Mutation

(3,68 / 5) 98 notesNoter
Cet épisode est canon.
Mutation (Saison 2 de Stargate Atlantis)

Résumé complet

Lors de la précédente mission, Sheppard s'est fait entaillé le bras par une jeune wraith prénommée Ellia, qui après s'être injecté un rétrovirus encore à l'étude, a subitement muté. Très vite, elle est devenue incontrôlable. Ronon et Sheppard n'ont eu d'autre solution que de la tuer.

Sheppard a déjà été victime d'une terrible morsure d'insecte wraith, il y a un an.

De retour sur Atlantis, Sheppard, qui a l'air en bonne santé, est de suite pris en charge par Beckett qui désinfecte sa plaie au bras. Carson se rend compte que la blessure a subitement disparue. Le Docteur décide de procéder à diverses analyses de sang.

Pendant ce temps, Sheppard décide de faire un footing avec Ronon. Sheppard semble en très grande forme et parvient même à supplanter Ronon, à bout de souffle et mauvais perdant, car c'est la première fois que Sheppard termine la course avant lui.

Débordant d'énergie, Sheppard rejoint Teyla en salle d'entraînement et, une fois n'est pas coutume, arrive à la maîtriser au combat avec bâtons, il la plaque assez violemment contre le mur et l'embrasse fougueusement.

Teyla, subjuguée, ne s'explique pas le comportement de Sheppard. Interrompant un silence plus que pesant, Beckett contacte alors Sheppard et lui demande de le rejoindre à l'infirmerie, se qui permet à Teyla et John de se sortir d'une situation très embarrassante.

Carson, ayant fini les analyses, explique alors les résultats de la prise de sang, à Sheppard et Weir : Ellia n'a pas eu le temps de lui prendre d'énergie vitale, néanmoins, il a bel et bien était infecté par le rétrovirus, le vaccin composé de cellules d'insectes d'Eratus sur lequel Carson travaillait pour rendre Ellia humaine, et qui a malheureusement eu l'effet inverse en la faisant muter plus vite vers le côté wraiths. (moitié humain, moitié insecte : selon la théorie du Dr Beckett).

Weir s'inquiète de la santé du colonel et demande plus d'explications à Beckett qui ignore totalement les conséquences de cette blessure. Sheppard les rassure en leur indiquant qu'il se sent en pleine forme.Mais, Carson est intrigué par la rapidité avec laquelle cette entaille s'est résorbée.La décision de Sheppard de rester à la base pour se rendre compte de l'évolution de sa santé rassure Weir et Beckett. Sheppard sort alors de la pièce et reviendra dans 6 heures pour d'autres examens.

Weir assise à son bureau, jouant au solitaire sur un écran digital est rejoint par le colonel Caldwell. Ce dernier informe Elisabeth qu'il est au courant pour Sheppard, et qu'il se tient prêt a le remplacer si Sheppard se voyait dans l'incapacité d'assurer normalement ses fonctions. Elisabeth en prend bonne note, mais insiste sur le fait que cette décision est quelque peu prématurée.

Sheppard entre dans sa chambre, s'apprête à s'étendre sur son lit lorsqu'il constate que la plaie s'est dangereusement infectée. Il contacte immédiatement Carson pour avancer les examens complémentaires.

Carson pratique diverses analyses et rapporte à Weir que le rétrovirus ne se désintègre pas et commence à altérer son ADN pour muter progressivement comme pour Ellia, si rien n'est tenté.

Beckett est impuissant devant cette infection et ne peut rassurer Weir, très inquiète. Il explique que ces changements se feront sur plusieurs jours. La seule chose qu'il puisse faire pour le moment, est d'injecter à Sheppard un inibiteur viral qui ralentira le poison et qui lui permettra de conserver, pendant un temps, ses capacités cognitives.

Weir demande à Beckett d'étudier la base de données des Anciens qui pourrait peut-être les aider à trouver un traitement, tous deux semblent très préoccupés de l'état de santé du colonel. Weir tente en vain de le rassurer Sheppard qui a conscience de sa fin prochaine.

Dans une salle pleines de docteurs et de scientifiques, a lieu une grande réunion confrontant l'avis de tous, pour essayant de trouver une solution pour soigner Sheppard. La conclusion de cette assemblée est qu'il faudrait trouver des larves d'insectes d'Eratus car leurs cellules souches permettront de soigner le colonel. Carson annonce alors qu'il faut se mettre en chasse pour en ramener au plus vite sur Atlantis.

Weir se rend dans les quartiers de Caldwell en lui demandant de remplacer Sheppard à ses fonctions pendant que ce dernier reçoive les soins nécessaires à sa guerison. Caldwell en profite pour essayer de tisser des liens avec Weir, mais celle ci n'a aucune affinité avec Caldwell à la différence de Sheppard.

Peu de temps après, en salle de réunion, Beckett, McKay, Lorne et Weir prennent conscience que la seule solution pour sauver Sheppard est d'aller se procurer des embryons d'insectes d'Eratus au plus vite, car l'état du colonel s'aggrave très rapidement.

Sheppard demande à Weir l'autorisation de participer à cette mission, mais elle refuse et lui conseille d'aller se reposer. John s'énerve devant son impuissance et devant l'évolution très rapide de la mutation qui commence à paraître sur ces mains et son cou. Elisabeth s'oppose une nouvelle fois à sa demande, il sort alors de ses gongs et brise une vitre d'un coup de poing. Apres ce geste, il se rend compte qu'il n'est plus lui même et décide de repartir à l'infirmerie.

Ronon, Teyla, McKay, Lorne, Walker, et Stevens savent que les insectes pondent dans des grottes pour protéger leurs œufs des prédateurs, alors, ils se rendent au pied des montagnes.

Sur Atlantis, Caldwell ordonne à un sergent de disposer car Weir vient d'entrer dans la pièce pour s'entretenir avec lui. Le Colonel Caldwell a l'ambition de remplacer Sheppard définitivement, le ton monte, et Weir lui rappelle que cette situation n'est que temporaire et qu'il a tout intérêt à s'en souvenir.

A l'entrée d'une grotte, Ronon détecte la présence de ces créatures, et décident donc tous de s'y rendre pour prélever quelques larves. Dans le même temps, Elisabeth rend visite à Sheppard qui est dans sa chambre, gardée par un homme armé. Sheppard mute de plus en plus et l'inibiteur est de moins en moins efficace, il réclame un détachement de sécurité plus importante devant la porte car il sent qu'il ne pourra plus se contrôler dans peu de temps. Weir quitte la pièce et double l'effectif devant la porte.

Dans la grotte infestée d'insectes, Carson tente une progression jusqu'à un nid de larves, les autres se tenant prêt à intervenir en cas d'agression. Un des insectes approchant dangereusement de Beckett, Ronon ouvre le feu, ce qui entraîne immédiatement une attaque des milliers d'autres insectes. Toute l'équipe ouvre le feu pour couvrir Beckett et sortent le plus vite possible de cette caverne. Mais, Stevens et Walker manquent à l'appel et ne répondent pas. Lorne, obligé de réagir très vite, dégoupille une grenade et la jette dans la grotte, prend la décision de mettre fin à la mission, et de rentrer à la base sur le champ.

De retour sur Atlantis, Beckett explique à Weir que sans ces larves Sheppard est perdu. Elle décide de dire au colonel et va l'en informer dans sa chambre. Il a désormais plus l'apparence d'un wraith que d'un humain. Il insiste pour que l'équipe y retourne pour réessayer, mais Elisabeth ne peut s'y résoudre car deux hommes viennent de mourir dans cette mission. Sheppard lui dit que si rien est tenté pour capturer des larves, il serait préférable de mettre fin à ses jours de suite.

Dans un excès de colère, Sheppard maîtrise Weir, et s'enfuit, en neutralisant les deux gardes en faction devant la porte. En salle de contrôle, une stratégie se met en place pour capturer Sheppard devenu incontrôlable. Plusieurs soldats accompagnés de Ronon et de Teyla se mettent à sa poursuite. McKay, toujours en salle de contrôle essaie de ralentir l'évolution de Sheppard dans la base en verrouillant certains accès. Soudain, dans un des couloirs surgit Sheppard qui arrivent à immobiliser quatre hommes mais Teyla le tient en joue, et lui ordonne de se rendre, et tire quelques coups à terre en guise de somation, mais ne pouvant se résoudre à ouvrir le feu sur Sheppard, ce dernier prend la fuite, mais Ronon caché, n'hésite pas à lui envoyer deux décharges laser, ce qui le neutralise sur le coup.

Toujours inconscient, Sheppard est ramené à l'infirmerie. Beckett explique alors à Weir, Caldwell et au reste de l'équipe qu'il a été obligé de le placer dans un coma artificiel, mais que si rien est tenté, il sera perdu.

Regroupés autour d'un table, McKay, Ronon et Teyla sont informés par Weir sur l'état de santé de Sheppard, elle leur offre la possibilité de se recueillir à son chevet une dernière fois, avant qu'il ne meurt.

Ronon veut retourner sur la planète pour prélever des larves mais Weir l'en dissuade. Carson interrompt leur conversation en joignant Elisabeth par radio, en lui demandant de venir à l'infirmerie.

Toute l'équipe rejoint Beckett qui pense avoir la solution pouvant sauver la vie de Sheppard. Les glandes sudoripares de Sheppard secrètent des petites quantités de phéromone, dû à sa mutation, ce qui apaisent les insectes, mais Beckett n'a plus le temps nécessaire pour reproduire ce phénomène artificiellement car Sheppard ne survivra pas plus de 24 heures. La seule solution est de sortir le colonel de son coma artificiel, de lui administrer une dose massive d'inibiteur (ce qui lui permettrait d'avoir les idées claires durant le temps nécessaire) et de l'envoyer prélever des larves. Mais, cette solution n'est pas sans risque car une trop forte dose du produit pourrait s'avérer mortel.

Weir consciente que c'est la seule façon de lui sauver la vie, donne son feu vert. Beckett sort Sheppard du coma, Weir lui expose le plan, et enfin de ne pas perdre de temps, Ronon, Teyla, McKay ainsi que Beckett traversent immédiatement la porte en compagnie de Sheppard, et marchent jusqu'à l'entrée de la grotte.

Beckett donne les dernières consignes au colonel : il devra remplir de larves, un récipient que Carson lui tend. Sheppard s'engouffre dans la grotte, le reste de l'équipe restant à l'extérieur. Sheppard évolue avec précaution mais sans difficulté, car les insectes ignorent totalement sa présence, il se dirige vers une ruche remplie de larves, ouvre le récipient, saute avec beaucoup d'aisance sur un nid perché à plusieurs mètres de hauteur. Il remplit le récipient. Dans le même temps, Beckett s'inquiète de l'efficacité de l'inibiteur car le temps qui passe, joue en leur défaveur.

Sheppard lutte pour garder toute sa lucidité, revisse le couvercle, et sort précipitamment de la grotte, le récipient à la main. Ronon a le réflexe de tirer une décharge sur le colonel qui s'effondre. Dex porte alors Sheppard sur son dos, et ils rejoignent très vite la porte.

De retour sur Atlantis, Carson soigne Sheppard et informe Weir, Caldwell et toute l'équipe que le rétrovirus est déjà en train de régresser et que Sheppard pourra très vite reprendre du service. Caldwell repartira à bord du Dedaelus, mais insiste au près de Weir pour qu'elle prenne le temps d'étudier certains des changements qu'il aurait mis en place durant la periode où il a remplacé Sheppard. Weir lui fait savoir qu'elle les prendra en considération mais qu'il est temps que chacun retourne à son affectation initiale.

Quelques jours plus tard, en salle d'entraînement, Teyla enseigne quelques notions de combat à une athosienne quand Sheppard entre dans la pièce, la jeune femme se retire, les laissant en tête à tête.

Sheppard vient présenter ses excuses pour son comportement et ce baiser volé, mais Teyla le rassure très vite et lui dit que c'est oublié. Soulagée de cette explication, Teyla sort à son tour de la pièce.