Le Premier commandement

(3,25 / 5) 172 notesNoter
Cet épisode est canon.
Le Premier commandement (Saison 1 de Stargate SG-1)
Titre original :
The First Commandment
Épisode :
#105
Date de diffusion :
22 août 1997
Audiences FR :
4,00 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Dennis Berry
Scénariste :
Robert C. Cooper
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Colonel Jack O'Neill), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson), Amanda Tapping (Capitaine Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c)
Acteurs invités
William Russ (Capitaine Jonas Hanson), Roger R. Cross (Lieutenant Conner), Zahf Hajee (Jamala), Adrian Hughes (Lieutenant Baker), D. Neil Mark (Frakes), Darcy Laurie (Homme dans la caverne)
Synopsis
Envoyés à la rescousse de SG-9, les membres de SG-1 découvrent que la population locale travaille comme des esclaves pour leur dieu, le capitaine Hansen de SG-9.

Moments clés

- Première apparition du capitaine Connor
- Rencontre avec le peuple de Jamala
- Découverte du champ de force anti-UV Goa'uld

Références culturelles

Le magicien d'Oz - "We're off to see the Wizard..." [O'Neill]
Le magicien d'Oz - "To Oz..." [O'Neill]
Le magicien d'Oz - "So, any indigenous lions, tigers or bears I should lie awake worrying about?" [Carter]

Défauts visuels et incohérences

[04:30] - On peut voir l'ombre d'une perche de son passée sur le corps de Teal'c.
[30:47] - La main de Teal'c se déplace entre le dessous et le côté du bloc-note selon les champs et contre-champs.
[38:08] - Lorsque Jonas frappe Carter au visage, celle-ci tombe en arrière, alors que le coup passe complètement à côté du capitaine.

Notes sur l'épisode

- Le titre fait référence aux dix commandements, dont le premier est "Tu n'auras pas d'autres dieux devant moi".
- Cet épisode est à l'origine de nombreux thèmes forts de toute la série SG-1 : ce que c'est que d'être un dieu, de mériter l'adoration et la vénération, et ce que c'est que d'être un faux dieu.
- Après que le capitaine Samantha Carter ait prononcé la phrase "Teal'c semble penser que les Goa'ulds ne reviendront pas", on entend le thème du film Independence Day, un autre film composé par David Arnold.
- Cet épisode marque la première apparition de SG-9.
- L'intrigue de cet épisode est similaire à celle du classique Apocalypse Now de 1979, réalisé par Francis Ford Coppola (lui-même inspiré du roman de Joseph Conrad, Au coeur des ténèbres, paru en 1899). Dans ce film, un colonel décoré de l'armée américaine fait une dépression pendant la guerre du Viêt Nam et s'improvise commandant/chef de secte/démiurge dans les jungles du Cambodge voisin.
- O'Neill demande s'il est écrit "colonel" sur son uniforme, mais celui-ci ne porte pas cette mention. La question d'O'Neill est reprise plus tard par le personnage de Nick Marlowe dans l'émission de télévision Wormhole X-Treme ! de l'univers, dans l'épisode du même nom de Stargate. L'uniforme de Marlowe ne comporte pas non plus d'indicateurs de grade imprimés. Il y sera également fait référence dans l'épisode "L'apprenti sorcier", lorsque Jonathan O'Neill s'adressera à un pilote de chasse en mentionnant "...il n'y a pas vraiment d'inscription "Colonel" sur mon uniforme, mais ça devrait !".
- C'est le premier des soixante et onze épisodes de Stargate SG-1, Stargate Atlantis et Stargate Universe écrits par Robert C. Cooper. Il deviendra plus tard producteur exécutif et co-créateur des séries dérivées Stargate : Atlantis et Stargate Universe, tout en réalisant de nombreux épisodes de ces trois séries.
- Il s'agit du deuxième des deux épisodes de Stargate SG-1 réalisés par Dennis Berry.
- Roger R. Cross (Lt. Laurence Conner) est surtout connu pour avoir joué Curtis Manning dans 24, Travis Verta dans Continuum et Six/Griffin Jones dans Dark Matter.