Inferno

(4,22 / 5) 135 notesNoter
Cet épisode est canon.
Inferno (Saison 2 de Stargate Atlantis)

Résumé complet

Dans un laboratoire géothermique construit sur le versent d'une montagne, Sheppard, Teyla, Ronon et McKay discutent avec une jeune femme dénommée Noreena, elle est le chef scientifique de cette planète du nom de Taranis. Noreena leur fait visiter les locaux, McKay s'étonne du style très épuré de cet endroit car ce n'est pas le style des Anciens, il suppute donc que ce bâtiment fut construit durant la guerre contre les Wraith. Noreena appuyé par le Chancelier Lycus lui-même, demande un coup de main à Atlantis afin de comprendre toutes les arcanes de la technologie ancienne. L'énergie de leur bouclier s'affaiblie et le peuple de Taranis n'a pas les aptitudes nécessaires pour y remédier. McKay se penche immédiatement sur le problème.

Pendant ce temps, Lycus fait visiter le complexe au reste de l'équipe, Quand au même moment de légères secousses sismiques se font ressentir, ce qui n'étonne en rien Noreena et Lycus. Ce qui n'est pas le cas de Rodney qui a toujours des réactions plutôt démesurées. La visite se termine dans un immense hangar où est entreposé un vaisseau Ancien apparemment identique à l'Aurora. L'équipe de Sheppard est subjuguée.

John s'empresse d'en informer Weir, mais ce dernier émet des réserves sur cette découverte car le vaisseau semble endommagé, et les scientifiques de Taranis n'ont pas les connaissances nécessaires pour réparer. Sheppard invite donc McKay à s'occuper de la réparation du bouclier pour acheter leur confiance pour ensuite s'approcher du vaisseau. Weir décide de se rendre en personne sur cette planète pour négocier dans ce sens.

Noreena et McKay s'attèlent a la tache, quand Sheppard les rejoint. La jeune femme explique alors qu'il y a presque une année maintenant, toutes les alarmes lumineuses de la console contrôlant le bouclier se sont mises à clignoter. Sans comprendre pourquoi, Noreena a donc pris l'initiative de pousser la puissance du bouclier à son maximum. Le réveil des Wraith a été détecté par la technologie ancienne présentes dans les locaux, la protection a donc été renforcée sur les ordres du Chancelier Lycus.

McKay leur explique que les boucliers ne peuvent pas supporter une telle puissance sur du long terme. Apres quelques tests, il découvre que la source géothermique utilisée par les anciens n'est autre qu'un énorme volcan et que la base se trouve dans son épicentre. Mais McKay semble inquiet car l'énergie nécessaire pour alimenter le bouclier à pleine puissance pendant un an a été tirée de la chambre de magma du volcan en trop grande quantité, ce qui a eu pour conséquence de le réactiver.

Weir et le Chancelier s'entretiennent sur les raisons qui amènent les terriens à entrer en contacts avec les peuples de la galaxie de Pégase. Elle lui explique qu'ils veulent découvrir leur origine. Lycus explique que Taranis est une terre d'accueil pour toute personne voulant se protéger des Wraiths. Elisabeth annonce au Chancelier que les terriens pourraient réparer ce vaisseau : et qu'il serait intéressant pour les deux parties en présence de songer à élaborer un traité dans ce sens.
Lycus n'hésite pas à faire savoir qu'il ne fait pas confiance aux terriens, quand Sheppard interrompt la conversation et demande à ces derniers de le rejoindre dans la salle de contrôle du bouclier.

Soudain, un terrible choc se fait ressentir dans le complexe. McKay explique que la base est construite au milieu d'un « supervolcan » : étendu sur plusieurs kilomètres et invisible de la surface, d'où se dégage une gigantesque énergie géothermique. Le problème étant que l'énergie puisée pour maintenir le bouclier en activité a fortement étendue la chambre de magma qui menace d'exploser à tous instants.

En effet un énorme rift a été créé et le magma s'y engage de manière continue, juste sous leurs pieds, bientôt la pression sera trop forte. McKay pense qu'il est trop tard et que cela détruira toute vie sur Taranis, et confie à Lycus d'évacuer au plus vite mais Lycus reste méfiant.

Elisabeth insiste au près de Lycus pour lui ouvrir les yeux, mais ce dernier semble toujours aussi septique, car il semble persuadé que Weir a monté cette histoire de toute pièce pour pouvoir mettre main basse sur le vaisseau ancien. Une autre secousse se produit : bien plus forte que les précédentes. La pression du magma fait s'effondrer le sol. Lycus doit se rendre a l'évidence et admettre que McKay avait bel et bien raison. Le Chancelier donne donc l'ordre d'évacuer la planète.

Teyla et Ronon viennent d'arriver sur Taranis accompagnés de Carson en renfort. De suite, Carson s'occupe d'un blessé en salle de contrôle et Teyla et Ronon s'afférent afin d'organiser le regroupement des habitants, Weir accompagne Lycus et les premières personnes vers Atlantis. En pleine évacuation à travers la porte des étoiles, une terrible secousse ainsi que des explosions se produisent, obligeant alors certaines personnes à rebrousser chemin. Du magma en fusion a détruit la croûte terrestre entraînant ainsi la Porte des Etoiles dans l'abîme.

Sur Atlantis, à peine une trentaine de personnes ayant réussis à passer la porte, quand le bouclier se réactive au grand étonnement de Weir. Zelenka lui explique alors que McKay a ordonné à la cité de lever le bouclier.

Atlantis essaient de rentrer en contact avec la planète, en vain. Hors de lui, Lycus accuse Weir d'avoir élaboré un plan pour faire pression sur le peuple de Taranis pour mettre main basse sur le vaisseau Ancien. Weir lui explique alors qu'elle ignore ce qui s'est passé et que comme lui, les siens sont encore sur Taranis. Elle ordonne au Daedalus de faire route vers la planète.

Sur Taranis, Sheppard explique que les secours vont très certainement arriver car Weir enverra le Daedalus les secourir. Beckett assez pessimiste, s'interroge et se demande combien de temps ils pourront tenir avant que le supervolcan n'explose. Sheppard ordonne alors à McKay de voir s'il serait possible de réparer le vaisseau ancien.

Peu de temps après, Rodney réussit à réactiver les générateurs de puissance du vaisseau. Teyla admirative par une telle technologie, se demande combien de ces machines sont encore fonctionnelles, Ronon surenchérit en émettant le souhait qu'elles soient nombreuses car il est évident que cela donnerait un énorme avantage contres les Wraith. McKay suivi de très prêt par Noreena remet en route les systèmes principaux (dont les systèmes de survie) de ce vaisseau ancien : l'Hippaforalkus, du nom d'un Général Ancien.

Une communication radio se fait entendre : c'est le Colonel Caldwell à bord du Dedaelus, Sheppard lui expose rapidement la situation. Caldwell explique à Sheppard qu'il faudra au Dedaelus environ 4 allers retours pour évacuer tous les habitants, car les réserves d'oxygènes ne suffiront pas pour tout le monde. McKay, Noreena et Sheppard continuent à essayer de réparer le vaisseau ancien que le Colonel vient de rebaptiser l'Orion. John n'hésite pas à mettre la pression à Rodney en lui expliquant que la suivie des gens présents sur la planète dépend de lui.

Pendant ce temps sur Atlantis, Zelenka annonce à Weir qu'ils viennent de repérer un vaisseau Ruche en approche, et sera en orbite autour d'Atlantica dans moins de trois semaines.

A bord de l'Orion, McKay tente de réactiver les moteurs du vaisseau, les secousses se font de plus en plus fortes. Beckett, Teyla et Ronon rassemblent les derniers colons Taranians, Des cendres chaudes commence à tomber. Certains colons ne veulent pas quitter la planète et veulent rejoindre une autre partie du continent, qu'ils imaginent sans risque. Des cheminées ne cessent de s'ouvrirent et des gaz de plus en plus toxiques se répandent dans l'atmosphère. Carson informe les colons qu'il faut embarquer de toute urgence dans l'Orion pour leur protection. Mais Vonos, un des colons semble très septique et parvient à rallier quelque uns de siens à rester avec lui.

Sur Atlantis, le Chancelier Lycus présente ses excuses à Weir pour avoir douté de sa parole.

Beckett rejoint Sheppard pour faire embarquer tout le monde à bord de l'Orion. Teyla et Ronon sont restés derrière pour presser le pas aux derniers. Quand une violente secousse détériore le complexe. Ronon se rend vers la dernière famille de colons pour les aider à rejoindre les autres.

A bord de l'Orion, McKay annonce à Sheppard que la lave s'est écoulée en dessous d'eux, bloquant la porte du hangar, les coinçant du même coup.

Toujours à l'extérieur, Teyla tente d'établir une communication avec Sheppard mais les conditions climatiques s'aggravent rendant les contacts radio plus que chaotiques. Ronon et la dernière famille l'accompagnant sont coincés car le tunnel menant au complexe s'est écroulé.

A bord de l'Orion, Sheppard pense aux drones pouvant faire sauter la masse qui se trouve au dessus d'eux. Toutefois, Noreena émet une réserve : tout s'écroulerait sur eux. McKay intervient et essaie de réactiver les boucliers qui les protègeraient des chutes de pierres.

Teyla, Ronon et la famille taraniane, toujours à l'extérieur sont quasiment sans connaissance suite à l'inhalation de toutes ces fumées toxiques.

Tout le monde embarqué, Sheppard demande à Beckett s'il a vu Ronon et Teyla mais malheureusement, il est sans nouvelle d'eux.

Teyla, Ronon et les colons sont agonissant, quand soudain, ils sont tous teleportés à bord du Daedalus. A bout de force, mais sains et saufs, ils expliquent la situation à Caldwell. Ce dernier contacte Atlantis et rend son rapport à Weir qui lui apprend qu'un vaisseau ruche se dirige vers la cité.

Sheppard cherche une issue pour secourir Teyla et Ronon, mais les portes sont scellées. Il trouve quelques colons perdus et demande à McKay de les ramener avec lui.
Une énième secousse coupe la transmission radio, les lumières s'éteignent dans tout le complexe. A bord du Daedalus, Hermiod évalue le temps qui les sépare de l'éruption et annonce qu'il est urgent de quitter Taranis. Mais Caldwell s'y refuse.

Sheppard retrouve le hangar où se trouve l'Orion. Les gaz toxiques pénètrent le complexe. Noreena essaye de joindre Sheppard par radio, en vain. Le super Volcan ne tardera plus à exploser. Beckett rejoint Noreena et McKay et annonce qu'ils n'ont plus aucune nouvelles de Teyla et Ronon. Les personnes dirigées par Sheppard arrivent devant les portes du hangar et attendent de savoir si Rodney a pu faire le nécessaire.

McKay annonce alors qu'il est fin prêt à mettre les boucliers à puissance maximale un temps suffisant pour ouvrir une fenêtre spatiale et laisser la force de l'éruption les éjecter pour ensuite pouvoir passer le vaisseau dans cette faille, grâce à sa réparation sur l'hyper propulsion de l'Orion. Certains ainsi que McKay semblent méfiants sur la réussite de ce plan mais c'est leur seule chance de survie.

A bord du Daedalus, Hermiod, très stoïquement annonce une éruption finale dans moins de 52 secondes. Très perfectionniste, McKay fait les derniers ajustements

Sur l'Orion, chacun s'atèle à sa fonction, Sheppard s'installe sur la chaise de commandement. Le volcan explose et immédiatement une fenêtre s'ouvre en orbite de la planète d'où l'Orion sort. L'équipage du Deadalus est heureux et soulagé d'entendre la voix du Colonel Sheppard. Sur Atlantis, un accord est passé entre Weir et Lycus. En échange d'une terre d'asile aux Taranians Atlantis garde l'Orion. Reste un souci de premier ordre, l'arrivée d'un vaisseau ruche vers Atlantis.