Premier contact

(4,17 / 5) 440 notesNoter
Cet épisode est canon.
Premier contact (Saison 1 de Stargate Universe)
Titre original :
Space
Épisode :
#111
Date de diffusion :
02 avril 2010
Audiences US :
1,49 million de téléspectateurs
Réalisateur :
Andy Mikita
Scénariste :
Joseph Mallozzi
Acteurs principaux
Robert Carlyle (Dr. Nicholas Rush), Louis Ferreira (Colonel Everett Young), Brian J. Smith (Lt. Matthew Scott), Elyse Levesque (Chloe Armstrong), David Blue (Eli Wallace), Alaina Huffman (Lt. Tamara Johansen), Jamil Walker Smith (MSgt. Ronald Greer), Ming-Na Wen (Camile Wray)
Acteurs invités
Peter Kelamis (Adam Brody), Tygh Runyan (Dr. Robert Caine), Julia Benson (née Anderson) (Lt. Vanessa James), Patrick Gilmore (Dr. Dale Volker), Jennifer Spence (Dr. Lisa Park), Jeffrey Bowyer-Chapman (Soldat Darren Becker), Rukiya Bernard (Soldat Richmond), Darcy Laurie (Soldat Dunning)
Synopsis
Un dysfonctionnement avec les pierres de communications envoie l'esprit du colonel Young dans le corps d'un être inconnu puis un vaisseau alien attaque le Destinée et enlève Chloe.

Moments clés

- Capture du docteur Rush par les Nakais
- Echange de conscience entre le colonel Young et un scientifique nakai
- Apparition d'un vaisseau-mère nakai près du Destinée
- Première bataille spatiale pour l'équipage du Destinée
- Capture de Chloe par les Nakais
- Infiltration du vaisseau-mère nakai par le colonel Young grâce aux pierres
- Sauvetage du docteur Rush par le colonel Young
- Evasion du docteur Rush et Chloe du vaisseau-mère nakai
- Entente précaire entre Rush et Young pour le bien de l'équipage

Références culturelles

Now Comes The Night (Rob Thomas) - Musique jouée en fin d'épisode.

Notes sur l'épisode

- Une semaine environ s'est écoulée depuis les événements de "Soupçons".
- Cet épisode marque la troisième rencontre extraterrestre pour l'expédition Destinée et la première espèce dotée d'une technologie avancée. Les deux précédentes étaient les insectes ddu désert et les calamars extraterrestres.
- "Premier contact" devait à l'origine être le final de la mi-saison de Stargate Universe, tandis que "Mutinerie" était la première moitié d'une série de deux épisodes. Lorsque "Ombre et lumière" a été étendu sur deux épisodes, "Premier contact" a été repoussé à la place numéro 11.
- Cet épisode présente une nouvelle séquence de prologue qui montre divers événements des dix épisodes précédents, y compris beaucoup de ceux qui n'ont aucun rapport avec l'intrigue de l'épisode.
- L'arme principale de Destinée est vue pour la première fois. Il s'agit d'une arme à impulsion à triple canon située sous le vaisseau.
- Cet épisode marque la première véritable bataille spatiale pour l'expédition Destinée.
- La chanson jouée à la fin de l'épisode est "Now Comes The Night" de Rob Thomas.
- Le Dr Inman est mentionnée plusieurs fois dans cet épisode. Bien qu'elle ne soit pas apparue dans un épisode complet, elle est apparue dans "Variety", un des webisodes de Kino. Dans ce webisode, elle essayait d'isoler des esters aromatiques (comme l'arôme de banane) à partir d'impuretés chimiques dans l'eau de Hoth afin de rendre les rations plus agréables. Elle était jouée par Chelah Horsdal.
- Darcy Laurie (Soldat Dunning) a précédemment joué le rôle d'un villageois dans l'épisode "Le premier commandement" de Stargate SG-1 et celui de Tass'an dans l'épisode "Pour l'honneur".

Secrets de tournage

- "Aujourd'hui, c'était notre dernier jour de tournage sur Stargate Universe et nous avons terminé de manière impressionnante, en cassant non pas une mais DEUX histoires. Le premier, l'épisode #10 est le mien (Carl est particulièrement excité par celui-ci) tandis que le #11 revient à Paul. Des horloges à retardement, des rebondissements, des alliances, des trahisons et un invité surprise ! Et, juste comme ça, nous avons nos 10 premières histoires en jeu".

- "C'est une histoire assez solide, pleine d'action, de rebondissements et de retournements de situation. Ma seule incertitude provient de certains lieux et systèmes d'armes étant donné que le vaisseau est encore en cours de conception à l'heure où nous parlons. Encore un passage et je publierai [l'ébauche]". 

- "Eh bien, j'étais un peu sur une lancée aujourd'hui. J'ai presque terminé la scène du feu d'artifice entre Wray et Young, avec deux pages entières !" 

- "Ce scénario est l'un des plus difficiles que j'ai écrits et il avance péniblement. Bien sûr, ça veut dire qu'il sera parfait une fois terminé. Ne changez rien ! " me diront-ils sans doute avant de me remettre une prime en espèces et une parade en mon honneur. " 

- "J'ai tourné en rond sur une séquence compliquée qui a été rendue d'autant plus compliquée que j'ai affaire à de tous nouveaux personnages avec de tous nouveaux agendas à bord d'un tout nouveau navire. Et bien que les obstacles présentés ne soient en aucun cas insurmontables, ils se sont avérés exceptionnellement difficiles étant donné qu'à chaque fois que j'ai un peu d'avance, je suis distrait et je dois recommencer. ... J'ai finalement réussi à m'attaquer à la séquence hier soir et, entre 20 heures et 1 heure du matin, j'ai réussi à assembler toutes les pièces du puzzle. J'étais soulagé - jusqu'à ce que j'apprenne cet après-midi que certaines hypothèses que j'avais formulées sur la base de conversations précédentes n'étaient plus valables. Retour à la case départ. J'ai décidé de suspendre le travail sur le scénario jusqu'à ce que nous puissions tous nous mettre d'accord sur un plan d'attaque."

- "Si tout se passe bien, je vais enfin livrer demain ma première version de la série de mi-saison en deux parties. J'ai repoussé l'échéance en essayant de polir et de repolir ce que j'ai, mais il semble que plus j'attends, plus les nouvelles idées et les nouvelles réflexions ont un impact sur les décisions que j'ai déjà prises. Certes, des changements devront être apportés, mais tant que ces nouvelles idées et reconsidérations ne seront pas gravées dans la pierre, je continuerai comme prévu. Et je me réfère, bien sûr, à ce que Wray sait, à la révélation de Boone et à la révélation de James." 

- "Bonne nouvelle ! Il semble qu'on ne me demandera pas de remballer mon bureau et qu'on ne m'escortera pas hors du terrain pour l'instant. Rob, qui passe ses journées sur le plateau depuis le début de la production, m'a appelé cet après-midi pour me dire qu'il aimait mon scénario. C'est toujours bon à entendre, mais d'autant plus que : a) c'est mon premier scénario pour une nouvelle série avec de nouveaux personnages, b) c'est la première partie de la série de mi-saison, et c) Rob est un critique assez sévère. Mais je ne devrais peut-être pas commander si vite cette nouvelle bibliothèque, car les autres producteurs n'ont pas encore donné leur avis, notamment Brad, un critique tout aussi sévère qui se trouve être la deuxième moitié de l'équipe qui a créé la série. " 

- "J'ai enfin reçu les notes sur mon premier jet de " Premier contact " (maintenant l'épisode 11). Avec 54 pages, le script est beaucoup trop long et Rob a fait quelques suggestions utiles pour réduire les dialogues. Je vais devoir faire un léger ajustement à l'attitude de Wray, en accord avec le passage de Paul dans ['Soupçons'], incorporer une suggestion de costume, remplacer un élément de décor (en fait, plutôt un accessoire tout compte fait) par quelque chose de plus approprié que le concepteur de production James Robbins a proposé, inclure les deux battements de caractère suggérés par Carl, modifier le dialogue concernant les systèmes d'armes du vaisseau, supprimer une complication inutile, et faire une légère modification de l'échange final. Et c'est tout. J'espère avoir une version révisée plus tard dans la semaine." 

- "Je suis bien avancé dans la réécriture de 'Premier contact', l'épisode 11 de Stargate Universe, et je l'ai finalement réduit à 46 pages complètes, contre 54 à l'origine (contre 60 à l'origine !). Nous avons réduit les dialogues, supprimé certains passages superflus, tout en conservant un grand nombre de passages sur les personnages auxquels Rob et ses collègues ont répondu dans la version originale (la scène de Boone, les passages sur James, le truc avec la chaussette)." 

- "Rob va faire le passage sur mon script, 'Premier contact' (épisode 11), ce week-end et m'a informé de quelques ajouts de personnages qu'il veut faire à partir du début (qui sont directement liés à 'Soupçons'), en plus d'une modification de dialogue à l'échange final qui m'a fait lever un sourcil en silence stupéfait. J'aime ces deux personnages, et cette petite révélation fait monter les enchères, offrant une belle transition vers le prochain épisode, "Mutinerie". (...) Rien n'est tout à fait comme il semble ? Essayez - personne n'est tout à fait comme il semble. Des mouvements furtifs, des alliances changeantes et des agendas cachés garantissent une communauté galactique dysfonctionnelle et inquiétante."

- "Je me suis rendu au plateau 4 aujourd'hui, où le réalisateur Andy Mikita supervisait l'une des grandes séquences sur écran vert de l'épisode 11, 'Premier contact'. Sur le pont d'observation cet après-midi : Patrick Gilmore (Volker), Julia Anderson (James), Jennifer Spence (Park), et d'autres personnes qui ont pu admirer le spectacle pyrotechnique." 

- "Oui, des montages de producteurs de 'Premier contact', épisode #11, que j'ai écrit, et de 'Mutinerie', épisode #12, que Paul a écrit. Les deux vont être géniaux et même si "Premier contact" va sans aucun doute bénéficier de la plus grande attention en ligne jusqu'à sa date de diffusion (pour des raisons qui deviendront évidentes au fur et à mesure que les indices sur cet épisode seront dévoilés), je pense que "Mutinerie" est celui qui est le plus intéressant. Il est tendu, plein de suspense et d'intrigues, et offre de formidables performances dramatiques de la part de plusieurs de nos acteurs." 

- "Si les trois prochains épisodes jusqu'au hiatus ne vous font pas vibrer, je serai surpris - et triste que vous ne regardiez plus. D'autant plus que le premier épisode de retour après la pause est le mien, 'Premier contact', et qu'il est rempli de toutes sortes d'action, d'extraterrestres et de batailles entre vaisseaux." 

- "Chloé Armstrong (Elyse Levesque) était un autre personnage qui a reçu pas mal de votes et plus d'une demande pour voir le personnage développé au-delà de ce que nous avons établi à ce jour. Eh bien, les choses vont devenir très intéressantes pour Chloé presque immédiatement après notre retour en avril et son expérience poignante aura des répercussions non seulement pour elle, mais aussi pour le reste de l'équipage." 

- "Une partie de la découverte du vaisseau portera également sur les capacités du Destinée, plus précisément sur ses armes et ses systèmes défensifs. Ceux-ci seront enfin mis à l'épreuve contre un véritable adversaire presque immédiatement après notre retour ('Premier contact', épisode 11), tandis que nous aurons enfin l'occasion de voir la navette en action également avec les pilotes Scott et Greer aux commandes."

- "Lorsque la série reviendra en avril, vous pourrez voir les extraterrestres les plus cool que nous ayons jamais fait dans la série." 

- Robert C. Cooper et Brad Wright révélèrent dans une interview accordée au L.A. Times : "Ils sont bipèdes, et ils ont des bras et des jambes, mais ils sont vraiment différents de tout ce que nous avons vu sur 'Stargate' auparavant. Ils ne deviennent pas les méchants de la semaine, mais ils ont un impact sur ce qu'ils font à l'avenir et il y a certainement des réverbérations pour plusieurs épisodes", dit Cooper.

"Et l'une des choses que nous ne voulions pas faire, c'était des extraterrestres au visage de latex. Nous voulions que ces extraterrestres soient vraiment hors du commun", dit Wright. Nous faisons des formes de vie extraterrestres en images de synthèse, très résistantes, du genre "District 9". Et je pense que les fans de l'ancien 'Stargate' qui regrettent les extraterrestres vont trouver ce qu'ils cherchent".

Brad Wright ajouta dans le numéro du 23 novembre de TV Guide : "Ce sont les extraterrestres les plus cool qu'on ait eus dans Stargate. C'est une race spatiale très avancée, pas très amicale." 

- Brad Wright pécisa dans une interview accordée à SciFi Wire : "La seconde moitié de la saison a été conçue dès le début "pour que tout commence à monter en puissance et à être plus orienté vers l'action. Nous voulions que tout le monde connaisse bien les personnages pour les événements. Vous voyez, pour moi, courir, sauter et les trucs d'action ne sont vraiment fascinants que si vous vous intéressez vraiment aux personnages et que vous avez une relation avec eux. Nous voulions nous concentrer là-dessus. ... Je veux dire, c'est toujours une série axée sur les personnages. Je ne veux pas dire que nous ne faisons pas de choses axées sur les personnages. Mais je pense que le rythme s'accélère, dans l'ensemble. Nous rencontrons des aliens. Je veux dire, nous rencontrons plus d'un groupe d'extraterrestres, et l'intensité de la découverte augmente."

"Les extraterrestres que nous rencontrons dans cet épisode "ont été réalisés de la même manière et par certaines des mêmes personnes qui ont fait District 9. Ce sont des extraterrestres en images de synthèse, qui respectent toujours ma promesse de ne pas parler anglais ou de ne pas porter de latex. Ils sont très cool. Ils ne sont pas si gentils. Ils ont un programme. En fait, vous en avez déjà vu deux exemples, l'un à la fin de "Air, partie 3". Ce petit vaisseau qui a décollé et s'est envolé leur appartient. Le vaisseau qui s'est écrasé leur appartient." 

- Robert C. Cooper, producteur exécutif, ajouta dans une interview accordée au magazine SciFiNow [numéro 40, 2010] : "J'aimerais dire que Young et Rush ne rebondissent pas après ça [leur affrontement dans 'Soupçons'], ce qui fait partie de la nature continue de ce que je pense être la série. Il ne s'agit pas d'un bouton de réinitialisation à la fin de chaque épisode ou d'une solution magique. Évidemment, je vais dévoiler un point majeur de l'intrigue, mais à mesure qu'ils avancent et se retrouvent tous les deux sur le vaisseau, ils doivent faire face à l'effet d'entraînement évident et aux répercussions de l'action qu'ils ont entreprise, au manque de confiance qu'ils ont l'un envers l'autre et à la direction que prend tout cela. "À bien des égards, la première moitié de la saison a conduit à ce moment. Dans cette série, il n'y a pas de héros ou de méchants classiques. Tout le monde est imparfait et il s'agit d'êtres humains pris au piège dans cette situation extrême, presque une cocotte-minute, et de faire ressortir l'essence de leurs personnages." 

Elyse Levesque confia dans une interview avec Maxim : "Quelque chose d'assez important arrive à mon personnage dans l'un des premiers épisodes et cela affecte sa stabilité mentale. Cela change la vie à bord du vaisseau pour un tas de gens, pour tout le monde, en fait. Il y a ce nouveau danger pressant et quelque chose change en elle et elle est différente ; elle n'est plus la même fille après ce moment et nous le voyons. Et en plus de cela, elle devient un membre beaucoup plus actif de l'équipe du Destinée. Elle est beaucoup plus impliquée."

"C'est génial ! C'est ce que vous espérez, non ? Vous savez, vous espérez avoir de bons scénaristes et des gens qui pensent à l'avenir de votre personnage parce que c'est une grande opportunité de pouvoir jouer le personnage pendant cette période. Donc oui, c'était vraiment super, super amusant et cool parce que nous ne voyons pas le plein effet de ce qui lui arrive jusqu'à certaines des choses que nous tournons en ce moment pour la deuxième saison."

- Elyse Levesque ajouta plus tard dans une séance de questions-réponses sur le blog de Joseph Mallozzi : "Les scènes dans le réservoir d'eau dans 'Premier contact' et 'Mutinerie' étaient difficiles, mais très amusantes. La partie la plus difficile était de devoir retenir ma respiration pendant toute la séquence. Mais j'ai eu droit à une leçon de plongée gratuite, ça en valait la peine !"

"... Il était difficile de voir exactement ce que je regardais à travers la bouteille, alors j'ai dû prendre mes propres repères. À part ça, c'était une expérience très relaxante. Notre coordinateur de cascades, James Bamford (alias "BamBam"), a fait en sorte que je me sente très à l'aise et m'a même donné une petite leçon de plongée au préalable. Dans l'ensemble, une expérience vraiment cool !"

"... Ça a l'air beaucoup plus effrayant que ça ne l'était. Notre coordinateur de cascades a veillé à ce que je me sente à l'aise dans la bouteille et s'est tellement bien occupé de moi que je n'avais rien à craindre d'autre que de me détendre et de m'amuser. Pour être honnête, le caisson était si chaud que le seul problème était de devoir en sortir."

"... En parlant de "Premier contact", c'était l'un de mes épisodes préférés à tourner. J'avais l'impression d'être un super héros d'action en faisant toutes mes propres cascades dans la cuve. Je pense que c'est toujours amusant de faire ce genre de choses, parce que ça n'arrive pas tous les jours. Je veux dire, combien de fois avez-vous l'occasion de porter du cuir tout en étant immergé sous l'eau parce qu'une bande d'aliens effrayants vous a kidnappé et est sur le point de sonder votre esprit ? J'ai raison ? !"