L'empire contre-attaque

(4,28 / 5) 1400 notesNoter
Cet épisode est canon.
L'empire contre-attaque (Saison 5 de Stargate Atlantis)
Titre original :
Enemy at the Gate
Épisode :
#520
Date de diffusion :
09 janvier 2009
Audiences US :
2,20 millions de téléspectateurs
Réalisateur :
Andy Mikita
Scénaristes :
Joseph Mallozzi, Paul Mullie
Acteurs principaux
Joe Flanigan (Lt. Colonel John Sheppard), Rachel Luttrell (Teyla Emmagan), Jason Momoa (Ronon Dex), Jewel Staite (Dr. Jennifer Keller), Robert Picardo (Richard Woolsey), David Hewlett (Dr. Rodney McKay)
Acteurs invités
Christopher Heyerdahl (Todd), Mitch Pileggi (Colonel Steven Caldwell), David Nykl (Dr. Radek Zelenka), Kavan Smith (Major Evan Lorne), Michael Beach (Colonel Abraham Ellis), Martin Christopher (Major Kevin Marks), Gary Jones (Sergent-Chef Walter Harriman), Amanda Tapping (Colonel Samantha Carter), Paul McGillion (Dr. Carson Beckett), Colin Cunningham (Major Paul Davis), Sharon Taylor (Amelia Banks), Ben Cotton (Dr. Peter Kavanagh), Tyler McClendon (Wraith), Chuck Campbell (Chuck)
Synopsis
Lorsqu'un lieutenant de Todd utilise un E2PZ pour améliorer son vaisseau ruche, tous les moyens sont mis en œuvre pour contrer cet ennemi surpuissant.

Moments clés

- Découverte d'une ruche modifiée wraith
- Neutralisation du Dédale et du Sun-Tzu par la ruche modifiée
- Décollage d'Atlantis avec trois E2PZ
- Neutralisation des F-302 terriens par l'ennemi
- Destruction du fauteuil de contrôle des Anciens terrien
- Utilisation du moteur à vortex d'Atlantis
- Affrontement entre Atlantis et la ruche modifiée en orbite de la Terre
- Atterrissage d'Atlantis sur Terre

Références culturelles

Stalingrad (Enemy at the Gates) - Titre de l'épisode (Enemy at the Gate)
Star Wars - « How you doin', Chewie ? » [Sheppard]

Défauts visuels et incohérences

[24:41] - La Zone 51 parait bien mal protégée face aux Darts wraiths qui l'attaquent.
[30:45] - Au lieu d'envoyer une bombe sur le vaisseau-ruche, Woolsey y envoie une équipe composée de quatre hommes dont un armé d'un simple pistolet.
[32:00] - Durant tout l'épisode, trop peu de Wraiths gardent la ruche pour que la situation soit crédible.
[34:00] - Un seul missile du F-302 de Sheppard parvient à détruire la porte du hangar à Dart du vaisseau dont la coque est censée être impénétrable.
[39:34] - Bien qu'Atlantis ait deux E2PZ de plus que la ruche, elle n'arrive pas maintenir une orbite stable et tirer des drones en même temps.
[41:35] - Le modèle 3D utilisé pour Atlantis n'est pas le même que celui des premiers épisodes.

Notes sur l'épisode

- "L'empire contre-attaque" est le 100e et dernier épisode de Stargate Atlantis. Il a été annoncé à la fin du mois d'août 2008 que la série ne serait pas prolongée jusqu'à une sixième saison, en raison notamment de la faiblesse des audiences, du désir de réaliser des films Atlantis tant que la marque était encore suffisamment forte pour les soutenir et de la volonté des producteurs de lancer Stargate Universe.
-Le final de la série devait être suivi d'un film Atlantis sur SCI FI Channel - le premier de ce que les producteurs espéraient être une série de films Stargate Atlantis. Malheureusement, le déclin du marché du DVD et la faillite imminente de MGM ont mis le projet au placard. Un scénario pour le film, Stargate : Extinction, a été écrit par les producteurs exécutifs Joseph Mallozzi et Paul Mullie.
- La transmission que la Super Ruche reçoit d'une réalité alternative qui lui donne la localisation de la Terre est la même que celle envoyée par le Wraith dans "Las Vegas".
- Bien qu'on ne le voie pas, cet épisode introduit un nouveau vaisseau Tau'ri, le Sun Tzu, un vaisseau chinois. C'est le cinquième vaisseau de classe Dédale à entrer en service. 
- Le colonel Samantha Carter révèle au lieutenant-colonel John Sheppard qu'elle quitte le SGC pour commander le Phoenix, qui a été rebaptisé George Hammond en l'honneur du lieutenant-général George S. Hammond (en hommage à Don S. Davis, décédé d'un arrêt cardiaque le 29 juin 2008). Le vaisseau sera plus tard présenté dans la série Stargate Universe.
-Dans cet épisode, le Dr Beckett est la dernière personne vue dans un fauteuil de contrôle des Anciens et il utilise ce fauteuil pour tirer des armes de type drone. Dans "Une nouvelle ère", l'épisode pilote, le Dr. Carson Beckett est la première personne vue dans la chaise, et son premier acte est de tirer accidentellement un drone. Il est également révélé qu'il a la deuxième meilleure aptitude pour l'interface de contrôle, après Sheppard.
- C'est la deuxième fois qu'un vaisseau ruche entre dans l'hyperespace plutôt que de continuer à tirer sur le Dédale ; un cas similaire s'est produit dans "Les alliés" lorsque deux ruches ordinaires sont entrées dans l'hyperespace au moment où le Dédale prévoyait de battre en retraite. Ces ruches étaient également parties après avoir appris la localisation de la Terre.
- Cet épisode marque la première apparition du Major Paul Davis depuis Stargate : Continuum et la dernière apparition de Davis dans la franchise Stargate.
- Les trois commandants de l'armée de l'air américaine du commandement de la porte des étoiles sont mentionnés, le major général Henry Landry qui dirige une force opérationnelle à Washington D.C., le major général Jack O'Neill qui rappelle Sheppard et le lieutenant général George S. Hammond qui est décédé récemment. Coïncidence ou non, c'est aussi le dernier épisode des trois séries actuelles à montrer le SGC, bien que celui-ci apparaisse dans une vidéo dans "Air 1ère partie".
- Joseph Mallozzi a confirmé dans son blog que la mission secrète de l'Odyssée est liée à la base Icare, introduisant ainsi de manière informelle Stargate Universe.
- Contrairement au 100e épisode de Stargate SG-1, il ne s'agit pas d'un épisode comique.
- Cet épisode, ainsi que l'épisode précédent ("Las Vegas"), ont été divulgués sur Internet le 22 décembre 2008.
- À la fin de la diffusion originale de cet épisode sur Sci Fi Channel, on trouve une brève bande-annonce de Stargate Universe, indiquant que le premier épisode serait diffusé au cours de l'été 2009. Cependant, la date de diffusion a été reportée à l'automne.
- Cet épisode marque la seule fois où l'on s'adresse directement à Todd par ce nom, lorsque Sheppard répond à son appel radio au début de l'épisode. Curieusement, il semble savoir que c'est à lui que l'on s'adresse. On peut supposer qu'il en a entendu parler hors champ, peut-être par Kenny, qui a entendu McKay l'appeler ainsi dans "La reine".
- Dans cet épisode, un autre vaisseau ruche est détruit par Atlantis. Cela porte le total à 29 depuis l'arrivée de l'expédition dans la galaxie.
- Dans une tactique souvent utilisée par les Goa'ulds, les Wraith ont une porte des étoiles à bord de leur vaisseau pour empêcher la Terre de composer un numéro. Dans ce cas, comme il s'agit d'une porte de Pégase, elle prend le pas sur la porte de la Terre en tant que porte dominante pour empêcher la porte de la Terre de fonctionner.
- Bien que cela ne soit pas montré dans la version diffusée, la version DVD confirme que non seulement le traitement contre l'insecte ectoparasite a fonctionné, mais qu'il a permis à Todd de redevenir un Wraith ordinaire, et pas seulement de guérir sa maladie.
- C'est le dernier épisode de la franchise Stargate à présenter l'arme de défense personnelle FN P90.
- Les événements de cet épisode se déroulent vraisemblablement sur plusieurs jours ou semaines, puisque le colonel Steven Caldwell explique à l'équipe qu'il leur faudra des jours ou des semaines pour réparer l'hypernavigation du Dédale. Tout ce que l'on voit, c'est qu'ils discutent du plan d'envoyer l'Apollo et le Sun Tzu à la poursuite de la Super Ruche une fois que les communications du Dédale seront rétablies, puis qu'ils arrivent à Atlantis suffisamment tard pour que l'hyperpropulsion du Dédale soit réparée et que l'attaque ratée ait déjà eu lieu.
- Le colonel Samantha Carter, le sergent-chef Walter Harriman et le major Kevin Marks apparaissent tous dans les finales de Stargate SG-1 et Stargate : Atlantis.
- Le lieutenant-colonel John Sheppard, le docteur Rodney McKay et Teyla Emmagan sont les seuls personnages à apparaître à la fois dans le pilote et dans le final de Stargate Atlantis (le Dr. Carson Beckett apparaît techniquement à la fois dans le pilote et dans le final, mais cela ne compte pas vraiment car le Beckett du final est un clone de l'original).
- Cet épisode marque la première apparition sur Atlantis de la guest star régulière de Stargate SG-1, Colin Cunningham ("Major Davis"), qui apparaît dans SG-1 depuis la deuxième saison ("Une question de temps").
- Christopher Heyerdahl apparaît à la fois dans le pilote et dans le final, mais dans des personnages différents ; dans le pilote, il joue Halling et dans le final, il joue Todd.
-  Tyler McClendon (Wraith) a précédemment joué le rôle du lieutenant Adam Banks dans l'épisode "Le trésor d'Avalon, 1ère partie" de Stargate SG-1, du commandant Wraith dans l'épisode de Stargate Atlantis "Une question d'honneur" et Kenny dans les épisodes "La nouvelle reine", "Premier contact", "La tribu perdue" et "Les Balarans".

Secrets de tournage

- Sur son blog personnel, Joseph Mallozzi publia une série de messages à propos de cet épisode : "L'une des choses dont nous voulions être sûrs, c'est que le fait que Carter soit relevée du commandement d'Atlantis ne soit pas considéré comme une rétrogradation car, comme notre équipe l'a souligné dans 'Contamination', elle a en fait été victime de son propre succès. Ainsi, la prochaine fois que nous verrons Carter (dans l'épisode 20), elle aura assumé un autre poste de commandement". 

- "En parlant de titres - nous en avons enfin un pour notre 100e épisode : 'L'empire contre-attaque'. Il semble qu'il sera tourné dans le créneau n°19, ce qui signifie que nous terminerons à Vancouver et que nous finirons le tournage de la saison 5 à Las Vegas. (....) C'est plus de 60 pages d'amusement intergalactique et Marty G. cherche à augmenter le nombre de pages en présentant une certaine scène qui a divisé la salle des auteurs. Martin et Carl sont pour, Paul et moi sommes contre, et Alan est à cheval sur la barrière. Hé, j'adore l'idée. Je ne suis juste pas fou du timing. Si la scène marche, on peut faire un compromis en la tournant quand même et en décidant plus tard si elle sera ou non retenue pour le montage final." 

- "Ce n'est pas parce que la série télévisée se termine que les Wraiths sont enfin et totalement vaincus. "Certaines intrigues seront terminées à la fin de la série, mais les Wraith continueront d'être présents au-delà de notre 100e épisode."

- "Nous avions discuté de la perspective d'un lecteur de vortex pendant un certain temps, mais nous ne l'avions jamais introduit parce que nous n'avions pas d'utilisation spécifique à l'histoire - jusqu'à ce que nous parlions de l'utiliser pour le film. Plutôt que de l'introduire soudainement dans le film, ce qui donnerait une impression de commodité, nous avons pensé qu'il serait préférable de le mettre en place plus tôt. Et c'est ce que nous avons fait - dans "L'empire contre-attaque" - mais dans un épisode où il s'est avéré déterminant pour l'histoire, et donc commode. Rétrospectivement et avec un peu plus de temps, il aurait été préférable d'étaler l'idée avec des références passagères jusqu'à son utilisation réelle dans "L'empire contre-attaque". 

- "Le colonel Caldwell mentionne dans l'épisode que le vaisseau de guerre terrien Odyssey est parti pour une mission super secrète. Quelle était-elle ? "Initialement, la mission secrète de l'Odyssey était liée à la recherche d'une planète riche en naquadria capable de fournir l'énergie nécessaire à la composition du Destin."

- Brad Wright ajouta dans une interview accordée à GateWorld : "C'est une histoire formidable que Paul et Joe ont écrite. C'est un scénario formidable, et il y a un aspect 'Et maintenant ?'. Ça, c'est sûr. Mais il n'y a pas de doigts qui pendent au bord d'une falaise, comme nous l'avons fait dans le passé." 

- Robert Picardo confia dans une autre interview accordée à GateWorld : "Je pense qu'ils ont sorti le grand jeu pour le final, non seulement avec différents personnages bien-aimés de la galerie Atlantis qui font leur apparition, mais je pense que c'est une heure assez spectaculaire [avec] trois intrigues différentes qui se précipitent vraiment vers la conclusion. ... Il y aura de l'action, des images superbes et une petite touche émotionnelle à la fin. Je pense que c'est une très bonne façon non seulement de conclure la série, mais aussi d'ouvrir la porte à des téléfilms, parce que là où nous nous sommes arrêtés à la fin, la question de la suite se pose certainement. Je pense que c'est un final très bien conçu. (...) Le plan que je comprends est de faire un film de science-fiction au printemps, et je suppose qu'ils l'utiliseront pour faire connaître Stargate Universe. Je pense que c'est leur plan, mais je ne sais pas."

- Andy Mikita révéla dans une interview accordée à Newsarama : "Je suis super-excité et honoré qu'ils [les producteurs de la série] m'aient donné cet épisode à réaliser, et j'espère que je serai capable de lui rendre justice." 

Paul Mullie, producteur exécutif, répondit dans une séance de questions-réponses sur le blog de Joseph Mallozzi : "Todd est vraiment redevenu un suceur de vie humaine à part entière au début de cet épisode. Je réalise que ce n'était pas très clair, et beaucoup de gens ont posé la question. Ce qui s'est passé, c'est qu'à l'origine, dans la première scène, lorsque Todd a dit que le traitement avait réussi, il a ajouté quelque chose à propos d'être "entièrement restauré". Woolsey lui a alors demandé : "Cela veut-il dire que vous recommencez à vous nourrir d'humains ?", ce à quoi Todd a répondu : "Je suis exactement comme avant", ou quelque chose comme ça, ce qui signifie : "Bien sûr que je recommence à me nourrir d'humains"."

"Mais ensuite, la chaîne voulait une scène avec Keller plus tôt dans la série (en l'état actuel des choses, elle n'apparaît qu'aux trois quarts de la série et c'est un peu choquant), alors j'ai coupé ce dialogue et ajouté une scène distincte au début du premier acte où Sheppard va voir Keller, qui a fait un examen sur Todd, et elle lui dit qu'il a recommencé à se nourrir. Mais elle a été coupée pour des raisons de temps. (...) Cette scène et plusieurs autres moments qui ont été coupés seront disponibles à un moment donné dans une version spéciale étendue, je suppose sur DVD." 

- "Un moteur de vortex n'est rien d'autre qu'unmoteur qui envoie le vaisseau dans un vortex, comme une personne qui franchit une porte active. L'avantage est que vous ne "voyagez" pas dans l'hyperespace pendant des heures. On est démolécularisé, ou quel que soit le nom qu'on veut lui donner, et on ressort à l'autre bout quelques secondes plus tard. C'est pratiquement instantané, et c'est pourquoi j'en avais besoin comme dispositif dans cet épisode."

"Certaines personnes se sont plaintes que c'était un peu un deus ex machina, ce à quoi je n'ai pas vraiment de défense. À un moment donné, Brad pensait l'utiliser comme une mise en place pour un moteur similaire dans Stargate Universe, mais il a depuis changé d'avis. Mais puisque c'est déjà fait, Joe et moi avons l'intention de l'utiliser dans le cadre de l'histoire du film Atlantis."

- Le dernier épisode de Stargate Atlantis rend hommage à l'acteur Don S. Davis, qui a incarné le général George Hammond pendant sept ans en tant que régulier dans SG-1 (et dans de nombreuses apparitions en tant qu'invité par la suite). Don a quitté la série en raison de problèmes de santé croissants, mais il s'est rétabli. Sa mort d'une crise cardiaque massive en juin 2008 a été un choc pour tous ceux qui l'ont connu et aimé.

Le nouveau vaisseau de la Terre, qui devait à l'origine s'appeler le Phoenix ("Le dernier homme"), a été baptisé l'U.S.S. George Hammond. (Carter semble l'appeler "le Général Hammond", mais des preuves ultérieures - notamment la plaque du vaisseau vue par les fans sur le plateau - montrent son nom officiel). Le vaisseau a fait sa première apparition dans le premier épisode de Stargate Universe.

"Nous savions que Don [David, "Général Hammond"] avait des antécédents cardiaques, mais sa mort a été un choc total, du moins pour moi. Au départ, nous avions envisagé de faire une carte "in memoriam" à la fin de la série, mais je me suis dit que s'il n'était plus là, le personnage du général Hammond n'était plus là non plus, et que nous devrions peut-être le reconnaître. Renommer le vaisseau semblait être une façon appropriée de le faire". 

- "Nous savions que nous voulions que la ville se pose quelque part sur Terre. Nous savions aussi que nous voulions qu'un point de repère reconnaissable soit visible une fois qu'elle serait en bas (s'ils étaient juste au milieu de l'océan, la vue n'aurait pas été différente de ce qu'elle était dans Pegase pendant les cinq dernières années). Dans mon esprit, la ville devrait arriver en angle au-dessus de l'eau libre, puis se poser - aussi doucement que possible - en vue d'une côte."

"Mais quelle côte ? Quel point de repère ? Martin et Carl ont insisté pour que ce soit la statue de la Liberté, mais quand on regarde sur Google Earth, on se rend compte qu'elle est presque entièrement entourée de terre. Il n'y a pas vraiment d'eau libre ici. Difficile de faire tomber la ville et de la laisser masquée pendant un certain temps sans que personne ne s'en aperçoive et/ou ne se fasse tuer. Nous nous sommes donc décidés pour San Francisco et le Golden Gate, et j'ai beaucoup insisté pour que ce soit la vue de l'océan sur la baie, et non l'inverse."