Les Nox

(3,81 / 5) 204 notesNoter
Cet épisode est canon.
Les Nox (Saison 1 de Stargate SG-1)
Titre original :
The Nox
Épisode :
#107
Date de diffusion :
12 septembre 1997
Audiences US :
4,70 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Charles Correll
Scénariste :
Hart Hanson
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Colonel Jack O'Neill), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson), Amanda Tapping (Capitaine Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Don S. Davis (Major General George S. Hammond)
Acteurs invités
Armin Shimerman (Anteaus), Peter Williams (Apophis), Ray Xifo (Ohper), Gary Jones (MSgt. Walter Harriman), Frida Betrani (Lya), Terry David Mulligan (Secrétaire de la défense David Swift), Addison Ridge (Nafrayu), Michasa Armstrong (Shak'l), Zoran Vukelic (Jaffa)
Synopsis
Pressé par le gouvernement d'acquérir de nouvelles technologies, SG-1 tente de capturer une créature possédant un pouvoir d'occultation. L'opération tourne au drame lorsque Apophis arrive.

Moments clés

- Impatience du Pentagone devant la non-rentabilité du programme
- Deuxième affrontement musclé entre SG-1 et Apophis
- Décès temporaire de O'Neill, Carter et Jackson et réanimation par les Nox
- Rencontre avec les Nox, l'une des races de l'Alliance des Quatre
- Rencontre avec Shak'l

Références culturelles

Marco Polo - « Oh, you are Dr. Jackson. But even Marco Polo when he came back from the Far East brought back more than just a few... exotic spices. » [Secrétaire d'État Américain]
Programme Apollo - « They said the something about the Apollo program. They brought back moon rocks. » [Secrétaire d'État Américain]

Défauts visuels et incohérences

[25 :22] - Lorsque Ohper demande à Daniel la façon dont les Terriens décomptent le temps, ses mains changent de position suivant les plans de caméra.
[29:10] - Bien que Shak'l poignarde Teal'c en plein abdomen, il n'y a qu'aucune trace de sang sur le couteau.
[37:05] - On peut voir que la bûche utilisée par Teal'c comme arme est en plastique.
[39:40] - Une perche de son est visible de le reflet de la visière du capitaine Carter. De plus, Daniel porte un patch de SG-1 avec un « 1 » écrit en noir, alors qu'il portait un patch gris au début de l'épisode.

Notes sur l'épisode

- À cette époque, le SGC avait déjà entrepris des missions sur 19 mondes, dont Abydos et Chulak, entre autres.
- Le titre de l'épisode fait référence à la race découverte dans l'épisode. Nox est également la déesse romaine de la nuit. C'est aussi le mot latin pour "Nuit".
- Les premières inquiétudes du Secrétaire à la Défense David Swift sont à l'origine d'une longue série de mécontentements à l'égard du SGC, qui aboutit finalement à ce que des éléments dévoyés du NID lancent leurs propres opérations pour obtenir des technologies extraterrestres.
- C'est le premier épisode à présenter une des races de l'Alliance des quatre grandes races.
- Cet épisode marque la première fois que Teal'c est appelé "Shol'va", ce qui signifie "Traître". Teal'c utilise également la phrase "Je meurs libre", qui s'avère être la devise officieuse des rebelles jaffas. La formulation utilisée pour cette phrase a été modifiée dans des épisodes ultérieurs lorsqu'elle a été prononcée "Shel kek nem ron", ce qui diffère de la formulation utilisée dans cet épisode "Tal shaka mel - Je meurs libre".
- Cet épisode marque la première apparition du SG-5.
- Les scènes se déroulant sur la planète P3X-774 ont été tournées au Mid-Valley Viewpoint de la Lower Seymour Conservation Reserve.
- Cet épisode a beaucoup d'éléments en commun avec l'épisode de la série originale de Star Trek, "Errand of Mercy", où les héros tentent de se battre pour protéger une race de gens rigoureusement pacifistes et apparemment primitifs de l'oppression violente, pour découvrir que les "primitifs" sont en fait beaucoup plus puissants qu'ils ne le pensaient au départ.
- Un extrait de cet épisode a été présenté dans le film Fanboys.
- Il s'agit du seul épisode de Stargate SG-1 écrit par Hart Hanson, qui créera plus tard la série télévisée à succès Bones.
- C'est le premier des deux épisodes de Stargate SG-1 réalisés par Charles Correll.
- Armin Shimerman (Anteaus) est surtout connu pour avoir joué Quark dans Star Trek : Deep Space Nine.