Sans issue 1/2

(4,01 / 5) 96 notesNoter
Cet épisode est canon.
Sans issue 1/2 (Saison 5 de Stargate SG-1)
Titre original :
Summit
Épisode :
#515
Date de diffusion :
22 mars 2002
Audiences US :
2,60 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Martin Wood
Scénaristes :
Joseph Mallozzi, Paul Mullie
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Colonel Jack O'Neill), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson), Amanda Tapping (Major Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Don S. Davis (Major General George S. Hammond)
Acteurs invités
Carmen Argenziano (Jacob Carter/Selmak), Anna-Louise Plowman (Sarah Gardner/Osiris), Cliff Simon (Ba'al), Courtenay J. Stevens (Lt. Kevin Elliot/Lantash), Jennifer Calvert (Ren'al), Gary Jones (Sergent Walter Harriman), William deVry (Aldwin), Anthony Ulc (Major Mansfield), Vince Crestejo (Yu-huang Shang Ti), Kevin Durand (Zipacna), Kwesi Ameyaw (Olokun), Suleka Mathew (Kali), Paul Anthony (Lo'taur de Ba'al), Simon Hayama (Jarren), Andrew Kavadas (Prima de Zipacna), Natasha Khadr (Bastet), Bonnie Kilroe (Morrigan)
Synopsis
La guerre contre les Goa'ulds prend de l'ampleur et la Tok'ra envoie Daniel à un sommet entre les seigneurs goa'ulds. Au même moment, les Goa'ulds envahissent la planète des Tok'ras.

Moments clés

- Organisation d'un sommet goa'uld sur la station spatiale d'Hassara
- Réapparition de Zipacna, Yu et Osiris
- Première apparition de Ba'al
- Rencontre avec Morrigan, Svarog, Bastet, Kali et Olokun
- Attaque de la base tok'ra de Revanna par Zipacna
- Décès de Re'nal et Aldwin

Références culturelles

Star Wars - "Welcome to the Dark Side." [O'Neill]

Défauts visuels et incohérences

[01:19] - Lorsque Osiris arrive devant Zipacna, on peut voir sa capuche dans son dos, mais sur le plan suivant, elle porte cette dernière sur la tête et la retire ensuite.

Caméos

[08:04] - Martin Wood - Lorsque les membres de SG-1 et SG-17 s'apprêtent à traverser la porte des étoiles, on peut voir Martin Wood avec le sergent Siler dans la salle d'embarquement.

Notes sur l'épisode

- Le nom du monde de la scène Revanna est une référence ironique à l'ancienne Ravenne romaine (le e et le a sont inversés). Dans la vie réelle, c'est la ville d'où Jules César a rassemblé ses troupes avant de franchir le Rubicon et de renverser la République, contrairement à ce qui s'est passé dans cet épisode. Parmi les autres références à Rome, citons Caledonia, le nom latin de l'Écosse.
- Selon le commentaire audio du DVD de "Effet Domino", Martouf devait initialement apparaître dans cet épisode, après avoir survécu à "Diviser pour conquérir". Cependant, J. R. Bourne n'était pas disponible pour le tournage, ce qui a nécessité le développement d'un nouvel hôte pour Lantash.
- Cet épisode marque la première apparition de Ba'al, le Grand maître qui finit par remplacer Anubis comme ennemi principal de la série. 
- Au début de la scène qui suit celle où Ren'al demande au Dr Daniel Jackson de partir en mission, on peut voir une photo de Sha're sur le bureau de Jackson.
- Andrew Kavadas (Prima de Zipacna) a précédemment joué Olaf dans l'épisode "L'oeil de Pierre" de Stargate SG-1.

Secrets de tournage

- Dans le magazine Cult Times n°69, Brad Wright dit à propos de cet épisode : "Il y a un Goa'uld plus grand et plus méchant qui bat le vous-savez-quoi de tous les autres Grands maîtres. Je ne veux pas lui donner de nom, alors on l'appelle ['Voldemort'] pour le moment. Le sacrifice de l'un des personnages préférés de la série est le seul moyen de sortir d'une situation vraiment désastreuse". 

- Dans un chat avec the Sam/Jack Horsewomen, Joseph Mallozzi ajouta : "Je viens de terminer le premier jet de la série en deux parties, 'Sans Issue'. Beaucoup de nouveaux Grands maîtres sympas. ... Comme il s'agit d'une première version, je ne sais pas combien d'entre eux seront retenus, mais j'ai essayé de puiser dans une variété de cultures différentes pour introduire huit nouveaux Grands maîtres basés sur des mythes (trois sont des femmes)." Joseph Mallozzi déclara également dans ce chat que l'épisode était initialement écrit pour inclure le Goa'uld Nirrti.

Peter DeLuise dit dans une interview accordée au magazine TV Highlights : "[Apophis] est devenu si puissant que les autres Grands maîtres ont peur d'un changement dans l'équilibre des forces, et ils décident donc de se regrouper pour résoudre le problème. ... Dans 'Le Cinquième Homme', un nouveau Grand maître apparaît et nos héros doivent apprendre qu'il existe des types plutôt cool qu'ils n'ont pas encore rencontrés. Il y a encore pas mal de dieux égyptiens que nous n'avons pas encore utilisés. Par exemple, on pourrait rencontrer Bastet ou Anubis. [Anubis a été tué dans le film], mais c'était juste le premier Prima de Ra. Il semblait tellement aimer le nom et le masque de chacal qu'il a adopté le nom, mais il n'était pas le dieu lui-même. Nous allons probablement ignorer cela. Avec Bastet, nous aurions une deuxième déesse attirante, après Osiris."

- La costumière Christina McQuarrie déclara dans Playback Magazine : "Un épisode présente une réunion de huit Grands maîtres, ou souverains maléfiques. Chaque seigneur est "en quelque sorte humain, [avec] une sorte de base historique. Par exemple, il y a un Shiva d'Inde orientale et une déesse celte appelée Morrigan. Dans le mythe, lorsqu'elle apparaît sous la forme d'un corbeau, la mort est proche. Donc nous avons pris une tournure S&M avec ça. Son costume est tout en noir, cuir, plumes et clous. Un autre Grand maître est 'basé sur un dieu chat égyptien'. Donc le costume serait en fourrure ? Pas de fourrure ! Du tissu iridescent, peut-être une cotte de mailles métallique pour la coiffe et des bijoux ornés de type égyptien." 

- Dans un message sur le forum de GateWorld, Joseph Mallozzi ajouta à propos de cet épisode : "Dans 'Traquenard', Tanith désigne le Goa'uld le plus grand et le plus méchant par le mot 'il', ce qui exclut peut-être les Goa'ulds féminins comme Osiris, Bastet, Morrigan et la défunte Hathor. Cependant, il faut garder à l'esprit que les Goa'ulds, dans leur état symbiotique, sont asexués et adoptent le sexe du corps hôte. De plus, Osiris était à l'origine un homme. Le symbiote a été extrait et placé dans un bocal de stase où il est resté pendant des milliers d'années jusqu'à ce que Sarah Gardner ouvre le bocal dans la saison 4 ["La malédiction"], ce qui a conduit le symbiote à se réfugier dans le premier corps disponible - le sien. "Lui", "Elle", "Homme", "Femme"... techniquement, les Goa'ulds sont les deux et aucun des deux. J'avais en fait toute latitude pour choisir les Grands maîtres que je jugeais appropriés. Il y en avait deux autres, mais ils ont été coupés au stade de l'ébauche." 

- Dans un autre chat en ligne sur SG1 Fans, Joseph Mallozzi répondit à la question suivante : Après les cinq dernières années, personne d'autre que Daniel et Teal'c ne peut parler le Goa'uld ? "Oui, en fait il y a des individus dans d'autres équipes qui parlent aussi le Goa'uld." Daniel était-il le seul disponible pour cette mission ? "Non, Daniel n'était pas le seul disponible, cependant il a probablement la meilleure maîtrise de la langue goa'uld et une connaissance assez approfondie des Goa'ulds."

- Dans une interview accordée à Sequential Tart, Joseph Mallozzi ajouta : "Il est très rare que nous abandonnions une idée à laquelle nous nous sommes déjà engagés. Dans de rares cas, des modifications doivent être apportées pour des raisons de production (c'est-à-dire le budget, la disponibilité des acteurs ou des lieux). ... [Par exemple, regardez le "Sans Issue" de la cinquième saison de SG-1, qui était censé présenter une histoire impliquant le Tok'ra Martouf. Alors que je terminais la première version, j'ai été informé que l'acteur JR Bourne ne serait pas disponible pour l'épisode et j'ai donc dû réécrire le scénario. Exit Martouf, place à son symbiote Lantash, moins agréable à photographier." 

- Sur son blog personnel, Joseph Mallozzi écrivit : "Le service des costumes s'est bien amusé avec cet épisode ! Cet épisode était une sorte d'essai, une audition pour les futurs Grands maîtres. Je me suis inspiré d'une variété de cultures différentes, créant une galerie de voleurs colorés. L'espoir était que si l'un d'entre eux apparaissait, nous pourrions l'utiliser dans les épisodes suivants. C'est ce qui s'est passé : le très maléfique Baal, joué par Cliff Simon.

"Je me souviens avoir travaillé à la réécriture de ma première version lorsque nous avons appris que l'acteur JR Bourne ne pourrait pas reprendre le rôle de Martouf pour des raisons de calendrier. En conséquence, ma réécriture a été un peu plus approfondie. Au lieu de rencontrer le Martouf que nous connaissions, nous avons rencontré son symbiote, Lantash, qui avait pris un nouvel hôte. Ça a marché, mais hélas, c'était loin d'être aussi puissant que ça aurait pu l'être. J'ai publiquement caressé l'idée de ne pas utiliser de corps hôte et de faire simplement en sorte que Carter fasse des adieux pleins de larmes et de baisers au petit serpent en caoutchouc, mais c'était plus une tentative d'irriter mes collègues scénaristes-producteurs qu'une proposition sérieuse".