La tribu perdue 2/2

(4,15 / 5) 569 notesNoter
Cet épisode est canon.
La tribu perdue 2/2 (Saison 5 de Stargate Atlantis)

Résumé complet

L'équipe médicale retrouve Sheppard et Zelenka, dans les décombres de la salle de contrôle, recouverts des débris des vitres.

Dans le dédale, Todd a pris le contrôle du vaisseau, et ordonne à son dernier vaisseau de n'entrer en hyperespace sous aucun prétexte, et fait cap vers Atlantis avec le Dédale.

A l'autre bout de la galaxie, Mckay explique au Dr. Jackson que l'appareil émet des turbulences spatiales spécifiques, détruisant les vaisseaux wraiths lorsqu'ils passent la fenêtre d'hyperespace, mais détraquent le fonctionnement des portes de Pégase car si une adresse est composée, la porte se surcharge.

Sur Atlantis, le personnel a créé une salle de contrôle « secondaire » et cherchent une explication à l'explosion de la porte, lorsque le Dédale les contacte. Ils voient Todd aux commandes, qui menace de tuer tout l'équipage un par un si on ne lui dit pas où se trouve le dispositif Attero. Ne sachant pas de quoi les Wraiths parlent, mais déduisent que cela à un rapport avec la planète où Rodney et Daniel ont été enlevés, ils leur donnent la position, et le Dédale se dirige vers elle.

A bord, Ronon et Keller sont toujours enfermés dans un couloir, lorsqu'une porte s'ouvre. Ils neutralisent les Wraiths et décident de descendre à la salle de contrôle.

Les Travellers contactent Atlantis pour savoir pourquoi les portes explosent. C'est la première fois depuis des générations qu'ils se sont installés sur une planète, mais leur campement vient d'exploser, à cause de la porte des étoiles. Ils décident d'emmener Sheppard et Zelenka sur la planète où Todd se dirige.

Sur M6H-985, le Dr. Jackson est emmené devant le chef des extraterrestres. Il essaie de le convaincre d'arrêter la machine mais il refuse, car pour la première fois depuis plusieurs générations, ils devront quitter leur planète qui se meurt pour s'aventurer dans une galaxie contrôlée par les Wraiths. Daniel cherche à savoir qui sont ces êtres et de leur armure sort un Asgard. Il s'agit en fait d'un groupe venu dans la galaxie de Pégase pour résoudre leur problème de clonage.

Sur le Dédale, Todd donne 5 minutes au saboteur pour se rendre. Keller décide de le faire pour permettre à Ronon de sauver l'équipage.

A ce moment-là, l'hyper-propulsion est réparée : le Dédale se remet en route. Sur le chemin de la zone où Keller est sensée se faire enfermer, Ronon la sauve puis libère l'équipage.

Sur M6H-985, Daniel est ramené dans sa cellule, puis McKay réussit à ouvrir la porte et ils se dirigent vers la salle du dispositif. En chemin, ils tombent sur deux des armures des Asgards et les enfilent pour passer inaperçu, mais arrivé à la salle du dispositif, il est impossible d'éteindre la machine sans une « clé » qui n'est pas là.

Dans le Dédale, l'équipage reprend le contrôle du vaisseau sans la moindre résistance : les Wraiths ont rejoint leurs vaisseaux de transports amarrés dans la salle des F-302. L'équipage tente de couper l'hyper-propulsion, mais le système de ciblage a été activé, les empêchant de reprendre les commandes du vaisseau.

Le vaisseau traveller a réussi à pousser son hyper-espace à fond, leur permettant d'arriver avant le Dédale au-dessus de M6H-985. Ils engagent une lutte contre deux vaisseaux, en détruisent un, puis un troisième vaisseau arrive et s'enfuit en hyper-espace. Juste après, le vaisseau reprend les commandes.

Le Dédale sort d'hyper-espace, mais le système de ciblage lui fait prendre la direction de la planète pour qu'il s'écrase contre l'installation. Le vaisseau traveller rentre alors avec lui dans une fenêtre hyper spatiale assez grande pour que les deux vaisseaux s'y engouffrent et traversent la planète.
Sur la planète, le Dr McKay décide d'éteindre la machine manuellement : il pénètre avec Daniel dans la salle traversée d'éclair, et ce n'est que lorsque Daniel est touché par l'un de ces éclairs que Rodney parvient à arrêter la machine. Puis ils sont téléportés à bord du Dédale où Daniel reçoit des soins, et Woolsey ordonne la destruction de l'installation.