38 minutes

(3,9 / 5) 128 notesNoter
Cet épisode est canon.
38 minutes

Résumé complet

L'histoire se déroule cette fois dans le Puddle Jumper et part sur le principe de l'épisode en temps réel copier sur le principe de "24h chrono". En effet, on voit dès la première scène le Puddle Jumper quitter Athos et donc s'apprêter à rentrer en urgence à Atlantis suite à la blessure de Sheppard qui se retrouve avec une bête qui s'est « greffée » à son cou.

Le Puddle Jumper s'apprête à passer la porte qui se trouve en orbite et donc rentre ses réacteurs latéraux sauf qu'ils ne rentrent pas totalement, détail qui a son importance car au moment de passer la porte, le vaisseau se coince à moitié de sa longueur ce qui provoque un choc dans la navette.

Sur d'Atlantis, Weir et Peter attendent impatiemment l'arrivée des explorateurs, sauf qu'ils n'arrivent pas. Weir les contacte par radio pour avoir des nouvelles et nous retournons sur le Jumper et nous voyons Sheppard toujours allongés, Teyla et McKay se réveillent après le choc initiale.

Ils se rendent compte de ce qui se passe et trouve un bras dans l'horizon des événements et le retire. C'est le bras du lieutenant Ford qui est encore sous le choc mais qui se réveille assez rapidement.

Il fait un rapide topo complet à Weir et lui explique la situation, c'est à ce moment que Weir demande comment Sheppard s'est retrouvé avec cette bête accrochée à son cou.

flash back

Sur Athos, l'équipe débarque pour aller sur le site du vaisseau mère qu'ils semblaient avoir détruits sauf qu'ils se retrouvent nez à nez avec un énorme trou à la place du vaisseau mère et se rendent donc compte que le vaisseau n'a pas été détruit. A ce moment là, une équipe de Wraiths restés sur place les attaquent, ils partent donc en urgence sous le feu ennemi. Sheppard reste à l'arrière pour les couvrir mais il se fait prendre dans une sorte de toile qui est en fait un piège.

temps réel

Dans le Jumper, McKay essaye de trouver une solution pour les rapatrier tous sain et sauf. C'est à ce moment là qu'il explique qu'ils n'ont que 38min pour trouver une solution. Parallèlement sur Atlantis, Weir décide aussi de réunir tous les scientifiques concernés pour essayer de trouver une solution, c'est à ce moment là que Becket se pointe dans la salle des commande pour demander où est son patient et Weir le met rapidement au courant de la situation.

Dans le Jumper, Sheppard se réveille, celui-ci est mis au courant de la situation par Ford. McKay explique comment le réacteur de droite a pu tombé en panne et Ford rajoute encore que c'est peut-être les Wraiths lors du décollage qui l'auraient endommagé

flash back.

L'équipe d'Atlantis à réussi à rejoindre le Jumper avec Sheppard et ils sont toujours sous le feu ennemi, ils décollent et se font toucher temps réel

Sur Atlantis, dans la base des Jumpers, un ingénieur et Weir travaillent sur un Jumper pour essayer de trouver une solution en parallèle.
Flash back

Ford tire sur la bête accrochée au cou de Sheppard mais celà fait mal au major.

temps réel

Teyla explique que la bête se nourrit un peu à la façon des Wraiths. Le docteur Becket essaye de comprendre la solution avec Ford et se met donc en relation avec ce dernier et Sheppard pour savoir quels sont les symptômes que la bête engendre.

Dans la salle de briefing, un conseil entier d'ingénieurs essaye aussi de trouver une autre solution. En fait quasiment tous les ingénieurs de la base sont réquisitionnés. C'est à ce moment là que pour la première fois on assiste à l'exercice des fonctions de leader de Weir avec Halal qui veut déjà commencer le rite funéraire alors que Teyla n'est pas encore morte et évidemment Weir n'en entends pas de cette oreille et donc refuse catégoriquement.

A l'infirmerie Becket fait l'inventaire de tout ce que l'équipe SG a dans le Jumper en terme de matériel médical.

Dans la salle de contrôle d'Atlantis, une confrontation directe démarre entre l'ingénieur en chef Kavanagh et Weir, qui discute à propos du fait que Weir a complètement passé à travers son jugement et prit le conseil d'une jeune ingénieur et donc Kavanagh se sent ridiculisé. Celui-ci fait la remarque à Weir et elle lui dit que s'il perd encore une minute en futilité et pour de simples problèmes d'ego, elle le menace de l'envoyer sur une planète inhabité où là tout son ego pourra s'exprimer. Kavanagh n'en croit pas un mot mais retourne quand même bosser.

Pendant ce temps les ingénieurs dans la salle des Jumpers viennent tout juste d'identifier la console de commande et donc font parvenir l'info à Peter qui transmet immédiatement au Jumper, où nous voyons Mac Kay qui travaille sur la même console et surtout Ford et Teyla qui essaye de trouver une solution pour enlever cette bête du cou de Sheppard sous les conseils de Becket. Ils essayent pas mal de choses, en fait tout ce qui leur tombe sous la main jusqu'à ce que Ford essaye même avec de l'eau avec du sel et alors là la situation empire car la bête s'enfonce encore plus profondément dans le cou de Sheppard.

Alors un autre problème se présente car l'horizon des évènements (du fait de son état proche d'un liquide) s'est infiltré sous le sas et donc même si la porte se referme le sas risque de se vider de tout son air donc ils sont condamnés à réussir ou mourir.

Il reste 15 minutes.

Toute l'équipe dans le puddle Jumper décide alors de trouver une solution radicale : la mort volontaire de Sheppard pour que la bête croit alors que Sheppard n'a plus de force vitale. Ford se charge donc de lui faire des electro-chocs. Ce qui a pour effet d'arrêter son cœur. La bête se laisse donc tomber du cou de Sheppard. Ford l'attrape, le jette sur la bnaquette du Puddle et lui tire dessus pour la tuer. Ensuite Mac Kay trouve le moyen de rentrer le moteur droit mais le Puddle reste sur place, c'est alors qu'ils décident tous de faire le vide pour donner une force inertiel pour pouvoir pousser la porte à travers la porte. Ce qu'ils arrivent à faire et enfin se retrouve sur Atlantis où Sheppard se fait réanimer de justesse.

Pour la scène finale nous les retrouvons à l'infirmerie où Sheppard est sur un lit.