Le grand sommeil

(4,06 / 5) 148 notesNoter
Cet épisode est canon.
Le grand sommeil (Saison 1 de Stargate Atlantis)

Résumé complet

Weir prend l'air sur un balcon, quand le Major Sheppard la rejoint. Ce dernier part avec une équipe pour explorer la cité. Mais avant de partir, il lui offre un cadeau pour son anniversaire.

Sheppard explore les différentes zones, lié par radio à Rodney resté en salle de contrôle. Mais au détour d'un couloir, Ford découvre un laboratoire. John et Teyla le suivent. Les systèmes se rallument et ils découvrent une femme dans un caisson de stase.

Weir et Rodney les rejoignent. Ce dernier pense qu'ils doivent la sortir de là, mais le Dr Beckett s'y refuse. Selon les indications disponibles, elle serait là depuis dix mille ans. Rodney pense qu'ils ont l'opportunité de parler à une Ancienne. Ses arguments font mouche, et Weir leur ordonne de la ranimer.

Quelques minutes plus tard, Beckett surveille les signes vitaux de cette femme. Il trouve sur elle un message qu'il remet au Dr Weir : il s'agit de coordonnées planétaires. Soudain la femme se réveille. Avant de replonger dans un sommeil profond, cette dernière dit « ça a marché ».

Weir rejoint John et Rodney en salle de contrôle. C'est alors que Beckett les appelle. Sa patiente s'est réveillée et tient de drôles de propos.

Une fois à l'infirmerie, Carson met Elisabeth et Rodney en garde car selon lui cette femme sait beaucoup de chose sur eux. Weir s'approche d'elle. La femme se dit heureuse de les retrouver, avant d'affirmer qu'elle est le Dr Elisabeth Weir.

En salle de réunion, Weir fait part des informations que la femme a révélé au reste de l'équipe. Elle prétend avoir voyager dans le temps jusqu'à l'époque où les Anciens vivaient encore dans ces murs. McKay n'y croit pas une seconde, car le voyage dans le temps, bien que théoriquement possible, est une chose dure à maîtriser. Beckett entre alors avec les résultats des tests ADN : il s'agit bien du Dr Weir.

A l'infirmerie, Weir attend que la patiente se réveille. Rodney l'informe alors qu'à leur arriver, la cité a essayé de la réveiller, en vain faute d'énergie disponible. Lorsqu'elle se réveille, Rodney la harcèle de question. Elle raconte alors son histoire. Lors de l'arrivée de l'expédition sur Atlantis, il se produisit un accident. Le début est similaire à celui que vécut l'expédition. Mais elle dit que les choses ne se sont pas si bien passées la première fois.

Dans son bureau, Weir demande à Carson si il ne peut pas améliorer la santé de sa patiente. Mais ce dernier est réticent car le moindre traitement peut lui être fatal. Cependant Weir sait se montrer persuasive et Carson accepte.

Quelques instants plus tard, Weir vient chercher la femme à l'infirmerie. Après une petite visite, elle l'amène en salle de réunion. Là, elle exprime son soulagement de voir la cité au milieu de l'océan. Elle raconte alors la suite de l'arrivée de l'expédition. Comme l'expédition actuelle, ils découvrirent que la cité était émergée à plusieurs mètres de profondeur. Mais le bouclier n'a pas résisté et l'eau s'est engouffrée dans toute la cité, sans que celle-ci n'émerge. Pendant que les scientifiques essayaient d'ouvrir un passage vers un autre monde, Sheppard lui se dirigeait vers le hangar à vaisseau. Une fois sur place, il informa Weir qu'un des vaisseaux était différent des autres. L'eau s'infiltra dans la salle de contrôle en quelques secondes. Elle explique alors que le système d'émersion n'existait pas lors de sa venue. Puis elle poursuit son récit. Elle, Zelenka et John étaient coincés dans le Jumper. Sheppard appuya sur la console et ils se retrouvèrent en orbite autour de la planète, attaqués par plusieurs darts. Mais soudain l'état de santé de la femme se dégrade.

A l'infirmerie, Elisabeth veille toujours à son chevet. John la rejoint et ils discutent un peu. McKay arrive et confirme que le Jumper servait à voyager dans le temps. La patiente se réveille et reprend son récit. Le vaisseau était attaqué par des darts. Puis elle se réveilla dans la cité, il y a dix milles ans. Un certain Janus la soigna et s'occupa d'elle. Le vaisseau fut abattu et récupéré au fond de l'océan. Il lui expliqua que ce Jumper était une machine à voyager dans le temps construit par ses soins. Une fois remise sur pied, Janus la présenta au Conseil des Atlantes. Janus était très enthousiasmé, mais pas le reste du Conseil. Ils lui parlèrent des Wraiths, et de leurs efforts vains pour négocier une paix avec eux. Le Conseil lui proposa de revenir sur Terre avec eux, mais Weir voulait trouver une solution pour repartir dans le futur et sauver la cité.

Quelques temps après, Carson les informe de la dégradation de la santé de leur visiteur. La femme poursuit son histoire. Janus était devenu son allié, mais le conseil ne voulait rien entendre. Cependant, Janus ne voulait pas s'avouer vaincu. Il a donc mis au point un plan dans le dos du Conseil : utiliser les E2PZ séparément pour permettre un prolongement de la durée du bouclier. Cependant, quelqu'un devait rester sur place pour les permuter. En orbite, les Wraiths attaquaient de plus en plus violement les Anciens qui tentaient de fuir. Moros ordonna alors l'évacuation totale de la cité.

Durant la nuit, Elisabeth ne bouge pas de l'infirmerie. A son réveil, la vieille femme reprend son récit. Janus avait préparé le caisson de stase pour elle. Ce dernier devait se réactiver à écart régulier pour qu'elle puisse changer les E2PZ. De plus, par sécurité, il avait mis en place un système permettant à la cité de remonter à la surface en cas d'insuffisance d'énergie. Puis les Anciens abandonnèrent la cité. Elle plongea la cité dans un long sommeil, avant de se mettre en stase. Puis régulièrement, elle se réveillait pour changer les E2PZ. Puis elle parle des coordonnées : cinq avant postes disposant d'E2PZ, avant de s'éteindre.

Quelques temps plus tard, Weir répand ses cendres depuis le balcon de la cité. Sheppard vient alors la chercher pour le briefing.