Retour vers le futur 2/2

(4,44 / 5) 217 notesNoter
Cet épisode est canon.
Retour vers le futur 2/2 (Saison 8 de Stargate SG-1)
Titre original :
Moebius 2/2
Épisode :
#820
Date de diffusion :
25 mars 2005
Audiences US :
3,20 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Peter DeLuise
Scénaristes :
Brad Wright, Robert C. Cooper, Joseph Mallozzi, Paul Mullie
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Brigadier General Jack O'Neill/Colonel Jack O'Neill), Amanda Tapping (Lt. Colonel Samantha Carter/Dr. Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c/Teal'c alternatif), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson/Daniel Jackson)
Acteurs invités
David Hewlett (Dr. Rodney McKay), Don S. Davis (Brigadier General George S. Hammond), Peter Williams (Apophis), Alessandro Juliani (Katep), Jay Acovone (Major Charles Kawalsky), Benjamin Easterday (Commandant Jaffa de Ra), Sina Najafi (Garçon Égyptien), Christopher Pearce (Soldat de première classe Jake Bosworth), Rob Fournier (Soldat Mansfield)
Synopsis
Lorsque la ligne temporelle est modifiée par les actions de SG-1 dans le passé, une version altérée de SG-1 doit utiliser le vaisseau temporel pour remettre les choses en ordre.

Moments clés

- Première mission d'exploration sur Chulak (Réalité parallèle)
- Capture de l'équipe SG-1 par Apophis (Réalité parallèle)
- Rencontre avec Teal'c alternatif (Réalité parallèle)
- Evasion de SG-1 de la forteresse de Chulak (Réalité parallèle)
- Prise de possession par un Goa'uld et décès du docteur Jackson (Réalité parallèle)
- Utilisation du Jumper temporel par l'équipe SG-1 alternative (Réalité parallèle)
- Soulèvement des Anciens Égyptiens contre le Grand maître suprême Ra
- Récupération de l'E2PZ de Gizeh par SG-1

Références culturelles

Les Simpson - « Close enough » [O'Neill]
Les Simpson - « Excellent ! » [O'Neill]

Défauts visuels et incohérences

[06:58] - Lorsque le docteur Jackson alternatif compose l'adresse de Chulak, on peut voir le symbole de la Terre en forme de pyramide sur la porte des étoiles alors qu'il s'agit de la porte bêta, de même que sur le DHD du Jumper temporel.
[20:41] - Bien que le docteur Carter utilise son pistolet contre les Jaffas ennemis depuis l'intérieur du Jumper, on entend aucun coup de feu malgré les tirs de l'arme.

Caméos

[20:37] - Rob Fournier (Armurier) - Dans cet épisode, l'armurier de la série Stargate, Rob Fournier, joue le rôle du soldat Mansfield lors de l'exploration de Chulak par l'équipe SG-1 alternative.
[38:18] - Nathan Flaminio (Gagnant du concours Get-in-the-Gate en 2004) - Ce gagnant d'un concours américain joue le rôle d'un Égyptien lors de la révolte contre le Grand maître Ra.

Notes sur l'épisode

- L'intrigue de leur voyage à Chulak est similaire à celle de "Enfants des dieux" où SG-1 se rend à Chulak, est capturé, est libéré par Teal'c, se bat pour sortir et l'un des membres de l'expédition est infecté par un Goa'uld.
- L'extracteur de point zéro récupéré permet au SGC de contacter l'expédition d'Atlantis et de lui porter assistance via la porte dans "Assiégés 2ème partie".
- Le dialogue dans lequel le Dr Rodney McKay fait référence au Jumper temporel en tant que "Gateship One" ("Vaisseau des étoiles" en vf dans l'épisode 1x01 de SGA) est presque identique au dialogue du même incident dans le premier épisode de Stargate Atlantis ("Une nouvelle ère") où le lieutenant Aiden Ford tente d'appliquer le même nom aux Jumpers, mais le major John Sheppard s'y oppose, ce qui fait qu'ils sont rebaptisés Jumpers.
- Lorsque le colonel Jack O'Neill demande au Dr Daniel Jackson s'il connaît l'adresse pour retourner sur Terre, cela fait référence au fait que dans le film Stargate de 1994, le Dr Daniel Jackson ne connaissait pas l'adresse et a dû l'apprendre. Ici, Jackson l'a apprise grâce à la bande vidéo.
- Selon le commentaire du DVD, la phrase d'O'Neill "Close enough" à la fin de l'épisode est une référence à "Treehouse of Horror V", un épisode des Simpsons dans lequel Homer voyage dans le temps et apporte involontairement de nombreux changements à l'histoire. C'est l'une des nombreuses références aux Simpsons dans Stargate SG-1, toutes centrées sur O'Neill.
- Apophis porte une barbichette et le Major Paul Davis une moustache, deux références à l'univers miroir de Star Trek. Une version d'Apophis issue d'une réalité alternative porte également une barbichette dans "De l'autre côté du miroir".
- Certains éléments de la partition musicale de "Retour vers le futur" n'avaient pas été entendus depuis le premier épisode, "Enfants des dieux", ce qui suggère musicalement que si "Enfants des dieux" constituait un début pour Stargate SG-1, "Retour vers le futur" constituait une sorte de fin. Joel Goldsmith partage le crédit de la partition de "Retour vers le futur" avec David Arnold, qui a composé la musique originale du film Stargate. Le crédit d'Arnold pour la musique épisodique s'ajoute à son crédit habituel pour les thèmes originaux de Stargate.
- Dans les scènes mettant en scène le Jumper, on retrouve également dans cet épisode des allusions aux thèmes de Joel Goldsmith dans Stargate Atlantis.
- Lorsque Teal'c prend Jackson devant Apophis, le décor est tout à fait reconnaissable comme étant le même que celui vu précédemment comme le temple de Râ dans l'épisode précédent ("Retour vers le futur 1ère partie").
- Les scènes extérieures en Egypte ont été tournées aux Richmond Sand Dunes.
- C'est le dernier épisode où Richard Dean Anderson fait partie de la distribution principale.
- Le gagnant du concours "Get in the Gate" de 2004, Nathan Flaminio, apparaît dans cet épisode en tant qu'égyptien. Nathan a également joué un scientifique dans l'épisode de Stargate Atlantis "Assiégés 2ème partie", diffusé le même soir sur Sci Fi Channel.
- Rob Fournier (Mansfield) a précédemment joué le rôle d'un commandant des forces spéciales dans l'épisode "Ascension" de Stargate SG-1.

Secrets de tournage

- Dans un message surle forum de GateWorld, Joseph Mallozzi révéla à propos de cet épisode : "La seconde moitié de la saison huit va être énorme en termes d'histoires que nous racontons et de leur impact sur nos personnages et l'univers de Stargate. En regardant les derniers épisodes - 'La dernière chance' I et II, 'Pour la vie', 'Rien à perdre', 'Retour vers le futur' I et II - n'importe lequel d'entre eux serait une fin parfaitement adaptée à Stargate SG-1." Plus tard dans un autre message, il ajouta : "Quant au final de SG-1 -- pour être honnête, 'La dernière chance' I et II, 'Pour la vie' et 'Retour vers le futur' I et II feraient d'excellents finals de séries. Au moment de l'écriture des scénarios (et, plus tard, de la production des épisodes), nous n'avions aucune idée du retour ou non de SG-1, mais nous étions satisfaits de ce qui serait une excellente fin de série. La dernière moitié de la huitième saison de SG-1 offre d'énormes surprises, de l'aventure et un grand développement des personnages. Les fans de la série vont se régaler."

- Joseph Mallozzi écrit quelque temps plus tard sur son blog personnel : "La fin d'une époque ! Bien que la série ait continué, elle l'a fait de manière radicalement différente. En ce qui concerne les finales, celle-ci est l'une de mes préférées. Étant donné qu'il s'agissait d'une histoire de voyage dans le temps, il y a eu beaucoup de discussions dans la salle des auteurs sur ce qui pouvait et ne pouvait pas fonctionner dans le cadre des contraintes de la série en deux parties, mais, à la fin, nous avons réussi à tout mettre au point et mon partenaire d'écriture, Paul, a évité une dépression nerveuse".