Seconde enfance

(4,23 / 5) 454 notesNoter
Cet épisode est canon.
Seconde enfance (Saison 5 de Stargate Atlantis)
Titre original :
The Shrine
Épisode :
#506
Date de diffusion :
22 août 2008
Audiences US :
1,60 million de téléspectateurs
Réalisateur :
Andy Mikita
Scénariste :
Brad Wright
Acteurs principaux
Joe Flanigan (Lt. Colonel John Sheppard), Rachel Luttrell (Teyla Emmagan), Jason Momoa (Ronon Dex), Jewel Staite (Dr. Jennifer Keller), Robert Picardo (Richard Woolsey), David Hewlett (Dr. Rodney McKay)
Acteurs invités
Kate Hewlett (Jeannie Miller), David Nykl (Dr. Radek Zelenka), Sharon Taylor (Amelia Banks)
Synopsis
Rodney McKay souffre d'une version pégasienne du virus Alzheimer et perd très rapidement la mémoire. Son état a été diagnostiqué trop tard pour le soigner mais Ronon pourrait bien avoir la réponse qui le sauvera.

Moments clés

- Régression mentale de Rodney
- Découverte de la planète Talus et de son sanctuaire Ancien

Références culturelles

Le Dernier Match (Bang the Drum Slowly) - « You're a good friend, Arthur. » [McKay]

Notes sur l'épisode

- Le titre de l'épisode "Amort" est apparu pour la première fois sur des documents d'art conceptuel présentés sur le blog du producteur exécutif Joseph Mallozzi. Lorsque le titre provisoire de cet épisode a été annoncé, il s'appelait "The Shrine of Talus" (Le sanctuaire de Talus en vf) qui fut plus tard renommé en "The Shrine" (Le sanctuaire en vf), pour des raisons juridiques.
- Les événements de cet épisode se déroulent sur une période de dix-huit jours.
Bien que cela ne soit jamais mentionné à l'écran pendant la série, il n'est pas possible pour un Jumper d'entrer dans la porte des étoiles en étant masqué, c'est pourquoi Sheppard a utilisé la technique de l'écran de fumée. La console du Jumper contient un avertissement en ancien qui se traduit par "Ne jamais tenter de rentrer dans la porte en mode occultation".
- C'est le premier épisode qui confirme la relation entre le Dr Rodney McKay et le Dr Jennifer Keller.
- Cet épisode est le 300ème épisode produit dans la franchise Stargate.
- L'intrigue de cet épisode présente des similitudes avec la nouvelle de Daniel Keyes, Des Fleurs pour Algernon, qui a été acclamée par la critique (pour plus de détails, voir les notes sur la page de "Le péril de la sagesse", qui présente également des similitudes avec un autre élément de l'intrigue de Des fleurs pour Algernon).
- Lorsque Teyla exprime son inquiétude pour le Dr Nichols et son équipe, le plan se coupe sur une vue sous-marine partielle et on peut voir un objet noir, grossièrement en forme d'étoile, se déplacer dans l'eau.  Cela ressemble un peu au parasite qui infecte Rodney lorsqu'il est retiré de son cerveau. Mais le producteur exécutif Joseph Mallozzi affirme que "ce n'était pas le parasite. C'était un morceau de saleté flottante. Désolé."
- Lorsque McKay et Keller discutent du fait qu'il lui offre un verre, il s'agit d'une référence aux événements de la fin de "Trio".
- Lorsque McKay va dire à Keller qu'il l'aime - dans la première scène (lorsque Jean Miller entre), l'horloge indique JOUR 06 21:16, et à la fin de l'épisode, elle indique JOUR 06 22:14, et si vous observez McKay de près, vous verrez que son comportement est un peu différent, presque identique, mais pas tout à fait. Cela correspond à ce que McKay a dit à Sheppard sur son conditionnement qui s'aggravait d'heure en heure.
- La situation de McKay est très similaire à celle de Katie Russell (la fiancée d'Owen Harper) dans l'histoire de la série Torchwood "Fragments". Le cerveau de Katie a été infecté par un parasite neural qui a provoqué une perte de mémoire massive, ce qui a conduit les médecins à lui diagnostiquer la maladie d'Alzheimer.
- David Nykl était crédité en tant que Dr. Radek Zelenka. Cependant, toutes ses scènes ont été retirées du montage final. L'une de ces scènes concerne une dispute entre lui et McKay au sujet du neuvième chevron, qui, selon lui, pourrait envoyer des voyageurs à l'autre bout de l'univers. McKay réfute rapidement sa théorie. Dans le montage télévisuel, il n'a qu'un petit caméo non parlant, passant derrière l'équipe dans la salle de contrôle.

Secrets de tournage

Alex Levine, coordinateur des scénarios, écrivit dans un message sur son blog : "Les scénarios se succèdent à un rythme effréné. Brad Wright a rendu sa première ébauche d'une histoire amusante mais atypique de McKay." 

- Sur son blog personnel, Joseph Mallozzi écrivit à propos de cet épisode : "Nous avons également une version finale de l'épisode 6, 'The Shrine of Talus', écrite par Brad Wright. David [Hewlett] a envoyé un e-mail à Brad pour lui dire à quel point il l'avait aimé. Et apparemment, ça a fait pleurer Jewel. Mais, pour être juste, je lui donnais un donut Hertz à ce moment-là." 

Il ajouta plus tard : "'The Shrine of Talus' sera un tour de force de David Hewlett." (...) "Le titre de l'épisode de Brad, 'The Shrine of Talus', a été modifié après avoir rencontré des problèmes d'autorisation. J'ai proposé un autre titre, 'The Shrine of Glapnok', qui, hélas, n'a plu à personne. L'épisode a donc été rebaptisé "The Shrine". 

- David Hewlett révéla dans un message publié sur son blog : "Aujourd'hui, nous filmons toute l'équipe d'Atlantis, ressemblant à des rats noyés, recroquevillée au sommet d'une porte des étoiles immergée. D'accord, Joe, Rachel et Jason sont accroupis et ressemblent davantage à des panthères de mer scintillantes... mais je fais ma part et je représente les geeks bedraggled avec des problèmes de sinus. La partie intéressante du tournage d'aujourd'hui est que tout cela se passe dans le studio ! Jim Menard, qui a tourné notre film "A Dog's Breakfast", s'amuse comme un fou avec des petites caméras P2, des lentilles de tuba et des aquariums dans le but de transformer notre coin du studio en un énorme lac glaciaire. Ils nous arrosent donc, nous montons sur une demi-portique et (à part l'aquarium) ils mettent l'eau et le décor plus tard. ... Il faut aimer cette technologie d'écran vert". 

- Brad Wright confia dans une interview avec GateWorld : "C'est l'inverse de 'Des fleurs pour Algernon'". (Dans le roman primé de Daniel Keyes, un homme au QI de 68 subit une chirurgie expérimentale pour augmenter son intelligence - mais les effets commencent progressivement à s'estomper). McKay finit par souffrir des effets d'un phénomène très courant chez les personnes très âgées de la galaxie de Pégase, qui équivaut à une maladie d'Alzheimer à évolution rapide et que l'on appelle la "seconde enfance" dans la galaxie de Pégase. Et très rapidement, il ne perd pas seulement la mémoire, mais devient tout à fait enfantin.

"Fait intéressant, le premier symptôme est qu'il est une personne merveilleuse. Au début, personne ne remarque que quelque chose ne va pas, parce qu'ils l'aiment tous - jusqu'à ce qu'il soit trop tard pour l'opérer. Ronon a une idée, et l'histoire prend son envol à partir de là." (...) "C'est une étude de caractère pour pratiquement tous les membres du casting, et David a l'occasion de jouer en tant qu'acteur de manière très importante. Quelques personnes qui ont lu le scénario m'ont dit qu'il les avait bouleversés. J'espère qu'il aura le même effet sur le public lorsqu'il verra les scènes. C'est émouvant. Et tout va bien... Je ne tue personne !"

- Dans une autre interview accordée à GateWorld, David Hewlett précisa également : "Mon scénario préféré de tous les temps est 'The Shrine of Talus', [que] Brad Wright vient d'écrire. C'est bien d'avoir Brad. C'est celui qui va époustoufler tout le monde. C'est incroyable. C'est un jeu d'acteur génial. Kate [Hewlett, la soeur de David] revient - nous avons Jeannie de retour. C'est juste brutal. C'est à pleurer."(...) "Pour McKay, c'est fantastique, car il y a toute cette histoire de détérioration qui se passe. C'est celui que j'attends, sans aucun doute, le plus en ce moment." 

- Andy Mikita révéla dans une interview accordée à Newsarama : "David a fait un travail remarquable. C'est un acteur doué et lui et Joe Flanigan, à son crédit également, ont eu des scènes formidables ensemble. Brad Wright a écrit un scénario merveilleux et les gars se sont mis au travail. Il ne s'agit pas tant d'un film d'action/aventure que d'une étude de caractère et David a dû faire face à de véritables couches sociales."

"Le département artistique a créé un autre décor impressionnant pour cet épisode. Il s'agissait essentiellement d'un sanctuaire à l'intérieur d'une grotte, sous une chute d'eau, avec de petites fenêtres donnant sur la chute d'eau. Nous avons dû recréer ce décor visuellement avec des projections sur écran arrière et des éléments pratiques. Les effets spéciaux ont installé de petits nettoyeurs à pression sous le plateau pour faire remonter un peu l'eau, et le département des espaces verts a ajouté de la mousse et beaucoup d'autres choses qui interagissent avec l'eau pour donner l'illusion d'une cascade."

"Pour moi, le principal défi de cet épisode était que, comme il était basé sur la performance, je ne voulais pas le brouiller en essayant d'être trop créatif avec la caméra. En même temps, je ne voulais pas qu'il soit si lent qu'il devienne ennuyeux. Avec un tel scénario, il est facile de ralentir le rythme des scènes, et je me suis parfois laissé un peu aller. En conséquence, nous avons dépassé de près de cinq minutes notre premier montage, et nous avons dû apporter des modifications assez importantes à la mise en page du scénario original afin de le ramener à l'heure de la télévision."

"C'était malheureux, mais je suis quand même satisfait du résultat final, encore une fois grâce à un scénario solide et aux performances extraordinaires de David et de sa sœur Kate Hewlett, qui a repris son rôle de Jeanie, la sœur de McKay, et a fait un travail formidable. Tout le monde l'a fait. Même s'il s'agissait d'une histoire centrée sur McKay, elle était également très riche pour le reste du casting, qui s'est montré à la hauteur de l'événement."