Air 3/3

(3,77 / 5) 465 notesNoter
Cet épisode est canon.
Air 3/3 (Saison 1 de Stargate Universe)
Titre original :
Air, part 3
Épisode :
#103
Date de diffusion :
09 octobre 2009
Audiences US :
2,45 millions de téléspectateurs
Audiences FR :
520 000 téléspectateurs
Réalisateur :
Andy Mikita
Scénaristes :
Brad Wright, Robert C. Cooper
Acteurs principaux
Robert Carlyle (Dr. Nicholas Rush), Louis Ferreira (Colonel Everett Young), Brian J. Smith (Lt. Matthew Scott), Elyse Levesque (Chloe Armstrong), David Blue (Eli Wallace), Alaina Huffman (Lt. Tamara Johansen), Jamil Walker Smith (MSgt. Ronald Greer)
Acteurs invités
Richard Dean Anderson (Lt. General Jack O'Neill), Peter Kelamis (Adam Brody), Timothy Webber (Père George), Mark Burgess (Dr. Jeremy Franklin), Jennifer Spence (Dr. Lisa Park), Anna Galvin (Patricia Armstrong), Bradley Stryker (Sgt. Curtis), Ming-Na Wen (Camile Wray), Lou Diamond Phillips (Colonel David Telford), Christina Schild (Andrea Palmer), Julia Benson (née Anderson) (Lt. Vanessa James), Haig Sutherland (Sgt. Hunter Riley), Sandy Sidhu (Dr. Mehta), Mar Andersons (Major Green), Michael Karl Richards (Major Peterson), Josh Blacker (Sgt. Spencer), Andrew Dunbar (Cpl. Gorman), Patrick Gilmore (Dr. Dale Volker), Sandra Timuss (Martha)
Synopsis
Le lieutenant Scott dirige une mission sur une planète désertique dans le but de récupérer un minerai capable de réparer le système de purification de l'air du vaisseau.

Moments clés

- Première visite d'une planète à partir du Destinée
- Envoi d'une équipe d'exploration afin de récupérer du carbonate de calcium
- Visite de Chloe Armstrong et du colonel Young sur Terre
- Disparition d'Andrea Palmer et du sergent Curtis
- Découverte et récupération du carbonate de calcium par Scott
- Infiltration d'une forme de vie sous forme d'insectes à bord du Destinée
- Réparation des purificateurs d'air du Destinée

Références culturelles

La planète des singes - « Damn you ! Damn you all to hell ! » [Eli]
Captain Marvel - « I helped choose the personnel for Icarus Base. I read your file. And neither you nor Captain Marvel back there were on my list, I can tell you. » [Rush]
Breathe (Alexi Murdoch) - Musique jouée en fin d'épisode.

Défauts visuels et incohérences

[01:51:08] - Lorsque Chloe tente de consoler sa mère avant d'être interrompu par le major Green, on peut voir que le pupitre du piano est à plat, mais sur le plan suivant, on peut remarquer que celui-ci est à présent soulevé.
[02:08:16] - Alors qu'il était déjà censé être terminé, on peut voir derrière le colonel Young que le compte à rebours arrive à zéro.

Notes sur l'épisode

- Cet épisode marque la disparition du sergent Curtis et d'Andrea Palmer. Ils deviennent la deuxième et troisième perte de l'expédition après la mort du sénateur Alan Armstrong.
- Cet épisode est le premier à présenter une sorte de segment "Précédemment dans Stargate Universe" au début. Cependant, personne dans le casting ne fait l'annonce. Le segment est interprété en "vision Kino".
- La chanson jouée à la fin de l'épisode est "Breathe" d'Alexi Murdoch.
- C'est le troisième cas où un être extraterrestre est censé communiquer avec un personnage, via une vision, pour l'aider à traverser une expérience de mort imminente. Les deux premiers sont "Le voyage intérieur" et "Ivresse des profondeurs", qui mettent en scène respectivement le commandant Samantha Carter et le Dr Rodney McKay.
- Contrairement aux réseaux de portes de la Voie lactée et de Pégase, ces portes des étoiles ne sont pas associées à un DHD. La télécommande des Anciens qui contrôle le Kino est le seul moyen d'appeler Destinée.
- L'idée qu'une forme de vie extraterrestre soit une conscience à l'intérieur d'un objet inanimé est similaire à l'épisode "Eaux troubles" de Stargate SG-1.
- Le lieutenant-général Jack O'Neill a une partie d'échecs ouverte sur son ordinateur portable dans son bureau lorsque le colonel Everett Young lui fait son rapport.
- Les scènes hors du monde ont été tournées à White Sands, au Nouveau-Mexique, plusieurs semaines après le reste du pilote en trois parties. C'est seulement la deuxième fois que la franchise se déplace en dehors de la région de Vancouver pour le tournage. La première fois, c'était pour l'épisode "Las Vegas" de Stargate Atlantis. Ces scènes ont été tournées plusieurs semaines après le reste de l'épisode d'ouverture en trois parties.
- Sandra Timuss (Martha) n'apparaît dans cet épisode que dans une scène coupée qui n'est incluse que dans la version étendue de "Air".
- Mar Andersons (Major Green) a précédemment joué le rôle de Bob dans les épisodes "Point de non-retour" et "Wormhole X-Treme !" de Stargate SG-1 et celui d'un officiel de l'armée de l'air dans l'épisode "Le trésor d'Avalon 1ère partie".
- Anna Galvin (Patricia Armstrong) jouait auparavant le rôle du Dr Reya Varrick dans l'épisode "Dommage collatéral" de Stargate SG-1 et le personnage d'intelligence artificielle Sekkari de Vanessa Conrad dans l'épisode "Les Sekkaris" de Stargate Atlantis.
- Michael Karl Richards (Major Peterson) a précédemment joué le rôle d'un garde dans l'épisode "Hallucinations" de Stargate SG-1.
- Timothy Webber (George) a précédemment joué le rôle du commandant Gareth dans l'épisode "Le feu aux poudres" de Stargate SG-1.

Secrets de tournage

- Sur son blog personnel, Joseph Mallozzi écrivit à propos de cet épisode : "Aujourd'hui, nous avons regardé le mixage du jour 2 de 'Air' III. Wow ! White Sands est un endroit magnifique. Il confère à l'épisode une profondeur et une ampleur habituellement réservées aux longs métrages. De formidables performances dans tous les domaines (la scène Greer-Rush ? Whoa !) et la partition spectaculaire du compositeur Joel Goldsmith font de cet épisode un grand, grand moment."

"En plus des merveilleuses contributions de Joel, l'épisode comprend également un air contemporain reconnu. C'est quelque chose que nous avons rarement fait dans SG-1 et Atlantis, mais que nous ferons davantage dans SGU. Quoi qu'il en soit, j'ai hâte de voir cet épisode sur grand écran avec un bon système sonore et, heureusement, je n'aurai pas à attendre longtemps. Nous présenterons en avant-première les trois premiers épisodes de la série ('Air' I, II et III) aux acteurs et à l'équipe de tournage en septembre." 

- Brad Wright révéla dans une vidéo sur Stargate.MGM.com : "Quel était ce petit vaisseau qui a quitté le Destinée à la fin de l'épisode ? Ce n'était pas l'une des navettes du vaisseau. "Je vais dire ceci : Ce n'est clairement pas une partie du Destinée. C'est visuellement un type de vaisseau très différent. Ce que nous indiquons, c'est qu'il y a des extraterrestres qui ont observé le Destinée. Et j'ose dire que nous allons les rencontrer." 

- Brad Wright confia dans une autre interview accordée au magazine SciFiNow [numéro 40, 2010] : "Quand Robert et moi nous sommes assis pour casser l'histoire, nous n'avions pas l'intention qu'elle devienne trois heures. Nous nous attendions à ce qu'elle dure deux heures, à la fin desquelles nous serions allés sur la planète et aurions obtenu ce dont nous avions besoin pour survivre. Mais nous voulions que cette histoire porte sur la survie de base - les mauvaises personnes non préparées, ce qui était tout le contraire de ce que nous avions fait dans plus de 300 heures de choses appelées Stargate. "Là, c'était les bonnes personnes, parfaitement préparées, qui traversaient la porte des étoiles comme les meilleures et les plus brillantes. C'était les gens du nettoyage, quelques civils et certainement pas l'équipe A. Et avec quoi arrivent-ils ? Rien. Dès le départ, vous savez que ce ne sera pas un voyage facile pour eux." 

- Robert C. Cooper précisa dans une interview avec le magazine SciFiNow [Numéro 40, 2010] : "Je pense que les pilotes croulent souvent sous le poids de la pression de devoir faire toutes ces choses magiques - présenter les personnages, introduire les règles du monde et faire en sorte que cela ne donne pas l'impression d'être une introduction. L'idée de raconter l'histoire en deux styles - le flash-back révélant comment nous sommes arrivés à ce moment, et la façon dont nous vivons les choses au moment où elles se produisent - a été déterminante pour nous lors de l'écriture. Nous voulions partir d'un point d'action, celui de l'arrivée sur le bateau, mais nous pensions aussi qu'il était important de décrire comment ces personnes étaient arrivées là. "Lorsque nous avons étendu la durée de la série à trois heures, nous avons pu expliquer comment les choses allaient se dérouler - qu'il n'y aurait pas de fins nettes et enveloppées et que les choses s'imbriqueraient les unes dans les autres. Ce n'est pas un film ; vous n'êtes pas obligé de tout conclure."