Mission soleil rouge

(3,74 / 5) 101 notesNoter
Cet épisode est canon.
Mission soleil rouge (Saison 5 de Stargate SG-1)
Titre original :
Red Sky
Épisode :
#505
Date de diffusion :
27 juillet 2001
Réalisateur :
Martin Wood
Scénariste :
Ron Wilkerson
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Colonel Jack O'Neill), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson), Amanda Tapping (Major Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Don S. Davis (Major General George S. Hammond)
Acteurs invités
Fred Applegate (Elrad), John Prosky (Frère Malchus), Norman Armour (Dr. Douglas MacLaren), Brian Jensen (Freyr)
Synopsis
En voyageant par la porte des étoiles, SG-1 découvre qu'ils ont involontairement mis en danger toute la population d'une planète et demande l'aide des Asgards pour empêcher cette catastrophe.

Moments clés

- Rencontre avec le peuple de K'Tau
- Première apparition de Freyr
- Introduction involontairement d'un élément instable dans le soleil de K'Tau

Caméos

[27:27] - Martin Wood - Lors du retour du major Carter sur Terre, on peut voir Martin Wood préparer le dernière partie de la fusée dans la salle d'embarquement en compagnie du sergent Siler.

Notes de l'épisode

- Lors du commentaire du DVD, Martin Wood a déclaré qu'il souhaitait voir SG-1 échouer à résoudre le problème et ne pas voir les Asgards intervenir pour montrer que l'équipe n'est pas parfaite.
- Il s'agit du premier des six épisodes de Stargate SG-1 écrits par Ron Wilkerson.
- Brian Jensen (Freyr) jouait précédemment le rôle du prêtre en chef dans l'épisode "Retour sur Chulak" de Stargate SG-1.
- Dion Luther (Archonte en chef) a déjà joué le rôle de Mollem dans l'épisode "2010" de Stargate SG-1.

Secrets de tournage

- Dans le magazine Cult Times n°69, Brad Wright déclara à propos de cet épisode : "L'ironie est que ces gens ne veulent pas de notre aide et se battent même contre nous, et c'est à Daniel de suggérer que leur foi est peut-être plus importante que ce que nous pouvons concevoir. Nous avons passé un moment fantastique sur ce tournage, car tout est fait en costumes d'époque et est spectaculaire." 

- Michael Greenburg, producteur exécutif, précisa dans TV Zone Special #42 [juillet 2001] : "Nous devions créer un environnement avec un ciel qui progressait du bleu au rouge. Vous ne pouvez pas faire cela simplement avec des filtres. Nous avons fini par construire un décor extérieur, un village de type amish, en fait, sur un plateau sonore, afin d'avoir un contrôle total de l'éclairage. Nous avons également tourné des séquences en direct sur place en utilisant des filtres, un écran bleu et des trucages. Ce matériel est ensuite passé par ce que l'on appelle un by-pass blanchi, qui est un effet visuel soigné. Visuellement, "Mission soleil rouge" est une série magnifique à regarder".

"L'une des choses que nous faisons davantage aujourd'hui que par le passé, c'est d'aborder des aspects plus sombres de la narration. Dans la saison 5, il y aura des émissions dont vous ne croirez pas la fin. Je veux dire, "Mission soleil rouge" et "Maîtres et serviteurs" incarnent très bien la philosophie de "Stargate", qui est que nous ne sommes pas parfaits. Nous sommes des humains de l'an 2001 qui font des erreurs et se retrouvent dans des situations qui ne peuvent pas être résolues en claquant des doigts ou en inversant la polarité d'un appareil sur votre vaisseau spatial."

- Dans TV Zone Special #42 [juillet 2001], Robert C. Cooper précisa également : "Nous n'avons certainement pas de directive première. Nos héros vont aller de l'avant et mettre leur nez dans les affaires. Ils font de leur mieux pour aider et/ou résoudre un problème, mais ils n'y parviennent pas toujours. Si l'on savait que les choses allaient toujours s'arranger, on n'attendrait pas la fin de l'histoire, n'est-ce pas ? 

- Sur son blog personnel, Joseph Mallozzi ajouta à propos de cet épisode : "Le premier et meilleur scénario de Ron Wilkerson est un formidable récit de SF ancré par l'une des plus grandes performances de Richard Dean Anderson. C'est une facette plus sombre de Jack O'Neill que nous avons rarement l'occasion de voir : colérique, intense et mortellement sérieux. L'épisode présente également une facette de Carter que nous avons rarement l'occasion d'entrevoir : faillible et aux prises avec des doutes sur elle-même. Il y a beaucoup de couches dans cet épisode et tout se joue à contre-courant de Star Trek lorsque l'équipe tente d'imposer une solution aux habitants de la planète. Tres Directive Anti-Prime, non ?"

Coulisses
Lieux de tournage
Références mythologiques