Sous le feu de l'ennemi

(4,37 / 5) 280 notesNoter
Cet épisode est canon.
Sous le feu de l'ennemi (Saison 2 de Stargate Atlantis)
Titre original :
The Siege, part 3
Épisode :
#201
Date de diffusion :
15 juillet 2005
Audiences US :
2,90 millions de téléspectateurs
Audiences FR :
2,80 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Martin Wood
Scénariste :
Martin Gero
Acteurs principaux
Joe Flanigan (Major John Sheppard), Torri Higginson (Dr. Elizabeth Weir), Rachel Luttrell (Teyla Emmagan), Rainbow Sun Francks (Lt. Aiden Ford), David Hewlett (Dr. Rodney McKay)
Acteurs invités
Paul McGillion (Dr. Carson Beckett), Ellie Harvie (Dr. Lindsey Novak), Clayton Landey (Colonel Dillon Everett), David Nykl (Dr. Radek Zelenka), Mitch Pileggi (Colonel Steven Caldwell), Kirby Morrow (Capitaine Dave Kleinman), Heather Doerksen (Major Pat Meyers), Chuck Campbell (Chuck), Trevor Devall (Voix d'Hermiod), James Lafazanos (Wraith), Ron Blecker (Militaire terrien), Jeff Robinson (Wraith)
Synopsis
Alors que l'arrivée du Dédale permet de venir à bout du dernier vaisseau wraith, une seconde vague fait route vers Atlantis. Le désespoir semble gagner les membres de l'Expédition.

Moments clés

- Arrivée du nouveau croiseur terrien (BC-304), le Dédale
- Rencontre de l'Asgard, Hermiod
- Atlantis reçoit un E2PZ
- Activation in extremis du bouclier d'Atlantis
- Destruction de la flotte wraith en orbite d'Atlantis
- Détection d'une deuxième vague de vaisseaux ruche en approche
- Attaque préventive du Dédale contre la flotte ennemie
- Arrivée et bombardement de la seconde vague sur Atlantis
- Occultation d'Atlantis
- Fuite du lieutenant Ford d'Atlantis par la porte des étoiles

Défauts visuels et incohérences

[7:45] - On peut voir des projecteurs reflétés sur la carte stellaire du Dédale.
[33:55] - On peut voir une marque jaune au sol pour indiquer la position que doit prendre Torri Higginson.
[39:17] - Ford parvient à piloter un Jumper alors qu'il n'a pas le gène des Anciens. De plus, celui-ci est assis à la place de droite alors que celle du pilote est normalement à gauche.

Notes sur l'épisode

- Dans cet épisode, la langue asgard parlée par Hermiod est produite par une simple inversion de la piste audio. ainsi, lorsqu'elle est jouée à l'envers, Hermiod dit : "Quand ces humains apprendront-ils qu'il y a des conséquences à l'action ?".
- Il s'agit de la première apparition du croiseur de combat de classe Dédale, plus précisément du premier vaisseau de la classe, le Dédale lui-même. Il a été mentionné pour la première fois dans l'épisode "Retour vers le futur 1ère partie" de Stargate SG-1, qui incluait également une brève image de ses schémas. Ces schémas, qui montrent à tort un design semblable à celui du Prométhée, sont montrés sur le Dédale à plusieurs reprises dans l'épisode, notamment sur la passerelle et sur le poste de travail d'Hermiod.
- Le colonel Steven Caldwell utilise un code IFF pour identifier le Dédale à Atlantis. IFF signifie "identification friend or foe", ce qui permet à une entité de distinguer les cibles amies et ennemies. Selon un écran sur Atlantis, le code IFF du Dédale pourrait être 09XR3.
- Ford s'échappe dans un Jumper à la fin de l'épisode. Au début, cela semble peu probable car il est indiqué dans "Virus" que Ford n'a pas reçu la thérapie génique d'activation de la technologie des Anciens. Le fait de ne pas posséder le gène aurait dû rendre le pilotage du vaisseau impossible. Cependant, le scénariste Martin Gero confirme dans une interview accordée à GateWorld qu'il n'est pas nécessaire de posséder le gène pour activer la porte et entrer les coordonnées ; le Jumper se met en état de pilotage automatique jusqu'à ce qu'il atteigne l'autre côté de la porte. Une fois de l'autre côté, le Jumper sera rendu inutile, obligeant Ford à l'abandonner.
 - Selon le commentaire audio, l'œil transformé de Ford devait à l'origine être blanc mais a été changé en noir pour éviter de ressembler aux prêcheurs des Oris de Stargate SG-1.
- Selon le commentaire audio, la tasse que Ford jette sur quelqu'un pendant la scène de l'infirmerie est en fait un modèle de synthèse pour des raisons de sécurité.
Mitch Pileggi (Colonel Steven Caldwell) est surtout connu pour avoir joué le rôle du directeur adjoint du FBI, Walter Skinner, dans la série X-Files.
- Ron Blecker (Marine) est le conseiller militaire de la série. Il a déjà joué le rôle d'un soldat dans l'épisode de Stargate SG-1 "La cité perdue 1ère partie".
- Kirby Morrow (Capitaine Dave Kleinman) a précédemment joué le rôle d'un Byrsa dans l'épisode "Le procès" de Stargate SG-1 et celui de Tara'c dans l'épisode "Le guerrier".
- Nickolas Baric (Marine) a précédemment joué le rôle du Lieutenant Jonathan Reed dans l'épisode "Une question de temps" de Stargate SG-1, d'un garde dans "Urgo", d'un soldat de SG-4 dans "Métamorphose" et de Penhall dans "Les esclaves d'Erebus" et "Les envahisseurs".

Secrets de tournage

- Dans un message sur GateWorld Forum, Martin Gero dit à propos de cet épisode : "Y aura-t-il de grands spectacles à suspense cette année ? Bien sûr. "Sous le feu de l'ennemi" est probablement le plus gros épisode que nous ayons jamais fait et il est très intense du début à la fin. De même, l'épisode de mi-saison sur lequel nous travaillons en ce moment s'annonce comme une émission passionnante. (...) En ce qui concerne les Asgards et Atlantis : je ne veux pas trop en dire, mais laissez-moi vous dire ceci. Le Dédale est peut-être le vaisseau le plus avancé que l'Air Force ait jamais construit. Nous aurions bien besoin, disons, d'un membre d'équipage à plein temps qui s'assurerait que nous l'utilisons au maximum de son potentiel... si vous voyez ce que je veux dire. (...) Ford est dans au moins quatre épisodes cette année, peut-être plus. Nous donnons à Ford une nouvelle direction très intéressante, mais cela signifie qu'il ne peut pas être dans tous les épisodes. Si vous êtes un fan de Ford / Rainbow, je pense que vous serez très heureux de ce que nous avons fait. Je sais que Rainbow l'est."

"Les Jumpers, lorsqu'ils sont à proximité et à l'intérieur d'Atlantis, sont pratiquement en pilotage automatique lorsqu'il s'agit d'atterrir et de décoller. Ford n'a pas le gène ATA, mais n'importe qui peut faire fonctionner et activer le D.H.D. du Jumper. Il a entré une adresse et s'est laissé porter. Une fois qu'il sera arrivé à destination, il devra piloter le Jumper vers la porte pour que le pilote automatique s'enclenche - donc, comme il n'a pas le gène, il larguera juste le Jumper et passera à autre chose. (...) Deuxièmement, l'enzyme Wraith est un peu comme un stéroïde, elle renforce Ford sans le changer génétiquement en Wraith (nous traiterons des histoires à ce sujet cette année aussi - ne vous inquiétez pas) donc, le Jumper ne le bloquerait pas parce qu'il n'a toujours pas d'ADN Wraith. (..) Ok... j'espère que cela clarifie les choses. Je suis content que la plupart d'entre vous aient aimé le premier épisode. Nous sommes tous très enthousiastes pour la suite de la saison... elle sera encore meilleure à partir de maintenant ! (Il y a une séquence 302 dans 'I.A.' qui m'a coupé le souffle la première fois que je l'ai vue -- je pense que vous allez l'aimer). P.S. -- Parfois un câlin est juste un câlin. Sheppard a mis sa vie en jeu pour sauver Weir et toute la ville... je lui ferais aussi un câlin la prochaine fois que je le verrais."

- Dans une interview avec Stargate-Project.com, Joseph Mallozzi ajouta : "Une équipe Asgard serait trop coûteuse. Mais un Asgard comme membre éventuel de l'équipe ou comme personnage récurrent ? Eh bien, regardez la deuxième saison d'Atlantis. (...) Il y a des plans précis. Mais au risque de gâcher la dernière partie de la saison 1, je ne veux pas en dire trop. Il suffit de dire que la saison 2 sera très différente. Il y aura une nouvelle dynamique sur la base d'Atlantis - ainsi que dans l'équipe de Sheppard."

- Dans une interview accordée au magazine TV Zone [#190], Martin Wood révéla au sujet de cet épisode : "Brad Wright et Martin Gero m'ont donné un scénario qui était vraiment bon. Les mots étaient donc tous sur la page. Mon défi était de leur donner vie d'une manière qui soit encore plus excitante que celle de la deuxième partie. En plus de cela, nous devions faire mieux que ce que nous avions fait dans tous les grands épisodes de l'année dernière. Et bien, d'une manière ou d'une autre, nous avons réussi à le faire. Ce qui rend la troisième partie si amusante, c'est qu'il ne s'agit pas simplement d'un tour de montagnes russes avec une seule grande colline. C'est un parcours qui comporte trois grandes collines et quelques boucles au milieu, ainsi que d'autres virages qui vous déséquilibrent.

"L'histoire comporte un certain nombre de crises différentes. Dans la première, le major Sheppard se trouve dans un Jumper et se dirige directement vers un vaisseau-mère Wraith pour le faire exploser, ce qui signifie qu'il se suicide pour essayer de sauver tout le monde. Il joue les héros, mais le major ne peut pas mourir, alors nous devons le ramener sain et sauf. Ensuite, nous présentons notre nouvelle génération de croiseurs de combat, le Dédale, et son commandant, le Colonel Caldwell.

"Ai-je mentionné que le lieutenant Ford a disparu ? Et, oh, au fait, nos héros doivent lever le bouclier d'Atlantis, et il y a une limite de temps parce qu'ils sont sur le point d'être tués par ces darts wraiths qui s'abattent sur eux. Puis la chose suivante qui se produit est l'arrivée de la flotte Wraith. Il semble que les trois vaisseaux de "Assiégés 2ème partie" n'étaient qu'un précurseur. Apparemment, il y avait une flotte encore plus grande en route."

"Il y a une scène à la toute fin où Sheppard traque Ford. Le Major a un détecteur de signes vitaux et sait où se trouve Ford. Cependant, le lieutenant sait également où se trouve Sheppard grâce à ses nouveaux "super" pouvoirs, qui comprennent une force, une ouïe, une vue et un odorat accrus. Ils finissent par s'affronter, et lorsqu'il était temps de tourner cette scène, Joe et Rainbow sont venus me voir et m'ont dit : "Telle qu'elle est écrite, la scène laisse nos personnages s'en sortir un peu facilement. Peut-on l'amener dans une autre direction ? Nous avons dû faire un compromis parce que, de la manière dont la scène était écrite, elle était vraiment importante pour l'épisode suivant ['Chasse à l'homme']." 

- Dans un message sur GateWorld Forum, Joseph Mallozzi ajouta : "Les événements de 'Sous le feu de l'ennemi' vont avoir des effets de grande ampleur, affectant à la fois les individus et Atlantis dans son ensemble - de nouveaux visages, une nouvelle dynamique, et ... un intrus." 

- Dans une interview avec Steve Eramo, Torri Higginson révéla à propos de cet épisode : "Les cliffhangers sont bizarres parce qu'il faut recommencer là où on s'est arrêté, et avec "Sous le feu de l'ennemi", il n'y a pas eu de saut dans le temps. Il était donc un peu difficile d'essayer de se rappeler où l'on en était émotionnellement sept mois auparavant et comment on se sentait à la fin de l'année dernière. À l'inverse, vous deviez aborder cette nouvelle saison avec une énergie renouvelée. Je me souviens que lorsque nous avons joué la scène finale de la deuxième partie en septembre dernier, nous étions tous en train de rire parce que tout le monde était regroupé. Nous nous sommes dit que si nous étions quatre dans un plan, il y avait moins de chances que l'un d'entre nous soit éliminé pour la deuxième année."

"Le tournage de l'ouverture de la deuxième saison a donc été à la fois un défi et un plaisir. Il est certain que l'arrivée du Dédale a ouvert la porte à la possibilité pour notre peuple de partager avec la Terre ce qu'il a découvert sur Atlantis, et vice versa, le SGC partageant ses récentes découvertes avec Atlantis. La présence du Dédale a également changé la situation sur Atlantis. L'année dernière, nous avions une véritable ambiance "Lord of the Flies", car nos personnages n'avaient personne pour les surveiller. Ils étaient dans leur propre monde, luttant pour survivre contre des forces extérieures maléfiques et n'avaient pas à justifier leurs choix auprès d'un gouvernement ou d'un autre Big Brother."

"Cette saison, Big Brother est impliqué. Ils n'ont pas de contrôle immédiat sur Atlantis, mais sont représentés par le colonel Caldwell qui est capable de faire des allers-retours entre la Terre et la galaxie de Pégase. Par conséquent, le Dr Weir est beaucoup plus protectrice maintenant. Atlantis est son "nid" et elle doit protéger son peuple ainsi que sa façon de faire les choses. Elle ne veut pas compromettre ce qu'ils ont appris et établi juste pour plaire aux politiciens de la Terre. Bien sûr, cela a créé un conflit entre mon personnage et celui de Mitch, et nous nous amusons tous les deux à jouer la dynamique du "Qui est le responsable ici ?".