La guerre des génies

(3,98 / 5) 158 notesNoter
Cet épisode est canon.
La guerre des génies (Saison 3 de Stargate Atlantis)
Titre original :
McKay and Mrs. Miller
Épisode :
#308
Date de diffusion :
08 septembre 2006
Audiences US :
2,10 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Martin Wood
Scénariste :
Martin Gero
Acteurs principaux
Joe Flanigan (Lt. Colonel John Sheppard), Torri Higginson (Dr. Elizabeth Weir), Rachel Luttrell (Teyla Emmagan), Jason Momoa (Ronon Dex), David Hewlett (Dr. Rodney McKay)
Acteurs invités
Amanda Tapping (Lieutenant-Colonel Samantha Carter), Kate Hewlett (Jeannie Miller), David Nykl (Dr. Radek Zelenka), Brendan Gall (Kaleb Miller), Madison Bell (Madison Miller), Trevor Devall (Voix d'Hermiod), Sheri Noel (Scientifique)
Synopsis
Rodney McKay tente de convaincre sa sœur, Jeannie Millier, de venir sur Atlantis afin de l'aider à reformer le projet Arcturus.

Moments clés

- Épuisement de l'E2PZ d'Atlantis
- Rencontre de la sœur de McKay, Jeannie Miller
- Rencontre d'un McKay provenant d'un univers parallèle

Références culturelles

John McMabe (McCabe & Mrs. Miller) - Titre de l'épisode (McKay and Mrs. Miller)
Star Trek - « I've seen that look before, Kirk. » [McKay]
Le Magicien d'Oz - « Oh, I guess you just need to click your heels together, huh ? » [McKay]
Le Magicien d'Oz - « I guess there's nothing left to say but, "There's no place like home." » [Rod]

Défauts visuels et incohérences

[23:34] - Les deux Rodney McKay ne se regardent pas tout à fait quand ils se parlent. Cela est dû au fait que David Hewlett joue les deux rôles.

Notes sur l'épisode

- Une intrigue similaire, où une version plus charismatique d'un personnage principal, provenant d'un univers parallèle, est vue dans la comédie de science-fiction britannique Red Dwarf dans l'épisode "Dimension Jump".
- Cet épisode révèle que le nom complet de McKay est Meredith Rodney McKay.
- Le Rodney McKay de la réalité alternative apparaît à l'intérieur de la chambre d'essai dans la même pose que le Terminator.
- Le plan extérieur de la résidence Miller est une réutilisation des images de la maison du Major Samantha Carter dans "Ascension".
- McCabe & Mrs. Miller est un western de 1971, avec Warren Beatty et Julie Christie, et réalisé par Robert Altman. L'épisode n'emprunte rien au film, si ce n'est son titre.
- Le seau de balles de golf utilisé par le lieutenant-colonel John Sheppard porte la mention "Propriété de Dédale. Ne pas enlever".
- Lorsque McKay réprimande Sheppard pour avoir potentiellement flirté avec Jeannie, il l'appelle Kirk avec colère. Il s'agit d'une référence à l'attitude flirteuse bien connue de James T. Kirk dans Star Trek : The Original Series.
- Les deux hommes qui accompagnent Carter chez Jeannie Miller sont des agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), car la maison de Jeannie se trouve à Vancouver, au Canada.
- Lorsque Sheppard dit que Teyla a le béguin pour l'un des nouveaux Marines, cela peut être une référence au fait que Rachel Luttrell a épousé le cascadeur Loyd Bateman qui jouait un Marine dans l'épisode "A corps perdu".
- Dans l'univers alternatif, "Rod" mentionne que Jeannie a trois enfants - Madison, Bradley et Robbie. Les garçons sont probablement une référence aux co-créateurs de la série, Brad Wright et Robert C. Cooper.
- Cet épisode marque la dernière apparition d'Hermiod dans la série.
- Les événements de cet épisode se déroulent sur une période d'environ un mois. Cela prend en compte le fait que le Dédale met environ dix-huit jours pour voyager entre la Terre et Atlantis et que les événements qui suivent l'arrivée de Jeannie sur Atlantis semblent se dérouler sur au moins quelques jours avant son départ.
- Avant d'être drainé pour faire s'effondrer le pont de matière, le E2PZ d'Atlantis est montré comme étant à 66% de sa puissance.
- Amanda Tapping (Lt. Colonel Samantha Carter) est créditée en tant que Special Guest Star.
- Jeannie Miller est interprétée par Kate Hewlett, qui est la petite sœur de David Hewlett, qui joue le rôle du Dr Rodney McKay dans la série.

Secrets de tournage

- Dans un message publié sur son blog personnel, Joseph Mallozzi écrivit à propos de cet épisode : "Dès que [Martin Gero] aura terminé la première, il poursuivra avec cette autre histoire qu'il a lancée et qui donnera enfin aux fans un aperçu de l'un des personnages les plus modérément demandés du fandom : Jeanie, la soeur de McKay." 

- Martin Gero dit sur scène lors de la convention officielle Stargate SG-1 / Stargate Atlantis à Vancouver [mars 2006] : "La guerre des génies" a été difficile à écrire car "pendant le premier acte et la moitié, il n'y a que McKay et sa sœur sur Terre. ... Je suis très excité par cet épisode, et j'espère que vous l'aimerez." 

- Martin Gero précisa plus tard dans une interview avec GateWorld : "C'est un épisode que j'ai envie de faire depuis environ un an maintenant et je n'ai tout simplement pas trouvé la bonne porte. Il est en quelque sorte né du fait que j'étais de retour à Toronto l'été dernier. ... Et j'ai vu une pièce avec la sœur de David Hewlett, Kate Hewlett, et elle était spectaculaire. C'est une actrice phénoménale, et elle avait beaucoup de - oserais-je dire - "Hewlettismes" à son sujet. Et ils ont une grande chimie dans la vraie vie. ... Mais après avoir vu la pièce cet été, j'ai dit : 'David, il faut que je fasse un épisode sur ta sœur'."

"Elle est tout aussi brillante. Laissez-moi le dire comme ça. Mais elle a en quelque sorte quitté le jeu de la physique. Elle est tombée enceinte, en gros, quand elle était à l'université, et a décidé qu'être mère était vraiment important pour elle. Elle a en quelque sorte mis cette partie de sa vie en attente. McKay ne le lui a jamais pardonné. Il pensait qu'elle était potentiellement plus brillante que lui, et que la contribution qu'elle aurait pu apporter à l'humanité était bien plus importante que de rentrer à la maison et d'élever un enfant.

"C'est la rencontre de ces deux écoles de pensée. Il s'agit de compromis. Il s'agit d'accepter qui est votre frère ou votre soeur et d'essayer de trouver un terrain d'entente avec eux. (...) C'est une belle histoire de frères et sœurs. J'ai un frère et deux soeurs. C'est moins problématique que la relation de McKay avec sa sœur. Mais je pense qu'il y a quelque chose d'universel. C'est en quelque sorte [sur] la famille et la fierté. C'est un épisode assez drôle". 

David Hewlett révéla dans une interview accordée à GateWorld : "Lorsque nous avons fait 'Virus', où [McKay] avoue qu'il a une sœur, cela avait été écrit à l'origine comme un frère. Et j'ai dit : "Écoutez, il se trouve que j'ai beaucoup de sœurs et que l'une d'entre elles est une actrice. Je ne dis pas que vous devez l'engager, mais à tout hasard, je peux dire "sœur" ? Et ils ont dit, 'Oh, c'est une bonne idée. C'est bien. (...) Je viens de travailler avec Kate, car nous venons de faire ce film ensemble en janvier. Et elle est fantastique. Et c'est moi qui le dis - je suis généralement plus dur que quiconque sur ce genre de choses. Et l'un des producteurs a également vu deux ou trois de ses films récents et a dit qu'elle était bonne." 

- Martin Wood précisa dans une interview avec Steve Eramo : "J'aime vraiment travailler avec David Hewlett. Quand on lui donne l'occasion de s'enfoncer dans quelque chose de consistant, il ne lâche pas prise. Dans ce cas, David avait 9 ou 10 pages de dialogue à faire en une seule journée et il venait et jouait son rôle à fond pour vous."

"Kate a été absolument merveilleuse. Elle est arrivée et chaque fois que son personnage et celui de David s'affrontaient à l'écran, c'était une vraie bataille entre frère et soeur, c'était classique. Kate a cette chose qu'elle fait à David, et je suppose que c'est quelque chose qu'elle fait assez naturellement, où elle le frappe. Elle le frappe [ludiquement] au front avec sa main. La première fois que j'ai vu Kate faire ça, je lui ai dit : "Tu dois faire ça devant la caméra", et elle m'a répondu : "Faire quoi ?". Kate n'a même pas réalisé qu'elle avait frappé son frère, et David non plus, car elle le fait avec tellement de nonchalance. Il est amusant de constater que la réaction de Kate est la même que celle de David : elle ne se rend pas compte de ce qu'elle fait, et c'est ce qui la rend si amusante."

"La guerre des génies" a été écrit par Martin Gero et il a longuement discuté avec David de la façon dont il pensait que la relation entre Rodney et Jeanie devait se dérouler. Ce faisant, Martin a pu reproduire dans son scénario la façon dont David a grandi ainsi que son lien réel avec Kate, et cela transparaît vraiment de façon honnête tout au long de l'histoire. Nos scénaristes ont mis le doigt sur ce type de relations cette saison et cela a porté ses fruits."