Sous le feu de l'ennemi

(4,37 / 5) 277 notesNoter
Cet épisode est canon.
Sous le feu de l'ennemi (Saison 2 de Stargate Atlantis)

Résumé complet

Ford et son équipe sont encerclés par des Wraiths. Le combat fait rage, Ford après avoir éliminé plusieurs de ses assaillants, se fait surprendre et un Wraith en lui apposant une main sur la poitrine commence à lui sous tirer son énergie vitale. A la suite de l'explosion d'une grenade à coté d'eux, ils sont projetés tous deux dans l'océan.

Dans un Puddle Jumper, Sheppard se dirige toujours vers un des vaisseaux ruches dans le but de faire exploser une bombe Genii, et donc de se sacrifier. Soudain, le colonel Caldwell à bord du Daedalus contacte par radio Sheppard.

Sur Atlantis, tous observent, sur les écrans de contrôle l'explosion de la bombe et la destruction du vaisseau ruche. Puis, ils reçoivent le signal IFF du Major Sheppard qui est sain et sauf à bord du Daedalus où se tient le Colonel Steven Caldwell. L'autodestruction de la cité est aussitôt annulée et le tant attendu ZPM est téléporté à l'attention de McKay.

En orbite, le combat s'engage. Des Darts se dirigent vers le Daedalus qui ripostent avec ses canons électro-magnitiques.

Dans la cité, le Colonel Everett est toujours en prise avec un Wraith. Il vide son chargeur de 9mm mais en vain car cela n'arrête en rien le Wraith qui commence déjà à lui aspirer son énergie vitale.

A bord du Daedelus, Hermiod, conseiller technique asgard qui est là pour assister l'équipage dans le maniement des technologies avancées Asgards incorporés au vaisseau, souligne que la puissance des boucliers sera sévèrement diminuée sans le ZPM branché sur leur système d'énergie.

Sur le pont du vaisseau, le colonel Caldwell et le Major Sheppard dressent une stratégie pour contourner les défenses du dernier vaisseau mère ennemi. Ils tentent d'envoyer deux têtes nucléaires Mach8 dans sa direction, mais ils sont interceptés bien avant leur arrivée. A l'évidence, le Daedalus est trop loin de sa cible pour avoir une chance de le toucher.

Dans le centre névralgique de la cité, McKay explique au docteur Zelenka comment procéder pour activer le bouclier une fois le ZPM en place. Puis il se dirige vers la salle d'énergie flanqué d'une garde rapprochée composée de 2 soldats. McKay rappelle à son escorte que le ZPM doit être protégé coûte que coûte, ainsi que son porteur, en l'occurrence, « sa propre personne ».

Le sergent en charge des communications informe le Dr. Weir de la situation, celui-ci n'arrivant pas à joindre les équipes du Capitaine Radnor, de Teyla et du Lieutenant Ford fait part de son inquiétude.

À bord du Daedalus, Sheppard émet la suggestion d'utiliser le teleporteur Asgard pour envoyer les têtes nucléaires directement à l'intérieur du vaisseau mère, mais celui-ci lui dit que le système est muni d'une sécurité, les Asgards ne souhaitant pas en effet qu'on détourne leur téléporteur à des fins offensives. Doutant de la nature humaine, ils n'ont fourni que des éléments défensifs : boucliers, technologie d'hyper propulsion et téléportateur.

Sheppard insiste et met en exergue la dangerosité de la situation, Caldwell contacte alors le Dr Novak pour que Hermiod déverrouille la protection. Ce dernier accepte avec réticence, ce qui permet de verrouiller le dernier vaisseau ruche et de le détruire.

Dans la cité, McKay et son escorte évoluent prudemment. Ils neutralisent deux Wraiths mais un autre surgit et neutralise les 2 soldats. Mckay tentant le tout pour le tout, s'apprête à tirer sur le Wraith, mais dans la panique démet le chargeur de l'arme. C'est alors que Teyla arrive à revers et supprime les 2 Wraiths. Ils repartent ensuite en direction de l'emplacement des ZPM pour terminer le travail.

À bord du Daedalus, Novak règle la détonation d'une ogive à 5 secondes. L'ogive est lancée et le dernier vaisseau ruche Wraith est détruit. Il ne reste alors plus que les croiseurs Wraiths, qui s'empressent de fuir en hyper-espace.

Les derniers chasseurs Wraiths se rassemblent alors pour se diriger droit vers Atlantis afin de la détruire. Il ne reste que 45 secondes pour activer le bouclier avant que la cité ne soit détruite sous l'impact des chasseurs kamikazes. Rodney parvient à installer le ZPM juste a temps activant par là même le bouclier. Les chasseurs Wraiths s'écrasent ainsi à plus de 10.000 km/heure sur cet écran protecteur.

À l'infirmerie, Sheppard raconte les faits au colonel Everett maintenant vieilli de plusieurs décennies. Le colonel s'excuse auprès de Sheppard et lui dit qu'il aurait fait la même chose dans les mêmes circonstances avec Sumner. Se rendant bien compte de la fragilité de son propre état, il regrette que Sheppard n'ait pu être présent avec lui pour agir de même.

Sheppard veut savoir où est Ford, l'ensemble des capteurs internes à la cité ne permettant pas de le localiser, il demande qu'une recherche externe soit effectuée, on découvre alors qu'Aiden dérive dans l'océan à proximité de la cité. Grâce à la technologie de téléportation asgard, celui-ci est téléporté dans le Daedalus puis ramené à l'infirmerie. Ford est toujours attaché au bras du Wraith et apparaît le visage mutilé.

À l'infirmerie, le Dr. Beckett explique que Ford pourrait devenir dépendant d'une enzyme que les Wraiths sécrètent à l'intention de leur victime, habituellement dans un but de conservation avant de leur aspirer leur fluide vital. En effet, il est resté plus d'une heure accroché à un Wraith dans l'océan sans perdre la vie

Weir et Sheppard sont demandés en salle de contrôle, 12 nouveaux vaisseaux ruches sont en approche. Ils seront là dans moins de 36 heures.

En salle de réunion, les membres importants de l'expédition discutent d'un plan de défense et décident au final de changer de tactique et d'attaquer les premiers en envoyant le Daedalus au devant de la flotte des Wraiths.

Weir et Teyla discutent de sa perception cognitive des Wraiths qui sont en approche, quand Ford entre dans le bureau en témoignant de sa bonne santé supposée, Beckett se montre plus que sceptique et lui demande de regagner l'infirmerie. Ford entre alors dans une colère inhabituelle et empoigne violemment le docteur. Avec l'intervention du Docteur Weir et de Teyla, Ford reprend ses esprits et retourne à l'infirmerie.

Pendant ce temps, le Daedalus attend que les Wraiths sortent de l'hyperespace pour attaquer. Une première ogive est lancée et un vaisseau est détruit, puis un autre rapidement. Les vaisseaux mère commencent à riposter sur le Daedalus, qui est alors obligé de battre en retraite car face à une telle supériorité numérique, les boucliers Asgard ne sont plus en mesure de résister.

À l'infirmerie, Ford assomme le garde chargé de sa surveillance et menace le Dr. Beckett, arme au poing pour obtenir la précieuse enzyme Wraith. Carson lui donne le dernier sac d'enzyme et Ford s'échappe.

Le Daedalus atterrit sur un des ponts de la cité pour effectuer les réparations nécessaires, au même moment les vaisseaux ruches sortent de l'hyperespace en approche de la planète. Ils ouvrent massivement le feu, le bouclier tient bon mais devant un tel déferlement et avec un seul ZPM pour l'alimenter, il ne pourra tenir que quelques jours.

Dans la salle de réunion, on essaie de trouver un moyen de détruire les vaisseaux, c'est alors que Sheppard propose une autre solution, la disparition de la cité, en simulant son auto destruction les Wraiths s'en retourneront et cesseront leur siége, McKay approuve ce plan audacieux. McKay et Zelenka s'attèlent à adapter le dispositif occulteur des Jumpers à l'ensemble de la cité, toutefois l'énergie nécessaire rendra le bouclier protecteur inopérant pendant toute l'opération.

Beckett arrive en courant à la sortie de la salle de réunion et annonce à Sheppard et Weir que Ford s'est enfuit de l'infirmerie. Sheppard se met alors en tête de le retrouver au plus vite.

Teyla assistée de Beckett se préparent à envoyer un message télépathique aux Wraiths pour leur reléguer une information erronée : les humains vont détruire la cité plutôt que de la laisser tomber entre leurs mains. Pendant ce temps, Sheppard est toujours à la recherche de Ford.

À l'infirmerie, Teyla se connecte aux Wraiths et leurs envoie le message erronée, la désinformation fonctionne à merveille et les Wraiths interrompent immédiatement leurs tirs. Le Daedalus téléporte alors une tête nucléaire qui explose juste au dessus du bouclier permettant ainsi le passage en mode invisible sans possibilité de détection par les instruments Wraiths. Une fois les radiations de la bombe à peu près dissipées, McKay active l'invisibilité et désactive en même temps le bouclier protecteur.

Sheppard retrouve Ford et essaie de le résonner sans succès, Ford s'enfuit en empruntant l'un des téléporteurs présents dans la cité. Dans la salle de contrôle, tout le monde espère que la ruse fonctionnera et que les Wraiths seront persuadés de la destruction de la cité une fois l'explosion dissipée.

Dans le hangar, Ford vole un Jumper et active la porte pour s'enfuir, Sheppard lui donne l'ordre direct d'arrêter mais Ford n'en tient pas compte et franchit la porte.

En orbite, les vaisseaux Wraiths repartent en hyperespace berné par la ruse. Weir rejoint alors Sheppard devant la porte et lui dit qu'ils feront tout leur possible pour ramener Ford.