Les condamnés

(3,33 / 5) 83 notesNoter
Cet épisode est canon.
Les condamnés

Résumé complet

A bord d'un puddle jumper, Ronnon, Teyla, Mc Kay ainsi que Sheppard se rendent sur une planète qui semble au premier abord, inhabitée, et de surcroît, inconnue de Teyla et de Ronnon Dex.

Ils découvrent un feu de camp et un village de fortune, avant d'être violemment pris à parti. Ronnon reçoit une flèche dans la jambe et Mc Kay lui apporte son aide pour tenter de s'enfuir.

Des coups de feu sont alors échangés et après une tentative de médiation de Sheppard pour regagner la porte des étoiles. Les hostilités reprennent de plus belles.

L'arrivée d'un vaisseau inconnu permet de faire cesser le combat, Sheppard et son équipe en profitent pour regagner leur vaisseau et sont escortés courtoisement jusqu'à la cité d'Olésia. Ils découvrent que l'île est une colonie pénitentiaire, et discutent avec Marin, jeune Olésianne, qui les conduit au magistrat. Celui-ci s'enquit de leur santé puis les interroge sur leur monde d'origine, Sheppard annonce alors qu'ils étaient basés auparavant sur la cité des anciens mais que cette dernière fut détruite récemment. Le stratagème pour protéger la cité contre les wraiths tient toujours.

Le magistrat leur explique qu'une alliance pourrait être envisagée entre les deux peuples. Pressé de répondre aux questions scientifiques de Mc Kay, celui se montre très ouvert et donne même à Sheppard la raison de la relative passivité des wraiths à l'égard de ce monde. C'est à dire, le garde mangé que constitue l'île pénitentiaire.

Il explique toutefois que l'envoi sur l'île représente une sorte de peine capitale réservée aux criminels les plus endurcis.

Sheppard, par l'intermédiaire de la technologie olésianne rentre en contact avec Weir, lui dresse un bilan de la situation et l'informe de son retour imminent sur Atlantis. En chemin vers la porte des étoiles, le puddle jumper essuie des tirs au dessus de la colonie pénitentiaire, le vaisseau s'écrase violemment mais tout l'équipage s'en sort indemne. Les habitants de l'île très peu enclin a la discussion les encerclent, et les attachent. L'ensemble de leur matériel militaire ainsi que leurs moyens de communication est immédiatement saisi par les prisonniers Le leader dénommé Torrell ordonne de réparer le puddle jumper afin qu'ils puissent s'enfuir. Mc Kay lui explique que ce ne sera pas une mince affaire car le jumper est sérieusement endommagé et qu'il n'est pas « Mc Gyver ». il s'y emploie tout de même car la vie de ces amis est en jeu.

Sheppard et Ronnon ont une petite altercation quand à la façon de sortir de cette crise et sur l'utilité de la vengeance contre leur geôlier du moment.

Sur Atlantis, Lorne sur les ordres de Weir s'apprête à décoller pour Olésia avec un petit contingent militaire, pour négocier un possible traité d'amitié et de commerce.

Elden, prisonnier de l'île, innocent selon ses dires, se révèle être l'inventeur de l'explosif à composante minérale qui a endommagé grièvement le jumper, il propose de prêter main forte à Mc Kay dans son entreprise de réparation.

Dans l'incapacité technique de remettre en état le Jumper, Mc kay est reconduit auprès des membres de son équipe puis solidement attaché. De son côté Weir, en route vers Olésia, apprend que l'équipe de Sheppard est retenue sur l'île aux prisonniers, elle insiste alors auprès des olisians pour que tout soit fait pour les sortir de ce mauvais pas.

Elden explique que Torrell est véritablement coupable des crimes qui lui sont reprochés, et que la plupart des gens présents sur l'île sont quant à eux innocents. Ce qui n'empêchera nullement leur sacrifice pour subvenir aux besoins alimentaires des wraiths et ceci dans le cadre d'un accord officieux entre le magistrat et le commandement Wraith.

Elden propose à Sheppard de libérer son équipe en échange de sa propre libération. Il désire en outre les accompagner sur leur monde d'origine. Mc Kay souligne que la réparation du vaisseau est impossible mais que le plan de repli pourrait être l'utilisation de son DHD interne pour ouvrir la porte avant de la franchir à pied.
Ronnon libéré se ses entraves, très rancunier, est sur le point d'égorger Elden quand les autres l'en dissuade pour éviter de rendre les choses encore plus complexes.

Toute l'équipe s'évade et s'approche de la porte accompagné d'Elden. C'est alors que les wraiths franchissent la porte des étoiles. Weir de plus en plus tendue insiste lourdement pour que ses hommes bénéficient réellement d'un secours rapide et efficace. Le magistrat lui rétorque aussitôt que les wraiths sont en approche et qu'il est donc impossible de s'y rendre dans l'immédiat. Peu de temps après, un leader wraith se restaure à la table du magistrat en sa compagnie. (Certains wraiths ont encore le sens du goût et éprouvent encore le plaisir de la bouche mais cela ne peut pas les rassasier). Celui-ci menace le magistrat et lui explique qu'il est dans l'intérêt de cette planète d'approvisionner l'île avec un plus grand nombre de personnes ou c'est la population entière qui en paiera le prix.

Au même moment, Marin dévoile à Elisabeth que le Magistrat utilise le système pénale de la planète à outrance. En effet le moindre délit, même le plus anodin est désormais sanctionné d'un bannissement sur l'île, sans doute pour écarter le spectre d'une invasion wraith. Le magistrat survient et interrompt la discussion et son premier réflexe et de faire arrêter immédiatement Marin en prétextant une improbable trahison envers sa patrie. Le magistrat essaie de rassurer Weir en promettant un procès en bon et du forme à Marin, sans résultat. A la lumière de ces nouveaux éléments, Elisabeth décide de rompre l'alliance et de quitter vertement la cité afin de venir en aide personnellement à Sheppard Dans les restes du jumper, Mc Kay soutenu par Elden, s'attelle a utiliser les dernières ressources du vaisseau pour ouvrir la porte vers Atlantis. Ronnon, Teyla et Sheppard tentent d'occuper les assaillants tant bien que mal pour laisser à Rodney les précieuses minutes. Les prisonniers armés et en forte supériorité numérique, prennent très vite l'avantage, et Torrell après les avoir maîtrisés, vient constater la réussite de Mc Kay puisque celui-ci vient d'ouvrir la porte.
Les prisonniers faisant fi de la désapprobation de Sheppard s'apprêtent à profiter de cette opportunité quand surgit un croiseur wraith juste au dessus de leur position. La porte se referme.

Weir en chemin pour les secourir constate que d'autres vaisseaux sont en orbite et s'apprête à envahir Olésia. elle prend conscience de la dangerosité de la situation et tente de joindre Sheppard Dans le jumper endommagé, Mc Kay et Sheppard détourne le résidu énergétique de l'épave pour lancer le seul et unique drone qui occasionne de lourds dommages au croiseur, le poussant même à battre en retraite.

Weir contacte Sheppard grâce à la radio qu'avait subtilisée Torrell, ce dernier dorénavant plus coopératif décide de rendre bon, gré, mal gré le talkie-walkie à Sheppard pour qu'il soit en mesure de répondre .

D'un commun accord, Sheppard et Weir décident d'ouvrir la porte vers une planète habitable pressentie pour servir de site Alpha, les prisonniers se ruent alors vers cette occasion de liberté facile à travers la porte. Après un moment d'hésitation, Torrell en fait de même.

La porte est ouverte une dernière fois vers Atlantis permettant à l'ensemble de l'équipe de fuir ce monde à la dérive.

Au même moment, un second croiseur apparaît et se pose sur Olésia. Le magistrat, apeuré est le témoin impuissant de l'arrivée des wraiths sur sa planète.