La colère des Dieux

(3,53 / 5) 113 notesNoter
Cet épisode est canon.
La colère des Dieux (Saison 2 de Stargate SG-1)
Titre original :
Serpent's Song
Épisode :
#218
Date de diffusion :
12 février 1999
Réalisateur :
Peter DeLuise
Scénariste :
Katharyn Powers
Acteurs principaux
Richard Dean Anderson (Colonel Jack O'Neill), Michael Shanks (Dr. Daniel Jackson), Amanda Tapping (Capitaine Samantha Carter), Christopher Judge (Teal'c), Don S. Davis (Major General George S. Hammond)
Acteurs invités
Peter Williams (Apophis), Teryl Rothery (Dr. Janet Fraiser), JR Bourne (Martouf/Lantash), Tobias Mehler (Lt. Graham Simmons), Peter Lacroix (Ashrak), Dan Shea (Sergent Siler)
Synopsis
Retrouvé blessé et mourant, Apophis est ramené au SGC par SG-1. Mais très vite, un autre Goa'uld intervient et réclame qu'on lui livre Apophis.

Moments clés

- Sauvetage d'Apophis par SG-1 sur une planète désertique
- Réapparition de Martouf
- Première apparition de Sokar
- Attaque de Sokar contre la Terre
- Décès (temporaire) d'Apophis

Références culturelles

Saturday Night Live - « Well, isn't that special » [O'Neill]

Défauts visuels et incohérences

[23:19] - Lorsque Carter et Martouf rendent visite à Apophis, on peut voir le docteur Fraiser enlevée son gant gauche, mais sur le plan suivant, elle enlève son gant gauche à nouveau.
[36:30] - Sur le moniteur des signes vitaux d'Apophis, on peut lire en haut à gauche: "Patient : Apophis", et en bas à droite : "Patient: Carter Jacob".

Notes sur l'épisode

- Les scènes extérieures de la planète PB5-926 ont été tournées aux Richmond Sand Dunes.
- Il s'agit du premier des soixante-dix-huit épisodes de Stargate SG-1, Stargate : Atlantis et Stargate Universe réalisés par Peter DeLuise. Il est surtout connu pour avoir joué le rôle de Doug Penhall dans 21 Jump Street.
- Cet épisode présente un effet visuel inhabituel : La caméra et l'image numérique font un panoramique arrière à travers la porte des étoiles, présentant la perspective visuelle du colonel Jack O'Neill alors qu'il traverse la porte à reculons.
- Quand le Dr Daniel Jackson décrit Sokar comme le "Satan" originel, Jack répond : "N'est-ce pas spécial ?" - Ces deux phrases sont celles du personnage de Dana Carvey, "Church Lady", dans Saturday Night Live.
- Malgré sa mort ici, Apophis revient dans "Les flammes de l'enfer 1ère partie" après avoir été ressuscité avec un sarcophage comme Martouf l'avait prédit. Après que SG-1 et les Tok'ra aient tué Sokar lors de la bataille de Netu, il a repris le pouvoir en prenant le contrôle des forces de Sokar et est devenu l'un des plus puissants Seigneurs du Système jusqu'à sa mort définitive dans "Ennemis jurés".
- La scène montrant les deux planeurs de la mort survolant une dune de sable est une réutilisation du film original de Stargate.

Secrets de tournage

- Dans une interview avec Steve Eramo de SciFiAndTvTalkPeter DeLuise révéla à propos de la réalisation de cet épisode : "J'avais quatorze pages de scènes dans lesquelles Apophis se meurt lentement dans les unités de soins intensifs de l'infirmerie. Ce nombre de pages est déjà impressionnant, mais vu le sujet traité, ça aurait pu être ennuyeux. Je parle de Snoresville ! Vous vous souvenez de ma métaphore sur le pouce qui plane sur la télécommande de la télévision ? Je me suis dit : "Mon Dieu, les fans vont changer de chaîne en masse. Qu'est-ce que je vais faire ?"

"J'ai décidé de stimuler visuellement le public. Tout d'abord, j'ai mis Apophis dans une camisole parce que c'était un ennemi intimidant, à la Hannibal Lecter dans Le Silence des agneaux. Ensuite, comme il était censé s'être cassé les deux fémurs, nous lui avons mis des attelles très résistantes, ce qui était également très cool. Le personnage a également commencé à vieillir à un rythme accéléré et ses yeux brillaient, ce qui a donné aux spectateurs beaucoup plus de choses à regarder. "Le pauvre Peter Williams était complètement aveugle pendant les scènes dans lesquelles Apophis a vieilli en un homme super vieux. Nous lui avons mis des lentilles de contact blanches embuées dans les yeux et tout ce qu'il pouvait voir, c'était des ombres. Je m'approchais de lui pour lui parler et, bien sûr, je n'étais qu'une voix dans l'obscurité, alors je touchais son bras comme s'il était vraiment aveugle et j'essayais de le mettre à l'aise. Je me souviens avoir pensé : "C'est beaucoup demander à un acteur. Il a passé trois heures à se maquiller, nous l'avons rendu aveugle et maintenant nous lui demandons de jouer la comédie. Mais Peter était un vrai battant, et il a vraiment donné tout ce qu'il avait, et même plus, dans sa performance."

"Teal'c transporte le corps d'Apophis, qui est tout enveloppé, à travers la porte des étoiles et le place dans une flaque d'eau. Le 'corps' était, en fait, un mannequin, mais il était rigide au point d'avoir l'air faux. Nous ne pouvions pas accepter cela, alors nous l'avons déballé et nous avons cassé ses bras et ses jambes pour qu'il se plie davantage comme un être humain. Puis nous l'avons remballé, Chris l'a pris et nous avons refait la scène. Vous imaginez ? Notre macchabée était trop macchabée. La plupart des scènes de cet épisode ont été tournées sur les plateaux fixes de la série, mais nous avons eu une journée de tournage sur ce que nous appelons les sablières de Richmond, où nous filmons beaucoup d'action "d'un autre monde". Nous avons déclenché pas mal d'explosions ce jour-là et nous avons également dû emmener la porte des étoiles avec nous, ce qui représente un gros effort financier. Il y avait un accident de planeur de la mort dans l'histoire et nous avions une vraie maquette de planeur avec du feu et de la fumée, ce qui était plutôt chouette. Traditionnellement, dans cette émission, vous passez deux ou trois jours sur le terrain. Parfois, vous ne travaillerez pas du tout dans des décors sur pied et vous ferez tout l'épisode ailleurs".