Menace sur la Terre

(4,21 / 5) 376 notesNoter
Cet épisode est canon.
Menace sur la Terre (Saison 3 de Stargate Atlantis)

Résumé complet

Une bataille fait rage entre le vaisseau spatial « Dédale » et un vaisseau ruche. Le Lieutenant Colonel John Sheppard  suggère une sortie avec une patrouille de F-302, requête approuvée par le Colonel Caldwell. La patrouille de Sheppard approche de la cible, le bouclier du Dédale est très endommagé. Caldwell demande à Sheppard de rentrer car le Dédale va devoir faire un saut hyper spatial pour éviter la destruction. Sheppard cherchant à endommager l'hyper propulsion d'un vaisseau ruche demande un délai supplémentaire. Ce qui n'est pas du goût de Caldwell qui préférerait prioritairement la destruction des armes du vaisseau ruche.

Pendant ce temps, les Darts wraiths retournent vers leur vaisseau, Sheppard commande alors à sa patrouille de faire de même. Quand soudain, les vaisseaux ennemis ouvrent une fenêtre hyper spatiale et fond un saut. Ce qui surprend Caldwell. Les F-302 sont de retour sur le Dédale mais Sheppard manque à l'appel, et semble avoir disparu. Notre héros est en fait, et à sa grande surprise, si proche du vaisseau ruche qu'il a sauté avec lui en hyper espace.

Débriefing dynamique au centre de contrôle de la porte des étoiles d'Atlantis, le Docteur Weir demande à Caldwell de faire son rapport. Celui-ci lui annonce que le Dédale est en cours de réparation et qu'ils ont subis des pertes humaines. En se déplaçant vers son bureau, Weir annonce qu'elle doit se rendre au SGC pour faire son rapport et renvoie Caldwell et son équipage poursuivre la flotte Wraith. Caldwell ne pense pas pouvoir pister les Wraiths en hyper espace, mais selon Radek, il est possible de calculer la position où les vaisseaux sortiront d'hyper espace. Ce qui ne plait pas à Caldwell, convaincu que le Dédale n'est pas prêt à repartir au combat dans l'immédiat. Quand bien même ils arriveraient à rattraper les vaisseaux ruches, les dommages de bouclier sont tels que le Dédales ne tiendrait pas longtemps. Weir décide alors d'envoyer l' « Orion » en soutien. D'après Caldwell, il n'a pas de meilleur bouclier, mais Weir pense qu'il est capable de voler et de combattre.

Les vaisseaux ruches se dirigent vers de la Voie Lactée. Le SGC n'a pas de vaisseaux en mesure d'intercepter leur flotte avant que celle-ci n'atteigne la Terre. Ce qui selon Elisabeth est un risque à ne pas courir. Caldwell comprend alors qu'un sacrifice devra être fait.

Pendant ce temps, dans les vaisseaux ruches, McKay se sent coupable de la tournure des événements. Cette situation lui rappelle une de ces précédente mésaventures informatiques suite à des pratiques douteuses (qui dans ce contexte sont plutôt négligeables). Ronon lui suggère de se concentrer sur la manière de s'échapper, nos amis étant coincés dans des cocons Wraith. Au même moment, Sheppard toujours à bord du F-302 posé sur un vaisseau ruche en hyper espace se dit justement qu'il ne pourra pas stationner ainsi indéfiniment, et songe à profiter d'être à l intérieur du bouclier hyper spatial pour les attaquer. Il se rappelle d'une discussion entre Radek et Rodney au sujet des possibilités d'interaction en hyper espace. Malheureusement il n'a pas les détails en tête car il était absorbé par une toute autre préoccupation, féminine bien sûr, qu'il contemplait avec attention. De son coté, Michael se plaint à sa reine de ne pas avoir eu connaissance des plans concernant les trahisons des Lantiens. Il apprend alors qu'il n'a plus la confiance des siens suite à sa mutation passée.

Au SGC, le général Landry est en communication avec Weir sur Atlantis. Celle-ci lui indique les coordonnées de l'endroit où les vaisseaux ruches sortiront de l'hyper espace une heure plus tard, et que leur temps de pause sera approximativement de quinze heures avant leur saut suivant. Elle indique également que lancé à pleine vitesse, le Dédale et l'Orion seront en mesure de les intercepter avant qu'ils ne ressautent. Le général informe le Docteur Weir que le comité international souhaite un rapport à ce sujet et demande à celle-ci de passer la porte des étoiles pour rentrer sur terre, sur ordre du président. Malgré son désir de ne pas abandonner les siens pendant la bataille, le docteur Weir doit donc rejoindre le général Landry. Elle délègue à Teyla la responsabilité de suspendre les voyages d'exploration une fois que les équipes en mission seront rentrées, et de contacter le SGC dès que le Dédale sera prêt à partir. Une fois sur Terre, Landry annonce à Weir qu'elle va en fait servir de bouc émissaire pour couvrir le gouvernement au sujet de la crise Wraith, mais qu'il a toute confiance en elle car selon lui, elle excelle dans la médiation avec des « bureaucrates ».

Dans le vaisseau ruche, Michael se voit refuser l'accès à une section du vaisseau. McKay, résigné à mourir dévoré par les Wraith, se plaint toujours. Ce que Ronon considère comme de l'énergie dépensée inutilement, celui-ci ne comptant pas mourir sans rien tenter. Les vaisseaux ruches sortent de l'hyper espace. Toujours à bord du F-302, Sheppard se dit alors qu'il serait temps de passer à l'action. Il tente alors de contacter Ronon et Rodney par radio afin de savoir où ils se trouvent. Mais c'est Michael qui répond. Le Wraith lui propose un plan pour sauver ses amis et ralentir la flotte spatiale. Se sentant menacé par ses semblables, Michael demande à Sheppard de lui faire confiance. Ils décident tout deux de détruire l'hyper propulsion du vaisseau, et Michael suggère une attaque immédiate.

Au SGC, le Docteur Weir fait sont rapport au comité international, défendant sa position et ses décisions. Alors que le comité aurait suggéré de renvoyer l'EPPZ sur Terre pour alimenter la base ancienne en Antarctique afin de défendre la Terre des attaques Wraith, le docteur Weir soutient que le Dédale est en trop mauvais état pour un si long voyage. Indiquant qu'il serait toujours temps de changer de tactique, elle informe tout de même le comité que si cela devrait se produire, ils devraient d'abord la relever de ses fonctions pour cela.

Dans le vaisseau ruche, alors que McKay s'inquiète de son sort, Ronon réussi à s'extraire de son cocon et libère par la même occasion son compagnon bavard. Ronon conseille vivement à McKay de trouver un moyen de s'enfuir du vaisseau ruche.

Au SGC, Weir attend la réaction du comité sur les décisions à prendre dans la salle de contrôle de la porte des étoiles. C'est alors que la porte s'active de l'extérieur. C'est Atlantis qui informe le docteur que l'Orion et le Dédales sont prêts à partir. Sans se soucier de la décision du comité, Weir ordonne leur départ. Les équipages de ceux-ci vérifient que tout est prêt pour une attaque, et partent précipitamment, le temps étant compté.

Du coté des vaisseaux ruches, Michael et Sheppard mettent leur plan a exécution. Sheppard détruit l'hyper propulsion des Wraith, mais doit faire face à toute une flotte de Darts qui à force de tirer finissent par toucher Sheppard.

Au SGC, Woolsey convoque Weir à un nouveau briefing avec le comité, pour qu'il lui fasse part de sa décision. Mais Weir a selon elle pris toutes les décisions qu'il y avait à prendre et suggère d'attendre que les évènements se déroulent.

Dans le vaisseau ruche, McKay et Ronon jouent à cache-cache avec les Wraith. Ronon ne pensant pas s'en sortir vivant propose à McKay une mission suicide dont le but est de détruire le vaisseau ruche en le faisant exploser. De son coté, Michael récupère Sheppard qui a été fait prisonnier. Michael arme son nouvel associé, et les deux compères partent à la recherche de Ronon et McKay pour quitter le vaisseau. Pendant ce temps, le Dédale s'apprête à sortir de l'hyper espace et se tient prêt à attaquer.

La bataille commence, un vaisseau ruche est endommagé. L'Orion est en difficulté. Il n'a pas assez de puissance pour alimenter à la fois son bouclier et ses armes. Il attaque donc sans bouclier avec une rafale de drones. Il touche sa cible et détruit un vaisseau ruche mais l'autre vaisseau attaque à son tour l'Orion qui n'a toujours pas de bouclier.

Dans ce vaisseau ruche Michael et Sheppard s'aperçoivent que Ronon et Rodney se sont échappés. Sheppard connaissant ses amis, en déduit qu'ils vont tenter de détruire le vaisseau. Michael pense alors qu'ils pourraient se trouver dans la salle de contrôle non loin de là. Nos associés décident alors de se hâter dans cette direction.

A bord de l'Orion, Zelenka est dépassé, l'Orion va exploser, le major Lorn doit demander un rapatriement d'urgence à bord du Dédale.

Sur le vaisseau ruche, McKay tente un sabotage mais les dommages subis par le vaisseau ruche rendent cette tache difficile. C'est alors que Sheppard apparaît et propose de laisser faire son nouveau partenaire. Ronon n'a pas confiance. Il propose de suivre le plan de Michael en s'enfuyant avec une navette mais d'abandonner celui-ci. Malheureusement d'après McKay, il ne leur sera pas possible de piloter sans lui.

A bord du Dédale, les dommages sont de plus en plus importants. Ils perçoivent une communication. C'est Sheppard. Il informe les membres d'équipage de la situation, et annonce que Michael a un plan. Les quatre fugitifs sont téléportés à bord du Dédale.

Michael aurait réussi à saboter le vaisseau ruche en désactivant leur système de brouillage. Le Dédale attaque alors avec un avantage et endommage sérieusement le vaisseau ruche. Caldwell félicite son équipe car pour lui avoir survécu est déjà une victoire. Cependant les dommages subis sont considérables. Ils n'ont plus de bouclier et très peu de réserve d'oxygène, soit neuf heures d'autonomie.

McKay organise alors les réparations car ils sont entre deux galaxies, personne ne peut les aider où ils se trouvent. Alors que le scientifique tchèque pense à informer la Terre du sacrifice des Atlantes. Notre courageux canadien préfère s'employer à trouver de l'air. Soudain, il lui vient une idée. Il leur manque de l'air pour respirer et il y en à bord du vaisseau ruche, mais accessoirement des Wraiths aussi. L'équipage élabore une stratégie pour téléporter un commando à bord du vaisseau ruche, mais pour Michael c'est une mission suicide. Il propose alors d'envoyer le gaz rétrovirus, comme dans leur plan de départ, les Wraiths muteraient alors en humain et deviendraient amnésiques. Michael pourrait alors prendre les commandes du vaisseau ruche. Mais il faut faire vite, il ne reste que peu d'air et il en faut du temps pour que le rétrovirus fasse son effet.

Au SGC, Landry discute avec le docteur Weir. Il tente de la rassurer en lui disant qu'elle n'avait pas à supporter Woolsey et le comité en permanence. Weir craint tout de même de perdre son poste. Mais le général avec une de ces fameuses citations d'homme célèbre : Churchill cette fois ci, lui donne le courage de continuer à croire en elle du moins.

A bord du Dédale, les réserves d'air sont presque épuisées, il est temps de lancer l'offensive. Une fois à bord du vaisseau ruche, le commando s'aperçoit que certains Wraith sont morts. Ils se seraient entretués. En ce qui concerne les survivants, ils sont humains et amnésiques comme prévu. McKay indique alors la direction des quartiers de la Reine. Sur les lieux, celle-ci gît près de sont trône. Mais surprise : elle est toujours Wraith. Alors qu'elle agresse le major, la reine est abattue par un tir de Sheppard. Rodney précise que le Docteur Becket s'interrogeait sur l'effet du gaz rétrovirus sur les femelles Wraith. Précision que le major aurait aimé connaître un peu plus tôt. La situation sous contrôle humain, tout l'équipage Wraith est maintenant inoffensif et celui du Dédale peut commencer à aborder le vaisseau ruche en toute sécurité.
Coulisses