I.A

(3,59 / 5) 101 notesNoter
Cet épisode est canon.
I.A

Résumé complet

A bord du Dedaelus, lors du voyage de retour vers Atlantis après un séjour sur terre, Weir et Sheppard discutent à propos de la nomination récente de ce dernier au grade de « lieutenant-colonel ». Soudainement, ils sont appelés d'urgence et découvrent le cadavre du Docteur Monroe.

Weir se rappelle des difficultés rencontrées pour maintenir le major Sheppard à la tête de la base.

Cet incident laissant de nombreuses et graves interrogations, McKay et Lindstrom se rendent devant les panneaux régulant les flux d'énergie pour faire des analyses. Lindstrom semble enfin avoir découvert une piste quand une fuite de fluide réfrigérant survient, il a le réflexe de s'enfermer dans un sas, mais les commandes ne répondent plus.

McKay impuissant ne peut faire qu'assister à l'éjection inexplicable de Lindstrom dans le vide spatial.

Steven Caldwell, Weir, Sheppard et McKay analysent la situation. Hermoid pense qu'un virus est à l'origine du dérèglement des fonctions informatiques du vaisseau et qu'il est à l'origine de tous les pseudo accidents constatés.

Ce programme malveillant tenterait de tuer toutes les personnes ayant réussi à détecter sa présence.

En analysant le signal binaire du virus, McKay arrive à l'évidence qu'il est d'origine Wraith et que c'est certainement lors d'une précédente bataille que le vaisseau fut contaminé. Il comprend également que l'objectif de ce virus doté d'une grande intelligence artificielle est de prendre le contrôle du vaisseau et de le livrer ensuite aux Wraiths avec toutes les technologies et informations qu'il contient.

C'est à ce moment que le vaisseau commence à émettre un signal de détresse en direction des Wraiths afin de leur signaler sa position précise.

Grâce à un des F-302 à bord, Sheppard réussit à détruire la parabole émettrice mais se retrouve alors piégé dans l'espace car les commandes ne répondent plus. En fait, le F-302 est lui aussi tombé sous le contrôle du virus.

Sheppard se remémore alors la discussion qu'il a eu avec la cousine de Ford sur Terre, quand soudain, le téléporteur Asgard le ramène indemne à bord du vaisseau laissant ainsi le F302 contaminé sans pilote.

Elisabeth, quant à elle se souvient de sa conversation avec Simon, son mari, qui lui avoue qu'il a rencontré une autre femme et qu'il ne souhaite pas faire parti de l'expédition.

Apres un redémarrage complet des systèmes du vaisseau, McKay croit que cela règlera la situation mais le virus est toujours présent et bien loin de s'affaiblir il prend au contraire le contrôle des moteurs subluminiques du vaisseau et se dirige vers une étoile proche.

Hermoid pense que le virus désire plonger le vaisseau dans la chromosphère de l'étoile pour entraîner le décès de tous les membres d'équipage sous l'effet des radiations, tout en étant en mesure de livrer ensuite le vaisseau intact aux Wraiths.

Afin d'éradiquer le virus, McKay propose de supprimer tous les éléments mémoriels qui lui permettent de se sauvegarder durant les phases de reboot. C'est alors que Mc Kay et Sheppard décident de désactiver l'ensemble des cartes mémoires présentes dans les F-302.

Pour cela, ils se rendent dans la salle de décollage et une nouvelle fois le virus tente d'ouvrir le sas pour se débarrasser d'eux. Heureusement, Hermoïd a activé le bouclier protégeant l'enceinte de la dépressurisation.

Toutefois, cette protection n'est que temporaire puisque le virus finit par prendre le contrôle de l'ensemble du vaisseau, bouclier compris. McKay et Sheppard terminent juste à temps pour venir se réfugier dans un des F302 présents dans le hangar.

Après une nouvelle réinitialisation des ordinateurs, sans succès, Sheppard en arrive à la conclusion que le seul ordinateur susceptible d'héberger encore le virus lors des phases de redémarrage est celui du vaisseau F-302 en vol où il a été piégé et qui continue à suivre le Dedaelus.

McKay et Sheppard décollent alors et décident d'engager le combat avec ce F-302 en périphérie de l'étoile désormais très proche. Apres plusieurs manœuvres périlleuses, Sheppard abat le chasseur contaminé. Après un ultime reboot des systèmes du vaisseau, le commandant Caldwell constate que la situation est désormais sous contrôle, le virus a été détruit.

De retour sur Atlantis, Sheppard et Weir accueillis par Teyla reprennent immédiatement leurs services, loin de leurs préoccupations terriennes.