Quarantaine

(3,98 / 5) 272 notesNoter
Cet épisode est canon.
Quarantaine

Résumé complet

Sur Atlantis, l'ambiance est à la relaxation. Sheppard et Mckay jouent au golf sur un jeu vidéo, mais Rodney est pressé de partir, et pour cause : il a rendez-vous avec Katie Brown et souhaite la demander en mariage. En partant vers la serre de botanique, il croise Teyla, qui vient rendre visite à John.

Pendant ce temps, Ronon arrive à l'infirmerie : il s'est légèrement blessé au bras durant un entrainement et le Dr Keller s'occupe de sa blessure.

Dans un couloir de la Cité, Zelenka et le colonel Carter s'apprêtent à emprunter un téléporteur.

On retrouve McKay auprès de Katie, dans le laboratoire de botanique. Après les salutations d'usage, il tente de faire sa demande en mariage, se lançant dans un discours confus. Au moment où il semble parvenir à trouver ses mots, une alarme retentit et les portes du labo se ferment. Il semblerait que le système de mise en quarantaine de la Cité se soit activé et l'on assiste à la fermeture de toutes les portes de la Cité.

La mise en quarantaine est désormais totale, et on retrouve les membres de l'expédition isolés les uns des autres : Sheppard est avec Teyla dans la pièce où il jouait aux jeux vidéos, Ronon et le Dr Keller sont enfermés à l'infirmerie, et Zelenka est bloqué avec le colonel Carter dans le téléporteur. Tous tentent de joindre McKay, mais sans succès.

Dans le laboratoire de botanique, Rodney comprend que la Cité s'est mise en quarantaine et cherche une radio ou un ordinateur. Malheureusement, les deux objets se trouvent dans la pièce d'à côté...

Au même moment, tandis que le docteur Keller envisage la possibilité qu'une grave épidémie frappe la Cité, John et Teyla s'aperçoivent que le blocage est de catégorie 5, ce qui indique une grave épidémie. L'Athosienne profite de la situation pour discuter avec Sheppard et lui faire part de ses inquiétudes quant à la future naissance de son enfant. Le colonel lui remonte cependant le moral.

Dans le téléporteur, Zelenka et Carter se rendent compte qu'ils ne peuvent rien faire à partir d'un endroit aussi exigu et espèrent que Rodney s'occupe du problème. Malheureusement, McKay ne peut rien faire non plus, n'ayant pas accès à un terminal de la cité.

A l'infirmerie, Ronon tente d'ouvrir la porte de force, mais échoue et se blesse à nouveau au bras. Keller doit donc refaire ses points de suture... Pour passer le temps, elle propose à Ronon de discuter un peu, mais l'ex-runner ne semble pas enclin à engager la conversation.

Alors qu'à la serre Rodney commence à s'impatienter, Carter et Zelenka découvrent qu'aucune épidémie ne touche la Cité : c'est une tempête ionosphérique qui a causé un dysfonctionnement du système de mise en quarantaine.

John et Teyla parviennent à la même conclusion, quand Sheppard réalise que McKay est bloqué dans la serre. Il suppose que Rodney doit être en train de "péter les plombs". Et à la serre, justement, le scientifique tente d'ouvrir la porte ... Avec une petite pelle ! Soudain, il semble pris de vertige et s'imagine être atteint par le virus, alors qu'il n'y a pas d'épidémie.

Pendant ce temps, Sheppard essaye d'accéder au système de contrôle de la Cité avec un terminal. Pour ce faire, il utilise le mot de passe de Rodney (qui est en fait la juxtaposition de sa propre date de naissance avec celles de Newton et d'Einstein, le tout suivi du nombre 42).

Dans le téléporteur, Radek fait une mauvaise manoeuvre qui grille sa tablette de contrôle. Sam et lui ne peuvent désormais plus rien faire...

Au même instant, John parvient à entrer dans le système de contrôle mais doit accéder à la salle de commande pour désactiver le blocage. Il s'aperçoit avec horreur que la Cité émet un signal de détresse, conséquent au blocage de la cité. Ce signal doit absolument être arrêté, car la Cité pourrait être découverte par les Wraith.

A la serre, McKay tente d'être rassurant avec Katie mais ne lui remonte pas vraiment le moral, de par ses commentaires pessimistes à souhait...

A l'infirmerie, Keller et Ronon engagent enfin une conversation qui tourne sur leurs sentiments conjoints d'impuissance face à la situation.

On retourne auprès de John et de Teyla : cette dernière se sent mal et John est inquiet. En désespoir de cause, il brise la fenêtre et décide de se lancer dans l'escalade de la Tour pour rejoindre la salle de contrôle (qui est située 4 étages plus haut).

Au prix d'un grand effort (et non sans avoir manqué de chuter) le colonel parvient à entrer dans la salle de contrôle en brisant une vitre. Il coupe le signal de détresse, mais n'a pas le temps de désactiver le blocage : tous les systèmes se désactivent et l'alarme d'autodestruction se fait entendre. Effectivement, l'entrée de Sheppard dans la salle de contrôle a été interprétée par la Cité comme une enfreinte au blocage. Atlantis a donc enclenché d'elle-même l'autodestruction. John décide de retourner en bas pour la désactiver manuellement (là où est placé le dispositif d'autodestruction) accompagné du Major Lorne, et de deux techniciens.

A l'infirmerie, Ronon ne tient plus en place. Il décide de tenter de faire exploser la porte avec une bonbonne d'oxygène, aidé par Jennifer.

A la serre, McKay s'allonge, visiblement mal en point. Ce faisant, il laisse tomber sa bague et Katie se rend compte qu'il voulait lui faire une demande en mariage.

Retour à l'infirmerie, où Keller et Ronon mettent leur plan en application. Malheureusement, leur combine échoue et ils restent enfermés.

Pendant ce temps, Sheppard et son équipe sont enfin parvenus à l'étage du système d'autodestruction, mais plusieurs portes les séparent de ce système. Ils en font sauter une avec du C4. Ils entendent des cris, provenant de derrière une porte. Il s'agit de Carter et de Zelenka, qui commencent à manquer d'air dans le téléporteur. John s'empresse de les libérer avec l'aide de Lorne, alors que la Cité peut exploser d'une seconde à l'autre !

Pendant ce temps, Keller et Ronon continuent leur discussion à l'infirmerie tandis que Rodney se montre blessant envers Katie à cause de son pessimisme poussé à l'extrême.

A proximité du dispositif d'autodestruction, Carter explique aux autres que le seul moyen d'accès au dispositif est un conduit d'aération peu large. Zelenka se porte volontaire pour y aller et tenter de couper l'autodestruction à temps.

Radek parvient finalement au système (non sans mal) et lance une remise à zéro. L'autodestruction s'annule et la quarantaine est levée. Toutes les portes s'ouvrent à nouveau (dont celles de l'infirmerie au moment précis ou Ronon et Keller allaient s'embrasser).

A la serre Rodney se lève dès l'ouverture des portes et ne semble bizarrement plus malade...

Plus tard, l'équipe (sans McKay) se retrouve au self. Carter indique que personne n'a détecté la Cité et félicite Zelenka pour son acte courageux.

En visite chez Katie, McKay explique à cette dernière qu'il l'aime mais qu'il n'est pas prêt à franchir le pas du mariage. Ils se disent au revoir, Katie semblant manifestement froissée...