Seuls au monde

(4,02 / 5) 245 notesNoter
Cet épisode est canon.
Seuls au monde (Saison 1 de Stargate Universe)
Titre original :
Lost
Épisode :
#115
Date de diffusion :
30 avril 2010
Audiences US :
1,59 million de téléspectateurs
Audiences FR :
340 000 téléspectateurs
Réalisateur :
Ronn Schmidt
Scénariste :
Martin Gero
Acteurs principaux
Robert Carlyle (Dr. Nicholas Rush), Louis Ferreira (Colonel Everett Young), Brian J. Smith (Lt. Matthew Scott), Elyse Levesque (Chloe Armstrong), David Blue (Eli Wallace), Alaina Huffman (Lt. Tamara Johansen), Jamil Walker Smith (MSgt. Ronald Greer)
Acteurs invités
Sean Blakemore (Reginald Greer), Cameron Shang Forbes (Jeune Ronald Greer), William MacDonald (Virgil Biggs), Julia Benson (née Anderson) (Lt. Vanessa James), Peter Kelamis (Adam Brody), Jennifer Spence (Dr. Lisa Park), Haig Sutherland (Sgt. Hunter Riley), Stefanie Samuels (Angela Greer)
Synopsis
Le Destinée repart en VSL en laissant Scott, Eli, Chloe et Greer pris au piège dans les ruines d'un labyrinthe souterrain. Cela oblige Rush et le colonel Young à élaborer un plan pour les récupérer avant que le vaisseau ne quitte la galaxie.

Moments clés

- Découverte d'une sortie de secours des galeries souterraines extraterrestres
- Disparition temporaire du sergent Ronald Greer sur la planète des ruines
- Formation d'une équipe de secours pour retrouver Scott, Eli et Chloe
- Exploration de plusieurs mondes de la galaxie d'Eden par Scott, Eli et Chloe
- Sauvetage du sergent Ronald Greer par l'équipe du lieutenant James
- Départ en VSL du Destinée avant le retour de l'équipe de Scott

Défauts visuels et incohérences

[25:00] Lorsque le docteur Rush active la porte des étoiles, cette dernière n'effectue pas de rotation contrairement aux précédentes activations.
[31:14] Lorsque le lieutenant Scott arrive sur la planète brumeuse, son G36K est équipé d'une visée. Néanmoins, celle-ci disparaît lors de son arrivée sur la planète enneigée.

Notes sur l'épisode

-D'après la grossesse du lieutenant Tamara Johansen, cet épisode se déroule aux alentours de 22 semaines depuis l'évacuation de la base Icarus. Cela signifie également que trois semaines se sont écoulées depuis la fin de "Eden".
- C'est le premier épisode qui explique clairement pourquoi le prototype de réseau de portes est inférieur aux réseaux de la Voie lactée et de Pégase. C'est également le premier à décrire de manière complète le fait que seule une poignée de planètes peut être atteinte dans une petite zone, par opposition à une galaxie entière.
- La voiture de Reginald Greer portait une plaque d'immatriculation californienne. Cela indiquerait que le MSgt. Ronald Greer a grandi dans le même état.
- Dans "Air 1ère partie", les téléspectateurs ont vu que le lieutenant Vanessa James et le lieutenant Matthew Scott avaient une relation physique et qu'ils tentaient de la dissimuler. Cependant, on découvre que le colonel Everett Young est au courant de leur relation, mais il n'est pas précisé s'il l'était sur la base Icare ou après son arrivée sur Destinée.
- Cet épisode présente les premières indications que Chloé Armstrong est infectée par le pathogène Nakai : elle est capable de lire inconsciemment leur langage.
- La première planète que l'équipe de sauvetage visite, celle que James dit être belle, présente des objets cristallins presque similaires à ceux vus dans "Double". La seule différence est que ces objets sont plus grands et gris.
- C'est le dernier des trente-trois épisodes de Stargate SG-1, Stargate : Atlantis et Stargate Universe écrits par Martin Gero.
- C'est le seul épisode de Stargate Universe réalisé par le directeur de la photographie Rohn Schmidt.
- Ming-Na (Camile Wray) n'apparaît pas dans cet épisode.
- C'est le seul épisode de toute la série dans lequel le Dr Dale Volker (Patrick Gilmore) n'apparaît pas.
- William MacDonald (Virgil Biggs) a déjà joué le rôle du capitaine Hugh Griffin dans l'épisode "L'ivresse des profondeurs" de Stargate Atlantis.

Secrets de tournage

- Le casting original pour les personnages invités dans cet épisode était le suivant : REGINALD GREER (le père du sergent Greer dans les flashbacks). Vétéran afro-américain de 40-45 ans de la guerre du Golfe qui a connu des jours meilleurs. Il était autrefois un homme fort et fier qui croyait au service de son pays et a été honoré d'une médaille pour son service. Mais depuis son retour de la guerre, il souffre de maladies physiques et mentales. Il est calme, en colère et un peu effrayant. Il maltraite son fils pré-adolescent, le jeune Ronald Greer, croyant le préparer à un monde cruel et ingrat. Angela, sa femme, protège Ronald et reste avec Reginald car elle pense que Reginald est victime du syndrome de la guerre du Golfe et des effets secondaires de la guerre et que personne d'autre ne s'occupera de lui ... CHEF INVITÉ

LE JEUNE RONALD GREER. 12-13 ans (dans les flashbacks). Afro-américain. Physiquement en forme. Calme, fort et intense. Il a résisté à des années de maltraitance mentale et physique de la part de son père, victime instable du syndrome d'après-guerre. Son esprit n'a jamais été brisé, en partie grâce à l'amour et au soutien de sa mère. C'est un jeune homme qui, à lui seul, a sauvé sa mère et son père d'une maison en feu ... RÔLE PRINCIPAL DE SOUTIEN

- Sur son blog personnel, Joseph Mallozzi publia une série de trois messages à propos de cet épisode : "Nous aborderons le sujet [du réseau de portes] dans les prochains épisodes, en particulier dans "Seuls au monde". 

"Quant à Greer, beaucoup d'entre vous ont exprimé le désir d'en savoir un peu plus sur sa backstory également, ce qui le fait tiquer. Il est l'un des membres les plus fascinants de l'équipage de Destinée, un soldat de soldat avec une volatilité explosive qui mijote juste sous son extérieur glacé. Et dans l'épisode 15, "Seuls au monde", nous avons enfin un aperçu du passé de Greer, de certains des événements qui l'ont façonné, pour le meilleur et pour le pire. (...) En plus de cet épisode, la seconde moitié de la saison 1 est parsemée d'un grand nombre de moments merveilleux pour les personnages, à la fois sombres et humoristiques, ainsi que de moments qui parleront du lien d'amitié entre Greer et Scott." 

-  "Martin a envoyé sa version révisée de "Seuls au monde". Heh. J'adore la fin."