Tempus fugit

(3,83 / 5) 93 notesNoter
Cet épisode est canon.
Tempus fugit (Saison 2 de Stargate Atlantis)

Résumé complet

Rodney en mission d'exploration planétaire détecte un pic énergétique en survolant l'astre inconnu. Intrigué, il persuade Sheppard, Teyla et Ronon d'atterrir afin de découvrir d'où provient cette troublante émission.

Après une longue marche pour franchir la cordillère qui les séparait du lieu mystérieux, l'équipe trouve derrière des feuillages une porte munie d'une barrière énergétique. Sheppard, prêt à foncer « tête baissée », est rapidement dissuadé par Rodney. Sheppard ramasse un caillou et la lance à travers la porte. Celui ci disparaît derrière ce champ d'occultation.

Rodney cherche un stratagème pour pouvoir mieux appréhender ce que cache cette barrière. Quand soudain, il a l'idée de fixer un caméscope à une branche. Toute l'équipe s'attele à la tache. L'idée est de filmer quelques minutes de l'autre côté du portail.

Pendant ce temps, Teyla s'attarde sur les glyphes à proximité de la porte, et arrive à traduire « Bienvenue » et « Ascension » des symboles gravés dans la pierre. Ronon ne comprend pas la signification du mot « Ascension », Rodney lui explique que c'est un niveau d'existence supérieure. Apres avoir laisser la camera faire son oeuvre, McKay veut visionner ce qui vient d'être filmé. Apparemment, tout semble normal de l'autre coté. Rassuré, Sheppard décide donc de s'y rendre. Rodney lui donne quelques recommandations avant de franchir ce halo d'énergie.

Le colonel passe progressivement l'opercule, mais une force l'empêche soudain de revenir en arrière, Teyla et Ronon essaient de le retenir, en vain. Sheppard disparaît de l'autre coté. Il est violemment projeté à terre dans une grotte très sombre. Remis de sa chute, il se redresse tant bien que mal et essaie de rentrer en contact via la radio avec le reste de l'équipe, mais ses appels ne sont pas reçus.

Au même moment, McKay visionne la bande pour trouver des éléments successibles d'aider le colonel, c'est alors qu'il découvre que la cassette a en réalité filmé plus de 2 heures de l'autre coté du portail. Rodney fait un test avec un végétal et te tend derrière cette porte pendant quelques instants. Ces craintes sont vite avérées car après quelques secondes, cette branche en ressort sénescente.

Sheppard, excédé par la lenteur des secours, essaie de refranchir cette porte mais n'y parvient pas, il décide alors de chercher une autre issue, car le manque de vivres commence à se faire sentir.

Rodney explique à Teyla et Ronon qu'un champ de dilatation temporelle les sépare de Sheppard, d'où l'importance de réagir promptement car des heures peuvent se traduire en jours, et des jours en années. Rodney, très directif, ordonne à Ronon de ne pas rejoindre Sheppard et à Teyla de le suivre jusqu'au Jumper pour pouvoir réapprovisionner Sheppard. Rodney retourne alors sur Atlantis pour chercher de l'aide tandis que Teyla envoie toutes leurs rations de survie au colonel.

Sur Atlantis, Rodney élabore un plan de sauvetage et informe Beckett et Weir de la situation. Conscient de sa part de responsabilité, McKay s'énerve et en vient même à comparer Ronon et Teyla à Conan et Xena. Sheppard, à bout de patience trouve une issue de l'autre côté de la cordillère.

Teyla, de retour devant la porte, décide de filmer de nouveau de l'autre côté, et ne voit pas le colonel qui vient de quitter les lieux à l'instant. John s'aventurant dans la forêt, entend des bruits inquiétants.

Sur Atlantis, le ton monte entre Weir et McKay, conscients de la gravité de la situation à laquelle John doit faire face s'empresse de trouver une solution. McKay se sent en partie responsable.

Sheppard marche désormais dans une prairie, un homme apeuré se rue sur lui et lui demande de l'aide. Cet homme est terrorisé. Surprit, John comprend très vite la situation. Une « bête » est à sa poursuite. Sheppard ouvre le feu sur ce monstre quasi invisible qui ne semble pas en pâtir. Cette entité roue le colonel de coups, Sheppard à bout de force s'agrippe de plus belle à cette « chose » pour que l'autre homme puisse se sauver. Cette masse projette Sheppard au sol avant de s'évanouir dans les airs.

A bord du Jumper, Weir, McKay, Beckett accompagnés d'un pilote survolent la planète où se trouve le colonel.

Pendant ce temps, John est étendu sur un lit, inconscient, une petite fille se tient à son chevet et soigne ses blessures. En ouvrant les yeux, il voit une jeune femme nommée Teer, qui l'informe qu'Avrid, son frère l'a ramené jusqu'au village et qu'Hedda, la petite fille qui a la faculté de guérir les autres s'est occupé de lui. Sheppard s'étonne de s'en être sorti vivant car il ne se souvient pas d'avoir gagné le combat. Avrid s'avance et dit à Sheppard que la « bête » s'est volatilisée dans les airs après sa perte de connaissance.

Quelques jours plus tard, John, de nouveau sur pied, vêtu comme les autochtones semble faire partie intégrante de la communauté. Avrid l'informe que l'on ne peut pas repartir une fois la porte franchie, car cet endroit est un sanctuaire, un lieu de recueil et de méditation propice au détachement nécessaire pour l'ascension d'où la nécessité de se couper du monde extérieur et de ses turpitudes. Le colonel est atterré par la nouvelle et ne peut se résigner.

Une sonde est lancée du Jumper qui vient d'arriver au dessus de la singularité temporelle. Mais celle ci est détruite par l'attraction de l'horizon des événements.

Sheppard se baladant avec Teer, à l'orée d'une forêt lui explique la nécessité impérieuse de quitter ce lieu et de revenir vers les siens, car il a des responsabilités et que des personnes comptent sur lui. Teer, quand à elle, lui explique qu'elle est née sur cette planète, que son peuple a toujours vénéré les anciens et que leur seul désir est de faire l'ascension, et que la seule façon d'y parvenir est de méditer dans le sanctuaire pour s'y préparer.

John parle alors de la « Bête », mais Teer loin d'être insensible au charme de Sheppard lui confit qu'ils sont en sécurité dans le cloître.

Apres avoir pu obtenir quelques analyses avant l'explosion de la sonde, McKay toujours à bord du Jumper, rassure l'équipe à ses côtés en se fondant sur les quelques résultats positifs qu'il vient de déceler, il poursuit ses recherches.

Le temps passant, John se plie aux us et coutumes des villageois, jusqu'à méditer avec eux. Un matin, Teer apporte le petit déjeuner à John, lui témoignant ainsi sa reconnaissance pour avoir sauvé la vie de son frère, Avrid. Soudain, la « bête » surgit dans le sein même du cloître. Les habitants se barricadent dans les maisons, seul le colonel fait face pour combattre. Teer, ne voulant pas le laisser seul se tient à ses cotés pour le soutenir.

De l'autre coté du portail, Teyla et Ronon, qui visionnent une nouvelle fois la bande, se rendent compte que le colonel leur a indiqué une direction, probablement celle qu'il a suivi. Ronon et Teyla sont ensuite contactés par Rodney et enjoint de retourner au Jumper.

Sheppard, alité et inconscient souffre une nouvelle fois des blessures infligées par « la bête », la jeune Hedda utilise son pouvoir curatif pour le soulager. Avrid, au chevet de John est admiratif de sa bravoure. Le colonel note que les villageois ne sont pas venus à son aide pour combattre. Avrid se justifie en expliquant que le but ultime est d'accéder à l'ascension et qu'ils n'y parviendront pas s'ils se battent ou s'ils usent de la force. John ne cautionne absolument pas cette passivité.

Teyla informe le reste de l'équipe qui vient de les rejoindre à l'entrée de la grotte que le temps passe 250 fois plus vite pour Sheppard et que par conséquent des mois entiers ont déjà du s'écoulé pour John.

Teer attend Sheppard qui revient tout juste de la grotte d'où il ramène les provisions que ses amis lui avaient envoyé. La jeune femme lui fait remarquer qu'elle s'inquiétait pour lui et lui fait part de son don de clairvoyance. Teer lui confie qu'elle l'attendait depuis sa plus tendre enfance, qu'elle savait qu'il se tiendrait prêt d'elle un beau jour, lui révélant qu'il est « l'élu » (la personne qui mènera le peuple à l'ascension, très prochainement). Teer ne cachant plus ses sentiments envers John lui annonce qu'elle aimerait qu'il s'élève ensemble, ils échangent ensuite un baiser langoureux.

Weir traduit l'inscription sur le mur de l'entrée au reste de l'équipe : cet endroit semble être un point de non retour, un refuge qui mène a l'ascension. Elisabeth, Rodney, Teyla, Ronon et même Beckett franchissent ce halo lumineux pour porter secours à leur ami.

John, attablé avec les villageois, discute. Au détour des conversations, il expose son point de vue à propos de leur façon de vivre, il leur dit qu'il serait temps de se battre et d'affronter cette « chose » qui terrorise tous les habitants. Soudain, Teer a une vision et annonce à Sheppard que 5 de ses amis viennent à sa rencontre. Très heureux de cette nouvelle, Sheppard s'apprête à les rejoindre mais la jeune femme lui annonce que la « bête » est proche d'eux.

Les 5 membres d'Atlantis avancent à travers champs, quand des bruits provenant d'un animal sauvage se font entendre. Une masse informe et translucide apparaît et met Ronon à terre d'un simple geste. Teyla et les autres ouvrent alors le feu. Ronon se relève et plus déterminé que jamais, décide de combattre à l'épée. La « bête » ne semble pas affectée par les diverses attaques.

A peine arrivé sur les lieux, le colonel se mêle au combat et se précipite sur cette « entité » qui disparaît aussitôt. Weir et McKay expliquent à Sheppard que quelques heures à peine se sont écoulées en ce qui les concerne depuis sa disparition. John met un certain temps à réaliser. Teyla ressent la présence du monstre qui continue à les guetter. Celui ci réapparaît.

Toute l'équipe s'apprête à l'affrontement quand les villageois, ayant suivi Sheppard, les encerclent et décident d'affronter cette créature tous ensemble, bravant ainsi la peur commune.

Teer avoue que la « bête » n'est rien d'autre que la matérialisation de leur peur et qu'il est temps pour eux d'y faire face. Tous s'avancent au devant de cette forme qui s'évanouit dans les airs en poussant des cris atroces.

Le fait d'avoir osé affronter leurs craintes intrinsèques a entraîné l'aliénation de la créature, fruit de leur inconscient inhibé. Entiers et forts de leur nouveau statut ils ont atteint l'ascension. John fut le catalyseur de cette salvatrice et saine réaction.

Teer, qui s'élève progressivement tend la main à John et l'invite à la rejoindre. Mais Sheppard n'est pas prêt et refuse. Teer lui dit alors qu'elle l'attendra, elle ajoute, en s'adressant à McKay qu'il n'est pas nécessaire de détruire le sanctuaire et qu'il faut respecter cet endroit de culte. Après une hésitation et le regard appuyé de Weir, il finit par donner sa parole.

A présent, seuls restent les membres d'Atlantis, les autres s'étant tous élevés. Teer disparut à son tour en lançant un dernier regard à Sheppard. Les sauveteurs s'excusent de l'attente, mais celui ci n'a qu'une idée en tête : rentrer rapidement sur Atlantis. Il ouvre donc la marche de retour.

John s'interroge sur le manque et la tristesse qu'à du engendrer son absence, Ronon souligne alors que quelques heures n'ont pas suffi à les émouvoir.