariste :
Peter DeLuise
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Brigadier General Jack O'Neill), Amanda Tapping (Lt. Colonel Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson)
Acteurs invités
David DeLuise (Pete Shanahan), Erica Durance (Krista James), Derek Hamilton (Doug McNair), Gary Jones (Sergent Walter Harriman), Lucas Wolf (Jennings), Peter Bryant (Hoskins), Michael Rogers (Colonel Richard Kendrick), Christopher Attadia (Eric), Benita Ha (Brooks), Rob Hayter (Sergent), Adrian Hughes (Paul), Brad Sihvon (Joe), Kate Mitchell (Femme Sac à Main), Judith Berlin (Mrs. Conners), Brad Kelly (Ami Voyou #1), Sean Millington (Ami Voyou #2)
Synopsis
Teal'c, qui vient tout juste d'emménager dans son premier appartement se voit accuser de meurtre. SG-1 devra alors tenter d'innocenter Teal'c.

Moments clés

- Emménagement temporaire de Teal'c à l'extérieur du SGC
- Rencontre avec Krista James
- Capture du docteur Jackson par la Confrérie
- Prise de possession de l'Al'kesh d'Osiris par la Confrérie

Références culturelles

Who's the Man de House Of Pain - Musique d'ouverture de l'épisode

Défauts visuels et incohérences

[35:07] - Lorsque Hoskins tend le papier et le stylo à Daniel, celui-ci point son arme sur cette dernière, mais sur le plan suivant, son arme est baissée le long de son corps.

Caméos

[07:56] - Peter DeLuise - Dans cet épisode, on peut voir Peter DeLuise portant un enfant dans ses bras devant le marchand de Hot Dog dans un parc.
[08:03] - Mère de Amanda Tapping - La mère de Amanda Tapping peut être vu au pied d'un toboggan dans un parc.

Notes sur l'épisode

- Cet épisode se déroule sur plus de deux semaines.
- Selon Joseph Mallozzi, cet épisode n'a pas été diffusé dans l'ordre ; il aurait dû être diffusé après "Aux yeux du monde". C'est dans "Aux yeux du monde" que le public apprend à connaître la Confrérie et qui il est, puisque le Dr Daniel Jackson semble déjà les connaître ici.
- Jackson demande à Teal'c s'il a essayé de parler à sa fougère. Il s'agit probablement d'une référence au film The Lonely Guy.
- La scène d'ouverture où Teal'c devient un justicier (devant son appartement) a été filmée à l'angle de Nicola St et Beach Ave à Vancouver, en Colombie-Britannique.
- L'entrepôt où la Confrérie emmène Jackson et Krista James, est situé sur Aukland St, New Westminster BC.
- Le texte des Anciens apparaissant sur l'écran de Jackson juste avant qu'il ne soit contacté par le NID dit "Les mots réels sont difficiles à déchiffrer, alors ça va marcher".
- Le bâtiment utilisé par le Trust dans cet épisode "New Westminster Boiler & Tank" est également utilisé par la Confrérie dans l'épisode "Amnésie" de la saison 10. New Westminster est également le lieu en Colombie-Britannique où cet épisode a été partiellement filmé.
- Il y a plusieurs caméos dans la scène de la cour de récréation, juste avant que Pete ne demande Carter en mariage. Alors qu'ils s'éloignent du stand de hot-dogs, l'homme portant un enfant est Peter DeLuise, qui a écrit et réalisé l'épisode. Il porte DJ, le fils du producteur exécutif Michael Greenburg. Quelques secondes plus tard, la femme qui fait des signes derrière le toboggan est Nikki Smook (la femme de Michael Greenburg) et la femme au manteau rouge est la mère d'Amanda Tapping.
Erica Durance (Krista James) a joué le rôle de Lois Lane dans la série télévisée Smallville. Sa première apparition à l'écran dans cette série a eu lieu environ un mois après cet épisode. La sœur de Durance est l'épouse du frère de Christopher Judge, Jeff Judge. Erica est mariée à David Palffy (Sokar et Anubis). Depuis 2012, elle partage l'affiche avec Michael Shanks dans Saving Hope. Michael Shanks a également joué l'archéologue Carter Hall/Hawkman dans cinq épisodes de Smallville, qui a rencontré pour la première fois le personnage d'Erica alors qu'elle regardait d'anciens artefacts égyptiens.
- Peter Bryant (Hoskins) a précédemment joué le rôle de Fro'tak dans l'épisode "Famille" de Stargate SG-1.
- Brad Kelly (Voyou) jouait précédemment un Jaffa dans l'épisode "Le cinquième homme" de Stargate SG-1.
- Adrian Hughes (Paul) jouait précédemment le rôle du lieutenant Matthew Baker dans l'épisode "Le premier commandement" de Stargate SG-1.
- Michael Rogers (Colonel Richard Kendrick) jouait précédemment le Colonel John Michaels dans l'épisode "Le maître du jeu" de Stargate SG-1.
- Sean Millington (Voyou) jouait précédemment le rôle de Ronac dans l'épisode "Destins croisés" de Stargate SG-1.
- Rob Hayter (Sergent) jouait précédemment le rôle de l'infirmier dans l'épisode "Vaisseau fantôme" de Stargate SG-1.
- Joey Shea (Fille à vélo) jouait précédemment le rôle de la jeune Pamela Ambrose dans l'épisode "L'apprenti sorcier" de Stargate SG-1.

Secrets de tournage

- Joseph Mallozzi écrivit dans un entretien avec Stargate SG-1 Solutions : "Il est toujours intéressant de se plonger dans la vie privée des personnages, qu'il s'agisse de leurs temps morts à la cabane ou de leur relation fusionnelle avec leur nouveau petit ami. Dans la huitième saison, nous allons explorer la vie de Teal'c en dehors de la base. Ce serait amusant de faire quelque chose de similaire avec Daniel. Que fait-il pendant son temps libre ? Est-ce qu'il sort avec des hommes ? Est-ce qu'il cuisine ? J'aimerais poursuivre sa relation avec Sarah maintenant qu'elle a été dégoa'uldée." 

- Dans une interview accordée à GateWorld, Amanda Tapping dit : "[David DeLuise] est merveilleux, et nous le verrons un peu dans la saison 8, donc j'ai hâte de le retrouver".

- Dans une interview accordée au site Web de Richard Dean Anderson, Peter DeLuise ajouta également : "Le thème de 'Monde cruel' est le droit de Teal'c et de Carter à avoir une vie, Carter à avoir une vie amoureuse, et Teal'c à avoir juste une vie, parce qu'il vit sur la base, et qu'il est un risque pour la sécurité. Et maintenant qu'il n'a plus de symbiote, vous ne pouvez pas l'agresser et prendre son symbiote comme ils l'ont fait quand le milliardaire l'a attrapé parce qu'il était en phase terminale, et qu'ils ont pris le symbiote de cet autre Jaffa. Parce qu'il n'a plus de symbiote, et qu'il a de la trétonine dans son organisme, il n'est pas un risque pour la sécurité de cette façon. (...) Il aimerait donc avoir quelque chose qui ressemble à une vie normale, même si ce n'est pas normal pour un Jaffa d'avoir ce genre de vie. Il veut interagir avec d'autres personnes, et il estime qu'il a le droit d'avoir des relations avec des femmes, de faire des courses et de regarder des films comme tout le monde. Alors il va dans le monde, prend un appartement et commence à vivre comme un Terrien.

"Et nous faisons avancer la relation entre Carter et Pete Shanahan. Hors caméra, comme nous l'avons établi dans la série, ils se rencontrent deux fois par semaine pour déjeuner, et c'est un rendez-vous galant, et ils poursuivent leur relation, tout comme nous l'avons suggéré dans 'Chimère', en montrant qu'ils avaient plus d'expérience ensemble que ce que vous avez vu à la caméra. C'est ce qui se passerait si Teal'c et Carter poursuivaient activement leur droit d'avoir une vie en dehors de la base. Vous savez, Teal'c a sauvé la planète plusieurs fois, et en ce qui concerne la tension sexuelle de Carter avec O'Neill, elle a eu 'Le voyage intérieur' où elle a pris une décision. Elle dit qu'il est très facile d'être amoureuse d'un homme que je ne peux pas avoir, alors elle a décidé à ce moment-là, même si elle a été frappée à la tête, qu'elle allait, en fait, enquêter sur son droit d'avoir une vie amoureuse. Et comme elle ne peut pas avoir de vie amoureuse avec le personnage de O'Neill, elle doit chercher l'amour et l'affection ailleurs. Et elle a le droit d'être heureuse." 

Paul Mullie révéla dans une interview avec GateWorld : "Nous avons longtemps caressé l'idée de faire une histoire sur Teal'c vivant sur Terre, et sur ce que cela représenterait pour lui. Mais nous n'avons jamais trouvé de créneau pour ça, alors nous allons enfin faire cette histoire. Surtout parce que maintenant qu'il est sous trétonine, il n'a plus de symbiote, donc il est dans notre esprit encore plus humain qu'il ne l'était auparavant. Il a toujours le tatouage ! Mais vous savez, c'est un sujet de conversation intéressant ! Ce n'est pas comme s'il devait porter un chapeau à chaque fois qu'il sort en public. Il le ferait probablement, juste pour éviter que les gens le dévisagent. (...) Il a l'air un peu plus humain. Et tout cela est le résultat de sa trétonine, et d'être moins extraterrestre je suppose. Et une des étapes de ce processus est qu'il a trouvé un appartement et qu'il vit à Colorado Springs. Bien sûr, des problèmes s'ensuivent. Sinon, il n'y aurait pas d'épisode !" 

- Brad Wright précisa dans une autre interview accordée à GateWorld : "C'est une grande histoire de Teal'c. Ma partie préférée de l'histoire est la suivante : vous avez ici un extraterrestre, avec des capacités qui sont assez incroyables et un code moral assez fort, aussi. Donc il vit en ville. S'il voit quelque chose se produire, il va l'empêcher de se produire ! Et j'adore ça. C'est en fait l'une des raisons pour lesquelles j'aime tant cette histoire. Il est très capable d'arrêter un problème... C'est comme Batman, vivant dans votre quartier ! Ou Spiderman... sans le masque ridicule. Et, en fait, ça lui attire des ennuis." 

- Robert C. Cooper ajouta, toujours dans une interview avec GateWorld : "Teal'c devient de plus en plus humain. La trétonine, les cheveux. Il prend un appartement à Colorado Springs et commence à vivre parmi les gens normaux - et ['Affinity' examine] l'effet que cela produit. Il devient un peu un héros justicier dans son quartier. C'est comme avoir un super-héros... À bien des égards, c'est grâce à O'Neill qu'il a obtenu la permission de ne plus vivre sur la base. Et donc maintenant il doit faire face aux Puissances qui font pression sur lui et lui disent, 'Hey, attendez une minute. Teal'c ne devrait peut-être pas vivre en ville. Donc l'histoire est toujours celle de SG-1, mais maintenant O'Neill est le général. Il est dans une situation différente."

- Dans une interview avec le magazine TV Zone [Spécial #58], Amanda Tapping dit à propos de cet épisode : "Dans Monde cruel, il y a une scène qu'après avoir lu pour la première fois, j'ai téléphoné à Rob Cooper et lui ai dit : "Mon personnage ne dirait jamais ça". En tant qu'actrice jouant le rôle de Sam et en tant que personne qui s'est probablement le plus investie dans son personnage, j'avais de réels problèmes avec cette scène. Rob, en revanche, a trouvé un argument très convaincant en faveur de cette scène, car elle fait progresser la relation entre Sam et Pete de manière significative. On a fini par la faire telle qu'elle était écrite et j'ai dit à Rob : "Les fans vont me détester. Il m'a dit : "Non, ils ne me détesteront pas", et moi : "Oh, si, ils me détesteront". J'espère qu'ils ne le feront pas. Finalement, j'ai compris ce que Rob voulait dire. La scène va certainement susciter plus de conflits pour Sam dans les prochains épisodes."

- Sur son blog personnel, Joseph Mallozzi écrit au sujet de l'épisode "Monde cruel" : "Croyez-le ou non, l'actrice Claudia Black (dont certains d'entre vous se souviennent peut-être des saisons 9 et 10 notamment) avait été envisagée à l'origine pour le rôle de Krista, mais elle était occupée par la mini-série Peacekeeper Wars à l'époque. C'est une bonne chose, car, rétrospectivement, elle n'aurait pas été parfaite pour le rôle (Erica Durance a été parfaite), mais elle était parfaite pour le rôle de Vala l'année suivante. Au moment de l'écriture de cet épisode, nous avons décidé qu'il était stupide de toujours rejeter la faute sur la N.I.D. Pour ceux qui n'en savaient pas plus, on aurait pu penser qu'il s'agissait d'une organisation maléfique qui voulait dominer le monde plutôt que de faire partie des gentils. Nous avons plissé les yeux, détourné le regard, les avons appelés "éléments rebelles de la N.I.D." et, finalement, nous avons trouvé un nom pour un tout nouveau groupe de méchants. Après mûre réflexion et après avoir examiné une foule de possibilités, nous avons choisi un nom qui n'avait été utilisé dans aucune autre série, ce qui a été beaucoup plus difficile qu'il n'y paraît, car Alias en a connu un grand nombre. Quoi qu'il en soit, nous avons décidé d'opter pour la "Confrérie" et l'avons inscrit dans le scénario. C'est seulement pendant la préparation que nous avons découvert qu'Alias l'avait utilisé dans un épisode récent". 

- Plus tard, le scénariste Joseph Mallozzi fournit davantage de révélations sur le Making of de ce double épisode de la saison 8 : "Nous avons toujours voulu faire une histoire de "poisson hors de l'eau", un épisode entièrement consacré à Teal'c et à ses tentatives d'intégration dans la société terrienne. Malheureusement, il s'agissait d'un épisode qui aurait dû être réalisé au cours de la première saison de la série et donc, nous avons supposé que l'occasion était passée.

Mais en novembre dernier, j'ai proposé une histoire dans laquelle un Teal'c amnésique était emprisonné sur un monde étranger, accusé d'un meurtre qu'il ne se souvient pas avoir commis. Pendant que O'Neill s'efforce de maintenir les canaux diplomatiques, Carter et Daniel sont envoyés sur la planète extraterrestre pour tenter de prouver l'innocence de Teal'c. En cours de route, les preuves contre Teal'c s'accumulent. En cours de route, les preuves contre Teal'c s'accumulent et, au moment où Carter et Daniel découvrent que "tout n'est pas ce qu'il semble être", Teal'c retrouve la mémoire - et, plus précisément, le souvenir du meurtre qu'il a en fait commis. Comment ? Pourquoi ? Et quel vilain petit secret les habitants de ce monde extraterrestre cachent-ils ? Eh bien, ce sont des questions pour une autre saison (ou, à défaut d'une autre saison, ma propre histoire de fanfic).

Cependant, le pitch susmentionné a fait réfléchir tout le monde et a donné lieu à la prémisse de base de "Monde cruel" : Teal'c est accusé de meurtre et doit s'enfuir. Nous nous sommes dit qu'il était grand temps que Teal'c ait sa propre place et, après quelques discussions, il a été décidé que cette histoire nous offrirait l'occasion de faire enfin l'épisode du "poisson hors de l'eau" que nous avions toujours voulu faire.

Ajoutez à cela un épisode de série B romantique et mignon impliquant Carter et Pete, et nous étions sur la bonne voie.

  • Dans la première version du script, c'est O'Neill qui rend visite à Teal'c. Mais en raison de l'emploi du temps serré de Rick, nous avons choisi de faire passer Daniel à l'appartement et de lui donner des conseils dignes d'un DJ.
  • Ils étaient la N.I.D., puis "éléments voyous au sein de la N.I.D.", puis "anciens éléments voyous de la N.I.D.". Finalement, ils se sont complètement dissociés de la NID et nous avons dû leur trouver un nouveau nom. Plus facile à dire qu'à faire, bien sûr, car il s'est avéré que tous les noms auxquels nous avons pensé avaient été utilisés dans Alias. Finalement, nous avons trouvé la Confrérie (Trust en vo) - et ce n'est que quelques semaines plus tard que nous avons appris qu'il avait également été utilisé dans Alias. En fin de compte, il fallait choisir entre la Confrérie et notre solution de rechange : Les anciens éléments rebelles de la NID travaillant maintenant pour des intérêts privés désireux de dominer le monde. Ça ne roule pas vraiment sur la langue.
  • Et en parlant de les nommer : A l'origine, cet épisode devait être diffusé après "Aux yeux du monde". C'est pourquoi Daniel (dans la scène du van) connaît déjà leur nouveau nom.
  • L'une des actrices initialement envisagées pour le rôle de Krista était Claudia Black, de Farscape, qui était occupée à tourner la mini-série "Peacekeeper Wars" en Australie à l'époque. En fin de compte, tout s'est parfaitement déroulé. Erica Durance (qui allait bientôt rejoindre le casting de Smallville dans le rôle de Lois Lane) a fait un travail formidable dans le rôle de Krista, tandis que Claudia a fait un travail tout aussi formidable dans la suite de "En détresse".